• Accueil
  • > Accueil
  • > Kabylie-histoire – rediffusion : Ifri Iouzellaguen se vide de ses habitants poussés par … les nécessités de la vie

Kabylie-histoire – rediffusion : Ifri Iouzellaguen se vide de ses habitants poussés par … les nécessités de la vie

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie-histoire - rediffusion : Ifri Iouzellaguen se vide de ses habitants poussés  par ... les nécessités de la vie  dans Accueil la_une_kabylie_unblog

acceuil1 dans Accueil ci_photo  ci_BMS1 ci_campagne ci_carnet ci_special

IFRI (Bougie) - Le village historique Ifri de la commune d’Ighzer Amokrane (aarch Iouzellaguen) du département de Bougie (Béjaia), s’est vidé ces dernières années et se vide de ses habitants qui sont appelés, comme dans nombre de village kabyles à aller gagner leur croûte ailleurs. Ce constat nous a été dressé par les propres habitants de ce village historique le mois d’août 2006 à l’occasion d’un reportage que kabylie.unblog vous rediffuse en espérant que les choses ont évolué positivement depuis cette date.
     »Nous ne sommes qu’une quinzaine de familles à demeurer dans l’ancien village » ont affirmé M.Hadji Hocine et Dehmis Smail rencontrés sur la place du village.
    Ils ont expliqué l’exode des villageois vers le chef lieu de commune, Ighzer amokrane, et ailleurs notamment à l’étranger par les nécessités de la vie en précisant que n’y demeurent sur place que ceux que  »la nécessité oblige également ».
    De nombreuses maisons du village sont abandonnées par leurs propriétaires qui n’y reviennent t que très rarement, ont affirmé des villageois.
       »Il n’y a que les enterrements » qui continuent encore à réunir les gens dans ce village à l’aspect pourtant paradisiaque, calme et enveloppé dans une bonne fraîcheur en ce milieu de mois d’août.
     La nostalgie de la vie villageoise de jadis a fait soupirer M.Dehmis pour qui l’ambiance d’antan est irremplaçable.  »Aujourd’hui les enfants du même village qui ont grandi ailleurs ne se connaissent pas, on ne les connaît pas tous et ils ne nous connaissent pas tous… »
    Le village a perdu ses jardins potagers du passé avec le transfert de ses sources vers le chef lieu de commune. Le lieu dit Inçar (source) lbarqoq connu pour sa fraîcheur et ses rassemblements des habitants et devenu un maquis difficilement accessible.
    Le village connaît un grand problème d’indisponibilité de moyens de transport si bien que pour une course par taxi revient pour 8 kilomètres pas mois de 200 dinars.
    Le village a gagné en notoriété et une entrée dans l’histoire grâce à un certain août 1956, date de son accueil du congrès de la Soummam. Il a gagné également un musée fort visité tout au long de l’année par des écoliers notamment, ont affirmé nos sources.
    Les signes d’une visite de grande importance, qui serait celle du président Bouteflika, étaient visibles lors de notre déplacement, à travers notamment l’amélioration de la route menant au village et les travaux d’embellissement et d’entretien du musée et de la demeure historique du congrès de la Soummam.
      »Pas moins de sept tacherons sont mobilisés pour mener les travaux », a indiqué un villageois
     La municipalité d’Ighzer Amokrane était gérée alors par le F.L.N. qui l’a conquise lors des dernières élections.
                                                                                                  BELKACEMI MOHAND SAID

Celui ou celle qui n'a pas lu au moins un de mes reportages imaginaires est vraiment passé à côté de la crême de ce que j'écris sur internet.....

kaci_unblog

bms_barre 

cadeau

cadeau1

BELKACEMI Mohand said -  kabylienews@yahoo.fr - 0772.13.88.88

http://kabylienews.site.voila.fr - ttp://www.geocities.com/kabylienews

Yahoo!Google  – El-Watan  – Dépêche de Kabylie  – Le-Soir  – Le jour

barrekab3

2 réponses à “Kabylie-histoire – rediffusion : Ifri Iouzellaguen se vide de ses habitants poussés par … les nécessités de la vie”

  1. ali dit :

    bonjour ,sa me fait plaisir de voir ma commune publiée sur ce site que je viens de decouvrir,en effet et je rapelle que IFRI est l un des village le plus peuplé de ighzer amokrane,les autres se vident de ses habitants.on constate la realisation de toute les piste de la comune ce qui facilitera beaucoup de choses,transports et tourisme prk pas,

  2. ilina dit :

    svp je veut l’histoire du village ifri de bejaia pour un exposé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...