Kabylie-religion: Les fidèles de la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville de Tizi-ouzou ressentent l’absence du jeune imam Cheikh Nadir retenu pour des soins à Chlef – 30 août 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Kabylie-religion: Les fidèles de la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville de Tizi-ouzou ressentent l'absence du jeune imam Cheikh Nadir retenu pour des soins à Chlef  - 30 août 2010 - dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

Kabylie-religion: Les fidèles de la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville de Tizi-ouzou ressentent l’absence du jeune imam Cheikh Nadir retenu pour des soins à Chlef  – 30 août 2010 - Les fidèles de la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville de Tizi-ouzou ressentent avec regrets l’absence du jeune imam vi_destin2Cheikh Nadir retenu pour des soins à Chlef alors qu’ils étaient habitués à entendre sa voix retentir pendant le mois de ramadan particulièrement en récitant le noble Coran lors des prières surérogatoires (Tarawihs).
    Cheikh Nadir est retenu pour des soins ophtalmologique à Chlef laissant l’autre jeune imam, Cheikh Chavane, presque seul sur tous les fronts. Une mission qu’il remplit admirablement en s’occupant des prières ordinaires (el fouroudh au nombre de 5), du prêche hebdomadaire du vendredi, des prières surérogatoires (8 génuflexions) et en dispensant en plus des conseils avant chaque prière (dourous). L’intense activité de Cheikh Chavane mérite d’être soulignée. Sa disponibilité à toute heure dans la mosquée est à saluer également. Il est aidé par un jeune imam nouvellement affecté.
    Les fidèles de la mosquée ne devraient pas oublier de prier pour Cheikh Nadir pour qu’il guérisse et leur revienne vite et pour que Cheikh Chavane soit gratifié pour sa disponibilité. En plus de l’intense activité déjà signalée, Cheikh Chavane, qui officie en kabyle et en arabe, vient d’encadrer dans la nuit de dimanche à lundi les premières prières de la nuit  »Attahadjoud ou qiyam ellil » (14 génuflexions).
    Les fidèles devraient se mobiliser pour mener une campagne en faveur de Cheikh Nadir en vue de bénéficier d’une prise en charge à l’étranger. Le ministre des affaires religieuses devrait intervenir en sa faveur comme le font d’autres collègues à lui du gouvernement lorsqu’il s’agit de sportifs, de comédiens, de … et de ….(BMS) 

 

Belkacemi Mohand said 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS – Des infos utiles et vérifiées

Kabylie-Aghribs-religion -réactions: Nasser: Les torts sont partagés à Aghribs et l’excommunication et l’anathème ont toujours été le ferment de toutes les dérives – 29 août 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Kabylie-Aghribs-religion -réactions: Nasser:  Les torts sont partagés à Aghribs et l’excommunication et l’anathème ont toujours été le ferment de toutes les dérives - 29 août 2010 -  dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

Kabylie-Aghribs-religion -réactions: Nasser:  Les torts sont partagés à Aghribs et l’excommunication et l’anathème ont toujours été le ferment de toutes les dérives - 29 août 2010 - Salamuleikom. Je ne peux que déplorer cette malheuereuse affaire qui témoigne, une fois de plus, du malaise et du déchirement profond qui ronge notre société dans toutes ces composantes.
aghribs_mosquee10aout    En Kabylie, au delà de la problématique religieuse, dans ses dimensions cultuelle et culturelle, la dissension qui divise la population du village d’Aghrb autour du projet de construction d’une nouvelle mosquée a vite fait de se transformer en un clivage politique entre différends partis antagonistes qui se disputent le leadership de la Kabylie. Il est malheureux de constater combien la sagesse, la tolérence et le respect des anciens qui ont toujours prévalu dans nos villages kabyles ont été abandonnés pour céder la place à l’exclusivisme, l’intolérence et la haine.
    Je crois que les torts sont partagés. Autant je ne peux que condamner fermement le recours à la violence par les opposants au projet, autant je déplore le manque d’esprit de dialogue et de concertation des membres de l’association religieuse envers leurs détracteurs alors que leur connaissance des pricipes de l’islam, à l’origine, me semble-t-il, de leur attachement à la réalisation de ce nouveau lieu de culte, aurait du les inspirer pour adopter une démarche plus conciliante et moins provocatrice eu égard à la sensibilité du sîte et du moment.
    Quant aux leaders politiques de la région, qu’ils soient du RCD, du FFS, du MSP ou autres, ils auraient du jouer la carte de l’appaisement au lieu de prendre parti pour les uns ou les autres pour des considérations plus idéologiquess que religieuse.
    S’agissant d’un différend d’ordre religieux et sociétal, c’est aux anciens, aux notables et aux imams de la région de prendre le problème en main et de rechercher, en se concertant avec tout le monde, une solution consentuelle au litige conformément aux enseignements de notre religion et de nos traditions anscestrales. Puisque tout le monde se réclame de la démocratie et de la laîcité, les partis politiques doivent s’interdire de s’imiscer dans ce genre de débat autrement que pour en appeler à la sagesse et à la concorde. L’excommunication et l’anathème ont toujours été le ferment de toutes les dérives. De grâce, notre Kabylie est suffisamment meurtrie, épargnons-lui un autre conflit fratricide qui pourrait faire tache d’huile et plonger nos villages, à Dieu ne plaise, dans les affres de la fitna.
    Nous avons déjà baucoup à faire avec les vélleités évangélistes de certains groupe manipulés par des force étrangères visant à déstabiliser notre pays. N’en rajoutons pas en brandissant l’étendard de l’islam traditionnel contre l’islam salafiste. Il y a un seul islam, celui révélé à notre Prophète Mohamed il y a 15 siècles. Cet islam qui a pu fédérer en son sein de nombreuses civilistaions, cultures, éthnies et autres religions pour donner au monde un modèle de société muticulurel empreint de tolérence, de convivialité et de fraternité humaine. Que Dieu nous protège de nous même et des semeurs de discorde. Amen. (Lire tout le dossier Aghribs)

Nasser - nhideur@yahoo.fr

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS

Bouzerguene – solidarité: Pour que nul n’oublie ceux qui souffrent … 29 août 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Bouzerguene - solidarité: Pour que nul n'oublie ceux qui souffrent ... 29 août 2010 - dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

 Bouzerguene – solidarité: Pour que nul n’oublie ceux qui souffrent … 29 août 2010 – En cette dernière dizaine de jours restants du mois de Ramadan, rien ne vaut plus pour un bon croyant et un bon citoyen que de se rappeler les gens qui handicapes375souffrent dans nos villages comme Saïbi Mehand du village d’Amekrez, dans la commune d’Aït Zikki (Bouzeguène) et Fergani Yazid de Mezeguene, à Illoula Oumalou.
    Bouzeguene  News et Kabylie News se font un devoir de vous rappeler leur cas et de vous indiquer le moyen de les aider sans trop le crier sur les toits tout en ayant la conscience très satisfaite.
    Mehend a été victime d’un accident de travail à la carrière d’agrégats d’Aït Zikki le 13 juin 1999 lui causant une fracture thoraco-abdominale droite. Hospitalisé en urgence au CHU Mustapha Bacha le 13 juin 1999, le blessé a subi deux interventions chirurgicales au thorax droit et à la glande hépatique..
    Il est le père de 10 enfants (9 filles et un garçon) et vit avec une pension de 5000 dinars que lui verse mensuellement son ex. employeur. Lire toute l’histoire de Saïbi Mehand et le contacter au village Amekrez, commune d’Aït Zikki, daïra de Bouzeguène wilaya de Tizi-Ouzou. Son compte CCP N° 136942 73 clé 54 centre Alger.
    De son côté, Yazid Fergani a vu sa vie basculer en cette triste journée du 27 février 1989 lorsque à 7 heures du matin, adossé à un mur mitoyen d’un abri bus, à la place de Tajemaat de son village, Mezeguene, à Illoula Oumalou, il a reçu de plein fouet le bus de l’APC qui arrivait pour l’acheminer avec ses camarades vers le CEM d’Illoula Oumalou où ils étaient tous scolarisés.
      Il perdit sur le coup la jambe droite et le bras droit et fut acheminé dans un état comateux et le bras gauche en lambeaux vers l’hôpital de Tizi Ouzou. Plusieurs opérations et 11 jours de coma. On avait tenté de « recoudre » l’autre bras mais c’était trop tard. Le bras n’étant pas irrigué par le sang, devenait de plus en plus noir, une amputation supplémentaire s’avérait plus que nécessaire. Il ne restait depuis à Yazid, qu’une seul membre, la jambe gauche. Voilà son un numéro de téléphone pour l’appeler 07.79.83.72.55 et  Son CCP: Fergani Yazidcc7733  70 CLE 93 ALGER.Lire toute son histoire et l’aider.

 Belkacemi Mohand Said

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS

12345...15

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...