• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 12 juillet 2010

Algérie-Tizi-ouzou-presse: Le journal Liberté fait un constat amer de la situation de la ville de Tizi-ouzou – 12 juillet 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Algérie-Tizi-ouzou-presse: Le journal Liberté fait un constat amer de la situation de la ville de Tizi-ouzou - 12 juillet 2010 - dans Accueil gif740bouzegueneAlgérie-Tizi-ouzou-presse: Le journal Liberté fait un constat amer de la situation de la ville de Tizi-ouzou – 12 juillet 2010 - Le journal Liberté a fait état dimanche dans un dossier spécial annoncé à la une, d’un constat amer de la situation de juillet2010_12_liberte dans Accueilla ville de Tizi-ouzou gagné par un retard en matière de développement et une gestion anarchique de son environnement.
     »Elle veut légitimement sa part de développement et de bien-être social, Tizi ouzou : la ville abandonnée », est le titre d’un premier article signé Mohamed Haouchine, le chef du bureau du journal, dans lequel il note que  »De mémoire de Tizi- Ouzien, jamais la ville des Genêts n’aura atteint un tel niveau de clochardisation et de dégradation du cadre de vie ». Une sorte de fatalité s’abat depuis quelques années sur la ville à un tel point que les années passent et se ressemblent hideusement dans une “ville-dépotoir” qui croupit sous les saletés et les immondices en tous genres et s’arcboute sous le poids des vices, de la délinquance et de l’insécurité’, ajoute M. Haouchine.
     »Elle a l’ambition d’animer la métropole de demain, La capitale du djurdjura veut grandir », est un autre article signé par Yahia Arkat qui rejoint son collègue pour souligner que le développement urbain de la ville «  »a connu des excroissances anarchiques qui lui donnent un visage hideux, répulsif à bien des égards ».  »Aujourd’hui, Tizi Ouzou accuse un retard immense en matière de développement », relève M. Arkat.
     »La ville vit au rythme de l’anarchie, l’insalubrité, la promiscuité et le bricolage: Gros plan sur un bidonville », est le titre choisi par Samir Leslous pour son article qui traite de la Nouvelle ville de Tizi-ouzou. M. Leslous qui vient d’être élu par ses pairs correspondants locaux à la tête de leur association en création, estime que  »la capitale du Djurdjura n’est aujourd’hui qu’un espace où le stress, l’incivisme et l’anarchie se côtoient quotidiennement dans une infernale ambiance qui ne cesse de mettre, chaque jour un peu plus, à rude épreuve les nerfs de ses habitants qui, eux, assistent, tantôt impuissants, tantôt complices, à la dégradation de leur cadre de vie ».
    Le dossier de Liberté est intervenu au moment ou l’administration lançait une campagne pour faire connaître un programme de plan quinquennal 2010- 2014 de près de 265 milliards de DA destiné vraisemblablement un retard constaté dans presque tous les domaines, selon la presse
    Rappelons que l’administration est dirigée par le Wali El Houcine Mazouz alors que l’APW est dominée par le RCD avec à sa présidence Mahfoudh Bellabas, résultat d’un deal, selon la presse, avec le FLN qui a pris le contrôle de l’APC de Tizi-ouzou avec à sa tête Mohamed Belhadj.(BMS)  

signaturebms
daily740_80
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

Kabylie-société: Pas de grand rush d’estivant sur les plages de Tigzirt malgré la canicule – 12 juillet 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Kabylie-société: Pas de grand rush d'estivant sur les plages de Tigzirt malgré la canicule - 12 juillet 2010 - dans Accueil gif740bouzeguene

Kabylie-société: Pas de grand rush d’estivant sur les plages de Tigzirt malgré la canicule – 12 juillet 2010 – Les plages de Tigzirt étaient restées dimanche juillet2010_12_tigzirt dans Accueiljusqu’en début d’après-midi étrangement peu animées malgré une température caniculaire qui aurait en principe incité de nombreux visiteurs à s’y rendre pour faire trompette.
    S’il est vrai que la température était plus clémente dans cette ville côtière de la Wilaya de Tizi-ouzou, dans le reste du département numéro 15 d’Algérie, elle était à un degré élevé, si élevé que seule la plage ou les climatiseurs pouvaient vaincre.
    Tigzirt ferait les frais, encore une fois, des nouvelles liées à la sécurité avec l’enlèvement d’un jeune entrepreneur à Freha mais qui vient d’être libéré. A la veille de chaque saison estivale, coïncidence ou pas, cette ville côtière se distingue par des nouvelles peu rassurantes jusqu’à susciter l’intrigue, des fois que les auteurs de ces actes s’ils ne chercheraient pas à détourner des estivants vers d’autres lieux.
    Il est vrai aussi que les plages de Tigzirt ce n’est pas … le Paradis. Pour stationner il faut payer cher et la plage n’a que quelques … kilos de sable à offrir. Le reste n’est que cailloux. La propreté des lieux est très nette mais aucun autre investissement pour ramener du sable par exemple n’a été fait. La ville possède trois plages: Tassalast, la grande plage (mitoyenne du port) et Feraoun. Un reportage détaillé suivra dans les prochains jours..(BMS)  

signaturebms

juillet2010_12_tigzirt740
daily740_80
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

Algérie-histoire: Pour Khaled Bounedjma: l’initiative de Saïd Sadi  »est louable » – 12 juillet 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Algérie-histoire: Pour Khaled Bounedjma: l'initiative de Saïd Sadi ''est louable'' - 12 juillet 2010 -  dans Accueil gif740bouzeguene

Algérie-histoire: Pour Khaled Bounedjma: l’initiative de Saïd Sadi  »est louable » - 12 juillet 2010 – Khaled Bounedjma, le président de la Coordination nationale des enfants de chouhada (Cnec), cité par le Soir d’Algérie, a affirmé que l’initiative de Saïd Sadi, auteur d’un livre sur le colonel Amirouche  »est louable (et) ceux qui le critiquent qu’ils nous écrivent le bon livre ».
     »Ils ont plutôt peur de la vérité. Disons que c’est le silence des acteurs de la Révolution qui l’a poussé à faire de la recherche sur l’histoire. Ce que nous reprochons peut-être, à lui, c’est qu’il n’a pas accordé dans son livre beaucoup d’importance au colonel Si El Haouès », a ajouté Bounedjma.
    Bounedjma a eu à subir dernièrement les foudres du journal Arabophone algérien Ennahar el djadid (Le nouveau jour) qui a mis en doute le passé révolutionnaire de son père en citant des documents. Mais d’autres moudjahidine ont défendu Boiunedjma et ont authentifié sa qualitré de Chahid (martyr) de la révolution algérienne.
    Après des années d’une lecture supérficielle et officielle de l’histoire récente d’Algérie, les langues commencent à se délier à travers la multiplication d’édition d’ouvrages-témoignages qui révèlent des dessous ou des erreurs commis pendant la révolution.(BMS)  

signaturebms dans Accueil
daily740_80
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...