• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 17 octobre 2008

Kabylie-Chant-Slimane Azem: Le témoignage émouvant, sincère et instructif de Kamal Hamadi sur Slimane Azem

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Kabylie-Chant-Slimane Azem:  Le témoignage émouvant, sincère et instructif de Kamal Hamadi sur Slimane Azem  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

oct_17_azemTizi-ouzou, 17 oct 2008 (bms)- L’entretien-hommage et témoignage de Kamal Hamadi sur Slimane Azem à l’émission de Kamal Tarwiht sur Berbère Télévision (BRTV) restera à n’en pas douter un document historique pour les générations futures sur plusieurs plans et pas seulement sur ce grand Monsieur de la chanson et de la vie de tous les jours qu’est le digne fils d’Agouni Gueghrane décédé le 28 janvier 1983 en exil loin du pays que nul autre n’a pu aimer et chérir mieux que lui.
    Slimane Azem a été le premier à chanter l’amour de son pays et le premier à valoriser le chant kabyle et la Kabylie, a affirmé avec sincérité Kamal Hamadi, l’homme aux
2.000 chansons, pièces de théâtre et opérettes. Il était le premier à aller à la chanson politique en s’intéressant même aux événements internationaux, a expliqué avec de forts arguments et des exemple Kamal Hamadi.
   
Slimane Azem était un homme juste à l’esprit libre qui aime dire ce qu’il pense, a raconté Kamal Hamadi indiquant que l’auteur de  »Suffela Yechvah Yerqam » assumait ses positions politiques sans nuire aux autres.
    Il était prêt à revenir dans son pays et à être jugé publiquement devant tout le monde tant il était certain qu’il n’avait rien à se reprocher mais il refusait de revenir pour qu’il soit liquidé..
    Du témoignage direct et franc de Kamal Hamadi revenait toujours le conditionnel de  »s’il y avait des hommes …. », Slimane Azem sera honoré comme un grand homme en donnant son nom à une infrastructure sur pays citant l’exemple de Messali El Hadj qui a été réhabilité en donnant son nom à l’aéroport de Tlemcen.
    Kamal Hamadi a raconté comment une forme de loi du silence avait gommé son nom des ondes de la chaîne II alors qu’il n’y avait aucune directive officielle dans ce sens. Les animateurs des émissions faisaient attention à ce que même son nom ne soit cité. Il y avait une grande part de complicité dans cette affaire qui n’honorera à jamais ceux qui ont pris part.
     Slimane Azem a beaucoup souffert de la médisance de certains le poussant à dénoncer cela par la chanson celèbre Radio Trottoir.
     L’émission de Kamal Tarwiht s’est également distinguée par la diffusion d’un entretien où Slimane Azem s’exprimait sur nombre de question l’intéressant.
     Slimane Azem était le meilleur de tous et sur tous les plans y compris humain, a conclu Kamal Hamadi, qui se révèle être une riche mémoire du passé artistique des Kabyles.
     Le témognage a révélé comment des erreurs peuvent être commises à l’égard de grands hommes comme de simples anonymes. Ne ratez pas, s’il y a rediffusion de l’émission.  

Kabylie.unblog.fr 

Belkacemi Mohand Said
Information libre de tout droit

barrekab3

Merci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

document.write(‘‘);

document.write(‘‘);

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...