• Accueil
  • > Accueil
  • > Algérie – histoire : Le colonel Amar Benaouda (Annaba):  »L’absence de la Kabylie a retardé de 15 jours le déclenchement de la révolution de novembre »

Algérie – histoire : Le colonel Amar Benaouda (Annaba):  »L’absence de la Kabylie a retardé de 15 jours le déclenchement de la révolution de novembre »

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie - histoire : Le colonel Amar Benaouda (Annaba): ''L'absence de la Kabylie a retardé de 15 jours le déclenchement de la révolution de novembre''  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

Tizi-ouzou, 13 déc 2008 (bms)- L’absence de la Kabylie a retardé de 15 jours le déclenchement de la révolution de novembre, selon les affirmations du colonel Amar Benaouda (originaire de Annaba) au journal arabophone Echourouk el youmi dans son édition du 13 décembre.
    Benaouda affirme qu’au mois de juin 1954, une direction à cinq avait fixé la date du 15 octobre pour déclencher la révolution. Il affirme que c’est en quelque sorte sur son intervention que la Kabylie a été associée, les dirigeants révolutionnaires de l’époque de cette région, notamment Ouamrane et Krim Belkacem considérant ce groupe proche des centralistes.
    Benouada affirme avoir ensuite convaincu Ouamrane de participer avec le groupe ralliant de son côté Krim Belkacem.
    Voici une traduction du passage de l’interview concernant cette affaire qui risque bien de soulever des vagues notamment en Kabylie connue pour ses lourds sacrifices, certains affirmant même que ce sont des Kabyles qui s’étaient rendus dans l’Est et l’ouest algériens pour marquer le début de la révolution en y menant des actions de destabilisation de l’ordre colonial.
     »C’est la direction à cinq qui a fixé le déclenchement de la révolution au 1er novembre alors que la date initiale retenue était le 15 octobre. Lorsque j’ai interrogé Didouche mourad sur l’absence de la Kabylie, il m’a répondu à la lettre  »ils croient que nous sommes des centralistes. Je lui ai demandé en urgence de contacter Ouamrane et il accepté. Parce qu’il était inconcevable de déclencher la révolution en l’absence de la Kabylie. »
     »J’ai rencontré Ouamrane le 24 juin 1954 en présence de Didouche et Bouadjadj (…) et on l’a convaincu que nous ne sommes pas des centralistes, que nous n’avons aucun contact avec eux et que nous nous préparions à déclencher la révolution. Il a accepté d’être avec nous. Il a ramené ensuite Krim Belkacem et s’est désisté pour constituer une direction à six. La direction s’est élargie à ceux de l’extérieur pour se constituer en neuf membres avec Ait Ahmed, Ben bella et Mohamed Khider. La date du déclenchement de la révolution fut alors modifiée du 15 octobre pour le 1er novembre. »
    Le colonel Benaouda est originaire de Annaba (est algérien).

dec_13_benaouda2

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr – (bms) -

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

3 réponses à “Algérie – histoire : Le colonel Amar Benaouda (Annaba):  »L’absence de la Kabylie a retardé de 15 jours le déclenchement de la révolution de novembre »”

  1. LE SAGE dit :

    La kabylie n’est pas à vendre. Les autonomistes sont des épouvantails qui font peur aux oiseaux. Nous ne sommes pas des oiseaux et nous n’avons pas besoin de leur projet diabolique. C’est une façon de fuir la réalité. Au lieu de lutter pour arracher les droits primordiaux, ces gens gaspillent leur énergie à vouloir créer des zizanies et à attiser le feu brûlant sans cesse la vie du citoyen. Actuellement, la kabylie subit des situations désastreuses : il faut crier et dire : « Basta! »

  2. Anonyme dit :

    son copmantaire il m

  3. malki dit :

    je suis algerien d’origine algerienne(beni-salah)tres rapproche des kabyles ayant des liens de mariage avec les kabyles nos parents ont combatus ensemble pour l’independence de toute l’algerie algerienne et voila qu’un simple chanteur de derniere cathegorie a la solde des francais de nostalgie algerie francaise vient demander l’autonomie de la kabylie et former un gouvernement provisoire qu’elle idiotie.pour une vengeance raciale il veut detruire toute une nation mais il y a des hommes kabyles et autres qui saurons lui barrer le chemin comme ils l’ont fait pour abbassi madani et ses accolites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...