• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Algérie-presse: Le directeur du journal La Nouvelle République risque deux années de prison ferme

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 8 fév 2008 (bms)- Abdelouahab Djakoun, directeur du journal algérien La Nouvelle République, risque deux années de prison fermes que le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requises contre lui pour un article jugé diffamatoire par l’Algérienne des eaux, a rapporté le journal El Watan dans la livraison de jeudi 7 février.
    M. Djakoun s’est déclaré surpris par le réquisitoire  »d’autant plus que le président de la République (Abdelaziz Bouteflika) avait gracié toutes les affaires liées aux délits de presse », a-t-il dit au juge.
    L’affaire remonte à 2004 lorsque le correspondant du journal à Chlef (centre-ouest algérien) a traité des doléances de la population d’un quartier de cette localité située à 200 km à l’ouest d’Alger, critiquant certainement l’Algérienne des eaux.
    Le verdict sera prononcé la semaine prochaine.

BELKACEMI Mohand said – BMS

 

Algérie-france-justice: Lounis Ait Menguellet relève trois éléments fondamentaux négligés par les enquêteurs dans l’affaire impliquant son fils Mounir

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi-ouzou, 5 février 2008 (bms)- Le chanteur Kabyle Lounis Ait Menguellet relève au moins trois éléments fondamentaux négligés dans l’enquête impliquant son fils Mounir dans l’affaire de la mort d’une vieille portugaise, Maria de Jésus Lopès (72 ans), qui auraient pu jouer en sa faveur et vraisemblablement l’innocenter.
    Il s’agit en premier d’une tentative de subornation de témoin qui d’après Lounis Ait Menguelet, qui s’exprimait dans un entretien publié lundi 4 février par le journal algérien El-Khabar, s’est traduite à travers une femme algérienne voisine de la portugaise qui a refusé de se soumettre à la pression du juge d’instruction pour l’amener à témoigner en défaveur de Mounir Ait Menguellet sous peine d’être considérée comme complice. Elle a été placée en garde à vue pendant 48 heures avant d’être relâchée.
    Lounis Ait Menguellet a relevé ensuite le fait assez inhabituel dans une enquête judiciaire de laisser la fille de la défunte vieille portugaise emporter des objets dans l’appartement qui peuvent être en rapport avec l’enquête et qui aurait dû être placé sous séquestre.
    Il a relevé également le fait que l’enquête soit confiée à un policier débutant et inexpérimentés pour ce genre d’affaire.
    Pour Lounis Ait menguellet l’enquête n’a pas été honnête. Il a assuré qu’il entend recourir à tous les moyens légaux pour innocenter son fils condamné à 20 ans de prison et qui a fait appel.
    Par ailleurs, les réactions de solidarité en faveur de la famille de Lounis d’Ait Menguelletr se poursuivent notamment à travers des forums internet dont kabylie.unblog.fr. Plusieurs internautes voudraient créer un comite de soutien pour aider à innoncenter Mounir Ait Menguellet.

                                                      Belkacemi Mohand Said  
    Lire précédentes infos sur le sujet:
    – Les Kabyles ne croient pas en la culpabilité du fils de Lounis Ait Menguellet
    – La sentence de 20 ans de prison pour Mounir Aït Menguellet mal accueillie par les Kabyles
    – Mounir Ait Menguellet devant la justice française: deux hypothèses pour une seule vérité 

Quiproquo de BMS : D’accord pour un autre  »mandat » à Bouteflika mais en contrepartie du  »virement » … des hypocrites qui le soutiennent

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

(Attention, il faut lire jusqu’à la fin)  

Tizi-ouzou, 4 février 2008 (bms)- J’ai eu du mal à ordonner mes idées à la vue de tout le brouhaha qui entoure un projet de révision constitutionnel pour permettre à Abdelaziz Bouteflika de briguer un autre mandat.
Les contradictions, les parcours, l’incompétence et l’hypocrisie de ceux qui  font la queue pour le presser d’une façon ostentatoire d’opter à un autre mandat, en décidant d’une révision constitutionnelle, sautent tellement aux yeux que mes idées étaient écrasées par cette mêlée pour pouvoir les ordonner.
C’est en allant prier à la mosquée et en m’inspirant de la conduite (Sunna) du Prophète Mohamed (SAW) que je me suis trouvé une voie peut être à prendre.
C’est ainsi que j’ai eu le souvenir des propos de l’imam de notre mosquée à l’occasion de Aachoura lorsqu’il nous a raconté comment le Prophète Mohamed (SAW) a donné l’exemple de fêter la victoire de Moïse (Moussa) lorsqu’il a échappé avec le peuple juif au pharaon en disant  »Nous sommes plus à même de fêter cet événement » que les juifs. Parce que dans notre religion nous croyons à tous les prophètes et messagers de Dieu contrairement aux autres.
Je me suis mis alors à tenter de transposer cet exemple sur la situation qui me concerne et qui vous concerne aussi.
J’ai trouvé quelques petites similitudes (Dieu me Pardonne) sauf que le  »peuple » qui exprime, via l’ENTV, son soutien à Bouteflika est certes constitué de musulmans, pas du tout juifs,  mais presque tous … pharaons.
Ensuite je me suis demandé si tous ces soutiens ne seraient pas en définitive une façon d’empêcher le vrai soutien à Bouteflika, le nôtre, celui des gens sans attaches claniques et que lui même attendrait peut être.
Je crois quelque peu en cette hypothèse en me rappelant comment il est allé jusqu’à qualifier de menteurs des ministres sans que ceux-ci ne bronchent et ne démissionnent.
Je me suis ensuite mis à creuser une idée bizarre, celle de voir se constituer un très grand et large groupe de soutien tout à fait opposé à ceux qui tournent autour de Bouteflika actuellement. Il s’agit de contrebalancer cette manière de faire que nous imposent certains depuis des années.
Mais pour ce faire il doit nous donner un signe qu’il est avec nous, en procédant par exemple à des  »virements » … parmi ces soutiens et vaincre ainsi notre réticence.
Nous voulons être sûr que notre mandat lui parviendra et qu’il l’investira dans ce que notre pays attend toujours: plus de démocratie, plus du justice, plus de libertés et plus de développement.
Il faut que ça change. Sinon on attendra l’avènement d’un autre Bouteflika. D’un autre  président …. j’ai dit.

BELKACEMI Mohand said – BMS

Mes sites

http://www.toutizi.com 

http://lejournaldetizi.com

1...34567

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...