• Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

Grande Kabylie: Une tour d’affaires pour 3000 milliards de centimes et une nouvelle ville pour … 600 milliards

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 30 sept 2007 (bms)- Un projet de réalisation d’une tour d’affaires d’un coût de 3000 milliards de centimes et celui d »une nouvelle ville à Tamda pour 600 milliards de centimes, ont été discutés dernièrement au conseil executif de la Wilaya (département) de Tizi-ouzou, a rapportéla Dépêche de Kabylie dans son édition du 30 septembre 2007.
    Ces coûts ont été révélés lors de la réunion du conseil, qui comprend les directeurs des secteurs d’activités, les chefs de Dairas (sous préfectures) et le wali (préfet), par le bureau d’étude chargé de cette opération, a précisé la même source.
    Le projet de tour est localisé dans la zone de la gare routière qui est appelée pour sa part à être transférée hors de la ville vers Boukhalfa . La  zone comprend un jardin public dans un état d’abandon total et qui a fait l’objet de plusieurs convoitises par le passé.
    Le projet de construction d’une tour d’affaire de cent cinquante mètres de hauteur et de trente niveaux se fera sur trois hectares, a précisé le bureau d’Etudes, cité par le journal.
    A Tamda, le projet de nouvelle ville comprend la construction d’un hôpital, des écoles, d’une université et plusieurs équipements publics.
    Quelques 26 milliards de centimes ont été dégagés pour 2007 pour l’amélioration des opérations urbaines à travers 176 sites en Grande Kabylie, indique enfin le journal.

Belkacemi Mohand said
Pour plus d’infos et d’images de la Kabylie, sites à visiter :
http://www.geocities.com/kabylienews
http://kabylienews.site.voila.fr

Grande Kabylie: Une tour d'affaires pour 3000 milliards de centimes et une nouvelle ville pour ... 600 milliards  dans Accueil une_kabylie

Kabylie: Le plus vieux harraga (73 ans) renvoyé vers son village n’Ath Seksou Sezviv à l’heure du débat sur la pomme de terre canadienne

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

Kabylie: Le plus vieux harraga (73 ans) renvoyé vers son village n'Ath Seksou Sezviv à l'heure du débat sur la pomme de terre canadienne dans Accueil daily74080 .

youtube1 dans Accueildailymotion1

barremilieunew2

barreblanc

Reportage imaginaire du 28 sept 2007, remis au goût du jour le 10 novembre 2010 

Tizi-ouzou - La place du village Ath Seksou Sezviv (Le village du couscous aux raisins secs) m’a été très utile pour une fois puisqu’il m’a offert le scoop du mois que je cherchais depuis des …années, par lequel, …..ennnnfin, le rédacteur en chef  »n’lakhar nezman » (de l’ère décadente), de kabylienews, devrait se rendre à l’évidence et reconnaître que je suis un grand reporter  »dénafs (et demi) » dont il ne pourra se passer.
    Figurez-vous que je viens d’obtenir confirmation que le plus vieux  »harraga (émigrant clandestin) » du pays est non seulement issu du village Ath Seksou Sezviv mais qu’il est âge de pas moins de … 73 ans.
    La nouvelle m’est parvenue de Thala Ucharchour (la fontaine du village), mitoyenne de la place du village, lorsqu’un cri de joie d’une femme, ou un  »youyou », si vous vloulez, a retenti.
   Le cri, ou le youyou, a été poussé par l’épouse de Dda Mokrane Uqachuch (de la colinne) pour exprimer sa joie de voir celui-ci rentrer après être parvenu sur les côtes italiennes sain et sauf avec un groupe de harragas (immigrants clandestins) mais qui a été réexpédié illico presto au pays pour arriver en fin d’après-midi au village.
    Dès que j’ai obtenu confirmation de la nouvelle j’ai sollicité un entretien de Dda Mokrane avant que la télévision satellitaire privée d’expression kabyle,  »l’E.N.T.W », ne se saisisse du sujet.
    Dda Mokrane me fit répondre par un parent qu’il entend sortir ce soir pour raconter sur la place du village ce qu’il a vécu et réserver l’exclusivité du récit de son aventure-mésenventure aux villageois. Il a ajouté qu’il ne voit pas d’inconvénient à ce que la presse y assiste.
      J’étais comblé parce que je sais que les reporters de l’E.N.T.W ne parviendront certainement pas à l’heure puisque la tombée de la nuit pointe déjà à l’horizon. J’aurais donc l’exclusivité et le scoop.
    L’annonce de la conférence de Da Mokrane a fait sortir tout le monde sur la place du village. Les plus chanceux ont déjà occupé les pierres polies par des générations de villageois qui s’assayaient dessus alors que d’autres devaient se rabattre sur quelques briques rouges ou des parpaings pour assister à l’événement assis ou rester debout.
    Dans l’attente de l’arrivée de Da Mokrane, le débat s’engagea sur quelques sujets d’actualité à commencer par cette histoire de pomme de terre importée du Canada mais dont la qualité est douteuse.
    Dda Ouidir, en éternel plaisantin attitré de Tajmâat, clame à qui veut l’entendre que c’est le mal de mer qui a rendu les pommes de terre malades.  »Vous, vous imaginez, elles ont fait un long voyage dans des cales. Et puis dès qu’elles sont arrivées (les pommes de terre) elles ont été surprises par la qualité de l’air du pays et de ses…gens », s’est-il cru obligé d’ajouter.
    – Comment ça  »et de ses gens »….? commente Dda Amar.
    – Ben oui … ces pommes de terres viennent du nord, d’un pays développé et tu veux qu’elles soient vendues à un prix inférieur à celui des autochtones … Tu comprends mieux maintenant  »a mimi » (mon petit)…
    C’était le mot de trop du jour sur la place du village qui poussera Dda Amar, la soixantaine, à se lever d’un geste brusque pour se diriger menaçant vers Dda Ouidir en lui disant:  »je vais te montrer qui est mimi (petit) ici … »
    Bien sûr qu’il y avait des sages sur la place du village. Mais ils étaient sages … comme des images et c’est pour cela qu’ils n’ont pu empêcher une empoignade générale qui s’est achevée par des hématomes sur les visages (ça rime).
    C’est ainsi que la conférence de Da Mokrane fut annulée d’autorité par le chef du village qui invita tout le monde à rentrer chez soi … sauf moi. Parce que le chef du village est très respectueux de la presse. Il fête son anniversaire prochainement et je lui ai promis un message avec photo sur kabylienews. Et puis il a l’ambition de se présenter aux élections locales et il veut que je l’aide dans sa campagne électorale. Il se gourre là, bien sûr. Je dirais même qu’il se fourre le doigt dans … les yeux sur cette question (pour que vous ne compreniez pas l’expression connue autrement)!
    C’est ainsi que j’ai eu l’exclusivité  de l’histoire de Da Mokrane parvenu sur une place du village toute vide.
    Il m’apprit ainsi qu’il s’est retrouvé dans la galère des harragas volontairement pour voir quel risque prennent les jeunes pour aller vivre en Europe et pour vérifier si tout le monde peut le faire…
     »Assurément oui », m’a-t-il affirmé. Il a ajouté toutefois qu’il pense que prendre  »le risque de mourir à 73 ans peut apparaître chose naturelle mais pour ces pauvres jeunes, c’est pas normal … c’est pas normal … c’est pas normal…. », répétait-il.
    Le rédacteur en chef de kabylienews a refusé net mon reportage et a trouvé un pretexte superflu pour me coller une mise à pied de trois jours parce qu’il a cru que ma conclusion suggérait que les harragas doivent être des vieux comme il l’est. Parce que, je ne vous l’ai jamais dit … il est âge de plus de 65 ans et entend rester pour longtemps encore aux commandes de kabylienews et y tient comme tenait Djeha à son clou Ya siâaqa (tonnerre de …). 
                            

Belkacemi Mohand said

gif740bouzeguene3

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.- Presse.algérienne -Kabylie.unblog.fr.- Kabylienews.Bouzeguene News..

Kabylie news – corruption :Transparency International place l’Algérie à la 99ème place en matière de corruption

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 27 sept 2007 (bms)- L’Organisation Non Gouvernementale (ONG)  Transparency International a donné à l’Algérie une note de 3 sur 10 pour signifier l’existence d’un «haut niveau de corruption au sein des institutions de l’Etat», a rapporté la presse algérienne dans son édition du 27 septembre.
    L’Algérie est classée en conséquence à la 99ème place en matière de corruption sur 179 pays classés suivant un indice de perception de la corruption (IPC) 2007 rendu public mardi, à Berlin et à Londres par l’Organisation.
    L’Algérie partage ainsi la peu enviable 99ème place avec le Liban, l’Arménie, le Belize, la Mongolie et la République Dominicaine. En Afrique elle arrive à la 16ème place loin derrière le Botswana, le pays le plus « propre » du continent, et de l’Afrique du Sud, le Cap Vert, Maurice, la Namibie et les Seychelles.
    Pour Djillali Hadjadj qui représente Transparency International à Alger, et qui préside l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC), cette situation n’est pas une surprise, a rapporté le journal El Watan.
    «La situation sociopolitique et économique catastrophique qui prévaut en Algérie, depuis plusieurs années déjà, n’a cessé de favoriser les conditions de l’explosion de la corruption – petite et grande – à tous les niveaux, et tout est fait par le pouvoir en place pour que la généralisation de ce fléau se poursuive à grande échelle. Le retour en force d’un Etat policier, autoritaire, répressif et liberticide, est un des principaux indicateurs de ce maintien de l’Algérie parmi les pays cancres de la corruption au sein de la communauté internationale », estime l’AACC, dans un communiqué rendu public mardi et cité par le journal El Watan.
     Il y a lieu de noter toutefois que des voix se sont élevées en Algérie dernièrement pour mettre en doute la crédibilité des ONG internationales. Le Secrétaire général de la centrale syndicale algérienne (UGTA), Abdelmadjid Sidi Said avait tiré à boulets rouges sur ces ONG en les considérant comme des outils utilisés pour faire pression sur des pays . Il a été suivi dans son argumentaire, quelques jours plus tard,  par le quotidien algérien Liberté, de l’homme  d’affaires Issad Rabrab. Liberté s’est attaqué particulièrement au  »cas Reporters sans frontières » dans un long article signé par  Zahir Benmostepha (édition du mardi 21 août).

Belkacemi Mohand said
Pour plus d’infos et d’images de la Kabylie, sites à visiter :
http://www.geocities.com/kabylienews
http://kabylienews.site.voila.fr

Kabylie news - corruption :Transparency International place l'Algérie à la 99ème place en matière de corruption dans Accueil une_kabylie

12345...12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...