• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 29 décembre 2008

BMS-Commentaire : De l’utilité du couloir de la mort et de la suppression de la peine de mort

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

BMS-Commentaire : De l'utilité du couloir de la mort et de la suppression de la peine de mort   dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

Tizi-ouzou, 29 déc 2008 (bms)- Les Américains ne sont pas bêtes lorsqu’ils ont inventé le couloir  »virtuel » de la mort qui permet à des condamnés de patienter ou d’espérer pendant de longues années avant que l’exécution de la peine n’intervienne. Je n’ai pas besoin de vous parler de leur intelligence car vous savez qui est allé sur la lune.
    Je veux juste dire que le jeune colonel Mohamed Chaâbani aurait peut être vécu et serait même devenu président un jour si ce lugubre couloir de la mort avait existé à l’indépendance de l’Algérie. Il aurait peut être suffi de quelques années en prison pour que le coup d’Etat de 1965 ne vienne changer la donne pour qu’il soit libéré.
    Sinon il aurait attendu jusqu’à l’avènement de Chadli Bendjedid à la présidence du pays pour le faire. Celui-ci dit qu’il n’a rien à voir dans la condamnation et que l’ordre est venu d’en haut. 
    Il aurait sinon attendu l’avènement de la  »démocratie » pour être libéré ou attendu que Ben Bella qui aurait, selon Chadli, exigé sa condamnation, devienne  »un sage » africain pour qu’il revienne sur sa décision et intercède auprès de son ami Bouteflika qui excelle dans les remises de peine et les grâces des condamnés pour l’en faire profiter. Ah! Il ne pouvait être gracié parce qu’il est d’une catégorie non concernée.
    Il aurait quand même pu être sauvé par un nouveau procès plus juste et plus honnête que celui décrit par Chadli.
    Voyez-vous combien le couloir de la mort est utile en attendant la suppression de cette peine tout simplement. Ah! Il fauter attendre cinquante ans encore.
    Il était reproché à Chaâbani, selon l’expression qui cite Me Zertal, le président du tribunal de la Révolution qui l’a jugé les charges suivantes :  »volonté sécessionniste, rébellion contre l’autorité de l’Etat, haute trahison, son refus d’exécuter l’ordre de combattre les forces du FFS de Aït Ahmed, son refus de rejoindre son poste de membre d’état-major à Alger, d’exécuter des traîtres à l’instar de toutes les wilayas historiques, son refus d’accepter dans la 4e Région certains officiers qui lui ont été imposés et bien d’autres chefs d’accusation.» 
    Que Dieu l’accueille en son vaste Paradis!

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr – (bms) -

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

document.write(‘‘); document.write(‘‘);

Algérie-finances : Bouteflika évoque à Ghardaïa la crise financière internationale

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-finances : Bouteflika évoque à Ghardaïa la crise financière internationale  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

Tizi-ouzou, 29 déc 2008 (bms)- Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a évoqué dimanche à Ghardaïa la crise financière internationale pour appeler  »à une utilisation rationnelle des finances publiques ».
    Bouteflika, qui s’exprimait devant  »les notables » (???) de Ghardaïa, a appelé également les citoyens  »à redoubler d’efforts ».
    Ces messages adressés tant aux responsables qu’aux citoyens indiqueraient que le crise financière a atteint d’une manière ou d’une autre les finances algériennes.
    Toutes les réserves de change de l’Algérie, estimées à 135 milliards de dollars, sont placées à l’étranger, a révélé dernièrement le ministre des finances Karim Djoudi, cité par le journal L’expression dans son édition du mardi 11 novembre.
     »Ces réserves ne peuvent pas être placées dans notre pays. La règle en matière des réserves de change veut qu’une monnaie en dollars ou en yens ne peut pas être placée en Algérie. Ici nous plaçons du dinar», avait alors expliqué le ministre alors que la journaliste écrivait qu’il s’agit là d’un argument  »qui est loin de tenir la route » et que  »le gouvernement algérien n’est pas obligé de mettre tous ses fonds en devises à l’étranger. »

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3

Belkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurMerci pour votre visite-kabylienews@yahoo.fr
Mobile:0772.13.88.88
Mobile en Algérie: 072.13.88.88 – FAX: 026.22.13.53
Si j’ai raison c’est grâce à Dieu, si j’ai tort je Le prie de me Pardonner
Voir mon site avec images
http://kabylienews.site.voila.fr – (bms) -

Vous pouvez réagir à nos informations et chroniques en visitant le forum La Kabylie en Ligne unblog1_jpg

barrekab3

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...