• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 avril 2009

Algérie- présidentielle : Le Conseil constitutionnel valide l’élection de Bouteflika et rejette tous les recours de ses concurrents

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie- présidentielle : Le Conseil constitutionnel valide l'élection de Bouteflika et rejette tous les recours de ses concurrents   dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

avril_bessaihTizi-ouzou, 13 avril 2009 (bms)- L’élection de Abdelaziz Bouteflika pour un 3ème mandat à la présidence algérienne a été validée lundi par le Conseil constitutionnel qui a rejeté tous les 57 recours de ses concurrents. 
    Bouteflika a remporté la victoire grâce à 13.019.787 de voix exprimées en sa faveur, selon un communiqué du Conseil présidé par Boualem Bessaih. 
    La trotskyste Louisa Hanoune a recueilli 949.632 voix, Moussa Touati 294.411, Djahid Younsi 208.949, Mohand Saïd Oubelaïd 133.315 et Ali Fewzi Rebaïne 124.559. 
    Le nombre d’électeurs inscrits était 20.595.683 pour 15.356.024 votants soit un taux de participation de 74,56. 
    Le nombre de bulletins nuls arrive en terme de voix en deuxième position après le score de Bouteflika soit 925.771 bulletins.
    Le scrutin est considéré entaché de fraudes par des opposants qui ont prône le boycott comme le RCD et le FFS ainsi que par des concurrents de Bouteflika.

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3
bas_mars

barrekab3

Proverbe kabyle circonstancié par BMS: Aqjoun Ihamal Win Thikathen (le chein aime celui qui le bat) …

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Proverbe kabyle circonstancié par BMS: Aqjoun Ihamal Win Thikathen (le chein aime celui qui le bat) ...  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

avril_chienProverbe kabyle- circonstanciés par BMS - 13 avril 2009 -Aqjun ihamal win thikathen (Le chien aime celui qui le bat) - Les gens accouraient vite ce jour là en direction du quartier haut (El Hara Oufella) du village Ath Seksou Sezviv (couscous aux raisons secs) en entendant un chien se plaignant de douleur comme le ferait un être humain.
     Le vacarme qu’il a créé seul a pris de pitié les gens mais qui ô surprise découvrirent DA AMAR le bâton à la main n’en finissait pas de frapper son chien déjà tout ensanglanté.
    A la vue de ceux qui sont parvenus devant lui Dda Amar ne s’étonna point et leur rappela le proverbe qui dit Aqjoun ihamal win thikathe (Le chien aime celui qui le bat).
    – Vous voulez une preuve? Si je le lâche une seconde, il se mettra à me défendre en aboyant après vous …
    – C’est vrai, dira Dda Slimane, présent sur les lieux… d’ailleurs on dit souvent:  »Aqjoun yessaglaf 99 iberdan afouqaruyis ed’ yiwen wabrid ghaf vavis (le chien aboie 99 fois par crainte pour sa sécurité et une fois pour celle de son maître)… Mais là est une autre histoire …

Belkacemi Mohand  Said (BMS)

(Autres proverbes circonstanciés par BMS)

barrekab3
bas_mars

barrekab3

 

Algérie – Presse – RSF : RSF exhorte Bouteflika à mettre en oeuvre ses promesses électorales en matière de liberté d’expression

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie - Presse - RSF : RSF exhorte  Bouteflika à mettre en oeuvre ses promesses électorales en matière de liberté d’expression  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

avril_13_rsfTizi-ouzou, 13 avril 2009 (bms) – L’organisation de défense de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF), exhorte le Président algérien Abdelaziz Bouteflika à mettre en oeuvre pour son troisième mandat ses promesses électorales en matière de liberté d’expression faites au lendemain de sa victoire en 2004.
     »Pour ce début de troisième mandat, Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, tient à vous rappeler vos engagements pris au lendemain de votre victoire en 2004 en matière de liberté d’expression. En mai 2004, vous aviez réaffirmé votre « détermination à veiller à la liberté d’expression » en Algérie. « Nous voulons marquer, encore une fois, avec force, notre détermination à veiller à l’exercice effectif, pour tous, de la liberté d’expression, en droite ligne de la Déclaration universelle des droits de l’homme », aviez-vous déclaré dans un message à la presse »,
écrit RSF dans une lettre de Jean-François Julliard, son Secrétaire général.
     »Or depuis cette période, peu de choses ont évolué dans la bonne direction. Des délits de presse, par exemple, sont toujours passibles de peines de prison et d’amende. L’article 144bis du code pénal algérien (en vigueur depuis 2001) prévoit en effet des peines de prison allant de 2 à 12 ans et des amendes pour tout propos jugé diffamatoire. Cette menace d’emprisonnement menace tous les journalistes et les directeurs de publications. Les poursuites à leur encontre se multiplient et les tribunaux ne désemplissent pas. Cette situation ne correspond pas aux engagements auxquels vous avez souscrit et n’est pas digne d’un pays comme l’Algérie. »
     »La détention ne constitue pas une mesure adéquate pour lutter contre la diffamation. Aussi, Reporters sans frontières vous demande de mettre en place les réformes nécessaires pour dépénaliser le délit de presse.
    RSF critique par ailleurs  »une mainmise (du gouvernement) sur l’impression et la diffusion » et le monopole sur l’importation du papier et sur l’attribution de la publicité par l’ANEP.
     »Plus grave encore pour un pays qui revendique son ouverture démocratique, l’Etat garde le contrôle total sur la radio et la télévision. Le secteur audiovisuel est aux mains du pouvoir. Seules les chaînes privées étrangères qui émettent par satellite ont le droit d’opérer. », ajoute RSF qui fait état de  »difficultés (pour les journalistes étrangers) pour obtenir un visa pour entrer en Algérie ».
     »Ces archaïsmes doivent disparaître pour faire place au pluralisme de l’information en Algérie. Reporters sans frontières vous exhorte aujourd’hui à mettre en œuvre vos promesses électorales. Il y va du droit des Algériens à disposer d’une information libre et indépendante. », conclut la lettre mise en ligne sur le site d’organisation.

Belkacemi Mohand Said
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3
bas_mars

barrekab3

12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...