• Accueil
  • > Accueil
  • > Algérie-pressse-RSF: Le journal Liberté doute de l’indépendance et de la crédibilité de Reporters Sans Frontières

Algérie-pressse-RSF: Le journal Liberté doute de l’indépendance et de la crédibilité de Reporters Sans Frontières

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 21 août 2007 (bms)- Le journal algérien Liberté a lancé de graves accusations contre l’organisation de défense de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières, doutant de son indépendance  et de sa crédibilité.
    Dans un article signé Zahir Benmostepha et publié dans son édition du mardi 21 août, le journal de l’homme d’affaires algérien Issad Rebrab, affirme que  »Nombre de financements d’organisations non gouvernementales portés à la connaissance du public entament sérieusement leur crédit et créent des doutes sur leur indépendance » avant de traiter immédiatement après du  »cas de Reporters Sans frontières ».
    Reprenant les termes d’un article d’une journaliste américaine publié en 2005, M. Benmostepha a mis en évidence le fait que RSF reçoive 11% de son budget annuel de l’Etat Français, 15% de la Commission européenne et le reste de plusieurs groupes financiers propriétaires de médias et d’entreprises d’armement’.  »M. Robert Ménard, président de RSF, admettait cette même année (2005 NDLR) que son organisation touchait d’autres subventions en provenance des États-Unis », écrit le journaliste de Liberté avant de s’interroger  »comment une organisation indépendante peut-elle s’affranchir d’une tutelle qui pourvoit à sa survie. »
    L’article du journaliste de Liberté, intervenu en réaction aux accusations lancées par le secrétaire général de la centrale syndicale algérienne, Abdelmadjid Sidi-Saïd, contre les ONG, affirme que ces asccusation  »ne sont ‘pas gratuites, loin s’en faut, car elles touchent du doigt la réalité de la mobilisation de certaines organisations de la société civile en faveur de la solidarité internationale, dont l’enjeu est ailleurs que dans l’aide humanitaire et la lutte pour les droits de l’Homme ».
                                                                          BELKACEMI Mohand said

Pour plus d’infos et d’images de la Kabylie, sites à visiter :

http://www.geocities.com/kabylienews
 http://kabylienews.site.voila.fr
avec BMS, Kaci Abdmeziem, Kaci Kamel et Amar Chekar
Algérie-pressse-RSF: Le journal Liberté doute de l'indépendance et de la crédibilité de Reporters Sans Frontières  dans Accueil une_kabylie

Merci pour votre visite

6 réponses à “Algérie-pressse-RSF: Le journal Liberté doute de l’indépendance et de la crédibilité de Reporters Sans Frontières”

  1. moussa bakkari dit :

    salut et merci pour votre service

  2. Anonyme dit :

    azull flawen aken ma thlam andathlamara dhamkran ‘dabord’ amassa manadar ayithiçinem ak aken mathalam ayimazighniw mara awlash win issâdan ayen sâdagh assa idunith arkuly assalbayen ami oumazal alasâdayegh asavr ayuliw, akinigh aved atswalidh ruh adawidh kim oulash, amâna anshtha adhakalakh. anakini karagh vad ilaslah alhu ilaslah kim ilaslah.. âésh dhavnadhèm ikhadman ayèn ilhan. e-g anifi oula dhyiwan machty akyfham . assa jighken dhilahna thanmirth…!

  3. Anonyme dit :

    slt pour tou les algerien sour tout les kabelll

  4. lavocate5 dit :

    Le modérateur:
    Les messages anonymes de délation ou de dénonciation gratuite sont automatiquement supprimés.

  5. Ghorab dit :

    Je suis pour la limitation des mandats des élus dont celui du président.C’est un principe auquel j’attache beaucoup d’importance.Le progrés,la paix,la modernité d’un Pays sont le fruit et le couronnement de la démocratie.Il est grand temps que nos dirigeants comprennent le bienfait du changement à tous les niveaux,pas seulement à la base.De très grands Hommes ont cédé leur poste; les exemples ne manquent pas, leurs Pays,actuellement planent sur la planète.Ce n’est qu’un avis!

  6. DK dit :

    1 Micro pour chaque Foyer:l’histoire d’une justice intellectuelle sabotee.

    De nos jours le micro-ordinateur est un outil indispensable dans la vie quotidienne, aussi bien que le téléphone et la télévision. Il est même considéré comme une priorité puisqu’il peut faire simultanément les deux en plus de sa fonction initiale.

    Pour colmater le retard dans ce domaine l’Algérie doit faire appel a` la bonne volonté’ de tous ses informaticiens de même que ses amis et Dieu sait qu’ils sont nombreux, peut importe leurs convictions. Le potentiel technique existe mais hélas l’industrie informatique n’a pas suivit la cadence du développement national. Apres, la série d’événements malheureux, l’instabilité politique, le chamboulement politico-économique, la destruction ou plutôt le sabotage du tissu industriel, les catastrophes naturelles, les déperditions de tous genres etc..

    Malgré tout ca l’Algérie doit se ressaisir, faire preuve de pragmatisme et de courage politique devant ses amis et ennemis. En lançant de nouveau son maillon industriel de plus belle sur la base des règles de planification modernes centrées autour de la décision commune (la synthèse) de ses 30 ou 40 universités. Il est temps d’en finir avec les décisions administratives archaïques et anarchiques qui ne mènent nulle part et qui font offrir l’Algérie et les algériens en spectacle gratuit aux autres.

    La décence veut que nul n’a le droit, le privilège ni même l’arrogance de prendre la responsabilité de monopoliser les décisions en ce qui concerne l’avenir d’un état et le devenir d’un peuple. La démocratie ce n’est pas la débauche, ca sert a régler pas mal de problèmes a` condition de savoir s’en servir. De même que le capitalisme n’est pas le féodalisme, c’est une théorie qui force l’esprit d’initiative, le compter sur soi et qui rend les gens plus responsables à titre individuel.
    Le défaut algérien, c’est l’individualisme invétéré et l’anarchie administrative. Faites relier l’ensemble de vos universités par réseaux local encrypté ou tout simplement par téléconférence relie’ a` un centre d’excellence central de prise de décision au niveau de la capitale pour une application dans tous les domaines. De la politique a` l’économie en passant par les différents problèmes techniques et de restructuration industrielle.
    Une occasion unique pour les entreprises locales de IT de consolider leurs compétences et de se faire un palmarès dans leur domaine.
    Le gouvernement ne peut rien faire tout seul, que les algériens doivent bien se mettre ca dans leurs cranes; mais avec l’ensemble de ses universités qui réfléchissent en temps réel pour aboutir a` des solutions adéquates qui représentent les différentes tendances et qui arrangent finalement tout le monde. Toutes ensembles, il n’y a pas de problèmes quelles ne peuvent pas résoudre, a` l’exception de 10 ou 15/100 des questions posées.
    L’appel aux bureaux de consulting étrangers, ne peut se faire qu’en dernier recours, si le problème ne peut être résolu localement et ceci, après délibération d’une commission technique spéciale au niveau central.
    Cette solution représente, le meilleur bureau de conseil en tous genres. Au lieu de gaspiller de l’argent gracieusement en le distribuant a` tord et a` travers.
    Donnez-le a` ceux qui le méritent : vos universités elles ont en chroniquement besoin. Apprenez a faire des économies, tous les algériens n’ont pas un carnet de vaccination en bonne et due forme, ni droit a` 2500 – 3600 calories/jours. Prenez l’exemple des pays démocratiques ou` les richesses de même que la prise de décision sont parfaitement distribues uniformément pour une meilleure consistance.
    L’industrie du recyclage n’est pas une honte mais plutôt une méthode rationnelle pour rattraper le retard d’une façon plus économique de même elle est considéré comme une composante importante du développement dans les pays industrialises.
    C’est justement ce dernier critère: la rationalité qui fait défaut a` l’algérien de nos jours.
    Prenez l’exemple de l’inde qui a réussît son décollage informatique en recyclant le surplus des pays avancés. Un P2 ou P3,un HDD de 20 GB restent toujours bon pour un début, lorsqu’on parle de vulgarisation. L’opération Oursatic doit être d’abord une fonction éducative plutôt que lucrative. On peut toujours améliorer la performance du système initial, selon les besoins de son utilisation. Passez ensuite a` l’intégration progressive en fabricant sur place les composants utiles: RAM , HDD ,power supplies, les moyens de lectures et de stockages etc..
    Ce qu’a fait, L’Inde, la Malaisie, Le Singapour, La Chine, La Corée. Les algériens peuvent aussi bien le faire sur place.
    Ceci permettra une création de richesse effective et un transfert de technologie adéquat. C’est le premier pas d’une vraie relance de la micro en Algérie.
    Enfin, par politesse laissant le soin aux algériens de décider de leur avenir.

    Avec, tout le potentiel existant en Algérie c’est une honte de faire appel a` l’importation dans ce domaine. Il est temps d’en finir avec le phénomène de l’idiotie, l’idéocratie et l’idiosyncrasie dans ce sens.
    Importer des hélicoptères et des machines outils ca se comprend mais des micros, l’électroménager et des véhicules a` usage individuel ou commercial ; ceci est catégoriquement incompréhensible. La question reste posée sur l’état amnésique du peuple algérien. Tout le monde dans la région et plus particulièrement les pays limitrophes essaye de faire ou produire quelque chose et parfois ils arrivent a réaliser des merveilles avec des moyens réduits. C’est uniquement, les algériens qui s’ingénient a tout acheter. Une fonction stérile qui ne génère aucune création de richesse.
    On se demande parfois, où est donc passé la dignité de ce dernier.
    Limiter cette fonction a` ce qu’il ne peut pas faire ; c’est une façon d’affirmer sa personnalité devant les autres.

    Une conférence nationale sur la généralisation de l’utilisation de la micro-informatique, aboutira certainement a` des solutions adéquates qui permettront le décollage réel de cette industrie cruciale pour le développement national dans tous les domaines :
    de l’agriculture a` l’aéronautique.

    J’en suis persuade’ que cette formule qui fait appel a` toutes les bonnes volontés algériennes est en mesure de résoudre le problème de l’industrie micro-informatique en mettant au point une configuration de base, minimale a` la portée de toutes les bourses, meilleure que celle de l’Inde tout en créant un nombre considérable d’emplois permanent pour les jeunes et faire ainsi de la directive : un micro par foyer une réalité et la chance a` tous les enfants d’Algérie quatre sur quatre, quelque soit leur condition sociale de s’initier a` la micro ,d’exceller par suite dans ce domaine et tant d’autres.
    Que la Démocratie soit la chance d’une bonne éducation de qualité avec un label international, sur place pour la génération de pré-après pétrole. Celle-ci, dument digne et responsable doit en faire du sang qui a coule’ une raison et une obligation de rendre l’Algérie plus belle a` jamais et de dédier leur réussite a` ceux qui ont paye’ le prix.

    Bonne chance.

    Remarque : Ce n’est qu’une suggestion et ne doit pas être interprété comme un ordre. En fait les ordres c’est fait pour les animaux et non pas les humains. Cette présente est destinée a être soumise a` l’autocritique responsable dans un esprit Démocratique des 30 universités algériennes et plus particulièrement des départements suivants : Sciences Politiques, Economiques, Commerciales, langues, sociologies et finalement psychologie du travail. Ceci constitue un excellent sujet de réflexion et d’autocritique constructive pour les élèves de 3 ieme années axes autour de leurs enseignants respectifs.
    Il vous suffit tout simplement de prendre la synthèse de chaque pour en faire ensuite l’objet de votre décision finale.
    Avec la même procédure, j’espère que les algériens vont finalement trouver la formule critique du ble’ .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...