• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 18 août 2007

Ferhat Mehenni passe du statut de porte parole à celui de président du Mak

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 18 août 2007 (bms)- Le chanteur Ferhat Mehenni a été élu sans surprise à la présidence du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) à la faveur d’un premier congrès constitutif de l’organisation tenu le 14 août au village Tibouhnanine, de la commune d’Ighil Ali, département de Béjaia (Vgayet), ont rapporté des sources concordantes.
    M. Ferhat Mehenni a été élu pour un mandat de quatre ans à la tête du MAK après en avoir été le porte-parole mais le dirigeant réel depuis sa création en 2001 dans le sillage des douloureux événements vécus par la Kabylie.
   La presse n’a pas donné beaucoup d’importance aux assises du MAK dont quelques journaux seulement en ont fait référence. Mais le propre site internet du mouvement est resté également figé depuis fin juillet à quelques brèves sans rapport avec l’événement.
    Le MAK devait également adopter ses statuts et élire les autres dirigeants des structures centrales à l’occasion de ce congrès.

Belkacemi Mohand Said (kabylienews@yahoo.fr)

N’oubliez pas de visiter le site: http://www.geocities.com/kabylienews ou bien bien http://kabylienews.site.voila.fr Merci

Proverbe kabyle: Win ibghan Tafouat adizlu taghat (Chaque chose a son prix)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Proverbe kabyle: Win ibghan Tafouat adizlu taghat (Chaque chose a son prix) dans Accueil logo740 

 Kabylie-proberbe circonstancié: Win Ibghan Tafuat ad izlu Taghat (Qui veut du foie immole sa chèvre) (Rediffusion) - La scène se passait sur la place du village ath Seksous sezviv (Le village du couscous aux raisons secs) et mettait en avant Dda Belaid de Lhara Uchakrid (boucher de son état) et Dda Cherif de Lhara bavrid (commerçant ordinaire). 
 caricature337_pommedeterre dans Accueil    C’était jour d’été. Les gens veillaient tardivement sur la place du village. Un endroit magique où tout le monde se retrouve dans la soirée pour se détendre et assister à des échanges verbaux entre différents protagonistes qui finissent parfois en bagarres générales, chacun intervenant du côté du plus proche que soi, côté familial. Comme toujours, les gens riaient et s’accrochaient au moindre mot provocateur lancé par quelqu’un pour devenir le thème majeur de la rencontre.
    C’est ainsi qu’on entendit Dda Cherif interpeller Dda Belaid de façon colèrique en lui disant  »aha kan ajed nbabak » (tu va voir fils de…). Ce n’est pas une insulte à ce stade parce qu’il n’avait pas précédé la formule du terme  »Inâal » (Maudit soit …). Mais c’était suffisant pour voir les deux personnages s’accrocher.
      Il s’est avéré que Dda Cherif reprochait à Dda Belaid, le boucher, de ne lui avoir pas laissé un peu de foie, l’autre jour alors qu’il le lui avait expressément demandé. Mais Dda Belaid qui est mécontent de Dda Cherif parce que celui-ci ne venait chez lui que pour acheter du foie préfèrant se rendre chez d’autres bouchers pour s’approvisionner en viande, lui a répondu:  »Win Ibghan Tafouat ad yezlu taghat (Celui qui veut du foie n’a qu’à immoler sa chèvre), c’est-à-dire vas voir ailleurs.
    Bien qu’on ait réussi à calmer les deux personnages, la formule de Dda Belaid donnera naissance à bien d’autres du genre à partir de cet instant. C’est de cette manière que chacun valorisera son travail ou son bien en pastichant la formule de Da Belaid genre:  »Win Ibghan lulu adissarbah azru (celui qui veut de l’argent n’a qu’à casser de la pierre),  »Win Ibghan amane atnidyawi gakham (celui qui veut de l’eau qu’il aille en chercher chez lui) », « Win ibghan echna adyahfadh laghna (celui qui veut écouter de la musique n’a qu’à apprendre à chanter) »,  »Win ibghan lesfendj adifek nanas ». Je ne vous la traduit pas cette dernière bien qu’elle soit la meilleure. Parce que  »Win ibghan atsyefham adighar taqbaylit (celui qui veut la comprendre n’a qu’à apprendre le kabyle) »… Non, mais!

Belkacemi Mohand Said – Autres proverbes circonstanciés

barrekab3

gif740bouzeguene
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

bas_mars1
daily740_80trice

barreblanc
Belkacemi Mohand Said – Contact: (Algérie) 0772.13.88.88 – kabylienews@yahoo.fr

Le Mak deviendrait un  »parti de gouvernement de la Kabylie autonome » en cas d’autonomie de la Kabylie

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 3 août 2007 (bms)- Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK-non agréé mais toléré) prévoit  »Le jour où l’autonomie de la Kabylie est proclamée par l’État algérien », de s’autodissoudre et constituer  »un parti de gouvernement de la Kabylie autonome ».
    Cette perspective est proclamée dans un projet de statuts du mouvement mis en ligne sur son site internet et qui devrait être débattu à l’occasion d’un Congrès annoncé pour le 14 août sans préciser le lieu exact de sa tenue.
    Le MAK, qui se définit comme  »un mouvement politique, démocratique et populaire » qui a  »pour objectif principal d’arracher par le combat politique un statut de large autonomie pour la Kabylie. », précise qu’il convoquera  »un congrès pour s’autodissoudre afin que nul ne puisse confisquer le sigle et le combat pour l’autonomie de la Kabylie à son profit exclusif. »
    Le MAK n’exclut pas par ailleurs  »de prendre part à des élections ou de mettre en œuvre un référendum symbolique sur l’autonomie de la Kabylie. »
    Le projet de statuts du mouvement attribue l’essentiel des pouvoirs entre les deux congrès au porte-parole ou Ameqran, qui est actuellement le chanteur Ferhat Meheni (ex-secretaire national du RCD).
    L’Ameqran a, entre autres attributions, le pouvoir de nomination de la moitié des membres du Comité exécutif dit  »Aseqqamu n tqacuct ». C’est lui qui attribue des fonctions à chacun comme il peut en suspendre ou pallier à son empêchement par la nomination d’un remplaçant  »à condition que le prochain Conseil national l’entérine. »
    Par ailleurs, le Mak reprend visiblement à son compte la structuratiuon traditionnelle des aarchs (tribus) de Kabylie à
commencer par Tajmaat dirigée par un  »Imdebber assisté d’un trésorier et d’un secrétaire ».
     La structuratrion prévoit des coordinations intervillageoises, l’interquartier ou Aseqqamu n tudrin, n temdint (pour la ville), présidée par des  »Aqerru ».   »Ces coordinations, si elles le souhaitent, peuvent créer un Conseil régional ou Arch selon leurs affinités. », stipule l’article 12.
     Le Mak précise au départ que le mouvement créé sa  »propre Tajmaat dans chaque village » et qu’il ne s’imposerait pas aux villages comme l’avait fait le mouvement aarch dit mouvement citoyen.

Belkacemi Mohand Said (kabylienews@yahoo.fr)

12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...