• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 août 2007

La pomme de terre, le football et le principe … de Peter

Classé dans : BMS Chroniques — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 25 août 2007 (bms)- Je mesure bien la tâche des dirigeants du football algérien lorsque l’équipe nationale va d’un échec à un autre. Et pour cause ces dirigeants n’y changeront rien non pas qu’il n’y aient pas de solutions mais ils ne les connaissent pas (les solutions) et ceux qui les connaissent (les solutions) ils ne les connaissent pas.
    Pardonnez ces répétitions et cette formule tirée par les cheveux, mais c’est parce que c’est le résumé exact de la situation dramatique que nous vivons en plusieurs domaines et qui est l’illustration authentique du principe de Peter dont je veux vous parler.
    Et c’est quoi le principe de Peter?
    C’est un principe fondé par Lawrence J. Peter Peter, selon Wikipedia, pour désigner un mouvement naturel conduisant tout individu à son niveau d’incompétence.
    «Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité. »
    Et c’est de cette manière que les choses stagnent pour se compliquer.
    Vous n’avez qu’à voir comment Hannachi par exemple fait appel à Mouassa ou Moussa Said lorsque l’échec est attribué à N’Ait Djoudi ou à Chay et vice-versa. Ils ne connait que ces entraineurs et son niveau de compétence en matière de recrutement s’arrête visiblement à ce stade. Cette situation est identique dans d’autres clubs algériens comme à l’équipe nationale.
    Je ne me sens pas dérangé personnellement par cette situation anachronique lorsqu’il s’agit de football, qui est en ce moment le cadet de mes soucis, même s’il s’agit du club que j’ai aimé depuis mon enfance. Mais je suis grandement perturbé lorsqu’il s’agit de pomme de terre à 70 dinars le kilogramme, d’environnement, d’économie, d’éducation, de libertés etc.
    Parce que le principe de Peter affecte même le monde politique sinon particulièrement. celui-ci. C’est ce qui expliquerait que dans les pays démocratiques ou occidentaux on limite les mandats des grands dirigeants à deux comme aux Etats-unis (généralement huit à 10 années) pour n’avoir pas à supporter des gouvernements … à vie.
    Ne croyez pas que je ne sois pas conscient de mon propre principe de Peter… de mes limites. Figurez-vous que lorsque j’entends Abdallah mon fils de 13 ans (Isalmak pour Allah Ibarak) me critiquer, je suis de moins en moins accroché à mes préjugés, mes certitudes ou si vous voulez mon …incompétence. Je sais que j’ai atteint l’âge, qu’il vaut mieux se donner, comme le recommande d’ailleurs Peter, une marge  »d’incompétence créatrice » pour n’avoir pas à être vu comme un imbécile heureux sans le savoir… Là c’est le principe de BMS.
                                       Belkacemi Mohand said

 

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...