• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 29 octobre 2009

Algérie-presse: Le journaliste Hafnaoui Ghoul échappe à une condamnation à 14 ans de prison requise contre lui – 29 oct 2009 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-presse: Le journaliste Hafnaoui Ghoul échappe à une condamnation à 14 ans de prison requise contre lui - 29 oct 2009 -  dans Accueil logo740
Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
Algérie-presse
Le journaliste Hafnaoui Ghoul échappe à une condamnation à 14 ans de prison requise contre lui
barreblanc
oct2009_29_ghoulTizi-ouzou, 29 oct 2009 (bms) – Le journaliste algérien et militant des droits de l’homme Hafnaoui Ghoul a échappé à une peine de 14 ans de prison requise contre lui par le parquet du tribunal de Djelfa dans une affaire l’opposant à un responsable local de la gendarmerie nationale.
    Le juge a condamné M. Ghoul, le 27 octobre, à 2 mois avec sursis dans laquelle il était poursuivi  »pour atteinte à corps constitué », selon le Groupe de Travail sur la Liberté d’Expression en Afrique du nord «WGFENA»
    Le tribunal s’est distingué par une certaine  »clémence » à l’égard du journaliste dans deux autres affaires.
    Dans une affaire l’opposant au Wali (chef du département) pour une plainte pour diffamation  »au sujet d’un article paru le 18 février 2008 dans le journal Al Wassat », le juge a acquitté le journaliste et décidé de l’extinction des poursuites judiciaires contre lui. Dans  la deuxième affaire l’opposant au directeur de la Direction de l’administration Locale (DAL) et de la DRAG, pour un article paru le 9 septembre 2008 dans le journal Al Wassat, le tribunal l’a condamné à verser une amende de 50 000 DA et refusé une peine de deux mois de prison ferme requise par le procureur.

Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit 

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

Tizi-ouzou-transport: L’anarchie règne dans le transport urbain par fourgons-taxis à Tizi-ouzou – 29 oct 2009 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Tizi-ouzou-transport: L'anarchie règne dans le transport urbain par fourgons-taxis à Tizi-ouzou - 29 oct 2009 -  dans Accueil logo740
Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
Tizi-ouzou-transport
L’anarchie règne dans le transport urbain par fourgons-taxis à Tizi-ouzou
barreblanc
mai_01_fourgonsTizi-ouzou, 29 oct 2009 (bms)- La situation du transport urbain par fourgons taxis collectifs a atteint un degré d’anarchie jamais égalé dans la ville de Tizi-ouzou où chacun n’en fait qu’à sa tête, aucun organisme régulateur n’existe ou n’intervient pour remédier à cette situation préjudiciable aux usagers.
    La direction des transports a bien créé des lignes précises pour y affecter des fourgons par numéros (1, 2, et 3) mais c’était compter sans le manque de respect de ces lignes et par l’intrusion de fourgons clandestins en nombre impressionnant.
    Ce sont des taxieurs de la ligne trois opérant entre la gare routière vers la nouvelle ville et retour vers la gare routière qui étaient les premiers à manquer à leurs obligations en imposant un arrêt définitif de tout le monde au niveau de la tour de la nouvelle ville pour recharger à nouveau vers la gare routière alors qu’ils étaient tenus de terminer devant la SAA. Ils se sont mis ensuite à stationner devant le jardin du 1er novembre avant de faire autant devant l’immeuble Djurdujra générant des encombrements inouïs.
    Ceux de la ligne 2 menant de l’artisanat vers la nouvelle ville avec retour vers l’artisanat se distingueront par un retour à leur pratique décriée par le passé consistant à refuser des usagers voulant passer par le lieu dit Souk. Certains, notamment quelques jeunes, se mettent carrèrement à charger directement vers la tour de la nouvelle ville au mépris de leurs engagements. 
    De plus ces taxieurs s’arrêtent en grande majorité aux heures de pointe notamment à midi et justifient des itinéraires de leurs choix par l’existence d’encombrements qu’ils sont les premiers à créer par une conduite sans méprisant toute règle de priorité.
    Il est urgent que les autorités mettent de l’ordre dans cette situation pour éviter tant de conflits qui se déroulent dans les stations mais aussi protéger les personnes faibles ders agissements de nombre de ces taxieurs qui ne respectent aucune norme (malades, vieux, femmes).

 Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit 

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

Algérie-politique: Benbitour: l’Algérie a besoin d’une personnalité  »respectée, réfléchie, visionnaire et au-dessus des partis, des clans et des intérêts privés » – 29 oct 2009 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-politique: Benbitour: l'Algérie a besoin d'une personnalité ''respectée, réfléchie, visionnaire et au-dessus des partis, des clans et des intérêts privés'' - 29 oct 2009 - dans Accueil logo740
Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
Algérie-politique
Benbitour: l’Algérie a besoin d’une personnalité  »respectée, réfléchie, visionnaire et au-dessus des partis, des clans et des intérêts privés »
barreblanc
oct2009_29_benbitourTizi-ouzou, 29 oct 2009 (bms)- Un ancien chef de gouvernement algérien, Ahmed Benbitour, estime que la nation algérienne est menacée par  »une double violence sociale et terroriste », si un changement profond n’est pas entrepris pour changer le cours des choses.
    Il appelle pour ce faire à l’avènement  d’une personnalité  »respectée, réfléchie, visionnaire et au-dessus des partis, des clans et des intérêts privés » pour défendre ce qu’il a appelé un  »Projet pour sauver la nation algérienne », laissant entendre par là que l’actuel président de la république, Abdelaziz Bouteflika, ne remplit pas ces conditions.
     »Aujourd’hui également, l’heure est grave, car la Nation algérienne se trouve à nouveau dans une impasse dangereuse pour son existence. Il est donc plus que jamais impératif d’opérer un changement profond en vue d’épargner au peuple algérien des souffrances inhérentes à l’inertie de ce régime perçu comme un agent prédateur et responsable de toute la misère qui touche la majorité de la population algérienne. Faute de quoi la perpétuation de la situation actuelle due à la mauvaise gouvernance ne fera qu’accélérer la marche inéluctable vers une double violence sociale et terroriste. », écrit Benbitour dans une contribution publiée jeudi par le journal El Watan, Benbitour, premier chef du gouvernement de Abdelaziz Bouteflika.
    Benbitour, qui a choisi la veille de l’anniversaire de la Proclamation du 1er Novembre par laquelle a été entamée une longue et éprouvante lutte pour la libération du pays du joug colonial français, estime que  »le changement envisagé mettra évidemment un terme à la centralisation du pouvoir de décision, aujourd’hui, entre les mains d’un nombre réduit d’individus, au lieu et place des institutions pérennes qui serviraient la Nation. »
    Le leadership auquel appelle Benbitour  »doit être capable de s’entourer de compétences nationales de très haut niveau », écrit l’ancien chef de gouvernement qui voit deux scénarii  »possibles d’ici la fin de la prochaine décennie ». 
     »Quand le pétrole et le gaz se feront rares en 2020, il ne sera plus possible de réaliser les exportations d’hydrocarbures nécessaires au financement à la fois de la Balance des Paiements et du Budget de l’Etat. Le premier scénario est celui d’une Nation Algérienne respectée parce que, appuyée sur une société libre et une économie de développement et de protection qui a éliminé la malédiction de ne compter que sur les seules ressources naturelles dans sa politique intérieure ; doublée d’une économie bien intégrée à l’économie mondiale qui a su profiter du rattrapage technologique. Ce sera l’Algérie de nos rêves réalisés (…) Le deuxième scénario sera celui du non-changement, à savoir une Nation Algérienne disloquée et un Etat déliquescent, avec une économie malade, sans ressources naturelles parce qu’épuisées ; doublée d’une économie marginalisée par la contagion au niveau de l’économie mondiale. Alors, il ne restera que les regrets devant une telle situation catastrophique. », déclare Benbitour qui a ouvert un site internet  www.cicc-dz.net pour défendre et diffuser son projet.

Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit 

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...