• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 juin 2009

Algérie-université: Quand le recteur de Msila perd la boussole et se laisse guider par la passion véhémente…. (Ahmed ROUADJIA)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Cette page a été supprimée

Visitez http://www.toutizi.com

C’est mieux que de perdre votre temps

Algérie-France-Mak: Ferhat Mehenni encense Sarkozy pour avoir proposé un référendum aux martiniquais et suggère à Bouteflika de prendre exemple sur lui

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-France-Mak: Ferhat Mehenni encense Sarkozy pour avoir proposé un référendum aux martiniquais et suggère à Bouteflika de prendre exemple sur lui dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

juin_28_makTizi-ouzou, 28 juin 2009 (bms)- Le président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (Mak, organisation algérienne non agréée), Ferhat Mehenni, a carrément encensé le président français Nicolas Sarkozy pour avoir proposé vendredi un référendum aux martiniquais et suggère au président algérien Abdelaziz Bouteflika de prendre exemple sur lui pour proposer cette solution à la Kabylie (en Algérie).
     »M. Nicolas Sarkozy, en agissant comme il vient de le faire, se révèle dans toute la splendeur d’un homme d’Etat. Il a refusé de céder sous la pression au moment des grandes grèves qui avaient secoué ce Territoire d’Outre Mer au début de l’année en cours mais s’empresse, une fois la tempête passée, de reprendre l’initiative et de faire une proposition de sortie définitive de crise. », écrit Ferhat Mehenni dans un communiqué mis en ligne sur le site de son mouvement et- intitulé l’autonomie poure la Martinique: Uune révolution française.
     »En comparant cette attitude d’un homme (Sarkozy) qui a le souci des aspirations profondes des peuples qui l’ont élu et celle d’un Bouteflika qui fait , après le «printemps noir » de 2001 durant lequel plus d’une centaine de jeunes et pacifiques manifestants kabyles furent tués, comme si de rien n’était, le contraste est saisissant. », commente Mehenni qui  »encourage la France » à suggérer ce genre d’autonomie  »aux pays anciennement colonisés » dont l’Algérie fait partie.
     »Une plaie se cicatriserait » si  »les tenants du pouvoir algérien » venaient à proposer  »sans tarder un référendum à la Kabylie sur son autonomie », conclut Mehenni dont la nouvelle sortie risque de lui valoir de nombreuses réactions que son mouvement interprète comme une campagne de diabolisation.
     Le président du Mak a multiplié les déclarations et prises de positions dernièrement suscitant des réactions politoco-médiatiques d’hostilité notamment en Algérie. Au journal  arabophone Ennahar qui lui attribuait des contacts avec des israéliens, une ancienne secrétaire d’Etat, Rachida Benhabyles, a ouvertement appelé dans un autre journal arabophone Saout El Ahrar à contrer le mouvement qui revendique un ralliement de plus en plus grandissant à ses thèses en Kabylie.
    Les sites internet proches du mouvement et même des organisations comme le Congrès Mondial Amazigh (CMA) interprètent comme une campagne de diabolisation toute information ou déclaration qui ne cadre pas avec les positions du mouvement alors que celles-ci devraient naturellement être débattues.
    Un ancien dirigeant du Mouvement, Ahmed AIT-BACHIR, est même sorti de sa réserve pour appeler le MAK, dont il a été membre fondateur, à la modération. 
     »Je pense que le MAK est arrivé à la croisée des chemins (et) pour aller de l’avant, il doit se défaire de ses éléments qui confondent l’islam et l’islamisme, l’arabe et l’arabisme, l’autonomie et l’indépendance. En un mot, il doit cesser de donner l’image d’un mouvement extrémiste et xénophobe. », a déclaré M. AIT-BACHIR sur le site de l’association des Kabyles de France (ASKAF). 
    M. AIT-BACHIR appelle également le Mak à  »évacuer très rapidement l’esprit de complotite et de flicomanie qui commence à faire des « saignées » dans ses rangs. » et à tirer les leçons et les enseignements des pratiques qui l’ont amené lui et d’autres à quitter le RCD, a-t-il dit. 
     »Le MAK doit faire des rapprochements et prendre langue avec tous ceux qui partagent l’idée régionale de la Kabylie avec tous les autonomistes libres, y compris ceux qui défendent une Algérie Fédérale, une régionalisation modulable ou positive. Car en décortiquant tous ces projets, nous nous apercevons vite que nous voulons la même chose pour la Kabylie : son bien ! », a ajouté M. AIT-BACHIR dont la sortie a été très critiquée sur les forums de la planète web kabyle.

Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

barrekab3

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...