20 avril-France-Kabylie :  »D’un Printemps à l’autre: Quelles perspectives pour les Kabyles? », thème d »une Conférence-débat à Bobigny (Paris) mardi 22 avril

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

20 avril-France-Kabylie : ''D'un Printemps à l'autre: Quelles perspectives pour les Kabyles?'', thème d''une Conférence-débat à Bobigny (Paris) mardi 22 avril  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

Tizi-ouzou, 18 avril 2008 (bms)-Une intéressante conférence-débat est annoncée pour se tenir à Bobigny une_rezkimardi 22 avril à 19h00 avec la participation de témoins directs et des observateurs de la société kabyle comme Ahsène Zehraoui, sociologue, chercheur au LISE (CNRS, CNAM), Shamy Chemini, écrivain et réalisateur, Mohand Dahmous, militant associatif et Kamel Saïdi, doctorant en sociologie à Paris VIII et président de l’association étudiante Tikli.
    La rencontre, organisée par le Collectif amazigh de Bobigny, commence à 19h00 avec la projection du film Messages kabyles, de Shamy Chemini, suivie d’une conférence-débat animée par Rezki Mammar, journaliste.
     »Le Printemps berbère de 1980 et le Printemps Noir de 2001 sont deux événements majeurs de l’histoire kabyle récente. Le premier marque l’irruption d’une opposition démocratique, d’une berbérité ouvertement revendiquée face au régime algérien. Mais que penser des émeutes sanglantes de 2001? Sont-elles le signe d’une usure de l’opposition ou d’une étape vers la recomposition du paysage kabyle et algérien? », s’interrogent les organisateurs.

barrekab3
D’un Printemps à l’autre:
Quelles perspectives pour les Kabyles ?
Conférence-débat à Bobigny
 Mardi 22 avril 2008 à 19h00
Entrée libre
Canal93, 63 avenue Jean Jaurès, face au lycée Louise Michel, 9300 Bobigny
Métro : Bobigny Pablo Picasso (ligne 5)   

    Le Printemps berbère de 1980 et le Printemps Noir de 2001 sont deux événements majeurs de l’histoire kabyle récente. Le premier marque l’irruption d’une opposition démocratique, d’une berbérité ouvertement revendiquée face au régime algérien. Mais que penser des émeutes sanglantes de 2001? Sont-elles le signe d’une usure de l’opposition ou d’une étape vers la recomposition du paysage kabyle et algérien?
    Pour mettre en perspective 1980 et 2001, le Collectif amazigh de Bobigny a invité des témoins directs et des observateurs de la société kabyle : Ahsène Zehraoui, sociologue, chercheur au LISE (CNRS, CNAM), Shamy Chemini, écrivain et réalisateur, Mohand Dahmous, militant associatif et Kamel Saïdi, doctorant en sociologie à Paris VIII et président de l’association étudiante Tikli.
   La rencontre commence à 19h00 avec la projection du film Messages kabyles, de Shamy Chemini, suivie d’une conférence-débat animée par Rezki Mammar, journaliste.

Informations : 06 64 95 42 44

barrekab3

Merci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr-Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne

unblog1_jpg

barrekab3

Algérie-Droits de l’homme : Ali Yahia Abdennour prône une très large décentralisation pour éviter des questions d’autonomie ou d’indépendance

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Droits de l'homme : Ali Yahia Abdennour prône une très large décentralisation pour éviter des questions d'autonomie ou d'indépendance  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

Tizi-ouzou, 17 avril 2008 (bms)- Le président d’honneur de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), maître Ali Yahia Abdennour a prôné jeudi à Tizi-ouzou une système de large décentralisations pour n’avoir pas à répondre à des questions d’autonomie voire d’indépendance en Algérie.
    Maître Ali Yahia, qui répondait, à l’occasion d’une conférence sur les droits de l’homme à la Maison de la Culture Moulloud  Mammeri de Tizi-ouzou, à une question sur la question de l’autonomie de la Kabylie défendue par le mouvement (Mak) dirigé par le chanteur connu Ferhat Mehenni, a estimé qu’il y a  trop de concentration de pouvoirs entre les mains de l’administration au détriment des élus du peuple, les APC et APW.
    Il a cité quelques exemples assez édifiants pour dire la fragile position des élus par rapport aux walis (préfets) qui dirigent les Wilaya (départements).
    Ferhat Mehenni a appelé dernièrement à hâter l’autonomie de la Kabylie pour ne pas risquer des débordements. 
     »En cas d’échec du MAK à obtenir une autonomie régionale dans des délais raisonnables, la Kabylie ne manquera pas d’opter pour la solution de l’indépendance », a-il déclaré dans
une interview sur le site primo-europe repris notamment par kabyle.com. 
 

Belkacemi Mohand Said – Kabylie.unblog.fr
Information et photo libres de tout droit

avril_17_laddh
barrekab3

Merci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr-Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

Algérie-Droits de l’homme : La LADDH exprime son désaccord avec le rapport sur les droits de l’homme présenté par l’Algérie

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Droits de l'homme : La LADDH exprime son désaccord avec le rapport sur les droits de l'homme présenté par l'Algérie  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_kaci
ci_photo ci_monde ci_carnet ci_special contact ci_BMS1 ci_campagne
000fondorange

Tizi-ouzou, 17 avril 2008 (bms)- Le président d’honneur et le président de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), respectivement  Ali Yahia Abdennour et Bouchachi Mostefa, ont critiqué tour à tour jeudi à Tizi-ouzou les termes du rapport sur les droits de l’homme présenté le 14 avril par l’Algérie devant le conseil des droits de l’homme des nations unies réuni à Genève.
    Maître Ali Yahia, qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence sur les droits de l’homme à la Maison de la Culture Moulloud  Mammeri de Tizi-ouzou, a soulevé de prime abord la question du maintien de l’Etat d’urgence depuis 16 ans en faisant apparaître un discours officiel contradictoires sur les raisons de cette situation. Pour Maître Bouchachi, tous les articles régissant l’Etat d’urgence sont dirigés contre le droit de réunion et de manifestation publiques.  »Même les pays où il y a du terrorisme ou la guerre, il n’y a pas d’Etat d’urgence »’, a ajouté Maître Ali Yahia Abdennour. Il a par contre cité l’exemple de régimes non démocratiques comme la Syrie où l’état d’urgence est maintenu depuis 42 ans et l’Egypte (26 ans), derrière lesquels vient l’Algérie (16 ans).
    Les deux hommes, qui ont décortiqué nombre de questions de droit et liées au fonctionnement des institutions, se sont accordés pour dire que l’Algérie, loin d’avoir réalisé des avancées en matière de droits de l’homme, a plutôt accusé des reculs en la matière.
    Les deux figures de la LADDH, qui ont évoqué le sujet de la torture pour affirmer qu’elle continue à être pratiquée dans le pays, ont critiqué également la politique menée par le président algérien Abdelaziz Bouteflika en matière de concorde civile. Maître Ali Yahia Abdennour a insisté sur le cas des milliers de disparus qui constituent un vrai drame humain et qui ne trouvent pas de réponses.
    Maître Bouchachi a tenu à souligner que toute atteintes aux droits des citoyens est  »une atteinte à toute la nation algérienne et à son histoire », rejetant les accusations de ceux qui voient dans les critiques formulées par les militants des droits de l’homme une atteinte à l’image du pays.
     »Il faut protester pour faire barrage à ces atteintes (aux droits de l’homme), car ce sont ces protestations qui finiront un jour par ramener la démocratie dans le pays », a ajouté Maître Bouchachi. 
   Maître Bouchachi a traité également de la question de l’indépendance de la justice pour présenter une position inconfortable que vivraient les juges de par le système de leur nomination et de gestion de leur carrière.
   Les dirigeants de la LADDH ont insisté sur la nécessité de lutter dans l’unité pour faire avancer la cause des droits de l’homme et des libertés.
   Un large débat a été ouvert par la suite au cours duquel nombre de questions ont été évoquées.
 

Belkacemi Mohand Said – Kabylie.unblog.fr
Information et photo libres de tout droit

avril_17_laddh
barrekab3

Merci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr-Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

1...34567...12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...