• Accueil
  • > Accueil
  • > La BMS’SERIE du jour : Un vrai maquisard et le ciné bus Tizi-ouzou – 27 avril 2010

La BMS’SERIE du jour : Un vrai maquisard et le ciné bus Tizi-ouzou – 27 avril 2010

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 AAKA_Kabylie News de BMS  -  Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)
La BMS'SERIE du jour :  Un vrai maquisard et le ciné bus Tizi-ouzou - 27 avril 2010  dans Accueil gif740

Presse algérienne: El-Watan.- DDK.- Le-Soir. - L’Expression. - Le Jour.El-Khabar. TSA  – APSLiberté 
barremilieu_new2 dans Accueil

ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

barremilieu_new2

barrekab3
La BMS’SERIE du jour
Un vrai maquisard et le ciné bus Tizi-ouzou
barreblanc
Alger, 27 avril 2010 – Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un vrai maquisard, traînant une vraie blessure à la hanche mais sans conséquence sur son franc-parler et son humour. C’était hier, lundi 25 avril, si mes souvenirs sont bons. J’étais dans le bus Tizi-ouzou – Alger. Le maquisard que j’avais sur le siège à ma gauche ne pouvait pas tenir sa langue en suivant les péripéties d’un film kabyle, tourné à Bougie ou Vgayet, si on doit rester entre Kabyles.
   La trame du film tourne autour d’une histoire d’une jeune fille qu’un jeune homme a séduite en lui racontant qu’il a un  »café restaurant » en France et qu’il est son propre patron. Il s’agit d’une immense consolation pour la jeune fille qui venait de rompre avec son amoureux d’étudiant en médecine parce qu’elle l’a trouvé en train de jouer au serveur dans un fast-food pour gagner quelques sous, en attendant le serment d’hypocrate, lui faisant honte visiblement devant quelques copines. Après quelque péripéties, le maquisard n’Igawawene (Iferhounene) lâche alors:
  – Il lui a menti …
   Je l’ai tout de suite approuvé en lui disant qu’effectivement, il était impensable qu’un kabyle à Paris ait un  »café-restaurant ». Il s’agit certainement d’un  »bar-restaurant ». Rires!  Sur ce, on s’est mis à discuter sur la facilité qu’ont nos jeunes de nos jours à mentir et à jouer des rôles époustouflants pour impressionner les filles et les autres. Ce n’était pas ainsi jadis. Le film se poursuivait jusqu’à ce que le vieux maquisard lâche à nouveau:
  – Elle lui a demandé pardon (pour son amoureux d’étudiant) avec qui elle a repris contact.
  Et à moi d’ajouter:
  – Cela veut dire que le film va bientôt se terminer … Mais on va voir maintenant le film  »Les barrages », ai-je lâché, car nous venons de parvenir au premier barrage routier de Corso-Boudouaou, en attendant la seconde partie au  »barrage de Reghaia ». Là c’est un tournage quotidien. C’est beau le cinéma!
signaturebms
dailybouzeguene
bas_bouzeguene
barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

document.write(‘‘); document.write(‘‘);

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...