• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 octobre 2008

Algérie-Maroc-CMA: Deux assises pour faire du Congrès Mondial Amazigh un …  »Sidi CMA Bouqabrin » (aux deux tombes)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Maroc-CMA: Deux assises pour faire du Congrès Mondial Amazigh un ... ''Sidi CMA Bouqabrin'' (aux deux tombes)  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

aout_11_cmaTizi-ouzou, 11 oct 2008 (bms)- Les choses se précipitent au Congrès Mondial Amazigh. N’ayant pas réussi à obtenir les autorisations nécessaires pour tenir le 5ème congrès de l’organisation en Kabylie (Algérie), Belkacem Lounes, le président de cette organisation inbternationale amazighe, opte pour le Maroc et plus précisément la ville dse Meknes. 
    Il faut reconnaître un certain pragmatisme à Belkacem Lounes qui a usé même d’un recours à la justice pour défendre son organisation comme il a été jusqu’à rencontrer Mouammar Kadhafi pour défendre ses idéaux. Mais d’autres membres de l’ONG et particulièrement des Marocains, redoutant que l’organisation soit récupérée par des gens proches du pouvoir au Maroc (Mekhzen), veulent faire le forcing pour tenir le Congrès en Kabylie, désavouant Belkacem Lounes qui visiblement ne voulait prendre aucun risque avec les autorités algériennes. 
    Certains sont allés jusqu’à suggérer de faire comme le Mak de Ferhat Mehenni en tenant une sorte de Congrès semi-clandestin dans un village en Kabylie. Mais un problème de sécurité se pose surtout pour les participants étrangers tant au plan du terrorisme que celui d’être arrêtés pour réunion illégale. Un avant goût de ce dernier risque a été vécu avec la tenue d’un conférence de presse à Tizi-ouzou suivie de l’interpellation de quatre militants marocains. Mais disent  certains observateurs, le fait que Belaid Abrika se soit affiché avec le CMA dernièrement est une sorte de quitus pour tenir le Congrès sous forme de Conclave comme seul savait les tenir les Aarouchs dont il est encore délégué.  
    Visiblement les deux parties campent depuis sur leurs positions. BELKACEM Lounes a confirmé la tenue du Congrès à Meknes du 31 octobre au 2 novembre 2008 alors qu’un autre groupe vient d’annoncer via un communiqué signé Zahir Moussafri et diffusé samedi 11 octobre par la Dépêche de Kabylie, la  tenue des mêmes assises aux mêmes dates en Kabylie (Sidi Aich ou Tizi-ouzou). 
    Dans cette affaire, chacun veut son Congrès visiblement quitte à le tenir dans la division. Une situation qui fera alors de l’organisation amazighe, la plus plurielle et la plus ouverte, une sorte de CMA …  »Bouqabrin » (aux deux tombes). A moins qu’il y ait une autre parade secrète ou un report tout simplement du Congrès. 

Belkacemi Mohand Said
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

document.write(‘‘);

document.write(‘‘);

Kabylie – Spécial- pensée: Cheikh Abdallah n’Ath Mizare (Sidi Hand Ouali): L’homme au devoir accompli

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Le 12 octobre 1916 naissait Cheikh Abdallah El Haroufella n »Ath Sidi Hand Ouali (famille Belkacemi), du nom du village dit aussi Ath Mizare, commune de Bouzeguene) et le 13 janvier 1988 il décédera à Bordj Bounâama après son transfert à partir de l’hôpital de Tissemsilt. Il résidait dans cette ville des hauts plateaux du centre ouest algérien avec son fils, Said.
cheikhAbdallah_evocation_bis    Le parcours de cet homme exemplaire mérite d’être évoqué régulièrement, tant il rappelle son esprit de sacrifice.
Imam de son état, il avait assuré des années durant et à titre bénévole les prières des Tarawih à la mosquée du village. Il faisait ça avec dévouement avec la particularité que pendant que tous les villageois rentraient chez eux rompre le jeûne, lui restait à la mosquée seul après la prière du Maghreb, parce qu’autrement le village restera sans imam.
Il ne rentrait chez lui que vers 23 heures, voire minuit et plus, parce que vu sans âge avancé et l’éloignement en pente de sa demeure, il ne pouvait faire des aller et retour.
Il a assuré également la prière de chaque AID au village TAOURIRT qui lui témoignait un grand respect avant de quitter la région pour accompagner ses deux fils SAID et NORDINE installé respectivement à TISSEMSILT et MEDEA jusqu’à sa mort le 13 janvier 1988.
Mais la vie de cet homme ne se résume pas à cela seulement.
Né le 12 octobre 1916 il deviendra orphelin de père à 18 mois. Sa mère sera obligée de le laisser chez ses oncles avant que l’un d’eux LARBI le prenne en charge. Il l’enverra à TIMAAMART DE SIDI ABDERAHMANE et celle de SIDI YAHIA pour apprendre le Noble Coran avant d’être incorporé dans l’armée française.
Envoyé sur le front de la guerre mondiale il sera arrêté avec tout son régiment et emprisonné en Allemagne.
En 1945 il rentre au pays pour tenter un petit commerce avant de se rendre en France pour travailler à la fonderie GREGOIRE. Ensuite ce sera SAINT LOUIS de 1947 à 1950. Il y travaillera jusqu’à 1956 année de son retour au pays.
C’était la guerre de libération nationale et il jouera un rôle d’imam et de responsable des houbous (état civil du FLN) notamment dans le village AIT AZOUAN. Ensuite ce sera au niveau des villages de AIT MIZARE, IHATOUSSENE et AIT IKHLEF qu’il jouera ce rôle. Il connaîtra des emprisonnements aux camps de HOURA et de Bouzeguène.
A l’indépendance et plus précisément en 1963 il repart en France pour retravailler à SAINT LOUIS.
Tombé malade, il se fera soigné pendant plusieurs années avant de subir une opération en 1969 et rentrer au pays.
En 1970 le village AIT SALAH le sollicite comme imam ou il y restera avec sa famille pendant 17 mois avant de retourner à son village pour s’occuper de sa famille et prendre en charge bénévolement et à chaque mois de RAMADHAN les prières des TARAWIH.
Cheikh Abdallah a vécu dans une grande simplicité tout en cherchant à être utile aux autres. Il n’a jamais demandé une carte de Moudjahid, en expliquant à ses enfants qu’il avait fait son devoir envers Dieu et qu’il ne veut pas  »concurrencer » les veuves et les orphelins, allusion aux veuves de chahids et leurs enfants. Il disait que Dieu lui a donné de quoi vivre à travers une pension qu’il recevait de la caisse de sécurité sociale française et qu’il s’en suffisait.
Sa famille demande à tous ceux qui l’ont connu et apprécié d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons

Algérie-Maroc-internet : Le site Tout sur l’Algérie récupéré par un Marocain pour le mettre au service des thèses de son pays sur le Sahara occidental

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-Maroc-internet : Le site Tout sur l'Algérie récupéré par un Marocain pour le mettre au service des thèses de son pays sur le Sahara occidental  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

oct_11_tsaTizi-ouzou, 11 oct 2008 (bms)- Le site Tout sur l’Algérie (TSA) qui prenait de l’intérêt et de l’audience après un peu plus d’une année d’existence semble être tombé sous le contrôle d’un Marocain sous son nom de domaine habituel http://www.toutsurlalgerie.com/ pour en faire un masque d’un site défendant la thèse de la marocanité du Sahara Occidental.
    Les animateurs algériens du site semblent s’être fait prendre comme des amateurs par ce Marocain qui aurait racheté le nom de domaine avant que ses propriétaires initiaux n’aient vraisemblablement renouvelé le contrat d’hébergement du site et surtout du nom de domaine (toutsurlalgerie.com).
    Après un premier communiqué relayé par le site de BENCHICOU (Le matin), dans le quel TSA affirme être victime  »d’un acte hostile » d’un hacker marocain qui a demandé une somme d’argent (5000 euros) pour mettre fin à son action », les animateurs du site ont diffusé vendredi un autre communiqué dans lequel ils annoncent un changement d’adresse avec un nouveau nom de domaine (tsa-algerie.com) pour devenir
http://www.tsa-algerie.com.
     Ce qui est arrivé à TSA peut survenir en réalité a tout site algérien y compris ceux des médias diffusé en  ».com ». N’importe qui peut acheter ou racheter un nom de domaine algérien d’une institution dont le contrat n’est pas renouvelé à moins qu’il ait été diffusé en .dz dont NIC.DZ, une filiale du Cerist a le monopole.
    N’importe qui peut acheter en Europe ou aux USA un nom de domaine s’apparentant à un site institutionnel algérien ou autres (.org, .info, .com etc…) pourvu qu’il paie, le principe étant que le premier arrivé, le premier servi.
    C’est de cette façon qu’on a relevé il y a quelques années le site d’un parti islamiste algérien récupéré par un israélien parce que diffusé en .com. L’ancien site du Jeune Indépendant http://www.jeune-independant.com/ renvoie à un site de recette de cuisine. Le site d’une entreprise de Tizi-ouzou affichait il y a une année des images de beaux chiens en élevage. L’entreprise a du payer cher pour récupérer son site quelques jours plus tard.
    Une Wilaya au moins du pays a transgressé les règles de diffuser son site en .dz ou en .gov.dz en confiant son site à des amateurs qui lui ont obtenu un nom de domaine en  ».com » et un hébergement en France. Le Wali se mordrait les doigts le jour où quelqu’un viendrait à récupérer ce nom de domaine.
    En France par exemple, les grandes entreprises et les médias achètent un maximum de nom de domaine s’apparentant à leurs dénominations pour que d’autres ne puissent le faire et les négocier avec eux ensuite au prix fort comme cela s’est produit pour TSA. 

Belkacemi Mohand Said
Information libre de tout droit

barrekab3
Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr
Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...