• Accueil
  • > Accueil
  • > Ait Mizare – société – décès: L’enterrement de Si Rezki Ouverkane confirme la solidarité villageoise et le rôle attendu de la jeunesse pour la capitaliser davantage – 7 septembre 2010 –

Ait Mizare – société – décès: L’enterrement de Si Rezki Ouverkane confirme la solidarité villageoise et le rôle attendu de la jeunesse pour la capitaliser davantage – 7 septembre 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Ait Mizare - société - décès: L'enterrement de Si Rezki Ouverkane confirme la solidarité villageoise et le rôle attendu de la jeunesse pour la capitaliser davantage - 7 septembre 2010 -  dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

Ait Mizare – société – décès: L’enterrement de Si Rezki Ouverkane confirme la solidarité villageoise et le rôle attendu de la jeunesse pour la capitaliser davantage - 7 septembre 2010 -  L’enterrement lundi de Si Rezki Ouverkane a confirmé la préservation de zirezki_enterrementla solidarité au village Ait Mizare dit également Ait Sidi Hand ouali, de la commune de Bouzeguene, mais aussi l’existence d’une jeunesse pleine de bonne volonté qui mérite d’être capitalisée si elle venait à s’organisait pour prendre en charge d’autres besoins de cette petite collectivité enfantée par le saint ouali et ancêre commun Sidi Moussa.
    La solidarité villageoise s’est traduite par le ralliement du village par de nombreuses personnes vivant à Alger et ailleurs en vue de réconforter la famille de Si Rezki Ouverkane notamment ses fils Mohand Said, Ahmed, Malek, Djamal et Samir et son frère Ameziane. Même Cheikh El Hassan et Si Mohand Ameziane n’Ath El Houcine (ath ouadda) ont fait le déplacement malgré leur âge avancé et leur état de santé visiblement fragile.
    Les gens de Bouzeguene, hommes et femmes, ont rendu hommage également au disparu en se déplaçant chez lui la vieille au soir et dans la nuit mais aussi en prenant part pour bien d’autres au cortège funèbre lors de l’enterrement. C’est une tradition dans la région que de se rendre dans les villages se recueillir devant les disparus, les gens du Aarch Ath yedjar se connaissant entre eux en grande majorité en raison d’une imbrication de liens famliliaux assez extraordinaire.
    La jeunesse du village At Mizare s’est distinguée encore une fois en s’occupant du côté matériel comme la préparation de la tombe et de l’enterrement mais aussi de l’organisation du flux des gens et qui se déroulera sans coup férir. Ceci renseigne sur l’existence de capacités dans le village qui méritent seulement d’être organisée pour prendre en charge d’autres aspects de la vie villageoise.
    Si rezki Ouverkane, de la grande famille des Belkacemi, qui comprend deux descendances, les Ath Abdallah et les ath Ouverkane, a été enterré en milieu de journée de lundi au cimetière du village. Il aura réussi à réunir les villageois par deux fois en moins d’une année. La première était lorsqu’il avait fait le don d’un bœuf que les villageois s’étaient partagées le mois de mai dernier.(BMS)

Belkacemi Mohand said 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS – Des infos utiles et vérifiées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...