• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 2 avril 2009

Algérie-présidentielle-FFS : Karim Tabbou descend en flammes la sortie de Bouteflika à Tizi-ouzou et s’attaque à ses soutiens nationaux et locaux à Tizi-ouzou

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-présidentielle-FFS : Karim Tabbou descend en flammes la sortie de Bouteflika à Tizi-ouzou et s'attaque à ses soutiens nationaux et locaux à Tizi-ouzou  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

avril_02_tabou_uneTizi-ouzou, 2 avril 2009 (bms) - Karim Tabou, premier secrétaire du Front des Forces Socialistes (FFS-opposition légale en Algérie) a descendu en flammes jeudi en milieu de matinée, la venue le 27 mars à Tizi-ouzou du président-candidat à la présidentielle algérienne, Abdelaziz Bouteflika, mettant en doute sa réussite.
    Tabbou, qui a reproché au candidat d’être venue entouré, selon lui, de milliers de policiers en civils et en tenue, a critiqué ensuite les déclarations de Bouteflika sur l’origine du printemps noir en lui rappelant que son déclenchement a débuté après la mort de Guermah Massinissa dans une brigade de gendarmerie suivi d’une déclaration du ministre de l’intérieur qualifiant la victime de  »voyou ».
    Il s’est attaqué ensuite au sort réservé à la région de Kabylie en matière économique en faisant remarquer que même des travaux de rénovation des trottoirs ont été confiés à Tizi-ouzou à de grands patrons qui utilisent la main-d’oeuvre chinoise alors que des jeunes artisans locaux ne trouvent pas de travail.
    Le responsable du FFS a défendu l’option du boycott du scrutin du 9 avril usant de critiques frontales contre le directeur de la maison de la culture de Tizi-ouzou, Ould Ali El Hadi, et Ahmed Ouyahia, le 1er ministre. 
    Tabbou, qui a longuement critiqué les 5 candidats en lice contre Bouteflika, a usé de proverbes et vers tirés de chansons notamment de Matoub Lounes pour séduire davantage son auditoire, estimé à 2.000 personnes, et qui était tout acquis à sa  »plaidoirie » en brandissant à chaque fois un carton rouge.
    C’était la première sortie des partisans du Boycott à Tizi-ouzou où le Mouvement d’Autonomie de la Kabylie (MAK) s’active depuis quelques jours par des actions d’affichage ciblant les portrait de Bouteflika.
    A noter qu’au même moment le  »patron » de l’UGTA, Sidi Said, tenait un meeting à la Maison de la Culture Mouloud Mammeri. La salle a accueilli il y a deux jours le candidat Moussa Touati du FNA.

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

avril_02_tabou1

barrekab3
bas_mars

barrekab3

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...