• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 31 mai 2010

Ihitoussene-routes : Enfin une route au quartier Takoucht à Ihitoussene!

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News et Bouzeguene News
Sites Socio-culturel et politiques indépendants: Infos et images au jour le jour

Ihitoussene-routes : Enfin une route au quartier Takoucht à Ihitoussene! dans Accueil acceuil1 00001 dans Accueil0000200003ci_videosci_photo
barrekab3 barrekab3

gif740bouzeguene
daily740_80

barrekab3
Ihitoussene-routes
Enfin une route au quartier Takoucht à Ihitoussene!
barreblanc
Bouzeguene, 30 mai 2010 (bms) – En quête d’une route salvatrice depuis vingt ans, une dizaine de familles du quartier de Takoucht à Ihitoussène a enfin bénéficié d’une voie de communication qui la reliera au CW 251. Ce quartier dépendant du chef-lieu vivait le paradoxe d’être situé à quelques encablures des institutions de l’état mais était jusque là privé de la moindre commodité : « près du  développement mais loin de la civilisation » ironise un citoyen.
    Censé être relié à une route ancestrale faisant un large détour en pente récemment rouverte mais dépourvue d’un accès praticable à son embouchure, le quartier vivait une situation d’extrême tension de voisinage portée à son paroxysme par l’incompréhension et l’atavisme refusant  de se mettre en phase avec les exigences de la modernité.
    L’échec avéré des dizaines de tentatives visant à rapprocher les points de vue des propriétaires voisins majoritairement issus d’une même famille, conjugué aux suspicions et autres positions figées, la famille de feu Amara Hadj Akli, fils et petits-fils (Amar Mr Akli, Kamel, Nordine, Omar….) établie à Qaïs dans les Aures étonne tout le monde  en faisant don de 250 M2 environ de terrain qui jouxte pourtant le CW 251 en plein chef-lieu pour désenclaver le quartier.
    Un problème séculaire vient de tomber à la grande joie des familles ainsi qui ont assimilé l’ouverture de cette piste à « une libération » – Derrière l’initiative saluée par tout le monde y compris les étrangers au village qui ont manifesté leur joie par des coups de klaxons,  il y a également le sympathique Amara Amara qui nageait dans le bonheur à la vue de l’engin de l’entreprise Kessaci déblayant la terre et ouvrant cette route de lumière dans une ambiance de joie indescriptible qui tranche avec l’atmosphère morose d’autre fois  .
    Le thé et le café coulèrent alors à flots à l’ombre d’un olivier où les passants étaient invités à déguster les gâteaux et les jus. El Hadj Amar Ath Amara rompait alors les rires et les congratulations pour décliner ses bénédictions «  adyefk rebbi el khir iyath elkhir » prières qu’accompagnait du geste Oumajar de Takoucht qui s’est joint au groupe.
    Une leçon d’humanité, de solidarité et d’entre aide sociale, valeurs ancestrales en perdition,  que les gens doivent méditer en assimilant la leçon que le progrès n’est pas antinomique avec la solidarité.
mai2010_30_ihitoussene740
signaturesalem

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Bouzeguene-Ait Mizare :Lawziâa à Ath Sidi Hand Ouali: Si Rezki Ouverkane Belkacemi fait un don d’un bœuf immolé vendredi

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News et Bouzeguene News
Sites Socio-culturel et politiques indépendants: Infos et images au jour le jour

Bouzeguene-Ait Mizare :Lawziâa à Ath Sidi Hand Ouali: Si Rezki Ouverkane Belkacemi fait un don d'un bœuf immolé vendredi dans Accueil acceuil1 00001 dans Accueil0000200003ci_videosci_photo
barrekab3 barrekab3

gif740bouzeguene
daily740_80

barrekab3
Bouzeguene-Ait Mizare
Lawziâa à Ath Sidi Hand Ouali: Si Rezki Ouverkane Belkacemi fait un don d’un bœuf immolé vendredi
barreblanc
mai2010_30_zirezki375Bouzeguene 30 mai 2010 (bms)- Cinq ans après avoir partagé de la bonne viande d’un bœuf offert par Hadj Nordine de retour des lieux saints de l’Islam (El Hidj), un autre généreux donateur de la même famille Belkacemi (El Haroufella, quartier haut) du village Ath Sidi Hand Ouali, en l’occurrence Si Rezki Ouverkane a fait un don similaire que les habitants du village appelé également Ait Mizare ont immolé vendredi avant de partager sa carcasse dans la pure tradition de Lawziâa.
    Parce que le don a été visiblement fait d’une façon impromptue avec une communication qui n’a pas bien circulé hors du village, pour informer ceux qui n’y résident pas et venir participer et prendre la part de viande qui leur revient de droit et par tradition, seuls quelques familles résidentes à Tizi-ouzou ou ses environs ont fait le déplacement.
    La bête a été immolée par un boucher professionnel devant la fontaine du village  »Thala » avant que la carcasse ne soit dépecée dans la mosquée en présence de tous et la distribuer à toutes les familles présentes. Si Rezki Ouverkane âgé de 96 ans est un paisible retraité qui a beaucoup travaillé a Marseille. Il vit avec ses enfants (Mohand said, Ahmed, Malek, Djamel et Samir) dans le village. Bouzeguene News lui souhaite longue vie et espère vous en en parler lorsqu’il aura atteint les cent ans dans moins de quatre ans.
signaturebms

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...