• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 5 août 2009

BMS – Reportage imaginaire : Dda Mohand El Vatel,  »El Batel » du village Ath Seksou Sezviv – 6 août 2009 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

BMS - Reportage imaginaire : Dda Mohand El Vatel, ''El Batel'' du village Ath Seksou Sezviv  - 6 août 2009 -  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

sisibms6Tizi-ouzou, 6 août 2009 (bms)- Mon rédacteur en chef n’lakhar nezmane (de l’ère décadente) a bien choisi son moment en ce mois d’août 2009 pour me biper afin que je l’appelle (une méthode mesquine bien sûr qu’il affectionne toujours en bon radin) pour me dire qu’il me rappelle de ma dizaine de jours de congé aux fins de me confier une mission de la plus haute importance là où vous savez: le village Ath Seksou Sezviv (Le village du couscous aux raisons secs).
    Bien entendu je ne pouvais rien faire sinon de m’exécuter. 
    Pour les habitués de mes reportages dans ce village, les méthodes dictatoriales de mon ri-dacteur n’lakhar taswiit (de l’ère décadente toujours), sont fort connues. J’ai beau raconter mes déboires à des confrères, personne n’a osé en faire état pour le faire reculer. J’ai fini par comprendre que tout le monde vit une situation identique à la mienne et que les rien-dacteurs en chef n’lakhar nezmane sont légion dans notre presse. 
   Bon revenons à nos moutons… je veux dire aux gens du village ath seksou sezviv où mon rat-dacteur en chef n’lakhar nezmane m’envoie. Eh Bien, selon cet innommable ras-dacteur n’lakhar nezmane, ce village s’apprête à ouvrir un large débat sur la gouvernance villageoise. Mon rien-dacteur… (Je sais que j’abuse peut être là..) m’a donné carte blanche pour traiter du sujet,  »en professionnel », dit-il tout en me précisant que je dois seulement éviter de critiquer Dda Mohand El Vatal (l’injuste), le chef du village avec qui il a des affinités.
    –  »Tu me comprends », dit-il.
    Et commernt que je te comprends! Allons donc! C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de m’intéresser exclusivement à ce chef du village en allant enquêter (tiens!) sur les circonstances du choix de porter à la tête du village ce genre de personnage.
    C’est vrai! il n’a rien d’un homme extraordinaire sauf à s’entourer de sortes de malfrats et gorilles que tous les gens craignent. Ceux-ci disentr qu’ils tapent entre les épaules (kathen ar gar thouyath) ceux qui protestent contre Dda El Vatel.
    Les gens étaient réticents à s’exprimer bien sur sur la question. Même sous couvert de l’anonymat certains prenaient la précaution de voir tout autour avant de dire quelques mots en terminant tous par la formule:  »Je ne t’ai rien dit! Ok! ».
    J’ai passé trois jours au village à interroger par-ci par là sans trop avancer jusqu’à ce que je capte le soupir de Dda Amar Vouthirga (le nostalgique) alors qu’il était sur la place du village. Il disait  »Qu’est-ce que tu nous manques Dda Ouali Voulamat ».
    – De qui parle-t-il? que j’ai demandé à mon voisin sur la place du village.
    – Comment tu ne connais pas  Dda Ouali Voulamat, que m’a répondu mon voisin sur la place du village (formulation à la kaci_abdmezienne).
    – Non! C’est qui? et pourquoi le regrette-t-il? que j’ai demandé à mon voisin sur la place du village.
    – C’était un vrai sage et un vrai révolutionnaire, décédé il y a quelques années, que m’a répondu mon voisin sur la place du village.
    – ….
    – A sa mort et sur son matelas de mort (il voulait dire son  »lit » de mort, ah! le français kabyle!) il parait qu’il a suggéré le nom de Dda Mohand El Vatel pour diriger le village. Ce qui explique le choix porté sur ce dernier.
    – Vous dîtes ‘il parait », donc ce n’est pas sûr? ai-je insisté auprès de mon voisin sur la place du village.
    – C’est Dda Abdelkader Aazoug (le malentendant) qui l’a rapporté et tout le monde l’a cru
    – …  »El Vatel, El Vatel », ne cessait de dire Dda Ouali Voulamat lorsque je lui ai demandé de me dire qui peut diriger le village, avant de rendre l’âme », a rapporté Dda Abdelkader Aazoug. Le village a alors opté pour le choix de Dda Mohand El Vatel.
    J’ai eu tout de suite un frémissement dans le dos après un instant de méditation. Moi qui ai lu les aventures de Sherlock Holmes le personnage de fiction de Sir Arthur Conan Doyle, j’eus vite fait des parallèles inquiétants. J’ai imaginé la scène de Dda Ouali Voulamat parlant avec peine en recommandant de porter le choix du village sur  »El Vatel ». Et s’il voulait en vérité dire, en arabo-islamique qu’il était,  »El Batal (le héros), lui qui étais pétris des valeurs de novembre. J’ai conclu personnellement qu’il y a eu méprise, entre El Vatel (injuste) et El Batel (héros en arabe). Il y a une différence d’une simple lettre mais un gouffre dans le fond. Il voulait que le village soit dirigé par un héros certainement pas par un injuste, mais qu’un malentendant, comme moi, a mal rapporté. 
     J’ai rédigé mon reportage en laissant apparaître entre les lignes ma conclusion basée sur une méprise dû au témoignage d’un malentendant. 
    Le rédacteur en chef n’lakhar nezmane a vite fait en bon censeur qu’il était, de lire entre les lignes et les mots. Il m’a  »gratifié » de trois jours de mise à pied avec … effet rétroactif. 
     »D’el Vatel (C’est injuste) », lui ai-je dis… mais je l’aurais un jour … Jean-Paul, je l’aurais! 

Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr
Information libre de tout droit

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

barrekab3

document.write(‘‘); document.write(‘‘);

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...