• Accueil
  • > Accueil
  • > Algérie – politique – Chadli – histoire : Chadli critique Bouteflika pour avoir modifié la constitution et promet des révélations à venir

Algérie – politique – Chadli – histoire : Chadli critique Bouteflika pour avoir modifié la constitution et promet des révélations à venir

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie - politique - Chadli - histoire : Chadli critique Bouteflika pour avoir modifié la constitution et promet des révélations à venir  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

chadliTizi-ouzou, 29 nov 2008 (bms)- L’ancien président algérien Chadli Bendjedid (1979 à 1992) a critiqué indirectement  l’actuel président Abdelaziz Bouteflika pour avoir modifié récemment, par voie parlementaire, la constitution algérienne..
     »Je voulais aller vers un régime parlementaire par un retour à la souveraineté populaire avec le retour de la confiance entre le peuple et ses dirigeants. Depuis, on fait le serment, la main sur le Coran, de respecter la Constitution et on fait autre chose. Je ne suis pas de ceux-là ! », a déclaré M. Bendjedid lors d’une intervention de trois heures devant les participants d’un colloque national sur Amara Bouglez, fondateur de la Base de l’Est, qui s’est déroulé jeudi dernier au centre universitaire d’El Tarf, a rapporté le journal El Watan..
     »Plus de 1000 participants, essentiellement des moudjahidine mais aussi des historiens, des universitaires, des étudiants, ont écouté religieusement l’ancien Président, interrompu parfois par des acclamations nourries lorsqu’il jurait devant Dieu et les hommes qu’il apportait un fait authentique pour en avoir été l’acteur ou l’observateur direct, » a rapporté le journal.
       »Depuis que j’ai quitté le pouvoir, je me suis imposé une réserve. J’ai été insulté, diffamé, calomnié, on a raconté des mensonges et je n’ai pas répondu car je crois en certaines valeurs. Mais le temps est venu de dire la vérité car aujourd’hui, on s’est approprié trop dangereusement l’histoire de la Révolution et sa légitimité. », a ajouté Chadli Bendjedid a laissé libre cours à sa mémoire pour révéler nombre de faits.
     Il a affirmé ainsi que les rivalités entre les chefs ont mené à des crises très graves qui ont mis en danger le cours de la Révolution, qu’un affrontement entre les fedayins (environ 10 000 hommes) de la base de l’Est et l’armée tunisienne (moins de 30 000 hommes) allait avoir lieu, qu’il n’a jamais cherché à devenir président, qu’Ahmed Ben Bella n’a cure de l’écriture de l’histoire et que Larbi Berredjem contrarié sur ce sujet, a donna à son fils né quelques jours plus tard le prénom de Blatarikh (sans histoire), que son ami Tahar Zbiri à la tête de l’Etat aurait été un désastre et que lors des
conflits avec le CCE Khaled Nezzar était chargé de l’espionner.
    Il a tenu enfin  »à rendre hommage ici à Mohand Oulhadj qui a œuvré en grand patriote pour réduire la confrontation inévitable avec les wilayas III et IV. »
    ….

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3
Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr – (bms) -
Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

4 réponses à “Algérie – politique – Chadli – histoire : Chadli critique Bouteflika pour avoir modifié la constitution et promet des révélations à venir”

  1. Djur dit :

    L’algerie a perdu 13 ans sous le regne de chadli rien de nouveau.boutef a detruis le peu de democratie que les autres avant ont construis tu n’a rien a critique vous etes tous les memùes(chadli et boutef.

  2. Anonyme dit :

    li fatou etaam igoul chbaat wa li tafou lkrm igoul smaat.FAKOU
    a bon entendeur salut

  3. atanawsu dit :

    cet enfoiré n’a absolument rien a nous apporter, ni en ce qui concerne notre histoire, ni en ce qui concerne notre soit disant indépendance, oubli-il qu’il à juste fini de guider le pays dans sa descente aux enfers initié par ses prédécesseurs, ben bella et boumedienne,il vaudrait mieux qu’il réfléchisse a ce qu’il doit répondre à son créateur, le jour où il sera seul face a lui, cet énergumène a eu sa chance de dire la vérité au peuple pendant 13 longues années, ou oubli-il le 5 octobre 88.

    • benredjem@hotmail.com dit :

      Je pense il est temps de faire une réconciliation sincère pour le intérêt général car les conflit mène toujours aux désastre et essayer de écrire notre grande histoire avec toute équilibre et justesse car les génération avenir après 1962 nous le pardonnera jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...