Algérie-Kabylie-Autonomie : Salem Chaker convaincu  »qu’il n’y aura pas d’autres perspectives pour les Kabyles en dehors d’une entité politique autonome »

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Kabylie-Autonomie : Salem Chaker convaincu ''qu’il n’y aura pas d’autres perspectives pour les Kabyles en dehors d’une entité politique autonome''  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

Tizi-ouzou, 30 avril 2008 (bms)- Le Professeur et linguiste berbère Salem Chaker affirme  »qu’il n’y aura pas d’autres perspectives pour les Kabyles en dehors d’une entité politique autonome » sans quoi  »ils seront voués à la disparition » parce que, selon lui,  »tout travaille contre eux : langue minoritaire, mondialisation, marginalisation, islamisme, état oligarque… »
avril_30_chaker     »Les Berbères en général et les Kabyles en particulier ne peuvent pas, à mon avis, espérer à continuer à survivre et à se développer s’ils ne se dotent pas d’un véritable projet politique, juridique et économique global. Le culturalisme à lui seul ne suffit plus à sauvegarder l’identité et la culture. », a précisé M. Chaker dans un entretien accordé au journal El Watan publié par celui-ci dans son édition du 30 avril.
    Pour M. Chaker, enseignant à la Sorbonne (France), la responsabilité de cette situation i,combe au régime algérien et à des élites kabyles attaché au jeu de l’Etat nation, ajoutant que l’autonomie  »ne peut-être que le résultat d’un rapport de force ». Il exclut que  »le régime algérien accepte cette naturelle évolution (autonomie) en passant par un véritable débat »..
    Depuis le début des années 2000, un mouvement d’autonomie (MAK) tente de mobiliser autoutr de cette perspective en Kabylie. Son président, Ferhat Mehenni, un ancien cadre du RCD et chanteur populaire dans la région, a appelé tout recemment à hâter cette autonomie  »pour ne pas risquer des débordements » sans en préciser le genre.
     »En cas d’échec du MAK à obtenir une autonomie régionale dans des délais raisonnables, la Kabylie ne manquera pas d’opter pour la solution de l’indépendance », a déclaré Mehenni dans une interview sur publiée le site primo-europe.
    Salem Chaker originaire des Aït-Iraten (Grande Kabylie) est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreuses études de linguistique et sociolinguistique berbères.  

Belkacemi Mohand Said – Kabylie.unblog.fr
Information libre de tout droit 

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne

unblog1_jpg

barrekab3

Algérie-Maroc-Tanger : Ait Ahmed appelle à rendre les libertés aux peuples du Maghreb  »pour qu’ils puissent construire un espace démocratique, paisible et prospère »

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Maroc-Tanger : Ait Ahmed appelle à rendre les libertés aux peuples du Maghreb ''pour qu’ils puissent construire un espace démocratique, paisible et prospère''  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

une_aitahmedTizi-ouzou, 30 avril 2008 (bms)- Le président du Front des forces socialistes (FFS, opposition légale algérienne), Hocine AIT AHMED, appelle à rendre les libertés aux peuples du Maghreb (Afrique du nord)  »pour qu’ils puissent construire un espace démocratique, paisible et prospère, indispensable à la stabilité de la Méditerranée. » 
     »L’urgence et la priorité sont d’abord de sortir de cette guerre froide qui paralyse les relations entre nos pays. Il est temps que les frontières s’ouvrent, que les libertés soient rendues à nos peuples pour qu’ils puissent construire un espace démocratique, paisible et prospère, indispensable à la stabilité de la Méditerranée », écrit Ait Ahmed dans une contribution aux festivités commémoratives du cinquantennaire de la tenue de la conférence de Tanger, diffusée lundi sur le site du parti. 
     »Nos pays n’ont aucune chance de se développer séparément », a joute Ait Ahmed pour qui  »plus que jamais des initiatives politiques culturelles et sociale doivent se multiplier au sein de nos sociétés civiles pour civiliser la politique et imposer l’alternative démocratique d’une reconstruction de la région. »

Belkacemi Mohand Said – Kabylie.unblog.fr
Information libre de tout droit 

Le texte intégral diffusé sur le site du FFS

    Jamais les peuples du Maghreb n’ont été aussi unis que sous l’oppression coloniale ; aussi bien dans leurs résistances politiques et syndicales unitaires que dans leurs luttes armées de libération. 
    La Conférence de Tanger inscrivait les espérances de l’humanité maghrébine dans la continuité de cette dynamique historique. 
Paradoxe des paradoxes, décennies après décennies, la volonté d’unification démocratique du Maghreb – ce rêve fondamental des Maghrébins a disparu des préoccupations des autorités étatiques. 
    Nos pays n’ont aucune chance de se développer séparément. 
    Plus que jamais des initiatives politiques culturelles et sociale doivent se multiplier au sein de nos sociétés civiles pour civiliser la politique et imposer l’alternative démocratique d’une reconstruction de la région.
    D’autant que la conjoncture internationale actuelle, marquée par des aventures guerrières et les courses aux armements, est grosse de retombées aventureuses sur le destin de nos peuples. 
    L’urgence et la priorité sont d’abord de sortir de cette guerre froide qui paralyse les relations entre nos pays. Il est temps que les frontières s’ouvrent, que les libertés soient rendues à nos peuples pour qu’ils puissent construire un espace démocratique, paisible et prospère, indispensable à la stabilité de la Méditerranée. 
    Je demeure convaincu, ici et maintenant, que réduire les tensions régionales demeure un impératif pour l’avenir de nos enfants.
    Partout, dans le monde, des ensembles continentaux et régionaux se sont constitués : de l’Asie à l’Europe en passant par l’Amérique latine. Du pire peut sortir le meilleur ! Comme en témoigne le rapprochement entre les deux grands rivaux géopolitiques d’Amérique du sud qu’étaient le Brésil et l’Argentine. Ces deux pays ont été les promoteurs du Mercosur après avoir réussi une réconciliation politico-militaire exemplaire.
    Dès lors, Nous ne pouvons être en reste au risque d’être réduits à des bantoustans balayés dans une mondialisation sauvage.

Hocine AIT AHMED, Le 27 Avril 2008


barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne

unblog1_jpg

barrekab3

Brésil-démocratie : Le président Lula pense que briguer d’autres mandats  »sera nuisible pour la viabilité de la démocratie au Brésil »

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Brésil-démocratie : Le président Lula pense que briguer d'autres mandats ''sera nuisible pour la viabilité de la démocratie au Brésil''  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

avril_29_lulaTizi-ouzou, 29 avril 2008 (bms)- Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a affirmé qu’il n’entend pas changer la constitution pour pouvoir briguer d’autres mandats à la tête du pays alors qu’il est au sommet de la popularité.
        »Je pense que cela est impensable, si la démocratie au Brésil doit être consolidée, envisager un troisième mandat, puis un quatrième mandat, voire plus tard un cinquième mandat, sera nuisible pour la viabilité de la démocratie au Brésil », a déclaré M. Lula dans une interview au quotidien “Coreio Brasiliense”dont des extraits ont été diffusés sur internet.
    Mais tout comme le président russe Vladimir Poutine, le président Lula voudrait garder son influence dans le pays en formant  »un successeur » et participer de manière active aux élections de 2010.
    Ce successeur qu’il n’a pas désigné serait soit le chef de son cabinet Dilma Rousseff, membre du Parti travailliste, ou le député Ciro Gomes, membre du Parti socialiste.
    En Algérie des groupes de pressions dont le parti du FLN dirigé par Abdelaziz Belkhadem et des organisations qui lui sont proches pressent depuis des mois le président  Abdelaziz Bouteflika de modifier la constitution pour lui permettre de briguer un troisième voir d’autres mandats à la tête de l’Etat qu’il dirige depuis neuf ans avec presque la même équipe.
   D’autres groupes de pression ne partageraient pas cette perspective, ce qui expliquerait le silence de Bouteflika sur la question.

Belkacemi Mohand Said – Kabylie.unblog.fr
Information libre de tout droit 

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne

unblog1_jpg

barrekab3

12345...12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...