• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 28 juin 2010

Tizi-ouzou-société: Embouteillages réguliers à Tizi-ouzou: les points noirs et les raisons – 27 juin 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Tizi-ouzou-société: Embouteillages réguliers à Tizi-ouzou: les points noirs et les raisons - 27 juin 2010 - dans Accueil gif740bouzeguene

barrekab3 dans Accueil
Tizi-ouzou-société
Embouteillages réguliers à Tizi-ouzou: les points noirs et les raisons
barreblanc
juin2010_27_auto375Tizi-ouzou, 28 juin 2010 (BMS) - La automobilistes vivent désormais avec les embouteillages en divers endroits de la ville de Tizi-ouzou. La ville des genêts est devenue un  »souk » qui s’exerce au quotidien sur ses trottoirs obligeant les piétons à disputer la chaussée aux véhicules pour passer et les automobilistes à avoir de la patience pour passer.
    Kabylie News a identifié au moins cinq endroits où l’embouteillage est quotidien du matin jusqu’au soir dans cette ville qui ne possède qu’un seul lieu où les feux rouges sont fonctionnels: au lieu dit fleuriste à la nouvelle ville. Et comme par hasard, c’est le seul lieu où la situation est moins encombrante, tous les automobilistes étant obligés d’attendre chacun son tour même s’il y a des téméraires à griller des feux rouges. 
    Le premier point noir est assurément au niveau du carrefour mitoyen su stade du premier novembre de Tizi-ouzou qui se transforme notamment en milieu de journée et aux heures de pointe en un endroit où tous les abus en matière d’irrespect du code de conduite mènent au blocage y compris de leurs auteurs. Le manque de civisme des automobilistes et plus particulièrement les fourgons taxis clandestins font que les automobilistes se retrouvent dans des situations absurdes. Certaines personnes n’ont aucune honte, ni inquiétude à venir devant vous bloquer votre axe pour fuir le leur qui est déjà bloqué. Un effet dominos se produit alors inévitablement.
    Le second point noir est assurément celui du carrefour faisant face à la tour EPLF de la nouvelle ville. Il est provoqué par toujours ces taxis fourgons, généralement clandestins, qui en parvenant sur place s’amusent à manœuvrer de l’axe menant vers l’ancien souk el fellah à l’axe menant vers la ville. A cela s’ajoute le fait que le point d’arrêt à cet endroit est devenu une véritable station. De plus un sens interdit menant de la cité des 2000 logements vers ce carrefour est sans cesse violé.
    Le troisième point noir est situé au niveau de l’entrée de l’hôpital Mohamed Nadir. A l’occupation anarchique de l’endroit par un parking de rue et l’étalement de marchandises en véritable souk, se produit inévitablement l’encombrement. Cela est d’autant plus inquiétant que cette situation peut être préjudiciable aux malades qui sont évacués mais dont les ambulances qui les transportent peinent à passer.
    Le carrefour de l’ancien souk est le quatrième endroit qui s’encombre notamment en fin d’après midi parce qu’il s’agit d’un axe par où passent les bus transportant les visiteurs de la ville vers les villages. Un autre encombrement est liée au passage par la trémie de la sortie sud-ouest de la ville, jouxtant la gare routière, le siège de la sûreté de la Wilaya et celui de la cour. Il eut fallu mieux supprimer cette trémie et éloigner l’axe routier des deux institutions que de laisser la situation rocambolesque qui y est créée depuis des années même si elle est justifiée par des impératifs sécuritaires.
signaturebms

daily740_80
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...