• Accueil
  • > Accueil
  • > Kabylie News: page de sauvegarde au 23 août 2010 – BMS

Kabylie News: page de sauvegarde au 23 août 2010 – BMS

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Yahoo!.Google.Voila.El-Watan.Le-Soir.L’Expression.Kabylie News.- RSF - Bouzeguene

Kabylie News: page de sauvegarde au 23 août 2010 - BMS   dans Accueil kabylieNews_dailymotion

kabylieNews_youtube dans Accueil

Algérie-presse: Le nouveau site d’El Watan risque de pâtir de la condition qu’il pose pour découvrir ses éditions au format PDF- 21 août 2010 -  Le nouveau site web du journal algérien El watan (en français), affiché il y a quelques jours, risque de pâtir de elwatanj_site_aout2010l’exigence d’une inscription qu’il impose pour pouvoir découvrir les versions PDF ou le format des éditions papier. Les versions PDF des journaux sont les plus prisées par les internautes.
     De plus, en choisissant de s’inscrire, vous devez valider un texte qui dit  »J’ai pris connaissance et j’accepte les conditions Générales d’Utilisation » qui renvoi à un autre texte qui dit …  »La page que vous demandez est indisponible ». Il s’agirait des premiers accrocs, de cette nouvelle version du site d’El Watan, comme celui de ne pas découvrir les pages régionales  »Kabylie ».
    Le site comprend quelques nouveautés comme celle l’introduction de l’image pour accompagner les textes en html. Il comprend également une lucarne pour les sondages dont le premier porte sur  »les auditions des ministres par Bouteflika ».  »Pensez vous que les auditions des ministres par Bouteflika puissent avoir un impact positif sur la situation du pays », interroge le premier de ces sondages pour lequel 303 personnes seulement ont voté jusqu’à samedi à midi.
    L’autre nouveauté est celle liée au contacts. Le journal offre la possibilité aux lecteurs de contacter les rédactions centrales mais sans les coordinations régionales ou les journalistes. Elle rappelle une situation identique que pratique le journal El Khabar qui fait que le lecteur ou les sources d’informations ne peuvent contacter directement les journalistes. El Khabar a été interpellé par kabylienews dans un courriel datant de plusieurs mois et à ce jour, aucune réponse n’a été reçue sur le sujet.(BMS – Lire et commenter)  

Syndicat national des journalistes – Communiqué – 21 août 2010 -Le Syndicat national des journalistes informe l’ensemble de la corporation qu’une consœur souffrant d’une leucémie a été transférée d’urgence au Centre Pierre et Marie Curie de l’hôpital Mustapha-Pacha à Alger.
    cheikh_aout2010_said230Son état, jugé critique, nécessite en l’occurrence des dons conséquents de sang et de plaquettes. La mobilisation de tous et de toutes peut soulager les souffrances de notre consœur et, à cet effet, le Syndicat lance un appel pressant pour des dons en urgence. Pour de plus amples informations, contactez-le 0552 256 699. P/ Le Syndicat national des journalistes, le secrétaire général, Kamel Amarni (Communiqué)   

Algérie-Partis-communication: Le blog d’El Mouhtarem (ffs1963.unblog.fr) à la rescousse du FFS dont le site internet reste figé au symbole du parti – 20  août 2010 -Le blog d’El Mouhtarem ou Algérie Politique (ffs1963.unblog.fr) semble jouer de plus en plus le rôle de lien en matière de communication pour le Front des Forces Socialistes (FFS) de Hocine Ait Ahmed, dont le site http://www.ffs-dz.com reste figé au seul symbole d’une main présentant une rose, tout en bleu, sur fond noir.
ffs_26juillet2010    Ainsi, le blog d’El Mouhtarem se met depuis quelque temps à diffuser non plus les positions de la direction nationale du parti mais aussi celles des sections et fédérations, comme il vient de le faire pour la section de Béjaia, à propos de l’annulation d’une conférence que devait animer Khaled Tazaghart dans la soirée du 19 août 2010 sous le thème de “Congrès de la Soummam et son impact politique”, et celle de la Fédération de Tizi-ouzou, qui condamnait  »la violation d’une procédure légale de construction d’une mosquée »juin_29_naanaa1 à Aghribs, le village du chef du parti adversaire en Kabylie, Said Sadi du RCD.
   Contrairement au RCD dont même des députés ont leur propre sites pour s’exprimer, le FFS, dirigé par le Premier secrétaire Karim Tabbou, n’a aucune autre visibilité sur internet alors que cette technologie est le moyen le plus indiqué pour dépasser les difficultés rencontrées avec la presse.(BMS - Lire et commenter).  

BouzegueneNews-presse: Au tour de L’Expression de reprendre de façon inconvenante une photo de Bouzeguene News: Un peu de bon sens messieurs de la presse … 19 août 2010 - Nous avons assisté encore une fois en ce jeudi 19 août à une autre reprise de photo de Bouzeguene News – Kabylie News par un journal algérien, mais qui au lieu d’indiquer simplement son origine en citant l’un des deux sites, a cru bon faire de masquer les visages des personnes illustrant un de nos sujets.
    Pour cette fois, le journal l’Expression, qui pour illustrer un article de notre ami Aomar Mohelebbi intitulé  »Bouffe, Tarawih, galas et loto… », a repris une photo prise au village Thaourirt de la commune de Bouzeguene par Kaci Kamel portant sur  »Une partie de dominos au village de Taourirt ». (BMS – Lire la suite et commenter)

Ihitoussène-Football: Photo souvenir d’une équipe de football des jeunes d’Ihitoussène (FBI cadets) – 19 août 2010 – Les jeunes que vous voyez sur cette photo sont tous, aujourd’hui, adultes et pères de familles. De l’enfance insouciante à l’âge adulte de responsabilité. Les années passent vite mais le souvenir reste indélébile, figé et inoubliable. Nostalgie quand tu nous tiens.
    A l’époque tout le monde était classé à la même enseigne. On était tous modestes mais suffisamment heureux. On jouait au ballon avec nos espadrilles Bata que nos parents nous achetaient à 50 dinars la paire.
    On  jouait deux mi-temps inégales l’une de trente minutes et l’autre d’une heure parfois. je crois qu’une petite touche de nostalgie chaque jour, contribue à nous faire vivre un moment d’évasion quand le présent nous semble moins intéressant, mais, il ne faut pas oublier que le présent qu’on vit, sera à son tour un jour, un passé qui nous donnera de la nostalgie.(Kamel KACI – Lire et commenter)

acceuil1 ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

infos

 Bouzeguene-sports: Des terrains de sports dit  »combinés » au profit de huit villages de la commune de Bouzeguene (Le maire) – 18 août 2010 -Huit villages de la commune de Bouzeguene ont bénéficié de projets de terrains de sports dit 

 »combinés’, permettant la pratique sportive multiple et qui sont en cours de réalisation, a-t-on appris mercredi du président de l’APC, M. Mourad Sadji.
     »Il s’agit des villages Ait Salah, Ait Semlal, Ait Ferrache, Ihitoussene, Tizouyine, Bouzeguene-village, Sahel et Takoucht », a indiqué M. Sadji en précisant que chaque projet coûtera 2 millions de dinars.
    Ces projets inscrits à l’actif de l’APC et qui viennent s’ajouter à d’autres déjà réalisés par la DJS à Ighil Tziboa et Ibouyisfene, devraient encourager la pratique sportive locale. Rappelons que le village de Takoucht s’est distingué récemment en remportant la coupe de Wilaya de Tizi-ouzou de football.
    Les terrains de sports combinés sont appelés ainsi dans le sens où il permettent la pratique de plusieurs disciplines sportives (handball, basket et football à sept). Ils comprennent généralement un terrain en tartan avec une clôture pour le préserver et d’autres commodités. 
    Par ailleurs, tous les villages de la commune au nombre de 24, ont bénéficié de quantités de matériaux de construction, destinées à prendre en charge des travaux limités et d’autres besoins villageois en réparations diverses, selon la même source.(BMS - Lire et commenter)  

Algérie-Histoire: Mise au point de M. Ahmed ARRAD à propos du récent livre  »Si Mohand Saïd raconte Amghar » de M. Akli Mohand Said - 18 août 2010 -  M. Ahmed ARRAD, cadre de l’ex Fédération du F.L.N en France et Secrétaire National à l’Organisation Nationale de Moudjahidine simohandsaid_aout2010a adressé à Kabylie News une mise au point portant sur le livre ‘’ Si Mohand Saïd  raconte Amghar ‘’, publié par M. Akli Mohand Said, officier de l’ALN et fils du chef de la Wilaya 3 historique, le colonel Mohand Oulhadj.
    La mise au point porte essentiellement sur le nom de Ali Chekkal, cité dans une liste de révolutionnaires à qui M. Akli Mohand Said a rendu hommage. A moins qu’il ne s’agisse d’une quelconque erreur liée au processus d’édition, d’un homonyme ou d’un fait historique méconnu, Ali Chekkal renvoie bien à celui du vice-Président de l’Assemblée algérienne, tué dans un attentat  le 26 Mai 1957 à la sortie du stade de Colombes en France.
    Kabylie News vous livre la réaction intégrale de M. Ahmed ARRAD et le mot qui nous est adressé. 
     »Bonjour !
     »Permettez-moi de vous faire parvenir ( pour insertion sur votre site ) de cette mise au point sur un livre qui a paru ces derniers temps et dont la teneur sur un des passages est des plus inquiétants. Avec mes sincères salutations et bon courage pour tout ce que vous faites. Arrad. »(Ahmed Arrad – Le texte intégral à lire)  

Football-JSK-Ahly: Le club égyptien du Ahly se plaint à la CAF et voudrait faire rejouer le match avec la JSK – 18 août 2010 - Le club égyptien du Ahly du ahly_aout2010_180Caire a annoncé officiellement sur son site internet avoir saisi la Confédération africaine de football (CAF) pour se plaindre des conditions qui ont entouré sa rencontre avec la JS Kabylie dimanche à Tizi-ouzou que cette dernière avait remportée par 1 but à 0.
    Le site du AHLY, citant le Directeur général du club, a laissé entendre que le match devrait être rejoué parce que le temps légal de la rencontre ne se serait pas écoulé. Il a ainsi relevé que le jeu a été arrêté à la 85ème minute pour reprendre 10 minutes plus tard alors que l’arbitre n’avait accordé que 4 mn et 10 secondes supplémentaires, faisant que le temps officiel ne ce soit pas terminé, ajoute la même source. Le même responsable note que cela est une violation flagrante de la réglementation et que le match devrait être rejoué.
    Le club égyptien a tiré à boulets rouges sur l’arbitre et le délégué du match. Le Ahly qui a accompagné son texte d’une photo montrant le pare-brise de l’autocar conduisant les joueurs touché par un projectile, a demandé à ses supporteurs de bien accueillir le club kabyle au retour et demande à la Caf à prendre des décisions  »décisives », selon la même source.(BMS – Lire et commenter)     

Bouzeguène – société: Akli Hamza vendeur de chewa – 18 août 2010 – Akli Hamza est avant tout un technicien supérieur en froid et également technicien supérieur en manutention industrielle. Ce n’est pas rien mais malheureusement notre ami est toujours à la recherche d’un emploi stable depuis plusieurs mois. Depuis le début du ramadan, Hamza a choisi une activité nocturne fort lucrative. Il prépare des brochettes de viande grillée sur son barbecue installé sur le trottoir de l’avenue Colonel Mohand Oulhadj à l’intersection de plusieurs cafés.
Notre entretien nous le résumons en ces quelques lignes. Hamza achète chaque jour deux (02) kilos de viande fraîche à (700 DA x2=1400 DA) chez le boucher. Il prépare ses brochettes et juste après la rupture du jeun, il installe son barbecue artisanal et prépare ses braises.
A 20 dinars la brochette, Hamza  tire un bon profit puisque sa marge bénéficiaire se situe entre 1400 et 1600 dinars, autrement dit, notre ami revend  la totalité de ses brochettes pour environ 3000 DA. Beaucoup de jeunes adorent déguster les brochettes de Hamza.
Glissés dans une demi-baguette de pain, les bouts de viande bien grillés et salés à bon escient sont un véritable régal. Il n’ya pas uniquement Hamza qui s’adonne à cette activité puisque on peut répertorier environ une dizaine de barbecues dans ma même rue et à moins de cent mètres. Cette activité se poursuivra jusqu’au dernier jour du ramadan. Bonne continuation
.(Kamel KACI – Lire et commenter)  

Kabylie-transport: Le train Tizi-ouzou -Oued Aissi maintient ses rotations quotidiennes malgré l’absence d’usagers – 17 août 2010 -Le train reliant Tizi-ouzou à la localité proche de Oued Aissi continue à faire ses rotations quotidiennes gare_aout2010_375depuis son lancement fin juin 2010 malgré visiblement le peu ou l’absence d’usagers à transporter, a-t-on appris. Le train fait huit rotations quotidiennes, quatre le matin et quatre l’après midi à partir de 14 heures. A 11 heures le train fait un déplacement jusqu’à Thenia (département voisin de Boumerdes) pour revenir pour quatre rotations Tizi-ouzou-Oued Aissi dans l’après-midi.
    La gare  »Kaf Naadja », du nom d’un marché de caprins, qui aurait existé jadis en cet endroit (Naadja, veut dire chèvre en arabe, thaghat en kabyle), est là, bien belle et  »presque identique à celle de Vérone (Italie) », selon un connaisseur, mais il n’y avait ni usagers, ni activités commerciales à l’intérieur, lors de notre passage mardi vers 11 heures).  »On attend septembre pour que tout démarre », a expliqué un gardien rencontré sur place.
    Pour rallier cette gare ou en sortir, l’usager est face à une situation véritablement problématique. Il faut enjamber la glissière en béton séparant les deux voies de la voie d’évitement de Tizi-ouzou ou parcourir une longue distance avant de parvenir à une passerelle. Pour le moment, aucun fourgon-taxi dont pullule Tizi-ouzou n’y  dépose des gens du fait qu’aucune ligne n’a été créée pour ce faire. Le terminus de Oued Aissi se situe dans une forme de terrain vague avec une clôture sans ouverture sur la route menant vers l’est de la Wilaya qui pourrait permettre éventuellement à des usagers d’y accéder.
    Le train Tizi-ouzou est certainement un investissement qui n’est pas perdu. Il sera certainement utile à l’avenir. Mais il apparaît pour l’heure prématuré. Très prématuré, peut-être, même si le train siffle trois fois, comme le veut la tradition.(BMS – Lire et commenter)  

Kabylie-chant: Aucun ticket ne sera vendu le jour des spectacles de Cheb Khaled et Mohamed ALLAOUA à Tizi-ouzou (communiqué) – 16 août 2010 - »Aucun ticket ne sera vendu kachetel_deces230le jour du spectacle », aussi bien de la star du raï Cheb dec2009_17_nouara210Khaled annoncé pour le 26 août à Tizi-ouzou que du chanteur de variétés kabyle, Mohamed ALLAOUA, le 25 du même mois, prévient un communiqué officiel de la Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou.
     »Les billets seront disponibles du 16 au 24 août 2010 au niveau de la maison de la culture », précise le communiqué de la Maison de la culture, qui organise les deux spectacles au niveau du stade Oukil Ramdane, mitoyen de l’établissement. Contrairement à Khaled qui chantera seul de 21 h30 à 00h30, Mohamed ALLAOUA verra Moh AMICHI et MEDANI lui ouvrir vraisemblablement le spectacle.
     De grands noms de la chanson kabyle sont annoncés pour fin août et début septembre (avant l’aid) à la Maison de la culture de Tizi-ouzou. C’est le cas de Lounis Ait Menguellet qui chantera le 28 août avec son fils Djaffar et le 29 du même mois, en solo, dans la grande salle de spectacle de la MCTO. Les deux chanteurs viennent de produire deux nouveaux albums. Nouara, qui est revenue à la chanson, il y a moins d’une année, est annoncée pour le 4 septembre avec BELLALI Fella au grand bonheur des amoureux de la chanson kabyle authentique.
    Taleb Tahar, Rabah OUFARHAT et OUAZIB sont programmés pour le 17 août, LANI Rabah (19 août), Goupe ABRANIS (22 août), Hacene AHRES, SI LEKHEL et FAHEM  (24 août), Mourad GUERBAS, Siham STITI et RAMY (31 août), Aldjia, Ali Amrane et MECHACHE Ramdane (1er septembre), YASMINA et Karim KHELFAOUI (3 septembre), Cherif HAMMANI (7 septembre), Akli Yahiatene et Ahcene Ait Zaim (8 septembre) et enfin Belaid TAGRAWLA (9 septembre).(BMS – Lire et commenter)  

Kabylie-Afrique-Football: Tizi-ouzou attend dans le calme la rencontre de Ligue des champions africaine JSK – Ahly(Le point en milieu de journée) – 15 août 2010 -Aucune signe de tension n’était perceptible pendant la matinée de dimanche à Tizi-ouzou ou les habitants attendent globalement dans le calme la rencontre supporteurJSK_aout2010cheikh_aout2010_said230de Ligue des champions africaine mettant aux prises le club local, la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) à celui égyptien du Ahly du Caire.
    La ville affichait un calme ordinaire, comparable à celui des journées pendant lesquelles la JSK recevait ses adversaires du championnat national de football. Les services de sécurité ont déployé en fin de matinée autour du stade du premier novembre, lieu de la rencontre programmée à 22 heures locales (21H00 GMT), un dispositif de surveillance et d’organisation pour parer à tout incident. La nouvelle faisant état de caillassage dans la soirée du bus des joueurs égyptiens, rapportée par des médias, a été confirmée de source officielle mais serait sans grande conséquence pour la tenue de la rencontre. Un communiqué officiel fait état de l’arrestation de l’auteur d’un jet de pierre visant le bus transportant les joueurs du Ahly.
    Aux alentours du stade, de très jeunes adolescents continuaient à revendre des tickets d’entrée pour 300 dinars alors qu’ils les avaient acquis aux guichets d’en face pour 200 dinars. L’un d’eux a indiqué que le prix du ticket risque de  »flamber » à l’approche de la rencontre pouvant atteindre les 700 dinars. Des restaurants-ambulants se mettaient en place vers midi dans le grand parking en face du stade comme ils avaient l’habitude de le faire pour d’autres matchs de la JSK. La circulation automobile commençait en milieu de journée à devenir plus difficile au carrefour proche du stade.(BMS – Lire et commenter)  

barre_unblog_jan

00videos 002bms 00quip 00reps

barre_unblog_jan

Tajmaat_aout2010_sondage

Bouzeguène – chant: Tamazgha sort un nouvel album – 14 août 2010 – Le troisième album de la chanteuse Tamazgha est en vente libre depuis le 04 août 2010. Intitulé « Inigh Anighak », le nouvel album produit par les éditions “Amazigh”, à M’Chedallah, dans la wilaya de Bouira, comprend sept (07)  titres : « Mazal Mazal », « Ferhemtiyi atyahia_aout2010_albumS230Athikchichine », « Mumu Balniw », « Anigh Anighak », « Aken Ithrugh Themziw », « Ayema Azizou » et Atharguith ».
    Des morceaux aussi  riches en rythmes et sonorités  et des testes empreints de profonds sentiments. L’ensemble des titres constitue  un confluent entre la tradition et la modernité.
    « Mazal Mazal » est un hommage à l’équipe nationale et à l’entraineur Rabah Saadane. Le côté sentimental prime   beaucoup plus sur l’engagement. L’ensemble des chansons  sont rythmées à bon escient.
    L’album est produit sous la direction de  Bouzid Uhamu, percussion : Rabah Oukrine ; Chorale : Djilali Hamama-Djidji ; duo avec Rachid Cheikh ; Studio : Rose. Production et distribution : Massi Rezig.(Kamel KACI – Lire et commenter)

Tizi-Ouzou-Environnement: Un ancien Wali parle d’une  »malédiction » qui s’abat sur la ville de Tizi-ouzou (Horizons) – 14 août 2010 -  Un ancien Wali (chef de département)  parle d’une  »malédiction » qui s’abat tiziouzou_aout2010_walisur la ville de Tizi-ouzou devant la situation dégradée dans laquelle elle est plongée, a rapporté le journal public Horizons dans un article signé par son correspondant sur place, Rachid Hamoutène.
    “Je ne reconnais plus la ville de Tizi Ouzou. Je n’avais jamais pensé qu’elle s’était autant dégradée”, a déclaré cet ancien wali nommé à la fin des années 90 à la tête de la wilaya de Tizi Ouzou, selon le journal.  »Tout porte à croire que nos aïeux ont fait quelque chose de mal pour que nous autres, leurs enfants, payons cette malédiction », a ajouté cet ancien habitant  de la ville, a précisé la même source. 
    Dans son article intitulé  »Tizi Ouzou : La ville sombre dans sa hideur », M. Hamoutène note qu’à  »chaque coin de rue et même au niveau des artères principales censées être la vitrine de la ville, les ordures et autres immondices s’amoncellent rebutant le regard et surtout irritant l’odorat. La ville est sale. Sale de par ses chantiers qui n’en finissent jamais sans que l’on daigne prendre les mesures qui s’imposent. En fait c’est la loi du plus fort qui y règne ».
     »Le constat est amer. Et tout le monde s’accorde à le dire. Mais chacun rejette la faute sur autrui », ajoute le journaliste dont l’article vient s’ajouter à une série d’autres consacrés par la presse, notamment El Watan et Liberté, à une situation très problématique dans laquelle la ville de Tizi-ouzou est plongée. Tizi-ouzou a perdu ses attributs de ville pour être un endroit inqualifiable avec des rues transformées en  »souks » (bien au pluriel) et des trottoirs squattés par les tenants de parkings de rues. (BMS – Lire et commenter)

jpg740youtube

Kabylie-Aghribs-religion: Encore un dérapage à Aghribs: le comité de village envisage  »de bannir’ des villageois membres de l’association religieuse - 14 août 2010 – Le comité du village Aghribs, de la Wilaya de Tizi-ouzou, envisage  »de aghribs_mosquee10aoutbannir » des villageois, membres d’une association religieuse, avec qui il est tiziouzou_aout2010_insolite230en conflit sur l’opportunité de construire une nouvelle mosquée alors qu’existe une ancienne dite Sidi Djaffar qui a connu récemment des travaux de rénovation, a rapporté samedi la presse algérienne citant un communiqué.
     Le comité a “pris sa responsabilité pour se débarrasser définitivement de la verrue salafiste” et envisage encore “de recourir aux valeurs de dignité de la Kabylie afin de bannir ces êtres indignes de notre culture, de nos traditions et de notre honneur lors d’une assemblée générale prévue dans quelques jours”, précise le texte du communiqué cité par le journal Liberté, dans un article signé Samir Leslous où celui-ci note que la situation  »tire vers l’excommunication, voire même l’interdiction du village à ces salafistes ».
    Cette situation inédite relèverait toutefois de l’action psychologique, comme l’a noté un autre journaliste, du fait qu’un village ne peut pas  »bannir » tout un autre groupe de villageois de ses terres et de ses biens. Des cas très rares relevant plutôt  »d’excommunication » ont existé dans l’histoire en Kabylie mais concernent des individus et pendant la colonisation au cours de laquelle les gens évitaient sa justice.(BMS – Lire la suite et commenter) 

Kabylie-Ramadan-société: Assister aux galas, prier dans les mosquée ou déambuler dans les rues: tout le monde dehors la nuit à Tizi-ouzou – 14 août 2010 - Jamais la ville de Tizi-ouzou n’a connu un tel déferlement dans la rue que vendredi soir avec des habitants visiblement partagés entre ceux qui vont en grand nombre aux tiziouzou_aout2010_ramadanmosquées (une demie-douzaine), ceux qui déambulent dans les rues et ceux qui vont aux spectacles de la seule salle de la Maison de la culture Mouloud Mammeri.
    Peut être que l’orage qui a éclaté juste à l’Iftar (rupture du jeûne) suivi d’une vague de fraîcheur est pour quelque chose dans cette situation. Il faut dire également que la ville et toute la Kabylie accueille un grand nombre de vacanciers venus d’outre-mer où les veillées nocturnes est dans le domaine du naturel pas seulement pendant le mois du ramadan.
    Tizi-ouzou, qui s’apprête à accueillir un grand match de coupe d’Afrique de football (dimanche) mettant aux prises le club local, la JS Kabylie et le Ahly du Caire, donne un avant-goût de ce que sera le jour  »j ». Elle fait l’objet d’une sollicitude des médias égyptiens mais aussi de France 24 dont on a croisé une équipe au premier rond point du centre ville. Des dizaines de galas sont annoncés tout au long du mois de ramadan (12 août -10 septelbre) à la maison de la culture. même Cheb Khaled devrait être de la partie le 26 août au stade Oukil Ramdane, selon la presse. Il est question également de galas deLounis Aït Menguellet, Akli Yahiatène, Idheflawen, Nouara, Yasmina, Brahim Tayeb, Kaci Boussad, selon Le Soir d’Algérie.
     »La paix est-elle revenue? », est la grande question qui peut être posée également pour dire que les gens semblent rassurés pour sortir ainsi en masse la nuit. Vous pouvez croiser des jeunes mais aussi des vieux, des couples et mêmes des femmes seules avec leurs enfants, déambulants dans les rues. C’est un point positif à inscrire à l’actif de la ville qui évolue pourtant dans une sorte d’anarchie le jour comme l’ont signalé des articles de presse (El Watan, Liberté, Horizons).(BMS – Lire la suite et commenter) 

gif740aghribsbis3

Kabylie-religion-Aghribs-RCD-presse: L’affaire de la mosquée d’Aghribs évoquée largement dans la presse jeudi (Revue de presse) – 12 août 2010 – L’affaire de la mosquée qui a secoué avant hier 10 août le village Aghribs de la Wilaya de aghribs_mosquee10aoutaghribs_liberte_kabylienewsTizi-ouzou jusqu’à provoquer des violences entre les habitants qui se revendiquent de l’ancienne mosquée Sidi Djaffar et d’autres organisés en association qui veulent une nouvel édifice parce que l’ancien ne serait pas au normes religieuses requises du fait qu’il soit situé dans un cimetière, a été évoquée largement par la presse jeudi 12 août.
    Dans un éditorial intitulée  »La messe n’est-elle pas dite ? », Omar Ouali de Liberté parle  »d’entêtement » des membres de l’association religieuse qui  »renvoie qu’à une seule  chose : leur volonté d’importer dans ce village et dans la Kabylie en général un islam salafiste, un islam intégriste qui est aux antipodes de celui adopté par la région depuis des siècles. » M. Ouali dont le parti pris est sans équivoque conclut que  »le combat des jeunes d’Aghribs, contre les convoitises salafistes, quand bien même il se limite à un village, est un acte de résistance républicaine de portée nationale, que d’autres contrées dans ce pays seraient bien inspirées de suivre ».
     »Aghribs : les salafistes provoquent un affrontement », est un autre article signé Yahia Arkat, du bureau de Tizi-ouzou du même journal, dans lequel celui-ci conclut également que ce qui s’est passé à Aghribs est une  »Belle leçon de courage au village où le serment “Jemaâ Liman” triomphe toujours. »
    Djaffar Tamani d’El Watan, dans un article intitulé  »Le village d’Aghribs (Tizi Ouzou) en émoi : L’implantation d’une mosquée sème la discorde », revient sur la genèse de l’affaire en citant le président de l’APC qui avait signé un permis de construire à l’association avant de revenir dessus en l’annulant. Plus prudent, Tamani relève  »l’extrême gravité » de l’affaire  »puisque, pour la première fois dans les annales de la vie religieuse en Kabylie, un différend éclate autour d’une construction, dont le nom, « ldjamaâ », signifie l’entente et le rassemblement », écrit-il.(BMS – Lire la suite et commenter)  

Algérie-presse-éthique: Liberté pique une photo sur une vidéo de Kabylie News et la signe par D.R - 12 août 2010 -Le journal algérien Liberté a piqué encore une fois une illustration de Kabylie News sans le signaler à ses lecteurs. Le journal a procédé à une capture d’écran sur une vidéo de Kabylie News diffusée sur Youtube et consacrée à l’inauguration jeudi dernier de la mosquée Sidi Djaffar au village Aghribs (Tizi-ouzou).
     Le journal a illustré l’article de Yahia Arkat (Liberté de jeudi 12 août) portant sur des violences au même village Aghribs en procédant à une capture d’écran pour obtenir une photo de l’évbénement mais qui sera signée D.R. Cet acte, qui n’est pas dutout éthique laisse supposer que le photographe de Liberté s’est rendu sur les lieux alors que ce n’est pas le cas visiblement.
    Kabylie News, qui ne cherche aucune forme de paiement de ceux qui voudraient reprendre ses photos et ses articles dans la presse écrite algérienne, exclusivement (les sites internet exclus), revendique toutefois le droit d’être cité comme source avec un lien de renvoi sur la page ou la photo puisée du blog, dans la version internet des journaux qui le reprennent.(BMS)

Kabylie-sagesse: La leçon de Cheikh Said Ayadjar en matière de prétention religieuse – 11 août 2010 – On raconte à la zaouia de Tifrit at Oumalek (Idjeur) qu’un jour, un pauvre monsieur d’un village voisin, s’est laissé aller à une grande colère jusqu’à répudier sa pauvre femme. Une fois la colère disparue, le pauvre homme revient à la réalité des choses, aux bambins… aux regrets.
    Il s’en alla voir Cheikh Said Ayadjar, savant religieux et amusnaw reconnu pour son verbe percutant et sa sagesse, qui enseignait alors à Timâamart Sidi Mhand Oumalek de ce village de l’actuelle commune d’idjeur, qui lui trouva un issue légale (une fetwa, si vous voulez) pour reprendre son épouse. Il lui enjoint la condition de préparer un dîner aux gens du village. Ce que la pauvre bonhomme se mettait à préparer avant d’apprendre que les villageois ont décidé de ne pas aller à ce dîner sous prétexte que le repas n’est pas licite (pas halal) tout comme l’épouse qu’il voulait reprendre.
    La nouvelle parvient vite à Cheikh Said Ayadjar qui prit son mulet pour se rendre sur place. Sur son chemin il demanda à un Ahaddad (maréchal-ferrant) de ferrer un sabot de son équidé et de lui remettre le second fer à cheval avec ses clous. Arrivé au village concerné, il trouva du monde à Tajmâat (la place du village). Il trouva un monde respectueux qui vint le saluer mais aussi curieux qui ne tarda pas à l’interroger sur la raison de sa présence ici.(BMS – Lire la suite et commenter

Kabylie-Religion-société: La Zlabia à 240 DA le kg, les dattes à 550 et … Tizi-ouzou qui prie et qui va chanter (Point de situation) – 11 août 2010 -La ville de Tizi-ouzou, enfin, si on doit continuer à l’appeler ainsi, n’est pas que dans tous ses rahma375états seulement comme l’avaient révélée récemment Liberté et El Watan. Elle est entrée dans l’insolite tous azimuts avec l’arrivée mercredi du premier jour du Ramadan, le mois sacré de carême pour les musulmans.
 kabylienews_imene_sara2010   Premier fait insolite que Kabylie News a relevé: le gâteau oriental qu’on attribue aux tunisiens, la Zlabia, est à 240 dinars le kilogramme soit une hausse de près de 80 pour cent par rapport à l’année dernière. Il faut dire que les vendeurs de Zlabia se font rares (un ou deux dans toute la ville). Les dattes, ce fruit du sud du pays ou du Sahara, lié également au ramadan, ont atteint 400 dinars le kg, pour la qualité moyenne et 550 dinars pour la qualité un peu plus meilleure. Le plus insolite encore est que les gens achètent et se plaignent alors qu’il n’est pas recommandé de faire les deux choses à la fois.
    Je vous raconte le reste dans le désordre. Ce n’est pas que je veux en rajouter mais c’est parce que, voyez vous, c’est la chaîne même devant les bouchers au prix de 720 à 750 dinars le kg de viande bovine avec os mais bien de chez-nous. La viande indienne congelée n’est pas arrivée encore et celle sèche (achedluh) est à 850 DA le kg. Le lait est introuvable aux première heures de la matinée. Le lait de vache, caillé ou pas, est à 60 dinars le litre. Les fruits et légumes s’arrachent.(BMS -Lire la suite et commenter)  

jpg_Idabalen740

Kabylie-religion-Aghribs: Affrontements au village Aghribs quelques jours après l’inauguration d’une ancienne mosquée rénovée – 10 août 2010 - Le village Aghribs, de la Wilaya de Tizi-ouzou, a connu des affrontements entre habitants aghribs_mosquee10aoutlundi en fin d’après midi liés à un problème de mosquée qui ne semble pas faire l’unanimité parmi eux, a indiqué une source locale sous couvert de l’anonymat. Ils ont été confirmé par le journal en ligne Tout sur l’Algérie.
    La source qui a contacté Kabylie News a précisé que les affrontements sont intervenus lorsque le groupe opposé à la construction d’une nouvelle mosquée s’est attaqué au lieu où sont élevés les piliers du projet du lieu de culture musulman envisagé par l’association religieuse du village. Il y aurait des blessés, selon les mêmes sources.
    Ces affrontements interviennent quelques jours seulement après l’inauguration de l’ancienne mosquée dite Sidi Djaffar qui a connu des travaux de rénovation. L’inauguration s’est déroulée jeudi dernier dans une ambiance festive en présence du Dr Said Sadi du RCD mais aussi du représentants de l’administration des affaires religieuses et du coordinateur des Zaouia (écoles coraniques), Hadj meziane Idjeri. Ce qui ne pouvait être interprété que comme une caution à l’option de l’ancienne mosquée. Les membres de l’association défendent le projet d’une nouvelle mosquée parce que l’ancienne serait illicite du point de vue religieux car construite à l’intérieur d’un cimetière. Ce qui a aurait été prohibé selon une interprétation faite d’un hadith du prophète (SAW).(BMS – Lire avec tout le dossier)  

 Kabylie-télévsion-BRVT: Kamel Tarwihth prépare la sortie de son film  »Yetccur woul » sur l’émigration en octobre prochain - 10 août 2010 -Kamel Tarwihth, le comédien originaire de Bouzeguene et vedette de premier plan parmi les kamal_tharwiht_aout2010animateurs en France de berbère télévision (BRTV), prépare la sortie en octobre prochain de son film  »Yetccur woul » (Le coeur et plein ou La coupe est pleine) sur l’émigration.
    C’est un film qui évoque  »le problème de l’immigration et celui de l’héritage, ainsi que d’autres problèmes de la Kabylie », a indiqué Kamel Tarwihth à la dépêche de Kabylie, révélant ensuite une partie de la trame qui tourne autour  »d’un sans papiers qui part d’ici (Algérie, ndlr), laissant sa femme enceinte, espérant améliorer leur situation en un où deux ans. aitahmed_bentaha_aout2010Mais arrivé en France, ce fut la déception, car il n’est pas arrivé à avoir les papiers (carte de séjour). Tandis que lui souffrait de l’exploitation, son fils naquit et grandit, se sentant orphelin jusqu’à l’âge de 8 ans. Finalement, la seule solution qui reste au jeune homme pour régulariser sa situation, en France, c’est de contracter un mariage avec une vieille femme. Mais pour cela, il doit d’abord divorcer avec «la mère de son fils», ce que cette dernière refuse, du moins dans un premier temps. Le suspense de la suite est laissé à la sortie du film.
    BRTV prépare  »un très bon programme varié pour ce mois de Ramadhan, avec des feuilletons, des sketchs, des émissions et du cinéma. Avec comme nouveauté cette année, des films de Karaté de Bruce lee dont les dialogues seront doublés en kabyle, ce qui nous l’espérons, plaira à nos téléspectateurs. Il y aura également des émissions spéciale cuisine, ceci en plus d’un grand hommage aux maîtres de la chanson kabyle », a indiqué M. Tarwihth (Ah le kabyle et le français quand on les mélange!).(BMS – Lire et commenter)

Sports – Bouzeguene – CSIghil Tizi Boa: Chérifi Thiziri : Deux médailles l’une en argent et l’autre en bronze au championnat arabe de Beyrouth (Liban) – 9 août 2010 - Chérifi Thiziri joueuse des échecs au club sportif Ighil (C.S.I) s’est déplacé dernièrement à Beyrouth (Liban) pour prendre part au championnat arabe des jeux  d’échecs des petites catégories.
    14 pays ont pris part à ce championnat ; il s’agit de l’Algérie, de Syrie, de Jordanie, de l’Egypte, de l’Iran, de l’Irak, de l’Arabie Saoudite, de la Palestine, de Tunisie, du Maroc, des Emirats arabes unis, du Liban, du Qatar, et du Koweït.
    Thiziri du C.S Ighil qui a représenté l’Algérie par équipe en compagnie d’Afgoun Dihya de l’E.S.T.O, ont obtenu, chacune, une médaille d’argent et une médaille de bronze. Elles ont joué contre des nations huppées en matière de moyens telles le Liban, la  Syrie, l(Irak, les Emirats et la Jordanie. Bravo Thiziri.(Kamel KACI  -Lire et commenter)  

Kabylie-tradition-Folklore: La troupe des Idabalen de Si Rabah de Frikat - 9 août 2010- Nous avons saisi l’occasion d’une rencontre impromptuedefault avec Si rabah et sa troupe des idabalene de Frikat, des tambournaires traditionnels de Kabylie, à Tizi-ouzou, pour l’interroger sur ce métier qui semble revenir en force.
Si Rabah tenait à affirmer l’attachement de sa troupe au chant traditionnel kabyle loin de genres qui peuvent indisposer les familles. Dans sa présentation de la troupe, il exprime le choix fait par sa troupe de l’option de préservation et de promotion du folklore kabyle exclusivement. La troupe est constituée de cinq personnes. Ils sont tous de Frikat, de la région de Draa El Mizane, Wilaya ou département de Tizi-ouzou.
Un vieux monsieur qui apparaît sur la vidéo n’est qu’un sympathique admirateur des idhabalen que nous avons pris en photo avec eux. Une traduction de l’entretien vous sera faîte très bientôt
(BMS – Lire avec vidéo et commenter) 

Canada – Ait Ikhlef – Douce nostalgie: Mettouchi Hadj  El Mahfoud : de Bouzeguene au Canada, le cœur ne change pas ! – 9 août 2010 -Fidèle à sons sens inné de la relation humaine, notre ami Mettouchi Hafid dit Hadj El Mahfoud nous a gratifié d’un gentil mot du Canada où il se trouve chez sa famille depuis deux mois. Il a la nostalgie du bled et cela se comprend chez cette personne douée d’une grande sensibilité.
Ce doyen des P/APC de Kabyle, et peut-être même du pays, nous a en effet privé de sa silhouette débonnaire qu’il traînait allégrement chaque jour dans les rues de Bouzeguene saluant et faisant la bise aux passants de sa connaissance. Je vous en livre le contenu avec, en prime, des photos que cet élégant Monsieur nous a fait parvenir avec le message.
Cela nous donne l’idée de faire les portraits des élus qui ont présidé aux destinées de notre commune depuis l’indépendance.  En attendant, nous souhaitons un excellent séjour à notre ami ainsi qu’à sa famille et à tous les algériens vivant en terre d’émigration en les assurant   que, bien que loin, ils n’ont jamais été aussi près de nous ….Ce pourquoi l’équipe rédactionnelle de Kabylie News ne ménage aucun effort pour informer notre communauté émigrée de ce qui se passe dans les villages de la Kabylie profonde. Nous saisissons cette occasion pour remercier nos lecteurs qui sont de plus en plus nombreux à nous lire partout
.(Hammoum Salem – Lire et commenter)

Igreb – Illoula Oumalou: Circoncision de  cinq enfants à Igrib (Illoula oumalou) - 9 août 2010  - Le comité de village d’Igreb dans la  commune d’Illoula Oumalou, a organisé, samedi dernier,  une grande fête en l’honneur de cinq enfants qui ont bénéficié d’une circoncision collective.
    A cette occasion, le stade Matico d’Igreb a été le  théâtre d’une grande fiesta qui a réuni toute la population du village. Une waada a été organisée sous la bénédiction de l’imam du village et cela devant les cinq enfants réunis au milieu de leurs parents. A midi, les invités et les habitants du village ont pris part au déjeuner préparé pour la  circonstance.
houra_2010_deces230    Par ailleurs,  une  Timechret a été organisée par les villageois. En effet, trois taureaux ont été immolés, la veille, puis dépecés avant d’être répartis  en plusieurs parts égales et distribués aux villageois. Un membre du comité de village nous a appris que la date du 07 août 2010, rappelle  celle du 07 août 1959, date de  la déportation par l’armée française de  toutes les personnes valides de sexe masculin vers un camp militaire pour les empêcher de rejoindre les rangs de l’ALN.
    Dans la soirée de dimanche, un gala a été organisé au stade matico. Une  pléiade de  jeunes a animé la soirée artistique. La star de la chanson kabyle, Siham Stiti, invitée d’honneur du village, a chanté, en non-stop, quatre chansons tirées des profondeurs de notre terroir.(Kaci Kamel – Lire et commenter)

Algérie-politique-FFS: Pas de grands changements dans un nouveau secrétariat national du FFS approuvé par Ait Ahmed - 8 août 2010 - Les mai_05_ffs_taboumembres du précédent secrétariat national du Front des Forces socialistes (FFS) ont été  »globalement » maintenus dans une nouvelle équipe désignée par Karim Tabbou en concertation avec Ait Ahmed et rendue publique dimanche par le blog ffs1963.
     »J’ai procédé à la désignation de ce secrétariat conformément aux dispositions statutaires et en concertation avec le président du parti M. Hocine AIT AHMED », écrit Tabbou dans ce qui est vraisemblablement un message aux militants, diffusé intégralement par le blog proche du parti de Hocine Ait Ahmed administré sous le pseudonyme de El Mouhtarem..
     »Vous remarquerez que la nomination du secrétariat national intervient 4 mois après la fin de mon 1er mandat à la tête de l’exécutif du parti alors que le président du parti a proposé l’organisation d’une conférence nationale d’évaluation à laquelle nous attachons une importance décisive. Vous remarquerez aussi que j’ai maintenu globalement en postes les responsables du précédent secrétariat tout en aménageant les missions de chacun; par ailleurs huit cadres du parti font leur entrée dans l’exécutif. Je pense sincèrement qu’ils ne seront pas de trop au vu des objectifs fixés par le parti et j’espère que nous travaillerons plus et mieux pour répondre aux exigences de la situation politique, économique et sociale du pays », ajoute Tabbou qui qualifie de  »difficile et complexe » le contexte national.(BMS- Lire et commenter) 

gif740aghribs

Kabylie-société-tourisme: A la découverte du paisible lieu-dit Sidi El Hadi de Bouaouen (Idjeur, Tizi-ouzou) - 8 août 2010 -  Il est des endroits comme celui du lieu-dit Sidi El Hadi , du village de Bouaouen de la commune d’Idjeur, à l’extrême est de la wilaya de Tizi-Ouzou, qui restent méconnus (trop peut être), alors qu’ils sont des espaces où les gens peuvent s’y rendre pour boire de l’eau fraîche mais aussi aussi humer le parfum de la forêt dans la quiétude, la paix et la fraîcheur en plein mois d’août.
    Au delà des traditions et croyances anciennes, qui sont rattachées au mausolée de Sidi El Hadi, auxquelles chacun est libre de croire ou non, l’endroit reste réellement exceptionnel et mérite d’être visité, seul ou en famille. Les gens du village de Bouaouen n’y verraient aucun inconvénient pourvu que ceux qui s’y rendent respectent les règles de bonne conduite et de propreté des lieux, a affirmé une source locale, qui a rappelé que le village avait organisé justement il y a quatre années une zerda réunissant deux mille personnes à l’occasion de la restauration du tombeau du saint ouali Sidi El-Hadi, pour faire connaître l’endroit.
    Pour s’y rendre, il faut prendre le chemin de Bouzeguene et ensuite du lieu-dit Assis Ousserdoune. Au croisement de route du lieu-dit Takharoubt, il faut prendre l’axe allant vers Idjeur et non celui de Bouzeguene. Il faut poursuivre toujours plus haut jusqu’au village Tifrit Ath Oumalek. Ensuite à un croisement de route il faut aller vers la gauche au delà du village de Bouaouen pour aboutir à une clairière dans la forêt et apercevoir à gauche le tombeau de El Hadi au pied de chaînes certainement centenaires.(BMS – Lire la suite et commenter – Avec vidéo)

Kaci ABDMEZIEM- chronique: Hôte ou Occupant ? – 8 août 2010 -Le 22 janvier 1957 les membres du  Comité de Coordination et d’Exécution issu du Congrès de La Soummam  se réunissaient à Alger pour étudier les modalités de mise en œuvre de la fameuse grève des huit jours qui devait montrer au monde de quel côté se rangeaient les Algériennes et les Algériens. Abane Ramdane, Larbi Ben M’hidi  et Benyoucef Ben Khedda arrêtèrent la date du 28 janvier pour le début de la grève.
    Pour assurer le succès de cette grève qui devait faire des villes d’Algérie des villes mortes le CCE appela la population à constituer des réserves de denrées pour ne pas avoir à mettre le nez dehors pendant huit jours. Du 22 janvier au 28 du même mois les citoyens, opérant en catimini , vidèrent les étagères des boutiques et, au jour J , chaque foyer avait son stock stratégique pour tenir une semaine voire un mois .
    La grève eut un succès immense dont prit acte la dixième assemblée générale de l’ONU.
    Depuis le début du mois d’Août 2010 les citoyens, libres depuis 1962 , sont bruyamment partis  à l’assaut des petits commerces , des superettes et des grandes surfaces . Ils raflent tout .Ustensiles, vaisselle, semoule, pruneaux, raisins secs, thon en conserve, tomate concentrée, thé, amandes, cacahuètes, sucre interverti, S’men ,épices et j’en passe …et j’en passe.
aghribs_bentaha    Il se rend  même sur les marchés internationaux pour ramener tout se qui se mange. De la viande indienne , de la mayonnaise française,  des friandises turques. Est-ce à dire qu’un remake de la grève des huit jours se prépare ?
    Je n’ai eu aucun tract annonçant pareille chose.  Tout ce que je sais c’est que le Ramadan est dans les parages. Est ce contre lui qu’on se prémunit ? Mais , se prémunit-on contre un Hôte ? Ou y voit-on un méchant Occupant ? (Kaci ABDMEZIEM – Lire et commenter)

Tizi-ouzou-administration – Etat-civil: le prénom Maylis interdit à l’état-civil de la mairie de Tizi-Ouzou - 7 août 2010 -Hamid Chekabi, le sympathique éleveur de miel d’Azazga n’en revient pas encore de la mésaventure qu’il a vécue cette maylis_07aout2010_250semaine au service de l’état-civil de Tizi-Ouzou où l’on  refuse catégoriquement d’inscrire son nouveau-né de sexe féminin sous le prénom de Maylis au motif que ce dernier prénom ne figure pas dans la nomenclature des noms proposés par l’administration. Idem pour le prénom Nadine, également indésirable dans cette mairie du chef-lieu où un responsable de ce service aurait, selon notre interlocuteur, brandi les textes pour justifier son refus.
    Selon Mr Chekabi, le commis de l’état aurait référé à une « récente circulaire de la justice » pour justifier son refus. Chose démentie par le chef de service d’une administration voisine qui dit tout ignorer de cette fameuse directive en relevant au passage que ce genre de correspondance est du ressort exclusif du ministère de l’intérieur dont l’unique référence en la matière est un lexique datant de 1981.
    Plus grave encore, selon toujours notre interlocuteur, même le prénom Kahina n’est pas accepté s’il n’est pas affublé de la particule « El » ( El Kahina) synonyme de «  la Kahina  » ou encore Djida ( El Djida) ! Seuls les prénoms anciens comme Fadhma, Fatima .. échapperaient à cette sommation administrative !
    Pis encore, et en guise de réponse à ses interrogations on lui aurait répliqué, toujours d’après lui,  qu’il n’avait pas «  à chercher à comprendre ».
    Décidé à jouir entièrement du droit d’attribuer à son enfant le prénom de son choix qui est aussi celui de toute sa famille et trouvant …(Hammoum Salem – Lire la suite et commenter)  

Kabylie- Religion – RCD : Le village Aghribs organise une  »Waâda » (fête populaire) pour son ancienne mosquée Sidi Djaffar (Développement)5 août 2010 – Une fête traditionnelle a été organisée jeudi 5 août au village Aghribs, au nord-est de la Wilaya de Tizi-ouzou, en célébration du saint wali local, Sidi Djaffar, et sididjaffar375pour marquer  »l’union » du village autour de l’ancienne mosquée, qui a connu des travaux de restauration, rejetant ainsi le projet de nouvelle mosquée dont les travaux sont à l’arrêt et qui étaient revendiquée par une association légalement constituée d’enfants du même village.
    Ce qui est marquant au cours de cette journée restera sans conteste la caution donnée désormais et officiellement par le secteur des affaires religieuses à l’option de l’ancienne mosquée en y déléguant un représentant de sa direction de Wilaya à cette fête et la présence surtout du coordinateur des Zaouia (écoles coraniques traditionnelles) de la Wilaya, Hadj Meziene Idjeri. Ils sont intervenus devant la foule nombreuse, qui s’est déplacée sur les lieux, pour appeler à l’union et au pardon et pour stigmatiser les actes menant à la division, en allusion aux membres de l’association.
    Said Sadi, le chef du rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et enfant du village, était bien entendu en vedette à l’occasion de cette fête. Il est intervenu dans le même sens et comme l’ont fait auparavant également, le maire d’Aghribs, Yermeche Rabah et deux imams, le plus jeune officiant au village et l’autre, plus vieux venant d’Iflissen.
    La messe est donc dite pour le bras de fer engagé par les opposants au projet d’une nouvelle mosquée et ceux de l’association qui le défendait. Tous les intervenants ont critiqué l’option de nouvelle mosquée l’associant à une idéologie qui est  »loin des traditions du village et de la Kabylie ».(BMS – Lire la suite avec photos et vidéos 

Maraghna-Illoula Oumalou: Rencontre sur la chanson kabyle moderne du 5 au 7 août au village Maraghna - 5 août 2010 -Le village de Maraghna, dans la commune d’Illoula Oumalou, vibrera, ce week-end, (les 5, 6 et 7 août), au rythme d’une rencontre sur la chanson kabyle moderne. C’est un grand rendez-vous culturel qui sera sans doute dédié aux grands chanteurs  kabyles des années 50 à ce jour.
abdelli_30juillet2010230    Le coup d’envoi de cette manifestation sera donné ce jeudi 5 août à Maraghna, village qui a vu naître le grand mélomane de la chanson moderne kabyle, Ferhat Mhenni dit Ferhat Imazighen Imula.
Co organisé par l’association culturelle « Tanekra » et le comité de village d’Illoula Oumalou, cette manifestation est supervisée par le ministère de la culture, la direction de la culture, l’APW de Tizi Ouzou et l’APC d’Illoula Oumalou.
L’objectif de cette rencontre est de faire découvrir de jeunes talents de la musique et de la chanson moderne et d’œuvrer à leur promotion.
Des compositeurs, des éditeurs, des chansonniers, des universitaires seront chargés d’animer des conférences débats et des ateliers de musique. L’événement  qui est unique en son genre, s’annonce grandiose et les amoureux de la chanson kabyle moderne (et même classique) seront nombreux au rendez-vous
.(Kamel KACI – Lire et commenter)  

Algérie-histoire: Ihitoussene: un projet de musée et de stèle pour raconter la glorieuse histoire du village – 4 août 2010 -Ihitoussene veut réapproprier son histoire et la préserver pour les générations futures. Pour ce faire, le village situé à quelques encablures à l’est de Bouzeguene (Wilaya de Tizi-ouzou, Algérie), a lancé un projet d’importance et inédit, du moins dans la région. Il s’agit d’un musée portant sur l’histoire de ce village, méconnue par le grand public mais qui s’avère glorieuse. Le village a été un pourvoyeur d’armes à la résistance algérienne comme celle menée par Llala Fatma N’soumer. Des documents et des témoignages l’attestent.
    Cet aspect est ignoré par le grand public, ce village n’étant connu que pour son métier ancestral lié à la forge. Le village des Ihhadden (les forgerons), dit-on. Le village aux sept enclumes  »sebâa zvar », disent d’autres, en kabyle. Il faut dire que les ihitoussene ont investi 17 wilayas de l’est du pays mettant également leurs savoir-faire à la disposition de l’économie rurale.
     »On essaiera à travers ce musée de restituer cette histoire » de résistance qu’un projet de Maison de l’artisanat  »fer forgé et armes anciennes d’Ihitoussene », pourtant inscrit dans le plan quinquennal 64-69, aurait pu faire connaître, s’il avait été réalisé. Ce projet qui prévoyait 39 emplois devait être construit à l’endroit où fut érigé un siège d’une entreprise de bâtiment (ENCOBAB, aujourd’hui dissoute), devenu de nos jours celui du célibatorium de la police à Bouzeguene, a indiqué M. Salem Hammoum, membre actif de l’équipe travaillant à titre bénévole pour la réalisation du projet. Les Ihitoussene ignorent pourquoi les responsables d’alors avaient détourné de sa vocation le projet prévoyant 39 emplois (les documents l’attestent) pour y implanter à la place l’ENCOBAB.(BMS- Lire la suite et commenter)

jpg740youtube  

Kaci ABDMEZIEM- Chronique: Les inepties…. 3 août 2010 - Je ne sais pas ce que vous pensez de cette importation très controversée de viande indienne destinée à garnir la meïda du Ramadhan 2010.J’ai comme l’impression que les décideurs se sont encore, comme d’habitude, mis les doigts dans le nez pour la simple raison qu’ils ne connaissent pas leur peuple, ne le fréquentent pas et qu’ils fraient dans des eaux différentes de celles où barbotent les Algériennes et les Algériens.
Pour les gens de ma génération il sera impossible de consommer du bœuf indien. Mais pourquoi ? me direz vous.
Parce que cela romprait le lien spirituel et sentimental qui nous lie à ce pays. Parce que cela détruirait en nous Mangala fille des Indes , Mother  India et autres films que nous avons vus et revus mille et une fois sans nous lasser et que nous reverrions encore avec un immense plaisir.
Parce que nous gardons aussi le souvenir de Gandhi, cet être frêle et immense à la fois qui a chassé les Anglais par la force de la non violence. Comment manger de la vache sacrée en pensant au Mahatma ce petit bonhomme aux lunettes rondes , toujours assis en tailleur, torse nu , côtes saillantes  qui a fait la Révolution en jeûnant ?(
Kaci ABDMEZIEM – Lire la suite et commenter

Kabylie-religion: La communauté d’Aghribs convie à une Waâda jeudi 5 août - 3 août 2010 -   »La communauté d’Agfribs » convie à une Waâda (un repas waada_couscoustraditionnel gratuit) pour jeudi 5 août à l’occasion de l’inauguration dans le village du même nom de  »sa mosquée ancestrale Sidi- Djaffar » qui a connu des travaux de restauration.  »Par cette magnifique réalisation, notre village a indéniablement contribué à la sauvegarde de nos traditions de plus en plus menacées par une idéologie rétrograde que des groupes d’aventuriers, émargeant à des fonds occultes, tentent de répandre à travers toute la Kabylie », indique ce qui est vraisemblablement un communiqué synthétisé par le Soir d’Algérie sous les initiale de R. N.
Le village Aghribs, wilaya de Tizi-ouzou, avait défrayé la chronique fin décembre 2009 – début d’année 2010 lorsqu’une opposition s’y est exprimée violemment contre des travaux de construction d’une nouvelle mosquée menés par l’association religieuse locale pour se conformer, d’après ses membres, aux règles religieuses en la matière parce que l’ancienne mosquée est mitoyenne d’un cimetière.  Visiblement le conflit reste d’actualité à lire la terminologie utilisée dans cette invitation ou communiqué cité en référence
.(BMS – Lire le dossier)

Kabylie-religion: La Zaouia de Sidi Mhand Oumalek de Tifrit Ath Oumalek s’agrandit – 2 août 2010 – Une grandiose nouvelle structure, à caractère socio-religieux, est venue agrandir les 22 et 23 juillet dernier Timâamart  (Zaouia) de Sidi Hand Oumalek (école coranique traditionnelle) du village Tifrit Ath Oumalek, de la commune d’Idjeur, de l’est de la Wilaya (département) de Tizi-ouzou (haute Kabylie, Algérie).
    L’inauguration officielle a donné lieu à deux jours de festivités qui sont passés sans trop de  »bruit » malgré 11 bêtes immolées et un couscous général servi à près de 15.000 visiteurs, a assuré le vice-président de l’association qui gère les lieux, M. Saadi Touadi.  »Nous n’avons pas voulu volontairement donner un éclat outre mesure à cette fête parce qu’il est difficile de gérer des événements pareils avec plusieurs risques », a-t-il expliqué.
    Le projet a été construit au prix d’efforts qui se sont étalés sur plusieurs années, coûtant quelques plus de cinq milliards et cinq cent millions de centimes, provenant de bienfaiteurs notamment d’El Fennaye (Béjaia) auquel le village est resté très attaché par des liens historiques, selon la même source.
    L’ancienne structure de la Zaouia dont la mosquée originelle et ses dépendances, qui ont fait des dizaines d’années durant la gloire de ce qui était appelée Timâamart n’Sidi Hand Oumalek, et où avaient activé des savants religieux comme cheikh Said Ayadjar, qui a marqué par sa sagesse ce village, a été préservée et bien entretenue visiblement.
    La Zaouia, qui comprend désormais deux grandes salles de prières, une bibliothèque et un projet de salle informatique, pourrait accueillir des séminaires et autres rencontres d’importance régionale, voire nationale. Les membres de l’association sont conscients de cette évolution et des perspectives qu’elle offre. Ils comptent bien travailler dans ce sens, a assuré M. Saadi. Autrement, c’est beaucoup trop pour un simple village de quelques centaines d’habitants.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-solidarité: Double appel du croissant rouge algérien dans la perspective d’actions de solidarité lors du mois de Ramadhan - 3 août 2010Un double appel a été lancé par le comité local de Bouzeguene du croissant rouge algérien dans la perspective d’organiser des actions de solidarité à l’occasion du mois de ramadan.
    Le premier appel, lancé le 11 juillet avec l’assemblée populaire communale, vise à sensibiliser les âmes charitables pour soutenir l’ouverture d’un restaurant gratuit  »Rahma » par des dons en taure et en espèces en contactant le comité ou le service social de la commune. Le restaurant sera ouvert au niveau de la cantine scolaire de Bouzeguene.
    Le second appel s’adresse sous forme d’avis daté du 25 juillet les parents démunis intéressés de faire participer leurs enfants à une campagne de circoncision collective le 27ème jour du ramadan. Ils sont invités à inscrire leurs enfants au siège du comité en se présentant munis d’un extrait d’acte de naissance de l’enfant.  »Tous les frais sont à notre charge », assure le comité du CRA dans son avis.(BMS – Lire et commenter)

jpg740tiziaout

 Kabylie-société:  Les trois mousquetaires des dominos de Lemsella (Par Houri Tahar) - 1 août 2010 –  Et dire que le jeu de dominos est à l’origine un jeu de société chinois ! Peu importe son origine, mais en Kabylie, il demeure le jeu de société le lemsella_1eraout2010_taharplus pratiqué depuis la nuit des temps. Surtout chez les personnes d’un certain âge…ou si vous préférez « d’un âge certain » !
Dda 3achour, Dda Vussa3d et Dda Cherif “Le trio inséparable du jeu” font partie de ces meilleurs et fidèles joueurs. En les observant, coiffés de leurs bérets basques, on se croirait quelques parts au sud de la France, dans le pays Basque. Ou alors, quand ils s’abandonnent à leur jeu, cela nous fait penser aux vieux grecs dans leurs cafés qui ressemblent tellement à ceux de la Kabylie. Même l’ambiance est quasiment la même : cris, éclats de rire, jovialité et énervement. Tout compte fait, c’est la méditerranée.
Les caprices du temps ne les ont jamais empêché de pratiquer leur jeu favoris. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, il y seront de la partie. En hiver, ils aménagent une place à l’épicerie du village, une petite table, des chaises ou quelque chose qui y ressemble, un jeu de dominos, un tapis, un crayon et un bout de papier pour les scores et le le tour est joué.
En été, par contre, ils se mettent dehors en fin d’après-midi; tout en profitant de la fraîcheur, ils s’abreuvent en sirotant leur limonade ou leur jus de fruits. A l’heure de leurs rendez-vous, quel sacrilège que celui de les retenir sous un quelconque prétexte ! Après tout, ils sont en retraite. Ils ont assez donné pour la terre et pour ceux qui la peuplent. Leurs mains de paysans, avec des doigts rugueux comme un tronc d’olivier, n’ont-t-il pas le droit de caresser ces petits éléments blancs qui ressemblent à des morceaux de sucre. Tout blancs et lisses.(Houri Tahar – Lire la suite et commenter) 

Mokrane Ait Lounes – réflexion : L’énigme de l’aveugle, du sourd et du muet – 1 août 2010 – Cette réflexion est une énigme. C’est l’histoire d’une famille frappée par ci_mokraneune malédiction, lorsque y viennent au monde trois garçons. Lainé est aveugle, le cadet sourd et le benjamin muet.
   Depuis ce jour, ils ne se sont jamais entendus, chacun le justifiant par son fait. L’aveugle dit “je ne peux être d’accord car je ne vois pas ce que vous faites”. Le sourd dit: “je ne peux être d’accord car je n’entends pas ce que vous dites”. Le muet aurait peut être des choses à dire mais cela reste une énigme.
   Depuis des générations cela a toujours été ainsi. Aucun d’entre eux n’a trouvé de solutions. Et vous ?Celui qui résoudra cette énigme je lui offrirai la suite de la légende berbère : « la lame du peuple ».(Mokrane Aït Lounes – Commenter)

Kabylie-tradition: La Tsevyitha de Tifrit n’Ath Oumalek  n’aurait pas été une réussite (blogueur du village) - 1 août 2010 – La Tsevyitha, ou la grande fête tifrit_1eraout2010traditionnelle du village Tifrit n’Ath Oumalek, qui s’est déroulée les 22 et 23 juillet, n’aurait pas été réussie, si l’on en croit l’auteur d’un blog de ce village de la commune d’Idjeur (de la région de Bouzeguene, Wilaya (département) de Tizi-ouzou.
     »La foule attendue n’a pas été au rendez-vous. Les discours et commentaires si prometteurs censés valoriser l’événement ce sont révélés trompeurs », a précisé Tifrit.info dans un un commentaire où il s’interrogeait sur la responsabilité de cette situation.  »Beaucoup de questions doivent êtres posées, ou peut être, nous sommes habitués à rester inertes, cloués dans notre contemplation évasive ».
    La fête aurait été gachée également par  »le décès d’un sexagénaire originaire d’El kseur (Bejaia) au sein de la Zaouïa, la nuit du samedi au vendredi, instaurant un climat morose à l’événement », a ajoutré la même source.(BMS – Lire et commenter )

jpg740train 

Kabylie -chant: Lounis Ait Menguellet rend un hommage particulier à son fils Djaffar et affirme que son nouvel album  »vient du cœur » – 30 juillet 2010 - Le chanteur Lounis Ait Menguellet a rendu un hommage particulier dans une émission radiophonique sur la chaîne 2 à son fils Djaffar et affirme que s’il ignore si son nouvel album, tawriqt tacebhant (La feuille blanche) plaira ou non au public, celui-ci doit savoir que ce qu’il a offert  »vient du cœur ».
Lounis_25juillet2010    Lounis Ait Menguellet, qui était interrogé longuement par Rabah de la chaîne 2, a indiqué que son fils Djaffar s’est investi beaucoup dans les arrangements pendant trois mois pour valoriser l’album alors qu’il préparait en même temps le sien.  »Il a fait le plus difficile et moi je ne venait au studio que pour placer les voix », a ajouté Lounis Ait Menguellet, qui a souligné également le rôle joué par son autre fils, Tarik dans la préparation des traductions du livret qui accompagnera l’album et celui de sa fille pour les photos. C’est une mère de famille, une artiste-peintre et une  »très très bonne photographe », a asszuré Lounis Ait Menguellet.
abdelli_30juillet2010230   Le chanteur a expliqué que tout au long de ses 40 ans de carrière, il s’interrogeait à chaque fois qu’il produisait un nouvel album, si celui-ci plaira ou non au public mais qu’en définitive, pour lui, l’essentiel est qu’il ne chante que ce qu’il aime, ce qu’il ressent et ce qu’il apprécie. Il a ajouté que tant qu’il sera inspiré il continuera à produire de nouveaux albums.  »Certains s’imaginent que je ne fais que des chansons dans ma vie oubliant que je suis comme tout le monde affrontant les exigences quotidiennes et les difficultés », a indiqué Lounis Ait Menguellet pour expliquer la longue période de cinq ans au cours de laquelle il n’a pas produit de nouvel album
.(BMS – Lire et commenter 

Kabylie-société: L’olive aura sa fête avec une première édition en décembre 2010 à Ifigha promet le président de l’APW de Tizi-ouzou – 30 juillet 2010 – L’olive aura sa fête avec une première édition en décembre 2010 à Ifigha, a annoncé le olivier_30juillet2010président de l’Assemblée Populaire de la Wilaya (APW) de Tizi-ouzou, Mahfoudh Bellabes, cité par une source officielle.
    L’annonce a été faite à l’occasion d’une visite du président de l’APW (RCD) aux villages de Moknéa et d’Aourir, dans la commune d’Ifigha, a précisé la même source qui a indiqué que M. Bellabas veut voir ces deux villages classés  »comme patrimoine culturel de la wilaya de Tizi Ouzou, à l’instar d’Aït El Kaïd ».
    Le président de l’APW effectuait sa visite le jeudi 22 juillet. Il l’avait consacré à la daïra d’Azazga  »accompagné d’une forte délégation ». Il a constaté que les chantiers accusent beaucoup de retard, selon la même source . Il s’est intéressé notamment à l’évitement de la ville d’Azazga sur 12 km au stade Tirsatine de 7500 places au centre culturel d’Azazga  »dont la réalisation a été lancée en 2001 dans le cadre du PCD » et au nouveau siège de la daïra et celui du tribunal d’Azazga.
    Avec cette visite, le nouveau Président de l’APW innove encore une fois du fait que les visites sur le terrain étaient l’apanage traditionnellement du seuil Wali que le président de l’assemblée accompagnait avec les directeurs de l’exécutif (directeurs de Wilaya). Il avait déjà innové en organisant une série de rencontres hors du cadre traditionnel des sessions ordinaires ou extraordinaires de l’APW.(BMS – Lire et commenter)  

gif740bouzeguene 

Algérie-Kabylie-société: 1er Festival de la robe Kabyle les 30 et 31 juillet au village Ihamziene d’Illoula Oumalou (Tizi-ouzou) - 29 juillet 2010 - La robe kabyle sera à l’honneur vendredi et samedi à Ihamziene à l’occasion d’un festival que lui dédie ce village de la commune d’Illoula Oumalou, rachedi_juillet2010_230daïra (sous préfecture) de Bouzeguene, Wilaya (département) de Tizi-ouzou, a annoncé un organisateur sur la chaîne deux de la radio nationale algérienne.
    L’événement est organisé par l’association culturelle “TAGMAT” (Fraternité) et le comité de ce village perché  »sur une altitude de 1230m » qui a comme repères les pics de Tizibert à l’Est, Azrou n’thour au sud ,et koukou à l’Ouest, selon une présentation tirée d’un blog qui lui est consacré sur internet.
    Il s’agit du 1er festival en la matière pour lequel les organisateurs ont prévu des activités dans un centre culturel qui sera inauguré à l’occasion, un défilé avec une troupe traditionnelle de tambourinaires, Idhabalene, une conférence sur la robe kabyle et de la danse. Un concours de la meilleure robe est prévue et une invitation publique est lancée avec le souhait de voir les femmes venir avec des robes kabyles.
    La Wilaya de Tizi-ouzou connaît un certain nombre de festivals et ou de fêtes en ce mois de juillet dont certains ont été problématiques. Il s’agit de la fête du bijou d’At Yenni devenue salon du bijou, la fête de la poterie de Maatkas devenue festival de la poterie, la fête du tapis d’At Hichem devenue festival du tapis.(BMS – Lire et commenter)  

Bouzeguene-At Sidi Hand Ouali-santé: Alerte au risque de maladies à transmissions hydriques dans un quartier du village At Sidi Hand ouali – 29 juillet 2010 – Une alerte au risque de maladies à transmissions hydriques (typhoïde et choléra) est lancée dans un quartier du village At Sidi Hand Ouali (At Mizare), a-t-on appris de sources concordantes d’habitants de ce village de la commune de Bouzeguene (Wilaya de Tizi-ouzou).
    Le risque est posé par un mélange suspecté entre les eaux usées et le réseau d’alimentation en eau potable dans un endroit du quartier Ath Ouadda (qaurtier bas), a-t-on indiqué de même source.
   Le maire de Bouzeguene  »a été saisi officiellement par une lettre pour qu’il use de son autorité pour faire intervenir les services concernés », ont indiqué deux jeunes qui l’ont déposée mercredi rencontrés devantr le siège de la mairie.
   Le village dépend presque entièrement de l’alimentation en eau potable à partir du réseau Aderdar à partir d’un réservoir surplombant le village Ihitoussene et un autre construit récemment au lieu dit Tasqamacht. Les habitants ont délaissé les deux sources qui avaient fait leur bonheur jadis: La source de Tijounane et celle d’El Qalaa dont l’eau se perd dans la nature.(BMS – Lire)  

Ait Sidi Amar Oulhadj – portrait :Bahia MOHAMMEDI: La poésie berbère dans les globules (Rediffusion) - 29 juillet 2010 – La poésie, me disait un ami, c’est dans les globules. Pour une analyse poétique, on attendrait plus fouillé, mais comme argument, c’est incomparable. Bahia Mohammedi, est de celles pour qui la poésie ne doit rien à l’exotisme mais tout à la sensibilité.
      ” Beaucoup de mes poèmes me viennent spontanément, parfois en faisant le ménage ou en me réveillant le matin. Je dois aussitôt, les répéter et les écrire pour éviter de les perdre.” Nous a-t-elle fait remarqué.
    Dans La quasi-totalité des poèmes qu’elle a écrits, elle a utilisé tous les vestiges nécessaires pour accuser la tyrannie des traditions. Elle a fouillé dans les fins fonds du terroir et a souligné avec raffinement la culpabilité de l’homme. Ces thèmes sont à la fois sensibles, beaux et mais aussi empreints de cruauté…La femme, la misère, la séparation, l’exil, l’abandon, le souvenir, etc. le tout narré dans une poésie berbère raffinée, claire et simple.
    Pour Bahia, son siècle et son pays  lui servent de modèle. Elle a participé dans plusieurs festivals locaux et régionaux. Son passage dans la chaîne câblée de Berbère Télévision lui a permis un regain de notoriété. Que de dignité! Que d’amour!, que d’espoir! Son œuvre est une sorte de miroir; le chœur, massif et populaire, tient le rôle principal avec en prime un cachet social et révolutionnaire. Bravo Bahia.(Kaci Kamel – Lire)

reporter2

Kabylie-traditions: L’invitation générale à la traditionnelle fête de l’ascension d’Azur Nethor lancée pour vendredi 30 juillet – 28 juillet 2010 – azru_nethor_28juillet2010Une invitation générale à la traditionnelle fête de l’ascension d’Azur Nethor est lancée pour vendredi 30 juillet. Trois villages les Ath Atsou ,Zoubga et Ath Adelli, célèbrent cette fête traditionnelle les trois premiers vendredis de chaque mois d’août de chaque année, en organisant chacun, à tour de rôle, une grande Ouaâda (offrande).
    Parce que le Ramadan, mois de jeun pour les musulmans est attendu vers le 11 ou 12 août, le premier village  organisera son offrande cette année le vendredi 30 juillet. Il sera certainement suivi par une autre fête similaire le 6 août avant que le mois de ramadan n’arrive au prochain vendredi. Ce qui devrait pousser deux villages soit à co-organiser l’événement le 6 août ou que l’un d’eux le fasse un autre jour de semaine.
    L’ascension d’Azru Nethor n’a pas quelque chose d’extraordinaire par rapport aux autres f^tes traditionnelles en Kabyliue sinon qu’elle permet aux gens de faire une sortie en haute montagne du Djurdjura, découvrir de grands espaces naturels et non pullués, et se retrouver autour d’un bon couscous, fruit de la générosité des trois villages. Kabylie News vous propose à nouveau un reportage effectué sur les lieux en 2006 à travers lequel vous découvrirez, avant de vous y rendre, quelques facettes de cette tradition et l’itinéraire à suivre pour y parvenir.(BMS – Lire avec vidéo et commenter)  

Kabylie-chant-ONDA:Le nouvel album de Lounis Ait Menguellet piraté selon Echourouk- 27 juillet 2010 -Le nouvel album de Lounis Ait Menguellet, Lounis_25juillet2010 »Tawriqt Taccebhant (La feuille blanche), aurait été piraté au premier jour de sa sortie, a rapporté le journal Echourouk dans son édition du mardi 27 juillet.
mai2010_aitmenguellet_bentaha     Le journal en langue arabe, à la large audience, citait dans son article des sources dignes de foi, pour affirmer qu’un groupe de personnes à l’identité inconnue est derrière ce piratage, provoquant le déplacement à Tizi-ouzou d’une équipe de l’ONDA (office national des droits d’auteur) pour y saisir des milliers d’exemplaires qui ne portaient pas les timbres de l’office. L’album est proposé sous forme de CD et de cassette pour le prix respectif 120 et 90 dinars.
    Le piratage d’œuvre est courant à Tizi-ouzou comme ailleurs. Les outils technologiques et l’anarchie dans le commerce aidant, aucune oeuvre n’y échappe que ce soit dans le chant, le cinéma ou le logiciel informatique. Dans le chant une autre forme de piratage est dénoncée par Lounis Ait Menguellet depuis des années. Il s’agit de la reprise d’oeuvres d’anciens chanteurs sous le faux couvert de best-of (le meilleur de…) et ou d’hommages.(BMS – Lire et commenter) 

Kaci ABDMEZIEM-Chronique: Contre qui elle va jouer ?!… – 27 juillet 2010 -Hassan , le benjamin de la famille, l’aîné de mes soucis, est un fan de la JSK. Il connaît par cœur la liste des joueurs, l’âge de chacun d’entre eux et l’emplacement qui leur convient le mieux sur le terrain. Quand il suit, à la télévision ,  un match de cette équipe , il atteint un degré de concentration tel que je me demande parfois par quel miracle l’écran n’implose pas pour lui permettre d’aller sur le terrain fusiller le goal de l’équipe adverse et pulvériser ses bois. En père égoïste, j’ai souvent agi pour attiédir cette ardeur me disant comme ça que si mon rejeton consacrait un dixième d’une telle attention à ses cours de mathématiques il serait en mesure, à l’heure qu’il est, d’inventer une équation algébrique nouvelle.
    Hassan est né à Alger. Ce n’est donc pas de ce côté-là que je dois chercher pour comprendre son engouement pour les Canaris. Est-ce l’effet des berceuses kabyles dont je reconnais l’avoir gavé ? Peut-être ! Mais pourquoi donc chercher à savoir ?
    Comme tous les mordus de foot mon fils lit la presse pour se tenir au courant. Cela améliore son arabe et son français. Mais, ce faisant,  Hassan glane des informations à caractère strictement politique à propos desquelles il demande parfois, à table, des  éclaircissements.
    -Papa, c’est quoi ce GPK dont parlent les journaux ?
    Je donne à mon fils quelques éléments de réflexion sur la question. Il réfléchit un moment. Puis, rapide comme l’éclair, il va à l’essentiel.
    -Mais, papa, contre qui, dans ces conditions, elle va jouer, la JSK  ? (Kaci ABDMEZIEM – Lire et commenter

Kabylie-société-traditions: Fête ou festival à Ath Hichem: qui va aller au tapis ? – 27 juillet 2010 - Il y  a comme de la résistance au village at hichem d’At Yahia, at_hicham_27juillet2010_tapis375de la région de Ain El Hammam (Tizi-ouzou) ou la fête traditionnelle du tapis est menacée ou courtisée (c’est selon) par un festival qui apporte des sous mais confiés à un administrateur (commissaire) et ses hommes pour les gérer, au lieu des subventions traditionnelles que reçoivent le mouvement associatif local et le comité du village, poussant ces derniers à décider de bouder, si l’on en croit les échos rapportés par la presse dont le Soir d’Algérie.
    A première vue, la bataille est gagnée par  le festival dont l’affiche placardée à Tizi-ouzou annonce l’événement et son ouverture en grandes pompes mardi 27 juillet. Mais selon Le Soir d’Algérie une déclaration datée du 28 juin signée par le comité de village d’Aït Hichem, partie prenante habituelle dans l’organisation de la fête du tapis déclare  »ne pas participer au comité d’organisation du festival parce que n’ayant pas été associé ni consulté sur le projet et notamment sur la désignation du commissaire, l’élaboration du règlement intérieur et l’élaboration du projet de fiche technique. La même position est affichée par l’APC (assemblée locale) d’Ait Yahia et pour des raisons identiques. (BMS – Lire la suite et commenter)

reporter2

Kabylie-Bouzeguene-société: Thaâwint Laz ou la source qui donne l’appétit (faim) dans une forêt de Bouzeguene (Correction) - 26 juillet 2010 -Le témoignage est très crédible et indiscutable: l’eau qui jaillit des entrailles de la terre à Thaâwint Laz donne un grand appétit à ceux qui la boivent. Comme son nom l’indique, Thaâwint Laz, ou la source qui donne faim ou l’appétit (le terme  »Laz » s’intérprétant en kabyle par  »avoir faim » ou  »avoir de l’appétit »), est située à quelques encablures de Tamghit, à Ad’rar, la forêt du nord de la localité de Bouzeguene (aarch Ath Yedjar, Wilaya de Tizi-ouzou).
     »C’est nous qui l’avons baptisée ainsi », a affirmé Hadj Nordine qui se rappelle du temps où avec d’autres jeunes comme lui alors, dans les années 70, ils buveaient de cette eau pour voir leur appétit s’agrandir de façon extraordinaire.  »Je me souviens comment un jour on a mangé même la peau d’une pastèque parce qu’on a bu l’eau de cette source », a précisé Hadj Nordine qui nous a donné une carte détaillée des sources de la région du nord de Bouzeguene dont certaines ont disparu de nos jours.
    La révélation d’utilité publique de la qualité de cette eau devrait inciter les malades atteints du syndrome  »anorectique ou anorexique (perte d’appétit) » à s’y intéresser. Hadj Nordine affirme que la source existe toujours. Toutefois, les candidats au voyage devraient s’y rendre à pied à partir de l’actuel complexe sportif d’Imoughlawen. Ils devraient marcher au moins deux kilomètres à pied pour y parvenir. Bon voyage.(BMS – Lire et commenter)  

Kaci ABDMEZIEM – Chronique: Le Blog de la fureur  – 26 juillet 2010 – Déçu de n’avoir pas obtenu son dû- ou un peu plus- cet ami, qui se croyait naïvement figurer sur la liste des chouchous du Système, se mit en tête de montrer de quel bois il se chauffait. Je sais à peu près la nature des jurons qu’il a dû proférer entre ses dents. Je sais aussi le genre de phrases que sa cervelle, travaillée par la fureur , a dû concevoir.
    -Ah ! Les Salauds ! Ils me le payeront ! Je vais les descendre en flammes ! Ils ne savent pas à qui ils ont affaire !Ils verront ce qu’ils verront, ces fumiers ! Et j’en passe,  pour rester dans les convenances.
gazon_26juillet2010    Mais comment faire ? Oui , comment et que faire pour consommer à chaud sa vengeance ?
    -J’ouvre un blog et je dénonce la racaille !
    L’idée merveilleuse est aussitôt  mise en application. Et mon ami  se jette, à corps perdu , dans le nouveau rôle qu’il se découvre , celui de pourfendeur du Régime.  Aucune des personnes avec qui il avait eu affaire et qu’il soupçonnait d’avoir fait partie du complot dirigé contre lui  ou même , simplement, de n’être pas intervenu en sa faveur n’est épargnée. Aidé par une plume magnifique trempée dans de l’acide sulfurique il détruit,  jour  après jour, fausses réputations et institutions de façade. Passe le temps.  Puis, un jour,  le blog de mon ami s’arrête. Je l’appelle aussitôt.
    -Wach, Khô ? Qu’est ce qui se passe ? Ton blog a disparu ! Tu n’as plus rien à dire ? Tu baisses les bras ?
    Mon ami observe une pause à l’autre bout du fil. Il m’apprend ensuite  qu’il a effectivement arboré le drapeau blanc.
    -Ecoute, vieux ! A chaque fois que je critique quelqu’un il obtient une promotion !!Tu ne veux tout de même pas que je fasse de tous les crétins d’Algérie de hauts cadres de la Nation  !!!! (Kaci ABDMEZIEM – Lire et commenter) 

Algérie-politique-partis: Énigmatique silence du FFS sur une information jetant le doute sur le limogeage ou non de Karim Tabbou - 26 juillet 2010 -Le Front des forces socialistes (FFS) observe un énigmatique silence sur une information jetant le doute sur le limogeage ou non du premier secrétaire Karim Tabbou, rapportée par kabyle.com, dévoilant ainsi un style de communication identique à celui que le parti de Hocine Ait Ahmed critique lorsqu’il s’agit des autorités algériennes qui s’en distinguent.
ffs_26juillet2010    La page d’accueil du site du FFS n’offrait encore lundi matin aucune information sur le sujet alors que même le blog  ffs1963 (Algérie Politique), qui lui est proche, pressait le parti de Hocine Ait Ahmed de publier un démenti.  »A mon avis, la direction du Parti doit adresser un démenti au webmaster (de kabyle.com, ndlr) en expliquant qu’au FFS le remaniement et non pas le limogeage d’un premier secrétaire se fait dans un cadre statutaire », écrit El Mouhtarem.  »Par ailleurs, le FFS doit démentir l’information pour éviter la spéculation des journaux qui dévierait le parti de sa mission principale (actuelle), celle d’«apporter l’appui et les moyens nécessaires à la réussite de la conférence d’évaluation », a-t-il ajouté.
    Devant le silence du FFS, c’est kabyle.com qui est revenu sur le sujet pour reconnaître qu’il s’est fait mener en bateau.  »La rédaction de Kabyle.com a reçu une fausse déclaration envoyée par ffsffs1963@gmail.com », révèle le texte du propriétaire de kabyle.com, Stéphane ARRAMI, qui s’est distingué quelques jours auparavant par la publication d’une liste de militants du MAK de Bouira, présentés comme démissionnaires du mouvement de Ferhat Mehenni, alors qu’ils s’apprêtaient à participer à l’université d’été du MAK au village Tizi n’Semlal (Adekar-Béjaia). Il a reconnu avoir balancé l’information sans la vérifier. Les gens du MAK ont promis de ne pas en rester là.(BMS – Lire et commenter)

reporter2

Algérie-politique-presse: Mustapha Hammouche pas d’accord avec Ziari sur les autonomistes Kabyles (Revue de presse) – 25 juillet 2010 – Le chroniqueur du journal algérien Liberté, Mustapha Hammouche, ne partage pas les vues presse_libertedu Président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelaziz Ziari, sur les autonomistes Kabyles menés par Ferhat Mehenni qui a proclamé un gouvernement provisoire kabyle en exil le 1er juin dernier à Paris (France).
    Si l’institution parlementaire s’est posé la question de  »savoir pourquoi des Algériens en sont arrivés à ne voir d’issue à leurs aspirations que dans l’autonomie de leur région (…) elle aurait  »alors découvert peut-être que le régionalisme d’État est bien plus attentatoire à l’unité nationale qu’un mouvement autonomiste local », a estimé M. Hammouche dans une chronique intitulée  »Ziari, le régime et le régionalisme », publiée dimanche 25 juillet.
    M. Hammouche a formulé un certain nombre de critiques sur le fonctionnement de l’APN pour rejeter celles de Ziari à l’endroit des autonomistes.  »Car enfin, parler de régionalisme dans l’Assemblée actuelle, en présence du gouvernement dans sa composition actuelle, c’est parler de la corde dans la maison d’un pendu », écrit-t-il.  »Car, c’est justement parce que l’institution parlementaire est désarmée par la logique tribale salim_25juillet2010et régionaliste du pouvoir dont elle dépend qu’elle n’a pas osé poser la problématique du régionalisme constitutif du système de pouvoir national. Elle ne s’est pas, non plus, demandé pourquoi le régionalisme, historiquement présent dans la culture politique nationale, a été érigé et assumé, depuis une décennie, comme base de promotion politique et sociale », a-t-il ajouté.(BMS – Lire et commenter)

Tiziouzou-APW: L’APW de Tizi-ouzou tient une session ordinaire sur l’éducation, l’université et le budget supplémentaire les 28 et 29 juillet – 25 juillet 2010 – mars2010_05_apwL’Assemblée Populaire de la Wilaya (APW, assemblée départementale) de Tizi-ouzou tiendra une session ordinaire sur l’éducation, l’université et le budget supplémentaire les 28 et 29 juillet, annonce une source officielle.
    L’ordre du jour comprend l’examen et adoption du Budget Supplémentaire 2010, la présentation du Plan Quinquennal de Développement 2010-2014, une communication du directeur de l’éducation sur la Préparation de la rentrée scolaire 2010-2011 et une autre du recteur de l’université sur la Préparation de la rentrée universitaire 2010-2011, a précisé la même source.
    L’APW de Tizi-ouzou est dirigée par Mahfoudh Bellabes du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, opposition) à la suite d’un deal avec les élus du Front de libération national (FLN) pour diriger l’APC (mairie) du chef lieu de Wilaya, d’après la presse locale. Le FFS qui traditionnellement dirigeait avec une bonne majorité ces deux assemblées s’est vu placé en minorité.(BMS)  

Kabylie-Chant: Le nouvel album de Lounis Ait Menguellet disponible à Tizi-ouzou – 25 juillet 2010 – Le Lounis_25juillet2010nouvel album de Lounis Ait Menguellet  »Tawriqt Taccebhant (La feuille blanche) est disponible à Tizi-ouzou depuis samedi 24 juillet en CD et en cassette pour le prix respectif 120 et 90 dinars, a-t-on observé.
    Une première écoute de l’album confirme l’attachement de Lounis Ait Menguellet à son style musical que les arrangements, qu’il a attribués à son fils, Djaafar, qui sort en même temps que lui un nouvel album, valorisent un peu plus. Celui qui écoutera les chansons observera un rythme lent à la limite de l’ennui au départ avant d’apprécier davantage le produit et de les trouver assez mélodieuses.
    Il est difficile d’apprécier dès à présent les textes tant  il est apparaît que les allusions et le verbe de Lounis se compliquent davantage à mesure que sa philosophie et son regard sur l’environnement deviennent plus compliqués. Ses admirateurs, habitués par une poésie plus soft et ou simple et qui a fait sa gloire, sont appelés à fournir davantage d’efforts pour saisir tous les sens enfouis dans chaque chanson, dans chaque ver. Une chose est certaine: c’est bon à écouter et la feuille blanche est bien remplie.(BMS – Lire et commenter)   

 

Algérie-Kabylie: Au tour d’El Watan de tirer la sonnette d’alarme sur la situation de Tizi-ouzou  »Livrée à l’anarchie » (Revue de presse) – 25 juillet 2010 -Le journal El Watan a consacré la une de son édition du dimanche 25 juillet à la elwatan_25_tiziouzou230Aville de Tizi-ouzou et par ricochet à la Wilaya en général pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation qui y prévaut rejoignant le journal Liberté qui avait consacré un dossier au sujet il y a moins de 15 jours sous le titre de  »Tizi-ouzou: la ville abandonnée’‘.
 »Des centaines de milliards de dinars ont été débloqués dans le cadre des programmes de développement pour la région, mais la réalité du terrain semble tout autre. Des projets sont toujours en attente de réalisation ou en chantier depuis des années. », écrit
Hafid Azzouzi dans une série d’articles. Il a qualifié de  »catastrophique » la situation de le Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou.
 »L’apparition de toutes sortes de banditisme complique le quotidien du citoyen, qui appréhende de se faire braquer à tout bout de champ. Au chef-lieu de wilaya, tout comme au niveau des localités éloignées, le constat est identique dans la mesure où des actes criminels, terroristes ou autres sont très souvent signalés. », ajoute le jeune journaliste d’El Watan.  »La situation sécuritaire conjuguée aux contraintes bureaucratiques pèse négativement sur les investisseurs. », estime
M. Azzouzi
dans un autre article:  »Les investisseurs fuient la région ».
 »Dans les quatre coins de la wilaya, des associations sportives ont dû fermer boutique, laissant une jeunesse exposée aux multiples relents de l’oisiveté. On peut citer entre autres, l’ES Iloula Oumalou, l’US Aït Saïd et d’autres qui ont même déclaré forfait général en milieu de championnat de wilaya », relève pour sa part
H.F dans un article consacré au mouvement associatif qu’il juge en hibernation.
Le dossier publié sur deux pages de la rubrique actualités comprend un entretien de
MOHAND AKLI AOUDJ, architecte urbaniste, pour qui  »La wilaya a besoin d’un programme de mise à niveau » (BMS – Lire et commenter)  

Algérie-Kabylie-Bouzeguene: Bouzeguene: Tighilt El Fatiha, un lieu-dit où les prières s’exauceraient24 juillet 2010 - Tighilt El Fatiha, ou la colline de la délivrance, est un lieu dit situé à quelques 5 kilomètres au nord de Bouzeguene (aarch ath yedjar) qui reste de nos jours méconnu bien que dans le passé il ait été un lieu mystique et ou historique, selon les versions obtenues.
    La première version dit que les gens jadis vont à cet endroit pour prier et invoquer Dieu pour trouver des solutions aux problèmes personnels. L’endroit a fini par avoir la réputation d’un lieu où les prières sont exaucées par Dieu, Le tout miséricordieux, sachant que l’endroit ne comprend aucune tombe d’un quelconque saint Ouali pour que les gens crient à un pouvoir surnaturel et qui entrerait alors en auquel cas en contradiction avec les principes de l’islam (Echirk).
    Le seconde version dit que jadis l’endroit permettait de conclure des accords et des réunions entre les aarchs voisins de la région (Bouzeguene, Semaoun etcd..).  »El Fatiha », qui rappelons le, renvoi à une sourate (verset) du Noble Coran, s’imposait alors à chaque conclusion d’assemblée en cet endroit. Il existait jadis tout près d’ici une mosquée dite  »El Djamaâ El Qalâa Tamokrant ». Mais ses traces sont  presque toutes disparues.
    Sur le plan écologique, c’est un endroit tranquille, située au milieu des chemins menant vers les forêts de la région: Tamghit, Adrar Ath Salah, Talla Bevrid, Agoulime Imseguuene. L’endroit gagnerait à être valorisé par l’amélioration de l’axe routier, à l’état de piste actuellement à partir de Bouzeguene, en vue de promouvoir le tourisme climatique. On peut accéder à l’endroit en passant également par Ait Salah.(BMS- Lire et commenter)  

gif740train

infos

cadeau2

notabene

Proverbes kabyles circonstanciés par BMS

Les bonnes vidéos de la Kabylie sélectionnées et rapportées par BMS  

http://kabylienews.site.voila.fr

  »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

 

kabylienews@yahoo.fr -               0772.13.88.88         0772.13.88.88  -

fev2010_comments1

Le poète: N’abusez pas de votre pouvoirA tout abus succède le regret
Vos yeux fermés la victime reste éveillée - priant Dieu qui ne s’Assoupit jamais

Yahoo!.Google.Voila.El-Watan.Le-Soir.L’Expression.Kabylie News.- RSF - Bouzeguene F

Commentaires desactivés.

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...