• Accueil
  • > Accueil
  • > Algérie: Le Chemin de la sécurité nationale passe par un processus de démocratisation (Aït Ahmed, Mehri et Hamrouche)

Algérie: Le Chemin de la sécurité nationale passe par un processus de démocratisation (Aït Ahmed, Mehri et Hamrouche)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 15 sept 2007 (bms)- Le chemin de de la sécurité nationale passe par un processus de démocratisation, estiment trois personnalités politiques algériennes, Aït Ahmed, Mehri et Hamrouche, dans une déclaration commune rendue publique vendredi.
    Selon des extraits de la déclaration publiée par la presse algérienne, Ait Ahmed (président du FFS), Hamrouche (ancien chef du gouvernement) et Mehri (ancien responsable du FLN), se disent convaincus  »que la mise en place d’un processus de démocratisation du pouvoir, de son exercice et de son contrôle constitue le chemin de la sécurité nationale, de la stabilité et de l’espoir».
    Les trois personnalités assurent qu’ils sont  »persuadés que toutes les composantes de la société s’impliqueraient et s’engageraient dans la concrétisation d’un tel processus ».  
    Le fait que les trois personnalités évoquent la question de la sécurité nationale et en premier dans leur texte s’explique par la nature des récents attentats ayant frappé le pays à Batna et à Dellys, qui sont attribués au réseau El-Qaida. L’existence de ce réseau dans le pays risque d’être utilisé par des puissances étrangères pour faire pression sur l’Algérie voire la destabiliser, estiment des observateurs.
    Tous les pays où ce réseau active sont soumis à de grandes pressions et certains subissent même des interventions comme en témoignent les cas de l’Afghanistan, l’Irak et la Somalie.
     »Nous clamons que la négation du politique, la répression et l’exclusion ne sont pas des solutions aux multiples difficultés et impasses que connaît le régime », ajoutent les trois signataires qui se disent  »préoccupés par l’évolution de la situation du pays » et qu’ils sont  »disposés à apporter (leur) contribution à la recherche de solutions de sortie de crises dans toutes ses dimensions ».
    Les trois personnalités ont tenu à condamner  »sans appel » les récents attentats et à exprimer leur  »entière solidarité aux familles des victimes »

Belkacemi Mohand said

Le texte de la déclaration  De Messieurs :
- Hocine AIT AHMED
- Abdelhamid MEHRI
- Mouloud HAMROUCHE
 Affligés par la situation que vit notre pays et gravement préoccupés par un possible nouvel engrenage de la violence :
- Nous condamnons, sans appel, tous les attentats, partageons la douleur des familles des victimes et leur exprimons notre entière solidarité ;
- Nous affirmons avec force que terreurs et violences ne sont pas les voies de l’espérance ;
- Nous clamons que la négation du politique, la répression et l’exclusion ne sont pas des solutions aux multiples difficultés et impasses que connaît le régime ;
-  Nous sommes convaincus que la mise en place d’un processus de démocratisation du pouvoir, de son exercice et de son contrôle constitue le chemin de la sécurité nationale, de la stabilité et de l’espoir.
- Nous sommes persuadés que toutes les composantes de la société s’impliqueraient et s’engageraient dans la concrétisation d’un tel processus ;
- Nous restons préoccupés par l’évolution de la situation du pays et disposés à apporter notre contribution à la recherche de solutions de sortie de crise dans toutes ses dimensions.

Fait à Alger le vendredi 14 septembre 2007

Pour plus d’infos et d’images de la Kabylie, sites à visiter :
http://www.geocities.com/kabylienews
http://kabylienews.site.voila.fr

2 réponses à “Algérie: Le Chemin de la sécurité nationale passe par un processus de démocratisation (Aït Ahmed, Mehri et Hamrouche)”

  1. ali oumohand dit :

    Ce n’est pas avec ces vieux canassons ( avec tout le respect que nous leur devons pour leur passé héropique)que l’Algérie changera .Qu’ils donnent l’exemple de se retirer définitivement de la politique tout en demandant à la vieille garde de faire comme eux si ce sont des hommes.Tant que ces octogénaires font semblant d’avoir encore l’Algérie dans leur souci les septuagénaires demeurereont en place.
    Ol fait changer de génération.

  2. Anonyme dit :

    le dyalog cetai mouvi oqune sonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...