• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 11 mars 2010

Sport-publication : »Le Canari », nouveau bimensuel sportif publié à Tizi-ouzou

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)
Sport-publication :''Le Canari'',  nouveau bimensuel sportif publié à Tizi-ouzou dans Accueil gif740

Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
Sport-publication
 »Le Canari »,  nouveau bimensuel sportif publié à Tizi-ouzou
barreblanc
mars2010_11_canariTizi-ouzou, 11 mars 2010 (bms)- »Le Canari » est un nouveau bimensuel sportif tout en couleurs dont le premier numéro vient d’être publié à Tizi-ouzou  pour la période 1er au 15 mars.
    Ce bimensuel de 16 pages de grand format, est édité par FMS, sans autre précision s’il s’agissait d’une société ou d’une association. Il comprend dans ce premier numéro des interviews de Hakim Medane, Mourad Megheni et Hassan Yebda ainsi qu’un point de situation sur le parcours de l’équipe nationale de football, les Verts, et des portraits de quatre joueurs étrangers tirés du site de la Fifa ( David Beckham, Jurgen Klinsman, Diego Forlan et Fernado Torres). Le bimensuel, proposé dans les librairies de la ville de Tizi-ouzou pour 50 dinars l’exemplaire, offre également deux posters, l’un de Karim Matmour et l’autre de Cristiano Ronaldo.
    Dirigé par Lounes Frai avec une rédaction de quatre journalistes et deux photographes,  »Le Canari », qui rappelle les  »Canaris », le club kabyle connu de la JSK, cherche à recruter deux journalistes confirmés, deux stagiaires et des commerciaux, certainement pour la recherche de la publicité dont l’hebdomadaire semble dépourvu … pour le moment.
signaturebms
dailybouzeguene
bas_bouzeguene
barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

Tizi-ouzou-Développement :Le Wali El Hocine Mazouz fait le point des projets de développement sur les ondes de Radio Soummam

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)
Tizi-ouzou-Développement :Le Wali El Hocine Mazouz fait le point des projets de développement sur les ondes de Radio Soummam dans Accueil gif740

Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
Tizi-ouzou-Développement
Le Wali El Hocine Mazouz fait le point des projets de développement sur les ondes de Radio Soummam
barreblanc
mars2010_11_waliTizi-ouzou, 11 mars 2010 (bms)- Le Wali de Tizi-Ouzou, El Hocine Mazouz, a donné jeudi matin un point de situation sur l’état d’avancement des projets de développement local sur les ondes de Radio Soummam dont l’équipe de l’émission Forum Soumam s’est déplacée de Béjaia à Tizi-ouzou.
    Le Wali, qui a ainsi annoncé pour juillet l’inauguration de radio Djurdjura et de la voie ferrée Tizi Ouzou (en juin), a fait état d’un large programme d’alimentation en eau potable à partir du barrage de taksebt, selon le compte rendu de l’émission rendu public par la cellule de la communication de la Wilaya. 700 villages situés au versant nord de la wilaya sont concernés par l’eau coulant du Djurdjura vers le barrage situé dans la commune d’Irdjen.
   Le wali, pour qui le problème de l’insalubrité de la ville de Tizi Ouzou relève du  »manque d’implication de la collectivité locale qui est la commune », a soulevé le  »problème du foncier qui freine considérablement l’action de développement de la wilaya », a-t-il dit, selon la même source.
     »Le taux de pénétration du gaz de ville au niveau de la wilaya a atteint les 40 % » et l’objectif est de 60%, selon le Wali qui a annoncé le lencement imminent du centre anticancer à draa ben kheda, de l’hôpital d’Azzefoun ainsi que du futur hôpital de la daira de Ouadhias.
    Le wali semble avoir saisi cette occasion pour répondre aux critiques des élus du FFS à l’ouverture de la session de l’APW au cours de laquelle il a quitté la salle avec tout l’exécutif de Wilaya, a rapporté El Khabar.
signaturebms
dailybouzeguene
bas_bouzeguene
barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

Kabylie News: Page archive du 11 mars 2010 – BMS

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Le poète: N’abusez pas de votre pouvoirA tout abus succède le regret
Vos yeux fermés la victime reste éveillée - priant Dieu qui ne s’Assoupit jamais 

Kabylie News: Page archive du 11 mars 2010 - BMS dans Accueil infos

fev2010_comments1 dans Accueil 

Algérie-politique-justice: Le groupe parlementaire du RCD introduit un recours auprès du Conseil d’Etat contre le président de l’APN pour censure - 22 mars 2010 - Le groupe parlementaire du Rassemblement pour la culture et la mars2010_rcd_ziaritizi_legumes1démocratie (RCD, opposition algérienne) a annoncé lun di avoir  »introduit un recours auprès du Conseil d’Etat » contre le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) pour  »grave précédent de censure ».
     »Le groupe parlementaire du RCD tient à informer l’opinion publique que ses conseils ont introduit un recours auprès du Conseil d’Etat en date du 11 mars 2010 sur le grave précédent de censure dont il a été l’objet de la part du président de l’Assemblée populaire nationale le 17 novembre dernier. Une citation à comparaître lui est signifiée le 15 de ce mois par le truchement d’un huissier de justice », a précisé la même source dans uncommuniqué diffusé sur le site internet du RCD.
    Le RCD accuse Ziari  »d’interpeller les députés intervenants et de procéder à censurer purement et simplement leurs interventions à chaque fois qu’ils ont prononcé les méfaits des fraudes électorales et de la corruption », lors des débats sur le projet de la  loi de finances 2010. ».(BMS – Lire et commenter) 

Algérie-histoire: Tizra Aissa se rappelle de son fils, Krim Belkacem – 22 mars 2010 – sisi_krimLa région d’Ait Yahia Moussa en Kabylie, a connu ce 19 Mars une vivacité inhabituelle. Une initiative de l’association culturelle «Tharwa N’ Krim Belkacem » avec le soutien de les autorités locales pour la de la journée de la Victoire « Le cesser le feu », et pour se rappeler d’un des fils de la région,  Krim Belkacem, le lion des Djibels, qui était le signataire des accords d’Evian, qui ont mis fin à 7 ans de guerre, et il est un des leaders  de la révolution algérienne, ce qui ont fait pas seulement l’histoire de  l’Algérie, mais l’histoire de toute Tamazgha, ou il était pendant son combat le plus jeunes colonel dans le monde.
    Le rendez-vous était  donc au musé  Krim Belkacem, à Tizra Aissa, et afin de toucher le plus grand nombre de citoyens, et pour que cet événement ne reste pas une occasion ou les anciens se rencontrent, pour se rappeler du passé, mais un espace de rencontre et d’échange entre la nouvelle génération, et ceux qui grâce à eux, l’Algérie est libre aujourd’hui, pour construire ensemble le future, son oublier l’histoire.
(Madjid SERRAH – Lire la suite et commenter)

Bouzeguène-Ibouyesfene : Ibouyesfene raccordé au gaz naturel - 22 mars 2010 - Pas moinsibouyisfene230 de 252 foyers ont été raccordés, jeudi dernier, au réseau de gaz naturel, ibouyisfene375bau village d’Ibouyesfene, dans la commune de Bouzeguène, 70 km à l’est du chef lieu de Wilaya de Tizi Ouzou. A cette occasion, une atmosphère de fête a régné dans le dit village où, hommes, femmes et enfants étaient au rendez-vous avec l’événement jugé historique et qui pour certain s’apparente à une deuxième indépendance de la population.
    L’opération de raccordement effectuée par des représentants de la direction des mines et de l’industrie (DMI), des responsables de la Sonelgaz, du président et du vice président de l’APW, en présence des autorités locales de la commune et de la daïra de Bouzeguène et du PDG de Kahrif.
    Après la mise en service du raccordement, une collation a été offerte aux membres de la délégation officielle et aux nombreux citoyens présents. Ce projet d’alimentation en gaz naturel de cette localité montagneuse a été réalisé dans le cadre du projet complémentaire (PCSC) du quinquennat 2005/2009 pour un montant de 115,6 millions de dinars
.(Kaci Kamal – Lire la suite avec photos) 

Bouzeguene-environnement: Escapade au lieu-dit Agoulmim imseguan de Bouzeguene - 21 mars 2010 - Quoi de mieux à vous proposer en ce premier jour du mars2010_21_imseguanprintemps 2010 que cette courte escapade au lieu dit Agoulmim Imseguan situé très au nord de la localité de Bouzeguene, Aârch ath Yedjar (Tizi-ouzou).
    Agoulmim Imseguan et comme je le dis en kabyle dans la vidéo est un étang dont l’origine n’est pas partagée par tous. Certain disent qu’il s’agit d’un étang naturel forgé peut être par un volcan éteint (le cratère). D’autres vous diront qu’il a été creusé pour faire une réserve d’eau pour les bêtes en été, car la région est connue comme un espace de pâturage. Une autre version dit que l’étang a été créé aux fions  »industriels » par ceux qui produisaient jadis de la tuile.
    Il fut  un temps où des chasseurs venaient ici chasser du canard sauvage. Maintenant comme vous le savez, même le canard a épousé la vie citadine, remplacé par les escalopes de dindes. J’invite tous ceux qui connaissent l’histoire de l’endroit à nous en dire un peu plus en contactant kabylienews@yahoo.fr.(BMS – Voir la vidéo)  

France-PrintempsBerbère: L’association kabyle Imazighen de l’Essonne prépare sa célébration du Printemps Berbère pour le 17 avril - 21 mars 2010 Cliquez sur l'image pour agrandir- L’association kabyle Imazighen de l’Essonne mars2010_senane(France) prépare la célébration du Printemps Berbère pour le 17 avril au Cinéma François Truffaut (2, rue de l’École à Chilly-Mazarin) par un riche programme d’activités, indique un courriel de l’association.
    Le prince de la chanson kabyle Lakhdar SENNANE est l’affiche de cet événement, organisé en partenariat avec le Cinéma Truffaut et la Mairie de Chilly-Mazarin, ainsi que le groupe Asalas, Zahir Abdjaoui et d’autres chanteurs.
    L’Association prévoit également la projection du film AREZKI L’INDIGENE, de Djamel Bendeddouche suivie d’un débat en présence du réalisateur ainsi qu’une exposition d’artisanat amazigh (poterie, tapis, bijoux, robes…), de livres, tableaux, musique…, et de spécialités gastronomiques amazighs.
(BMS – voir l’affiche et les prix)

Algérie-Histoire: Amar Azouaoui accueille positivement le témoignage de René Rouby sur Canal Algerie – 21 mars 2010 - Amar Azouaoui, Moujahed (ancien 001_azouaouimaquisard) et auteur de  »Jumelles le déluge en Kabylie », livre-témoignage sur l’histoire de la guerre d’Algérie, publié début novembre 2009 en Algérie, a réagi positivement au documentaire sur le témoignage de Réné ROUBY, auteur de  »Otage d’Amirouche », diffusé samedi sur Canal Algérie.
     »Il est revenu à de meilleurs sentiments et j’en suis content », a déclaré M. Azouaoui qui dit avoir suivi le documentaire “Paroles d’un prisonnier français de l’ALN” de Salim Aggar, au cours duquel M. Rouby est revenu rene_roubylonguement sur la période de sa captivité dans la wilaya trois historique, qui était alors sous les ordres du colonel Amirouche. M. Azouaoui a indiqué avoir noté que M. Rouby a apporté un témoignage valorisant sur le colonel Amirouche.
     Rappelons que MM. Azouaoui et Rouby ont échangé entre novembre et décembre 2009 via le forum de kabylie News des messages de précisions sur l’événement qui les a réunis dans leur jeunesse et chacun dans son camp: la guerre de libération nationale algérienne. M. Azouaoui nous a informé qu’il prépare la publication de son troisième livre-témoignage sur la guerre de libération nationale
.(BMS – Lire et commenter)  

Bouzeguène-village: La route de Takhlidjth réhabilitée - 20 mars 2010 - C’est un vendredi de travail général pour les habitants de Bouzeguène-village. La première route du village de Bouzeguène, la route de Takhlidjt, réalisée avant 1962 et qui a servi durant plusieurs années après l’indépendance, avant d’être oubliée et abandonnée au profit d’autres chemins comme la route de Tahemalt ou de celle passant par Aït Sidi Amar wizagane470Oulhadj, a été réhabilitée est remise en état à la grande satisfaction des habitants.
    Les villageois ont décidé de se prendre en charge, avec leurs propres moyens, pour mener les travaux de réhabilitation de ce chemin qui a été réalisé, durant la guerre d’Algérie, à la fin des années 50 et début 60, par les anciens du village avec des outils manuels (pelles et pioches).
    Vendredi dernier, 19 mars, une grande effervescence régnait dans le chantier. Beaucoup de ces habitants se rappellent les circonstances de la réalisation de ce chemin qui, force et de constater, a servi longtemps aux villageois et qui pourra nécessairement, servir à tout moment et particulièrement à la faveur des tous prochains travaux d’adduction du gaz naturel.
    A cette occasion un mur de soutènement a été réalisé pour freiner les glissements de terrain qui bloquent le tronçon situé au niveau du premier virage avec la mise en place d’un caniveau pour les eaux pluviales. Vers midi, tous les travailleurs ont pris part à un repas traditionnel servi sous un soleil printanier dans une ambiance de fête. Bravo aux villageois de Bouzeguène-Thadarth.(Kaci Kamel – avec photos)  

mars_patateAlgérie-partis-RCD-FLN: Said Sadi du RCD décline l’invitation de Belkhadem à assister au congrès du FLN et s’explique - 19 mars 2010 – Le président du Rassemblement pour la culture et la démocrarie (RCD), Said Sadi, a décliné une_sadil’invitation de  Belkhadem à assister au congrès du FLN (Front de libération nationale) qui s’est ouvert vendredi 19 mars 2010 et s’explique dans un message publié sur le site de son parti.
     »Le sigle “FLN” symbolise le cadre dans lequel se sont fondues les sensibilités patriotiques pour parvenir à l’objectif commun de l’indépendance nationale.  Par respect envers tous ceux qui se sont mobilisés pour cette cause sacrée et par conviction politique nous ne pouvons, sans renier des principes que nous partageons avec de nombreux citoyens, participer à votre rencontre. », écrit Said Sadi, qui a évoqué ensuite le nom porté par la salle ou se tient le Congrès, la salle Mohamed Boudiaf, pour suggérer de  »restituer à la mémoire nationale un sigle (FLN, ndlr) qui appartient à tout le peuple algérien. »
     »Soyez assuré, monsieur le Ministre, que le jour où, vous ou d’autres responsables, seront à la tête d’une formation politique inscrivant son combat dans une compétition loyale, s’interdisant de confisquer le patrimoine mémoriel algérien, je me ferai un plaisir de répondre à toute invitation pouvant contribuer à asseoir une culture politique tolérante et apaisée dans notre pays. », conclut le leader du RCD
.(BMS)  

Algérie-France-Histoire: “Paroles d’un prisonnier français de l’ALN”, sur Canal Algerie satellite  le 19 mars à 21h30 (René Rouby) - 19 mars 2010 – M. René Rouby qui a échangé sur ce blog avec M. Amar Azouaoui  »des propos » à valeur de mars_adekar230témoignage historique et humain sur la guerre de l’indépendance rene_roubyde l’Algérie, nous informe qu’il devrait s’exprimer dans un documentaire sur Canal Algérie ce 19 mars à 21h30.
     »Pour Monsieur Belkacemi Mohand Saïd. Cher Monsieur, J’ai le plaisir de vous annoncer que la television algerienne va diffuser demain 19 mars à 21h30 sur Canal Algerie satellite un documentaire réalisé par Mr Salim Aggar, auteur de “ça tourne à Alger”, qui, sous le titre “Paroles d’un prisonnier français de l’ALN” raconte mon séjour forcé en foretde l’akfadou en 1959, en tant que prisonnier (otage) du colonel Amirouche. »
     »Ce document que je n’ai pas encore vu et qui es diffusé le 19 mars montrera j’èspère mes sentiments de tolérence et d’amitié envers vous tous…
     »Votre site a eu la délicatesse de me laisser débattre avec Monsieur Amar Azouaoui et je vous en remercie encore une fois. Pouvez vouz informer Mr Azouaoui (C’est fait, NDLR) de l’émission et l’assure de ma considération cordiale.(René rouby de France)   

Kabylie-transport: Le patron des bus Bouhraoua qualifie d’anormal les agissements d’un de ses chauffeurs dont il s’est séparé (actualisée) – 19 mars 2010 - Le patron des bus portant la marque Bouheraoua a qualifié d’anormal le fev2010_bouheraouacomportement d’un de ses chauffeurs qui a failli agresser le 16 février à 15h25 un client tout en le chargeant d’un flot d’insultes  »à son Dieu », en kabylo-arabic.
    Hadj Meziane Bouheraoua a indiqué qu’il était anormal que son chauffeur agisse de la sorte en provoquant ce qui s’apparentait à une fausse panne à la sortie de Tizi-ouzou parce que le bus n’avait pris qu’une quinzaine de voyageurs de la gare routière de Tizi-ouzou en sortant du quai vers 15h15 en direction d’Alger, pour  »refiler » ces clients au bus de  Numydia qui le suivait de près. Un voyageur qui a exprimé son courroux de se voir faire l’objet d’une manœuvre malhonnête, frauduleuse et anti-concurrentielle, avait failli être agressé par le chauffeur. Hadj Meziane Bouheraoua a indiqué qu’il s’est déjà séparé de ce chauffeur pour d’autres raisons. Il a indiqué que le chauffeur a agi sans respect à celui qui l’emploie et dont le nom est inscrit sur le bus.
   Cette mise au point faite, BMS, en habitué de la ligne (10 ans d’aller-retours réguliers), vous donne le conseil d’ami de prendre désormais les bus de Hadj Bouheraoua Meziane tout comme ceux d’Afrique du Nord, Aider, Makhlouf Driss, Amirouche, El Vaz Ivehriyene, Le concorde et bien d’autres qui ont à leurs bords des chauffeurs et des receveurs bien éduqués, respectueux de leurs clients.(BMS)  

Kabylie- Société: Témoignage de Fayza sur son passage à Hammam Salihine ou Assif El Hamam (Adekar – Bougie) – 19 mars 2010 – Parce que la période se mars_adekar215prête aux cures thermales, Kabylie News a tiré un témoignage de Fayza posté le 17 janvier 2010 à 14:48 en réaction à un reportage que nous avons consacré au Hammam Salihine ou Assif El Hammam, de la région d’Adekar (Bougie, Béjaia).
     »Bonjour! moi j’habite à l’étranger, l’été 2009 je suis allée avec ma mère dans cette région Hammam Adekar. C’est vrai que l’eau est très bénéfique. Depuis je ne souffre plus de douleurs au dos et maman aussi , elle, cela fait plus de 30 ans qu’elle s y rendait. Je voulais dire que cette région m’a porté bonheur car j’ai réussi à marier mon frère la bas ou j’ai croisé une fille dans ce hammam. »
    »Nous étions encore dans le Taxi à Tizi lorsque j’ai dit à mon frère qu’’aujourd’hui c’est ton jour. C’est comme si j’ai pressenti son sort, alors qu’il a plus de 40 ans et il a toujours refusé de parler du mariage. Mais là-bas ça a marché et ma mère m’a beaucoup bénie dans ce lieu saint ou on donne un peu d’argent si on veut selon ses moyens. » – (Fayza – Lire la suite et commenter)  

mars_smail230Algérie-cinéma-chant: Un film documentaire sur Kamel Hamadi vire en à un hommage-témoignages sur l’artiste – 18 mars 2010 - Un film- documentaire mars2010_18_hamadisur le parcours artistique de Kamel Hamadi, présenté en compétition jeudi en milieu de matinée au festival du film amazigh qui se déroule à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou, a viré en un hommage-témoignage sur le chanteur et poète présent dans la salle, accompagné de sa fille Magda.
      Le film  »Kamel Hamadi Ger Yenzizen », de Abderazak Labri Cherif , a retracé, en 63 minutes, le long poarcours de Kamel Hamadi, qui a composé dit-on plus de 2.000 chansons et opérettes à des chanteurs de tout horizons y compris dans le Machrek arabe. Il a composé en  kabyle et en arabe pour des chanteurs algériens de l’est et de l’ouest. Ce que le film-documentaire ne fera que rappeler avec un appel aux archives de la chanson et des témoignages d’artistes ou d’autres poètes qui l’ont accompagné.
    A la fin de la projection, Kamel hamadi a éclipsé le réalisateur et le producteur en focalisant l’intérêt du public partagé entre ceux qui voulaient apporter un témoignage supplémentaire sur l’artiste et et ceux qui voudraient avoir tout juste quelques précisions. Il n’ eut pas de grandes révélations. Les chanteurs Kabyles Lounis Ait Menguellet et Akli Yahiatene étaient de ceux qui se sont exprimés à cette occasion pour se rejoindre et aller dans le même sens pour dire que Kamel Hamadi est une personnalité execptionnelle, généreuse et ouverte en travaillant avec tout le monde.
    Pour sa part, Kamel Hamadi a tenu a rappeler à chaque fois que tous ceux avec qui il a travaillé sont devenus ses amis à ce jour. Seul problème: les jeux devraient être faits pourt la suite du festival, car ce film documentaire est bien parti pour remporter l’olivier d’or. A moins que (BMS – Lire et commenter)  

    mars2010_videowall3

Algérie-RCD-internet: L’ancien nom de domaine du site internet du RCD mis aux enchères – 17 mars 2010 - L’ancien nom de domaine du site internet du mars2010_17_rcdrassemblement pour la culture et la démocratie (RCD)  »http://www.rcd-algerie.com » est mis aux enchères par la société ou la personne qui l’a récupéré désormais.
  Même le RCD, qui a opté pour un nouveau nom de domaine  » http://www.rcd-algerie.net/   » pensant pouvoir amélioer l’accès à son site ne pourra plus le récupérer à moins d’enchérir, comme tout le monde,  peut être au prix fort, auprès de celui qui l’a récupéré (personne ou organisme).
athazouane230  Cette situation pose un double problème: celui de voir d’une part les internautes non avertis découvrir un site lié par le nom de domaine au RCD sans qu’il ne soit le bon site et d’autre part, et c’est le pire des cas, de voir celui qui l’a récupéré rediriger le nom de domaine vers un site problématique comme cela s’était produit pour Tout sur l’Algérie (TSA), rappelez-vous lorsque son ancien nom de domaine a été redirigé vers un site défendant les théses marocaines sur le sahara occidental. Cette situation s’est déjà posée pour d’autres organismes y compris les médias.(BMS)

Algérie-réligion-partis: Louisa Hanoune du parti des travailleurs accusée d’islamophobie par le Haut Conseil islamique qui l’invite à la rédemption – 16 mars 2010 - Le Haut Conseil islamique algérien (HCI) a accusé lundi  »d’islamophobie » Louisa Hanoune du parti des hanoune_hcitravailleurs et l’invite à la rédemption après ses déclarations rapportées par le journal L’expression selon lesquelles elle a qualifié de  »sauvages » les pays dont la législation interne s’inspire de la Charia.
    La haute autorité religieuse algérienne dirigée par Cheikh Bouamrane précise que Louisa Hanoune  »est libre de croire en ce qu’elle veut mais elle n’a pas droit de s’attaquer en ennemi à l’islam », a rapporte le journal El Khabar citant un communiqué de l’institution religieuse dépendante de la présidence algérienne.
    Le HCI relève que Louisa Hanoune qui est ignorante en matière religieuse se permet des positions anarchiques rappelant qu’elle avait déjà eu des attitudes contre l’islam à travers son opposition à la peine capitale et au code de la famille. Le communiqué affirme que Louisa Hanoune a dépassé les limites, l’appelant la rédemption (ettawba).
      La secrétaire générale du parti des travailleurs, qui s’exprimait au cours de la présentation du rapport politique de son comité central, outre le fait qu’elle a indiqué que  »les pays dont la législation interne s’inspire de la Chariaâ sont considérés comme des pays sauvages, a qualifié le code de la famille algérien d’obscurantiste et de rétrograde.(BMS – Lire et commenter)  

mars_effaceurAlgérie-social: Les jeunes de Bordj Menaiel qui bloquent l’autoroute ne causent du tort que pour les voyageurs allant d’Alger vers Tizi-ouzou et vice- versa - 16 mars 2010 – Les jeunes mécontents de leur sort de Bordj Menaiel mars_bmenael(Wilaya de Boumerdes) sont encore une fois descendus lundi sur la portion d’autoroute de la périphérie de leur ville pour bloquer les voyageurs allant dans le sens de Tizi-ouzou-Alger et vice-versa aux fins d’exprimer leurs revendications et amener les autorités à y répondre. C’est la deuxième fois en 15 jours qu’ils agissent ainsi.
    Seulement, ces jeunes ne créent en définitive des désagréments qu’aux voyageurs étrangers à leur mécontentement et empruntant la voie d’évitement de Bordj-Ménaiel, alors que l’accès à leur ville reste ouvert par deux axes. C’est ce qui se produit avec leur choix de bloquer la circulation automobile soit près du pont-échangeur menant vers Sidi Daoud (près de la protection civile) ou à l’ancien accès nord de la ville face à l’ancienne station service.
    Les gens de Bord Menaiel peuvent de ce fait aller et venir en toute liberté en accédant ou en sortant de la ville par l’axe des Issers ou par le pont à l’entrée-Est de la ville. Cette situation aggravée par le choix de l’après-midi qui surprend tout le monde, ne provoquerait en définitive que le désarroi des voyageurs et des transporteurs étrangers à leur situation, sans conséquence positives sur leurs revendications, quand bien même elles seraient légitimes.(Said ElHaroufella – Lire et commenter) 

France-Kabylie-Solidarité: Gala de solidarité le 27 mars à Paris pour le lancement de l’association Tacemlit (Rassemblement) - 15 mars 2010 -mars_tour De nombreux artistes sont annoncés pour un gala de lancement d’une nouvelle association de solidarité franco-kabyle dite  »Tacemlit » (Rassemblement) à Paris dans la continuité des actions menées en 2009, indique un courriel reçu à Kabylie News.
mars_kaci_djeddou     »En effet, Rabah, Ali et Ferrudja ont pu grâce à votre soutien et votre générosité, avoir la vie, la vue et le bien-être qu’ils n’espéraient plus obtenir. Le succès de ces actions concrètes de solidarité nous a encouragés à agir désormais dans un cadre plus organisé sous forme d’association. Notre volonté, notre force, notre détermination ont ravivé ce que nos ancêtres ont perduré à savoir “TIWIZI”. Notre union et notre expérience nous ont permis de créer l’Association TACEMLIT. A vocation solidaire envers la population démunie de KABYLIE, TACEMLIT œuvrera dans cette ligne de conduite », explique le texte.
    Dihya, Messaoud Nedjahi, Salas, Djamel Bani, Mustapha, la Troupe de théâtre Igelilen, le groupe Yiwen Sin sont déjà annoncés à ce gala qui se tiendra samedi 27 mars 2010 de 17:00 à 23:00 à 63 Rue de Stalingrad MONTREUIL 93100, a ajouté la même source.
(BMS – Lire et coimmenter)    

Education-décès: L’hommage d’un élève au défunt Hocine Adjoudj l’enseignant modèle d’Ath Zikki - 15 mars 2010 - A notre très cher Hocine Adjoudj, tu es parti si loin au paradis. On ne t’oubliera jamais. Tu étais quelqu’un de si fev2010_17_sielhocine375bien, de si grand, si généreux. Tu donnais toujours le meilleur de toi-même à ta région et à ton pays que tu aimes.
Tu étais un enseignant exceptionnel. Tu as ramené la lumière du savoir à ta commune et à tous les gens de là-bas. Je me souviens que tu étais le premier à donner du bonheur aux enfants à travers les scouts. C’est grâce à toi qu’on a une mairie, une maison des jeunes, un collège, etc. Tu as toujours su défendre ta commune.
    Depuis la fin de ton mandat, on n’a jamais vu de tels projets aboutir. On n’a jamais vu quelqu’un redonner l’honneur aux femmes de chouhadas. Ton engagement a continué à Tigzirt, Azzefoun, Tizi-Ouzou.
    Tu étais un grand inspecteur à Tigzirt, passionné par l’enseignement. Tu étais quelqu’un de si bien. Tu avais toujours le sourire.
    Tu as laissé huit enfants et une femme qui t’aiment. Malgré ton départ, tu restes vivant dans nos coeurs. Tu as passé toute ta vie à donner la lumière aux gens. C’était ta mission. Comme tu l’as commencée, tu as su l’accomplir jusqu’au bout. C’était la volonté de Dieu.
    Si j’essaie aujourd’hui de te rendre hommage, je sais qu’il est bien insuffisant par rapport à tout ce que tu as fait et ce que tu nous as apporté. On n’oubliera jamais ton sourire. Que Dieu t’accueille dans son vaste paradis. Ina lilallah oua ina ileihi radjeoun.(Un élève – malen133@hotmail.com – Lire et réagir)

Tiziouzou-handicapé: La Wilaya de Tizi-ouzou offre de 55 équipements aux handicapés locaux - 14 mars 2010 - La Wilaya de Tizi-ouzou a remis dimanche 55 wali_handicapeéquipements aux handicapés locaux au cours d’une cérémonie présidée pare le Wali (chef de département) El Hocine Mazouz, à l’occasion de la célébration de la journée nationale de l’handicapé.
    L’opération organisée par les services de la wilaya en collaboration avec l’association des handicapés moteurs « espoir » de la localité de Mekla a permis de remettre aux personnes concernées  05 poussettes, 05 déambulateurs, 05 lits médicalisés, 13 matelas anti escarre, 04 chaises percées toilettes, 02 pairs de cannes, une (01) chaise roulante électrique avec chargeur, trois (03) chaises relaxe, treize (13) fauteuils roulants, a-t-on précisé de source officielle.
    Pour sa part, le président de l’APW  »s’est engagé solennellement à aménager les locaux de l’Assemblée pour permettre une meilleure accessibilité aux personnes en situation d’handicap à l’enceinte de l’institution », a-t-on précisé de même source
.(BMS)  

Kaci ABDMEZIEM – La forêt de Djeddou - 14 mars 2010 - Djawad , l’aîné de mes petits enfants, est un garçon surprenant. Il mange si peu à table qu’on se demande d’où il Kaci Abdmeziem journaliste à Algérie Presse Service APSpeut bien tirer toute cette énergie pour construire son immense empire de rêves.J’adore sortir avec lui.J’adore le voir transformer chaque chose qu’il rencontre en support de conte de fées.
mars_unblog    Pas plus tard qu’hier, je l’ai emmené se dégourdir les jambes dans la pinède du quartier, que Djawad a vite fait de transformer en forêt.Sans prendre l’avis des services concernés mon petit fils m’a même délivré un acte de propriété sur cette pinède.C’est la forêt de Djeddou.
    Nous voici donc à la clairière de notre propriété.
    Djawad avise un caillou.Il le prend.Et il lui dit textuellement ceci :”Toi , tu vas venir avec moi à la forêt.On va voir bébé Lion”.
    Avec une telle entrée en matière les quatre arbres et les quelques touffes d’herbes qui constituaient le patrimoine de la pinède eurent tôt fait de ressembler à l’Amazonie.
    Le Roi Lion était effectivement là et , une heure durant , mon petit fils eut le loisir de jouer avec le bébé du souverain.
    Sur le chemin du retour à la maison Djawad me demanda du chocolat.Je me fis un plaisir de lui offrir une plaquette .L’idée me vint que quelque part le Bon Dieu avait raté la Création puisqu’il avait oublié d’y inscrire des arbres où tous les Djawads du monde auraient pu cueillir directement du chocolat aux noisettes.
    Lorsque , enfin , nous ouvrîmes la porte de chez nous je crus entendre notre Premier ministre dire des choses à la télé. Je n’ai pas eu le courage d’aller entendre ce qu’il disait. A quoi bon? … Ni lui , ni ses pareils , ne sont capables d’inventer un rêve djawadien pour ce pays
.(Kaci ABDMEZIEM - Lire et commenter)

Kabylie – internet: Kabylie News approche le demi million de visites uniques – 14 mars 2010 - Kabylie News approche le demi million de visites uniques. Le compteur du blog affichait dimanche à 13 h 30 exactement quelques 496.381 visites. Il ne reste donc que 3619 visites pour que le chiffre soit arrondi à 500.000. Ce qui ne saurait tarder puiqu’on enregistre 850 visites en moyenne chaque jour. Le nombre de hits, c’est à dire la visite d’une seule page, a atteint 863.956.
    Kabylie News est administré principalement par Belkacemi Mohand Said avec la contribution de Kamel KACI et Kaci ABDMEZIEM. Nous diffusons également des contributions du Pr Ahmed Rouadjia et Salem Hammoum.
   Kabylie News reste ouvert à toute personne souhaitant s’exprimer librement mais qui doit clairement s’identifier pour donner plus d’assurance, de crédibilité et de responsabilité au site.(BMS) 

Algérie-presse: Rassemblement en soutien aux journalistes et réalisateurs cachetiers de la radio algérienne – 14 mars 2010 - Les journalistes et réalisateurs cachetiers de la radio algérienne ont reçu samedi le soutien de dizaines de journalistes, Tewfik Khelladi, Dg de la radio algériennesyndicalistes, parlementaires, activistes des droits de l’homme, militants des associations à travers un rassemblement organisé devant le centre Zabana – siège de plusieurs radios de proximité à Alger, a rapporté la presse algérienne dimanche.
    Le sit-in, intervenu en réponse à un appel de la Fédération nationale des journalistes (FNJA), la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et le Collectif de solidarité avec les journalistes de la radio (CSJR), et à suite à la grève déclenchée, dimanche dernier, par une partie du personnel payé au cachet de la radio pour exiger la régularisation de leur situation et un statut de permanent, s’est déroulé sans incident alors que les brigades de la police antiémeute et de la gendarmerie avaient quadrillé tôt dans la matinée le quartier Ahmed Zabana, a rapporté El Watan.
    Les conditions dans lesquelles sont placés les journalistes des médias publics ont été qualifiées  »d’infâmes » par Amar Djaâdi, animateur du syndicat des enseignants (CNES, université de Bab Ezzouar), alors que Rabah Abdellah, ancien SG du Syndicat national des journalistes (SNJ), membre du CSJR, soulevait le cas d’autres employés qui vivraient dans la même situation. El Khabar a rapporté pour sa part la constitution d’un collectif d’avocats pour défendre les grévistes, contre qui le directeur général de l’ENRS a porté plainte pour  »occupation illégale d’un lieu public et empêchement du déroulement d’un service public ».(BMS – Lire et commenter)  

mars2010_11_telephoneCanada-démocratie: Le Canada tirerait-il les enseignements du cas Adil Charkaoui pour mettre fin à la procédure dite du  »Certificat de sécurité »La procédure dite  »certificat de sécurité » a été utilisée au Canada pour envoyer en prison pour deux ans Adil Charkaoui, un montréalais mars_canadad’origine marocaine sur de simples soupçons de liens avec le terrorisme. 
    Pas de preuves, pas de dénonciations, pas de flagrant délit, tout juste des soupçons. Père de 3 enfants, il a été arrêté en mai 2003 pour passer une peine qui se révèle injuste au bout de 21 mois. Une injustice que permet le dispositif du certificat de sécurité introduit par le Canada dans sa législation et qui apparaît au mieux comparable à la prison de Guantánamo relevant des voisins américains.
   M. Charkaoui a été remis en liberté en 2005 avec l’obligation de porter un bracelet électronique qui signale ses mouvements. Le Canada est pourtant réputé comme un pays démocratique, qui fait rêver les candidats à l’émigration de la sphère sous développée. Mais avec l’existence de ce genre de procédure qui est comme une sorte d’épée de l’arbitraire suspendu sur la tête de tout un chacun, surtout ceux d’origine étrangère, il y a de quoi provoquer un trouble dans les esprits. Bien que la procédure n’est pas beaucoup utilisée, elle rappelle les méthodes utilisées par les dictateurs avec tout juste un changement de terminologie pour justifier ce genre d’arbitraire. Il reste à espère que le Canada tire rapidement les enseignements du cas Charkaoui pour mettre fin cette procédure du  »Certificat de sécurité » et continuer à recevoir ceux qui veulent faire son avenir.(BMS – Lire et commenter)  

mars_smail230Algérie-politique: Ahmed Ouyahia fait état d’une opération de déstabilisation à grande échelle contre l’Algérie - 12 mars 2010 – Le premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, s’est dit convaincu jeudi de l’existence  »d’une opération de déstabilisation à grande échelle » contre l’Algérie, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.
une_ouyahia    S’exprimant en sa qualité de secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), lors de la 3e session ordinaire du conseil national de ce parti à Zéralda, M. Ouyahia a appelé les militants de son Rassemblement à la « vigilance » et à préparer une « réaction » pour faire échec aux comploteurs, a rapporté vendredi le journal El Watan.
    M. Ouyahia parle de  »tentatives de saper le moral de la population par le biais de rumeurs fantaisistes sur des clivages au sein des institutions de la République, ou même par des rumeurs abjectes sur la santé du chef de l’Etat », de  »l’agitation sociale entretenue dans certains espaces du service public en dépit des efforts faits par l’Etat pour répondre aux attentes des fonctionnaires » et de  »réactions sournoises de certains lobbies, en relation avec des intérêts extérieurs, pour contrer la volonté de l’Etat de préserver les capacités financières du pays et de redresser le tissu économique », précise la même source.
     »Je n’abuserai certainement pas de votre confiance en disant, par avance en votre nom, que le Rassemblement national démocratique réaffirme son soutien actif au président Abdelaziz Bouteflika pour la mise en œuvre de son programme adopté par l’écrasante majorité de notre peuple souverain il y a moins d’une année », a tenu à préciser Ahmed Ouyahia aux membres du conseil national du RND réunis pour un rendez-vous organique, a ajouté M. Ouyahia.
(BMS – Lire la suite et commenter)  

Tizi-ouzou-Développement: Le Wali El Hocine Mazouz fait le point des projets de développement sur les ondes de Radio Soummam - 11 mars 2010 - mars2010_11_waliLe Wali de Tizi-Ouzou, El Hocine Mazouz, a donné jeudi matin un point de situation sur l’état d’avancement des projets de développement local sur les ondes de Radio Soummam dont l’équipe de l’émission Forum Soumam s’est déplacée de Béjaia à Tizi-ouzou. 
mars2010_11_tiziordures    Le Wali, qui a ainsi annoncé pour juillet l’inauguration de radio Djurdjura et de la voie ferrée Tizi Ouzou (en juin), a fait état d’un large programme d’alimentation en eau potable à partir du barrage de taksebt, selon le compte rendu de l’émission rendu public par la cellule de la communication de la Wilaya. 700 villages situés au versant nord de la wilaya sont concernés par l’eau coulant du Djurdjura vers le barrage situé dans la commune d’Irdjen.
   Le wali, pour qui le problème de l’insalubrité de la ville de Tizi Ouzou relève du  »manque d’implication de la collectivité locale qui est la commune », a soulevé le  »problème du foncier qui freine considérablement l’action de développement de la wilaya », a-t-il dit, selon la même source.(BMS – Lire la suite et commenter) 

Algérie-université: Le portrait de la ville de Msila et le profil des « experts » en laboratoires (Par Ahmed ROUADJIA) - 11 mars 2010 – L’université de Msila rouadjia231est un lieu d’observation sociologique excitant pour quiconque voudrait se pencher très sérieusement sur les causes profondes qui la frappent de stérilité et d’ankylose, et qui condamnant ses acteurs et la plupart de ses animateurs à des querelles stériles, de préséances, de pouvoir et de « grandeurs » futiles et qui achèvent, enfin, de  donner à cette belle université d’el Hodna une image peu reluisante à l’extérieur.
    La ville qui l’accueille n’en est pas moins belle, spacieuse et bien aérée. Ses habitants n’en sont pas moins chaleureux et accueillants, et beaucoup d’entre eux se montrent entreprenants, actifs et imaginatifs dans le domaine des activités économiques les plus diverses ( commerces, bâtiments, artisanats, etc.).
 Cette ville abrite de grandes familles, de vieilles souches, cultivées, voire même aristocratiques par la naissance, l’héritage, les habitudes, les souvenirs en commun et l’ascendance. Mais, minoritaires, elles se trouvent comme noyées dans le flot confus d’individus « exogènes » que l’exode rural des campagnards a transplantés au cœur et à la périphérie de la ville…Un mélange détonnant qui n’empêche pas la cohabitation entre les extrêmes !(
Ahmed ROUADJIA – Lire le succulent texte de l’admirable universitaire) 

mars2010_11_nughaledSport-publication:  »Le Canari »,  nouveau bimensuel sportif publié à Tizi-ouzou - 11 mars 2010 -  »Le Canari » est un nouveau bimensuel sportif tout en couleurs mars2010_11_canaridont le premier numéro vient d’être publié à Tizi-ouzou  pour la période 1er au 15 mars.
    Ce bimensuel de 16 pages de grand format, est édité par FMS, sans autre précision s’il s’agissait d’une société ou d’une association. Il comprend dans ce premier numéro des interviews de Hakim Medane, Mourad Megheni et Hassan Yebda ainsi qu’un point de situation sur le parcours de l’équipe nationale de football, les Verts, et des portraits de quatre joueurs étrangers tirés du site de la Fifa ( David Beckham, Jurgen Klinsman, Diego Forlan et Fernado Torres). Le bimensuel, proposé dans les librairies de la ville de Tizi-ouzou pour 50 dinars l’exemplaire, offre également deux posters, l’un de Karim Matmour et l’autre de Cristiano Ronaldo.
    Dirigé par Lounes Frai avec une rédaction de quatre journalistes et deux photographes,  »Le Canari », qui rappelle les  »Canaris », le club kabyle connu de la JSK, cherche à recruter deux journalistes confirmés, deux stagiaires et des commerciaux, certainement pour la recherche de la publicité dont l’hebdomadaire semble dépourvu … pour le moment.
(BMS)  

 Bouzeguène-Ihitoussène: Après 10 années passées en France, le petit Bessaï, retrouve son village – 11 mars 2010 – Les circonstances de son retour ne mars2010_11_bessaisont, malheureusement pas, heureuses. Bessaï est revenu pour assister à la commémoration du 40ème  jour de la mort de sa mère, Sayah Nouara, décédée le 25 janvier dernier, à l’âge de 70 ans.
    Sa mère, de son vivant, voulait tant que son petit revienne au village pour le replonger dans l’atmosphère familiale de sa petite enfance. Elle ne cessait de caresser cet espoir si cher à ses yeux de lui faire admirer sa maison, ses proches, son village et tout ce qui pourrait l’accrocher aux racines de son existence.
mars_brevesbms    Un événement majeur a coïncidé avec ce 40ème jour, celui de célébrer le 24ème anniversaire de sa naissance. Alors, disons-lui, joyeux anniversaire, Bessaï. Tout le monde a été très content de te revoir parmi les tiens.
    Gageons que ce retour soit un prélude à de fréquentes visites au pays de tes ancêtres. Tu nous as donné ta promesse pour revenir, l’été prochain. Il faut la tenir, Bessaï. Nous t’aimons tous.(Kamel  Kaci – Lire sur Bouzeguene News)

USA-insolite: Un enfant de  sept ans  sauve la maison parentale d’un cambriolage (lu sur yahoo- actualités) – 11 mars 2010 - L’adage « la valeur n’attend pas le nombre des années » a été voleurremis au goût du jour hier aux Etats- Unis où un enfant de sept ans a  réussi à mettre en fuite trois cambrioleurs qui s’étaient introduits par effraction dans la maison de ses parents qu’ils ont neutralisés en les menaçant d’une arme feu.
L’ enfant qui a entendu de l’extérieur les menaces proférées à l’encontre de ses parents par les voleurs s’est alors réfugié dans la salle de bains et a appelé la police du canton. Il a demandé un renfort de policiers et même de soldats !
S’étant rendu compte d’une présence humaine dans la salle de bain, les cambrioleurs y ont fait irruption. Loin d’être intimidé par les barbouzes, l’innocent bambin  leur annonça en criant qu’il avait prévenu la police et qu’elle  ne tardera pas à débarquer dans le quartier. Pris de panique, les malfrats ont alors pris la fuite sans rien voler selon l’associated Press.
Cet acte téméraire qui a évité un drame certain pour la famille a été relevé par le capitaine de police qui n’a pas manqué de souligner le courage de l’enfant a indiqué  cette source.(Hammoum salem)

Tizi-ouzou- Assemblées locales: L’APW de Tizi-ouzou dans la tourmente – 10 mars 2010 - Les travaux de la session ordinaire de l’assemblée populaire de la Wilaya de Tizi-ouzou (APW) ont été fort animés avec une offensive des élus du FFS contre le RCD qui dirige l’institution et l’administration locale pour la situation qu’ils jugent très critique dans laquelle est plongée ce 15ème département de l’Algérie.
    El Khabar, qui a été le seul journal à rapporter l’information mercredi, a précisé que la sortie des élus de l’APW a provoqué le départ du Wali (chef du département) et de tout son exécutif (directeurs de Wilaya).(BMS)

Fiscalité vignettes: Les vignettes auto manquent déjà à la poste de Tizi-ouzou – 10 vignettemars 2010 – Le dilemme des automobilistes reste entier. Comment respecter la réglementation en se procurant avant la fin du mois de mars la vignette auto de l’année sans que celle ci ne soit rendue disponible.
   C’est ce que nous avons vérifié à la recette principale de Tizi-ouzou qui signale l’absence des vignettes de 300, 700 et 1500 DA.
    »On nous a remis 30 pour cent du quota de la Wilaya que nous avons épuisé », a indiqué le chef de la recette en exhibant un courrier qu’il compte adresser à la direction des impôts pour fournir en quantité les fameuses vignette. Eh attendant Broyons du noir..(BMS)

Azazga-société:  La fête portée à son paroxysme par les femmes à la Salle des fêtes l’Olivier d’Azazga – 9 mars 2010 - La salle des fêtes l’Olivier d’Azazga, mise gracieusement à la disposition des organisateurs par son propriétaire, s’est révélée mars2010_10_azazga375bexiguë pour accueillir les dizaines de femmes qui ont bravé le mauvais temps afin d’assister à la journée du 8 mars célébrée chaque année dans cette charmante ville sous l’égide du comité local du C-RA, encore une fois crédité de la mention très bien pour sa parfaite organisation.
    NOUARA, HNIFA, DJAMILA ET LES AUTRES – Azazga qui enfanté d’authentiques pionnières dans divers domaines comme la chanson à l’image de la chanteuse et comédienne Djamila (Ath-Bouhini, Yakouren), Nouara, la diva de la chanson kabyle( Tizi-Bouchene) ou encore Hnifa l’Edith Piaf algérienne ( Ighil Mehenni- Aghribs) a toutes les raisons de s’enorgueillir de la place qu’occupe la femme dans la société où elle jouit d’espaces d’expression et d’épanouissement conquis de haute lutte avec la complicité diligente de l’homme.
    UN PROGRAMME RICHE- Moments forts de retrouvailles dans la proximité intimiste féminine, la fête n’a pas dérogé à la règle en offrant aux nombreuses présentes un riche programme qui a aussi fait la part belle à l’ambiance faite de chants et danses mais aussi au savoir-faire des couturières et des coiffeuses de la région qui ont démontré ce dont elles sont capables. Un travail mis en évidence par de sublimes mannequins à la démarche féline qui ont imprimé aux robes et aux coiffures une beauté singulière durant le défilé de mode inauguré sous la thématique « tislit tacherfawit » ( la mariée de Cheurfa).(HAMMOUM Salem – reportage avec photos)

passage2Brossette – Alger : Une dangereuse passerelle qui donne sur un étang à Brossette – 10 mars 2010 – Comment traverser cet étang à la descente de la passerelle qui menace ruine de brossette près de la gare routière de Kharouba (Caroubier)?
    Après la catastrophe, les responsables de Hussein Dey réagiraient peut-être…. Attendons donc!.(BMS)

Algérie-Société: Pétrole et corruption : la grande malédiction de l’Algérie ? (Ahmed ROUADJIA) - 9 mars 2010 – Pétrole et corruption sont deux mots désignant « deux  maux » inespérables. N’était l’abondance du rouadjia_ph2premier, la corruption n’existerait pas ou  n’existerait que sous une forme bien plus atténuée. Or, le pétrole est pour l’Algérie, un cadeau du Ciel d’autant plus empoisonné qu’il dispense non seulement les Algériens de l’effort productif,de l’imagination créatrice, de l’esprit d’indépendance et du « compter sur soi », mais il avive aussi les appétits féroces de la minorité  tout en exacerbant les frustrations de l’écrasante majorité d’entre eux. Convoité par la minorité détentrice de rente de situation, ce liquide est devenu , depuis l’indépendance, un facteur générateur de corruption d’autant plus effrénée qu’elle s’affiche sans honte ni pudeur au grand jour. Si ce pétrole fait le « bonheur » d’une minorité d’Algériens, « citoyens et cadres de la nation », il constitue pour la majorité et l’avenir de la nation entière un facteur de régression économique, social, culturel et même politique.
    Un peuple improductif et façonné d’après l’économie rentière: Les raisons en sont évidentes : le pays, les Algériens, du fait des revenus qu’ils tirent du pétrole, se sont détournés depuis belle lurette du travail nourricier de la terre,  de celui de l’artisanat, de l’effort productif en général et de l’imagination inventive, qui sont les traits distinctifs des peuples créateurs et industrieux. Nos revenus qui proviennent à hauteur de 98% du pétrole ont fait de nous un peuple de paresseux, de rentiers, et de consommateurs passifs des produits importés de l’Occident pour lequel notre marché interne est devenu un débouché rentable pour ses produits industriels et manufacturés.(Ahmed Rouadjia – Lire le reste du texte)  

mars_smail230busAccident – secours: La voie des secours squattée, la situation compliquée – 10 mars 2010 – Un bus transportant du gaz butane a dérapé dimanche près de Dar El Beida à Alger et c’est un embouteillage monstre de deux heures qui se formera …
   La situation a été rendue davantage critique par tous ceux qui empruntent la voie des secours empêchant les services concernés de régler le problème.(BMS)  

 Algérie-histoire-culture: Le sens de la critique des algériens provoque une grande colère chez Yasmina Khadra qui y répond comme un … algérien - Le sens de la critique des algériens a visiblement provoqué une grande colère chez M. Yasmina Khadra, jan_21_khadrale grand écrivain et directeur du centre culturel algérien (CCA) à Paris, ne manquant pas de l’interpréter à sa manière pour répondre dans des termes qui sont si inhabituels qu’ils sont repris tous azimuts sur les sites internet.
    M.Khadra, qui réagissait contre ceux qui lui reprochaient son acceptation d’associer le CCA à une  »Caravane Albert Camus », qu’ils jugent visant à réhabiliter le colonialisme, n’a pas mâché ses mots dans sa réponse figurant dans un entretien publié par le journal l’Expression.
     »Il est impératif de lire Camus pour comprendre ce que nous avons été sous le joug colonial, et ce que nous sommes devenus aujourd’hui, c’est-à-dire des êtres sans relief et sans réelles convictions, toujours prêts à chahuter les initiatives des autres et jamais en mesure d’en prendre, constamment prompts à chercher des poux aux chauves, à traquer l’anguille sous roche même lorsqu’il n’y a pas d’eau dans la rivière », répond M. Khadra.
    Les algériens sont aux yeux de celui, qui rappelle qu’il est un  »écrivain, ancien officier, fils d’ancien officier de l’ALN, descendant des Moulessehoul, seigneurs tranquilles de la Saoura depuis six siècles » et qui ne voit pas  »du tout en quoi le fait de se pencher sur Albert Camus, aussi controversé soit-il », puisse le désarçonner en tant qu’Algérien, décrit ensuite les algériens comme des  »êtres forgés dans la suspicion chimérique, de grandes gueules aux bras écourtés, fainéants impénitents, terrés au fond des nullités et des absences insalubres, sordides jusque dans leurs «nobles» pensées ».(BMS – Lire et commenter)

mars2010_08_plagiat2 Algérie-partis: Le FFS entend réunir une  »Conférence Nationale d’Evaluation Démocratique et Transparente » (‘Ait Ahmed) – 8 mars 2010  - Le Front des forces socialistes (FFS, opposition algérienne) entend organiser une une_aitahmed »Conférence Nationale d’Evaluation Démocratique et Transparente », a annoncé son président Hocine Ait Ahmed dans un message au Conseil national du parti qui a tenu une session ordinaire les 5 et 6 mars 2010 à Alger.
     »La Conférence Nationale d’Evaluation Démocratique et Transparente, telle que prévue par nos statuts, est l’occasion idoine pour faire le point. L’opportunité de trouver les moyens de travailler plus intelligemment, plus lucidement et plus efficacement. Je me propose de vous transmettre un projet d’évaluation à la prochaine session du Conseil national. », a indiqué M. Ait Ahmed pour qui la préparation de cet événement relève de  »la priorité stratégique ».
    Ait Ahmed, un des chefs historiques de la révolution algérienne, a été très critique à l’égard de la situation du pays et de ses gouvernants, selon le texte de son message diffusé entièrement par le site internet de son parti.  »La vie publique est en voie d’extinction ; les espaces publics se rétrécissent en peau de chagrin ; aucune place n’est laissée à une expression libre de la société, encore moins à son organisation. Il n’y a pas délections libres, il y a crise de légitimité et de représentation politique et sociale. Ne demeure plus qu’une gangue institutionnelle. La répression et la corruption sont le seul ciment de l’Etat. », écrit-il.
     »Les institutions, la sphère médiatique et l’essentiel des organisations politiques, associatives et syndicales sont dévoyées de leurs missions et responsabilités, réduites à n’être qu’un outil de contrôle et de corruption politique et sociale », a ajouté Ait Ahmed.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-Islam-femme: Intéressante conférence de Cheikh Said Bouizri sur  »le statut de la femme dans le droit religieux (en islam) et dans la tradition » lundi 8 mars à la Maison de la culture Mouloud Mammeri - mars2010_07_bouizeri7 mars 2010 - Une intéressante conférence sur  »Le statut de la femme dans le droit religieux (en islam) et dans la tradition » devrait être animée lundi à 10 heures à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou par Cheikh Said Bouizri, un authentique savant religieux et amusnaw.
    Cheikh BOUIZRI Said, qui est également enseignant à la Faculté de Droit de Tizi-Ouzou, est réputé et apprécié pour la richesse de ses conférences et de ses prêches dans les mosquées traitant des questions sociales et religieuses les plus actuelles.
    Ses prêches du vendredi sont si bien suivis que les mosquées dans lesquelles il intervient se retrouvent souvent pleines à craquer. Il a le don de bien expliquer les choses en usant de la langue kabyle pure n’hésitant pas à faire appel à de la poésie ancienne et utile ainsi qu’aux proverbes pour mieux convaincre. Sa conférence est prévue à 10 heures dans la salle dite du petit théâtre.(BMS)  

Kabylie-internet: Un site proche du MAK utilise un bien curieux titre pour rendre compte de l’actualité du Mouvement et de Ferhat Mehenni – 7 mars 2010 -Un site proche du mars2010_07_makMAK a utilisé un bien curieux titre pour rendre compte de l’actualité de ce mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, dirigé par le chanteur Ferhat Mehenni.
    Pour rendre compte d’une rencontre vendredi de M. Mehenni avec Mme Cécile Duflot, secrétaire national du parti écologiste français « Les Verts », le rédacteur de l’article Zahir Buxlifa du tout nouveau site Tamurt.info, n’a pas trouvé mieux que d’annoncer l’événement sous le titre  »Le MAK se met au vert… »
    Or il se trouve que
 »Se mettre au vert » est une expression qui est utilisée dans de bien curieuses postures comme celle d’aller  »se reposer, se refaire à la campagne ou s’éloigner d’une situation ou d’un endroit stressant, dangereux, désagréable », nous explique un site faisant la promotion de la langue française. Bien pire encore, le site explique que l’expression est utilisée dans le milieu des truands pour  »signifier s’éloigner de problèmes potentiels afin de se faire oublier, au moins un temps. »
mars_smail230    Il semblerait que le titre a été utilisé à
l’emporte-pièce et qu’il est loin de la situation de M. Mehenni présenté dans l’article et pour la première fois comme le président du Mak en exil. Le communiqué du MAK rendant compte de cette sortie de M. Mehenni en France a utilisé le titre plus simple de  »Rencontre MAK – Europe-Ecologie ». M. Zahir Buxlifa semble affectionner ce genre de titres écrits à la va-vite. Rendant compte récemment du conflit du village Aghribs autour du projet d’une mosquée, il a choisi le titre:  »Ayriv : le village a tranché, le village a raison ». Allez! Circulez y a rien à voir. Rien à dire! (BMS – Lire et commenter)   

Algérie-édition: Amine Zaoui dédicacera son dernier roman  »La chambre de la vierge impure » mardi 9 mars à Tizi-ouzou - 6 mars 2010 – fev2010_28_zaoui_mammeriL’écrivain algérien Amine Zaoui dédicacera son dernier roman  »La chambre de la vierge impure » mardi 9 mars à la Librairie Multi livres Cheikh du centre ville de Tizi-Ouzou. L’Association Culturelle TUSSNA qui annonce l’événement dans le cadre de son Club de lecture précise que la séance dédicace débutera à partir de 14h30 (nouvel horaire rectifié).
    Amine Zaoui s’est distingué tout récemment par un bel hommage qu’il a rendu à son homologue disparu Mouloud Mammeri sur les pages du journal en langue arabe Echourouk. Il a affirmé qu’il avait été le dernier écrivain algérien à s’être entretenu avec Mammeri à l’occasion d’un colloque sur la culture populaire maghrébine à Oudjda (Maroc) tenu du 23 au 24 février 1989.
     »C’était la première fois que rencontrais Mouloud MAMMERI qui m’a paru d’une soixantaine d’années, d’une taille moyenne, aux cheveux blancs comme neige, calme, ne parle que si on le lui demande ou si on lui demande de répondre à une question, timide, ne lève ses yeux que pour identifier son interlocuteur, par respect », écrit Zaoui qui raconte comment un pont a été jeté entre lui et l’écrivain disparu au terme d’une émission radiophonique à laquelle ils ont pris part ensemble au deuxième jour du colloque.(BMS – Lire et commenter) 

Algérie-corruption: El Khabar accuse Ouyahia d’avoir enfreint le code des marchés publics – 6 mars 2010 - Le journal algérien en langue arabe El Khabar a ouvert son édition du samedi 6 mars avec un article sensationnel accusant ouvertement le Premier ministre Ahmed Ouyahia d’avoir enfreint  le code des marchés publics.
mars2010_06_ouyahia_titre    Le journal a cité une instruction que M.Ouyahia aurait adressée aux administrations locales du Trésor public à Tlemcen et Alger  »les sommant à attribuer tous les projets inscrits dans le cadre de l’évènement « Tlemcen capitale de la culture islamique », selon le mode de passation de gré à gré après consultation ».
    Le journal a rapporté que l’intervention de M. Ouyahia dans cette affaire a été dévoilée dans une note signée le 30 décembre dernier par le Directeur général de comptabilité du ministère des finances, et adressée aux secrétaires du trésor public d’Alger et celui de la wilaya de Tlemcen leur indiquant que  »conformément aux instructions du premier ministre, les marchés de restauration et de réalisation de nouveaux structures destinées pour abriter les activités de l’évènement  »Tlemcen capitale de la culture islamique », bénéficieront exclusivement des procédures du gré à gré après consultation ».  Le responsable du ministère des finances cite une note du premier ministre portant le n° 693 et datant du 25 décembre 2009, a ajouté le journal sans indiquer s’il en détient une copie.
mars_smail230    El Khabar, pour qui cette note va à l’encontre de la réglementation en vigueur, affirme en citant des juristes sous couvert de l’anonymat, que l’auteur de ce genre de délit encourt 10 ans de prison et une amende d’un million de dinars, conformément à la loi de prévention et de lutte contre la corruption.
    Le journal qui indique que certaines parties ont lié cette intervention d’Ouyahia à la nécessité de hâter la réalisation des projets entrant dans le cadre de la célébration de  »Tlemcen capitale de la culture islamique » parce qu’ils accusent un grand retard, s’interroge pour savoir si pour résoudre ce problème cela   »ne peut se faire qu’en piétinant la loi ».
.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-éducation:  La tension monte dans le sécteur de l’éducation sur fonds de poursuite de la grève et d’ultimatum du ministre - 6 mars 2010 - La tension monte dans le secteur éducatif algérien avec l’ultimatum fixé par le ministre de l’éducation, Aboubakar Benbouzid, aux 400.000 enseignants grévistes, de rejoindre leur postes de trévail dès dimanche sous peine d’être radiés de la fonction publique et perdre leurs emplois.
laalam_greve    Le silence des partis politiques de l’opposition les plus hostiles au gouverement a empêché jusqu’ici toute politisation de la grève, conduite par deux syndicats indépendants, le CNAPEST et L’UNPEF, soutenus par l’extrême majorité des enseignants qui semblent avoir coupé tout lien avec l’UGTA et son patron Sidi Said, qui sont acquis à la position de Benbouzid.
    L’alliance présidentielle, constituée du FLN, le RND et le MSP, est montée au créneau jeudi pour soutenir Benbouzid dans sa gestion de la grève qualifiée de  »catastophique » par la plupart des observateurs indépendants notamment la presse.
     Le problème est double avec les enseignants puisqu’ils sont en même temps parents d’élèves et que toute tentative visant à les destabiliser est très délicate.
    Si l’UNPEF entend annoncer dès samedi sa position sur sa poursuite ou non de la grève, le CNAPEST enfonce le clou et ne compte annoncer sa décsion que lundi, c’est à dire le lendemain de l’expiration de l’ultimatum fixé par le ministre.(
BMS – Lire et commenter)  

fev2010_27_sitaharAlgérie-social: Meryem Mehdi trouve un accord à l’amiable avec BRITISH GAS – 5 mars 2010 - Un accord à l’amiable a été trouvé entre BRITISH GAS et Meryem Mehdi, selon le blog ffs1963.unblog.fr (Algérie- politique) qui citait vendredi l’avocat de la jeune femme à Hassi-Messaoud.
    Mme Meryem MEHDI, 42 ans, qui occupait le poste de coordinatrice d’administration et des opérations au niveau de British Gas à Hassi Messaoud avant d’être licenciée le 08 novembre 2009, a en conséquence arrêté après 79 jours sa grève de la faim jeudi, selon la même source.
    Aucun autre détail n’a été révélé sur l’accord conclu entre les deux parties qui intervient à quelques jours de la célébration de la journée de la femme, le 8 mars.(BMS) 

Bouzeguène – assainissement: Des quartiers sans assainissement à Bouzeguène et des bouches d’égout sans dalles dans d’autres – 5 mars 2010 – Le réseau d’assainissement est aléatoire à Bouzeguène. Alors que des quartiers ne mars2010_05_assainissement375disposent même pas de réseau d’assainissement, d’autres notamment ceux qui en disposent, voient leur réseau dépourvu d’entretien.
    En plus des eaux usées qui se déversent dans les rivières ou carrément sur des terrains agricoles, les réseaux comme celui du quartier situé près du lycée Mohand Oulhadj, disposent de regards sans dalles et sans entretien. Les habitants écœurés ne savent plus à quel saint se vouer.
    Assurer l’accès à l’assainissement dans les quartiers urbain ou semi urbain informel requiert des démarches et des techniques adaptées, conçues et mises en œuvre de manière participative. On peut estimer à environ 30% le taux de la population du chef lieu de la commune de Bouzeguène qui ne dispose pas de réseau d’assainissement.
    Deux quartiers principaux en sont dépourvus : Le quartier-est, situé entre le CEM Hamadas, au contrebas du CW251 jusqu’à la limite territoriale du  chef lieu de la commune avec le village Ihitoussène. Le quartier-ouest, entre la station lavage d’Ibouyesfene et la route de l’abattoir.
    De nombreux problèmes liés justement à la gestion des eaux usées, exaspèrent et empoisonnent la vie des habitants. Le village d’Ibouyesfene a déjà, dans le passé, installé quelques bretelles d’assainissement mais le village s’est agrandi et de nombreuses maisons n’ont pas accès au réseau d’assainissement.(Kaci Kamel – Lire et commenter)  

fev2010_19_kiosquebAlgérie-éducation : Un conseil national extraordinaire du CNAPEST tranchera sur la poursuite ou non de la grève des enseignants (dirigeant) – 5 mars 2010 - Un dirigeant du Conseil national autonome des professeurs de mars2010_05_benbouzidl’enseignement du secondaire et du technique (Cnapest), a indiqué jeudi au journal en ligne Tout sur l’Algérie, que c’est le Conseil national du syndicat qui tranchera de la poursuite ou non de la grève après les menaces brandies à l’encontre des enseignants grévistes par le département de Aboubakar Benbouzid.
     »Demain vendredi, notre bureau national se réunira pour arrêter la date de la tenue d’un conseil national extraordinaire pour débattre des rapports émanant des wilayate et trancher sur la grève. Mais les échos font état du refus des enseignants à reprendre le travail sous la menace. C’est une question de dignité avant tout! », a déclaré Larbi Nouar, coordinateur national du Cnapest pour qui le  »ministère ne peut pas remplacer 400.000 enseignants grévistes (et) même s’il réussit à le faire, les nouveaux vont faire grève et réclamer les mêmes revendications que les enseignants radiés ».
    L’imbroglio risque ainsi d’être total dimanche si aucune médiation n’est entreprise entre les deux parties.
    Le ministère de l’éducation ne devrait pas ignorer que si sa menace venait à être exécutée, les élèves risquent fort bien de réagir en faveur de leurs enseignants qui sont du reste des parents d’élèves dans leur grande majorité. Et puis jeter au chômage 400.000 enseignants risque de générer un véritable problème social pouvant avoir des conséquences d’ordre public.(BMS – Lire et commenter)  

Tizi-ouzou-assemblée: Du nouveau à l’APW de Tizi-ouzou qui tient une session Ordinaire du 09 et 10 mars 2010 – 5 mars 2010 - L’Assemblée populaire de la Wilaya de Tizi-ouzou (APW) tient une session Ordinaire du 09 et 10 mars 2010 et mars2010_05_apwannonce du nouveau à la tête de trois de ses commissions. 
    L’ordre du jour de la session porte sur le fonctionnement de l’APW, l’état d’exécution de ses délibérations précédentes, l’examen des des secteurs de l’Agriculture, des forêts et de la pêche et des questions diverses, a-t-on indiqué de source officielle.
mars2010_05_ZIDANE    L’Assemblée annonce par ailleurs qu’elle avait tenu le 16 février une séance de travail pour opérer des changements à la tête de la Commission Jeunesse, Sport et Culture qui a élu Daid Mohamed président en remplacement de Belabbès Mahfoud porté à la tête de l’APW en remplacement de Mohamed Ikherbane. Hadj Said Nacer à été élu pour sa part à la tête de la Commission des Affaires Sociales et Santé en remplacement de Mme Moula Ouezna alors que la Commission d’Aménagement du Territoire, du Développement Local et du Tourisme sera désormais dirigée par Tirouche Arezki en remplacement de Aouedj Mohand Akli
.(BMS – Brèves de mars)  

Bouzeguene-élevage: L’élevage bovin de plus en plus intéressant à Bouzeguene – 4 mars 2010 - L’élevage bovin suscite de plus en plus d’intérêt à Bouzeguene, cette région dite arch ath yedjar (tribu) située à 70 kilomètres à l’extrême mars2010_03_elqalaanord-est de Tizi-ouzou (Grande Kabylie, Algérie). On ne compte plus le nombre de personnes qui ont créé de véritables étables de plusieurs dizaines de vaches. Ils ont construit cette véritable richesse doucement et laborieusement mais sont parvenus à leurs fins.
    Hamid ath Mohand (Larabi) du village Ait Mizare, nous donne sur cette vidéo ici quelques explications sur la manière avec laquelle les éleveurs locaux travaillent, indiquant qu’ils bénéficient de longs espaces de parcours allant de la zone d’El Qalaa jusqu’à Adrar Amokrane, Adrar Ath Salah, imoughlawen, agulmim imseggan.
    Il dit que ceux qui investissent dans ce créneau trouvent leur compte également avec une quiétude certaine dans la région offrant aux propriétaires des bêtes l’occasion de laisser leur troupeaux dans la forêt de 6 à 7 mois sans crainte d’être volés. Ils sont aidés en cela par un légendaire sens civique contre toute tentative de vol. La majorité de ceux qui pratiquent cet élevage sont paradoxalement des retraités de France ou d’Algérie. Certains ont commencé avec une bête pour se retrouver avec tout un troupeau dit Aqdhar en kabyle. Les jeunes sont moins portés sur cette activité. Ceux qui sont exclus prématurément du circuit scolaire et universitaire préfèrent investir dans le … transport.(BMS – Lire et commenter avec vidéo) 

Algérie-football: Zinedine Zidane ambitionne d’entrainer les  »verts » dans 5 à 10 ans - 3 mars 2010 - La star du football mondial, le français d’origine algérienne, ballonkabmarsZinedine Zidane ambitionne d’entraîner l’équipe nationale algérienne  »les Verts » dans 5 à 10 ans’, a-t-il révélé dans un entretien accordé au journal Echourouk publié mercredi 3 mars.
     »Entraîner la sélection algérienne est un grand honneur et un rêve aussi, mais ceci peut être possible dans cinq à dix ans lorsque j’aurais acquis l’expérience nécessaire pour mener à bien ce travail », a déclaré Zidane présent en Algérie dans le cadre d’une rencontre de football à sept entre d’anciennes gloires françaises et algériennes.
    Zinedine Zidane a qualifié d’excellente ses relations avec le président algérien, Abdelaziz Bouteflika et s’est dit encore ému pour l’accueil  »légendaire » qu’il lui a reservé lors de sa première visite en 2006 en Algérie.
(BMS- Brèves de mars)  

 Bouzeguene-vestiges: L’énigmatique lieu-dit El Qalâa de Bouzeguene - 3 mars 2010 - Le lieu-dit El Qalâa, un grand espace qui surplombe toute la région de Bouzeguene, au nord des villages Ait Ikhlef et Ait Mizare (ath sidi hand ouali), mérite d’être visité par les spécialistes en vestiges et autres historiens.
mars2010_04_elqalaa    Voilà un village dont on ne trouve aucune trace des habitants mais dont les ruines des maisons renseignent sur le nombre important de la population  qui y vécu.
    Pour Hamid Ath Mohand, qui a une connaissance large en matière de constructions, il n’y a pas de doute: ceux qui ont vécu dans ce village sont aisés, voire vivaient dans l’opulence. Hamid n’a pas d’explication sur la disparition de ce village et ne partage pas l’hypothèse la plus répandue, selon laquelle de fortes chutes de neige ont bloqué les villageois pendant de longs mois et les survivants ont  préféré quitter les lieux pour aller ailleurs. Où? Personne n’a de personne précise.
    Avec Hamid, nous avons visité Thimoqverth Gaghrivene (le cimetière des étrangers) situé très en bas des ruines du village. Le nombre de trace de tombes est impressionnant.  »On dirait qu’une maladie a décimé le village ou une grande bataille a eu lieu en cet endroit », dit Hamid. El Qalâa apparaît comme un fort naturel comme savaient les choisir les hamadites: une colline inaccessible par endroits avec des falaises difficiles à escalader (iri lakdour, akadar tjounan, akadar imoughlawen) et des accès bien déterminés dits tabourt oufares, thabourt el makhzen etc…
    L’endroit mérite que les gens de Bouzeguene s’y intéressent parce qu’il peut révéler beaucoup de choses sur l’origine de la région, son mode d’administration et ses racines
.(BMS – Lire et commenter avec Vidéo)  

mars2010_naciria230 Bouzeguène-métiers: Adel, le pâtissier qui vient d’Oued Ksari – 1 mars 2010 – 18 mois de formation dans un établissement  dénommé « Pâtisserie Kenza » situé à Tizi mars2010_adel230Ouzou-ville, Slimane Adel, au terme de sa formation a exercé dans la même pâtisserie pendant quatre années.
    Il avait apporté pleine satisfaction au gérant de l’établissement qui l’a laissé partir contre son gré. Adel s’est installé à Bouzeguène, depuis quelques semaines seulement et il semble, réellement, s’y plaire.
    Les affaires marchent bien, selon lui, alors que son commerce n’est qu’à ses débuts. Adel, originaire de oued Ksari, dans la daïra de Draa El Mizan, ne semble aucunement dépaysé. Il affirme qu’il se sent chez lui, à Bouzeguène où il jouit d’une grande hospitalité.(Kamel KACI)

Algérie-chant: Le grand maître de la chanson algéroise du Chaâbi Boudjema El Ankis à l’honneur du 4 au 6 mars à Tizi-ouzou – 1 mars 2010 - Le grand maître de la chanson algéroise du Chaâbi, Boudjema El Ankis, sera à l’honneur du 4 au 6 mars à la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou, a-t-on appris de source officielle.
mars2010_elankis    L’hommage au grand maître prévoit particulièrement un gala avec une affiche alléchante pour les amoureux du chaabi (chant populaire) réunissant, samedi 6 mars à 14h30, Mokhtar El Ankis, Abdelhakim El Ankis, Abdelkader Cherchem, Cherif Douzene, Hadi Tafri, Moh Arezki Neslimane Nath Cheikh et la Chorale polyphonique d’Azzefoun. Pendant les autres journées, il sera question d’expositions de photos et d’objets personnels de Boudjema El Ankis et des photos d’autres chanteurs Chaabi, de vente de livres biographiques sur les artistes algériens et de poésie Populaire. La journée du vendredi 5 mars verra une projection vidéo non stop de concerts animés par Boudjema El Ankis.
    Une communication intitulée  »Vie et œuvres de Boudjema El Ankis » sera animée par Adbelkader BENDAAMACHE à l’ouverture jeudi 4 mars de la manifestation. Les amis et membres de la famille de Boudjema El Ankis apporteront des témoignages sur cet l’artiste le jourde la clôture de l’événement avant que n’intervienne une remise de prix et des cadeaux au Cheikh, suivie d’une collation, selon le programme officiel de la manifestation.(BMS- Brèves de mars)

Algérie-social: Eprouvants et longs détours pour echapper aux routes bloquées - 1 mars 2010 - Encore une fois, les voyageurs se rendant de Tizi-ouzou à mars2010_naciria230bAlger, ou vice-versa, ont dû recourir dimanche à d’éprouvants et longs détours pour contourner le blocage de l’autoroute au niveau de Bordj Menaiel par des jeunes mécontents de leur sort dans leurs rapports avec les services publics de l’Etat.
     Ceux qui ont réussi à décrocher leurs places dans de rares bus parvenus à la gare routière de Tizi-ouzou ont dû ensuite effectuer le voyage en passant par Sidi Daoud ou Baghlia avec le double du temps nécessaire pour se rendre en temps normal à Alger.
     Le problème qui se pose avec plus de gravité est lié aux gens malades qui se trouvent coincés sur les routes lors de ce genre de conflits. Il faut rêver de voir que ce genre de procédé disparaisse ou que ceux qui y recourent puissent avoir un minimum de sens de responsabilité pour s’organiser de façon à effectuer au moins des ralentissements de la circulation, à l’image des opérations escargots qu’on voit de temps à autre en Europe, au lieu de bloquer totalement les routes. (BMS- Brèves de mars)

barre_unblog_jan

00videos 002bms 00quip 00reps

barre_unblog_jan

Algérie-Mammeri: Amine Zaoui raconte et rend hommage à Mouloud Mammeri dont il dit avoir été le dernier écrivain algérien à s’être entretenu fev2010_28_zaoui_mammeriavec lui28 fév 2010 - L’intellectuel et écrivain algérien Amine Zaoui a rendu un bel hommage à son homologue Mouloud Mammeri, décédé en février 1989 dans un accident de la circulation à Ain Defla (centre-ouest algérien), dans un article publié dimanche dans le journal arabophone Echourouk et affirme qu’il est le dernier écrivain algérien à s’être entretenu avec lui.
fev2010_28_kab2    Amine Zaoui, dont l’article gagnerait à être traduit en français et en tamazight par les inconditionnels de Mouloud Mammeri, raconte qu’il a rencontré ce dernier à l’occasion d’un colloque sur la culture populaire maghrébine à Oudjda (Maroc) tenu du 23 au 24 février 1989.
     »C’était la première fois que rencontrais Mouloud MAMMERI qui m’a paru d’une soixantaine d’années, d’une taille moyenne, aux cheveux blancs comme neige, calme, ne parle que si on le lui demande ou si on lui demande de répondre à une question, timide, ne lève ses yeux que pour identifier son interlocuteur, par respect », écrit Zaoui qui raconte comment un pont a été jeté entre lui et l’écrivain disparu au terme d’une émission radiophonique à laquelle ils ont pris part ensemble au deuxième jour du colloque
.(BMS – Lire la suite et commenter)  

Algérie-presse-éthique: Dérapage dans la presse algérienne: Ennahar réagit aux articles d’El Watan et de journaux arabophones  »incriminant » un de ses articles dans l’assassinat d’Ali Tounsi - 28 fév 2010 – Le journal en langue arabe fev2010_28_ennaharEnnahar (le jour) a vite réagi dimanche, comme il fallait s’y attendre du reste, aux  »accusations » portées contre lui par plusieurs journaux dont deux articles du journal El Watan qui le  »l’accusait » nommément d’avoir  »mis le feu aux poudres » dans l’assassinant jeudi du directeur général de la police nationale algérienne, Ali Tounsi.
    Aux articles du journal El Watan, intitulés  »Un article, une colère, trois balles et deux morts » et  »L’information d’Ennahar aurait mis le feu aux poudres » et publiés le lendemain de l’assassinat du chef de la police algérienne, s’ajoutent ceux d’autres journaux concurrents (arabophones notamment) qui ont fait de même mais en procédant par allusion, laissant supposer qu’il y aurait eu une même source pointant du doigt un article d’Ennahar (donc le journal) publié le jour de l’assassinat.
    Ennahar accuse ces journaux désignés sous le sobriquet de  »caciques de la presse » et de  »marchands de la morale » de travailler pour des  »brigands encerclés par Ali Tounsi et qui travaillent suivant un agenda dicté par l’ambassade de France à Alger via un concessionnaire français de véhicules utilitaires ».
    Ennahar rappelle le traitement qu’il dit hostile qu’ont eu ces journaux à l’endroit d’Ali Tounsi qu’ils ont  »poignardé de son vivant avant d’aller à son enterrement ».
    Sur le plan éthique, le dérapage à l’encontre d’Ennahar est réel et préjudiciable à toute la presse. En accusant un article d’être à l’origine d’un drame, c’est revenir à charger désormais les journalistes à chaque émeute ou autre fait après publication d’articles. Cette affaire risque également de creuser davantage le fossé entre les journalistes algériens déjà fragilisés par nombre de questions professionnelles et organisationnelles
.(BMS – Lire et commenter)  

infos

cadeau

Proverbes kabyles circonstanciés par BMS

Les bonnes vidéos de la Kabylie sélectionnées et rapportées par BMS  

http://kabylienews.site.voila.fr 

  »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

kabylienews@yahoo.fr -  <ꫠര햴ఙ춗瘝鿀Ԡ沀Ԡ>             0772.13.88.88         0772.13.88.88  -

fev2010_comments1

 

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...