• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Algérie – édition – Benchicou – Toumi : Benchicou décide de poursuivre la ministre de la Culture pour  »voie de fait » devant le Conseil d’Etat

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie - édition - Benchicou - Toumi : Benchicou décide de poursuivre la ministre de la Culture pour ''voie de fait'' devant le Conseil d'Etat   dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

vi_benchicoutoumiTizi-ouzou, 29 oct 2008 (bms)- Le journaliste-écrivain Mohamed Benchicou a annoncé mardi qu’il a décidé de poursuivre devant le Conseil d’Etat pour  »voie de fait », la ministre de la culture, Khalida Toumi, qui a publiquement revendiqué l’interdiction d’imprimer son livre  »Le journal d’un homme libre ».
     »J’attends qu’il statue non pas sur l’interdiction du livre en soi mais sur l’inacceptable voie de fait caractérisée dont s’est rendu coupable un ministre de la République en foulant aux pieds les lois de ce pays, en s’autorisant à « faire justice » lui –même, au mépris des règles élémentaires d’un Etat de droit. », précise Benchicou  dans une lettre adressée à la ministre.
     »Rien ne vous autorisait à violer aussi arbitrairement une propriété intellectuelle. Rien, surtout pas votre qualité de ministre d’une République dont vous avez le devoir absolu de protéger l’image et de veiller à la conformité aux règles sacrées d’un Etat de droit. Vous vous êtes autorisée à « faire justice » vous –mêmes. 
Vous vous êtes autorisée à interdire un livre sans passer par le juge. Vous vous êtes autorisée à réagir au nom des personnes dont vous décrétez unilatéralement qu’elles sont diffamées. Vous vous érigez en tutrice absolue de la Constitution qui, je vous le rappelle, garantit la défense de la liberté face aux abus du pouvoir. 
Vous vous êtes permis une lecture unilatérale et intéressée des lois de ce pays. », accuse Benchicou.
     »Vous me suggérez de me limiter à publier à l’étranger. Mais cette patrie dont vous revendiquez la tutelle exclusive, cette patrie est aussi la mienne, l’unique, l’indispensable, l’inspiratrice, et vous ne ferez pas de moi un écrivain de l’exil. », ajoute Benchicou dans sa lettre publiée sur son site internet http://www.lematindz.net/.
    Benchicou annonce par ailleurs le projet d’un autre livre intitulé (titre provisoire) «La dynastie des égarés».

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

Algérie – culture – Biobliothèque nationale : Vent de déception et de colère suite au limogeage d’Amine Zaoui de la Bibliothèque Nationale

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie - culture - Biobliothèque nationale : Vent de déception et de colère suite au limogeage d'Amine Zaoui de la Bibliothèque Nationale  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

Tizi-ouzou, 28 oct 2008 (bms)- Un vent de déception et de colère ont accompagné dans les milieux culturels algériens les plus divers la confirmation de la nouvelle du limogeage de Dr Amine Zaoui de son poste de Directeur Général de la Bibliothèque Nationale.
vi_zaoui    Nombre de commentateurs ont trouvé absurde qu’un intellectuel de cette trempe, connu pour son ouverture et son esprit constructif, soit démis aussi rapidement de son poste pour de sombres raisons qu’il a qualifiées de  »mensonges à son égard ».
    Cité mardi par El Watan, Amine Zaoui a affirmé que  »des mensonges » le concernant ont été présentés au président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
     »Il est souhaitable que la Présidence fasse une enquête sur le statut et le rôle de la Bibliothèque pour savoir que j’ai été victime de mensonges », a-t-il affirmé. 
    Il faut dire que Mohamed Benchicou a rendu un bien mauvais service à M. Zaoui en focalisant lors du blocage de son livre « Le journal d’un homme libre » sur le fait qu’il ait obtenu l’ISBN de la bibliothèque nationale. Les adversaires de Zaoui ont vite fait d’exploiter l’ignorance en la matière pour confondre cette question avec une quelconque implication ou autorisation.
     «L’ISBN est un numéro que l’on peut prendre via internet, directement par l’agence internationale, et cela sans passer par la bibliothèque. L’ISBN n’est pas une autorisation ou une permission de publication», a précisé mardi Zaoui. Mais il est déjà trop tard. 
    Voici ce que dit
Wikipedia:   »L’ISBN (International Standard Book Number) ou numéro international normalisé du livre est un numéro international qui permet d’identifier, de manière unique, chaque livre publié. Il est destiné à simplifier la gestion informatique du livre : bibliothèques, libraires, distributeurs, etc. Il ne faut pas le confondre avec l’ISSN (International Standard Serial Number) qui, lui, est réservé aux journaux, revues et autres publications périodiques (leurs éditeurs utilisent un code unique pour désigner une série de publications portant le même titre mais un nombre a priori non défini de volumes, chacun d’eux étant publié à une date différente et devant être numéroté séquentiellement en plus du numéro ISSN attribué à la série complète).
    La BN s’enrichit chaque jour par au moins quatre exemplaires de chaque oeuvre littéraire publiée à l’occasion de la délivrance de l’ISBN. Les auteurs ou éditeurs sont tenus de déposer ces exemplaires une fois imprimés. 
    Avec l’acte de censure assumé en amont par la ministre de la culture avec le livre de Benchicou et cette histoire d’ISBN, il faudra s’attendre à un verrouillage de la production intellectuelle à l’avenir ou tout au moins sa bureaucratisation. Et c’est l’Algérie qui sera perdante…

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

document.write(‘‘);

document.write(‘‘);

Kabylie: Beni Maouche fête la figue, gala de boxe en perspective à Tizi et décès Belkacem Hammoutène de la JSK

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Contactez kabylienews@yahoo.fr – Mobile: 0772.13.88.88 

Kabylie: Beni Maouche fête la figue, gala de boxe en perspective à Tizi et décès Belkacem Hammoutène de la JSK dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

Tizi-ouzou, 27 oct 2008 (bms)- brèves de Kabylie:

Beni Maouche fête la figueLe Centre de formation professionnelle de Beni Maouche a été le théâtre  jeudi 23 et le vendredi 24 octobre de la fête annuelle de la figue sèche de beni Maouche avec la participation de 61 agriculteurs, a rapporté la Dépêche de Kabylie.
    Les agriculteurs ont exposé à cette occasion leurs différentes qualités des figues sèches, comme thaamriwth, azendjer, aberkane, ainsi que les huiles, les olives, le miel, et autres produits plus au moins commercialisables.
    Le prix de la figue sèche a atteint les 350 DA le kilogramme. « Nous trouvons énormément de difficultés à écouler nos produits, figues et huiles. Très souvent nous
sommes confrontés aux problèmes de labellisation, mais que voulez-vous faire, quand c’est nous-mêmes qui récoltons le produit depuis la nuit du temps ; même avec la carte de fellah, on exige de nous la carte fiscale pour le transport du produit à travers le pays. Si c’est l’Etat qui la commercialise, la figue sèche, pourrait se vendre jusqu’à 500 DA le kilo, vu toutes les difficultés… »., a raconté un paysan à Amar Chekar de le DDK.

Boxe-gala: Un championnat intercontinental IBF dans la catégorie super léger entre le champion national, Mohammed Yassa, le poulain de Khelifa Médérès, et le Colombien, Nacho Mendoza est annoncé pour le le 20 novembre prochain à 19 heures à la salle Saïd Tazrout de Tizi Ouzou.
    Un autre tournoi international est attendu à l’occasion des festivités marquant le 54e anniversaire du déclenchement de la lutte de Libération nationale. Il est prévu dans la même salle Tazrout.(Source El Watan)

JSK- Décès: Belkacem Hammoutène, celui qui fut leur gardien de but de la JSK dans les années 1940 et 1950 s’est éteint à l’âge de 84 ans en laissant derrière lui un grand vide au quartier de Zellal où il est né le 14 juillet 1925.
    La JSK perd ainsi une des ses anciennes gloires qui sont en train de s’éteindre l’une derrière l’autre.
    Une foule nombreuse s’est déplacée pour l’accompagner à sa dernière demeure.

Brèves rassemblées par BMS 

 

123456...19

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...