• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 8 septembre 2010

Algérie-santé: Les malades du cancer meurent sans traitement et à petit feu en Algérie avec un CPMC d’Alger impossible d’y faire face seul (revue de presse) – 8 août 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Algérie-santé: Les malades du cancer meurent sans traitement et à petit feu en Algérie avec un CPMC d'Alger impossible d'y faire face seul (revue de presse) - 8 août 2010 -   dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

Algérie-santé: Les malades du cancer meurent sans traitement et à petit feu en Algérie avec un CPMC d’Alger impossible d’y faire face seul (revue de presse) - 8 août 2010 -  La situation reste toujours dramatique pour les malades algériens du cancer qui n’arrivent pas à entamer leur traitement des mois après le diagnostic du mal qui les ronge et qui se complique chaque jour davantage même s’il est fait état d’une amélioration en matière d’approvisionnement en produits pharmaceutiques.
Sradio    C’est ce que révèle un dossier consacré au sujet ces derniers jours par le journal El Watan alors que le reste de la presse algérienne reste silencieuse sur le sujet malgré sa gravité et ses conséquences sur la vie de milliers de personnes que les cellules malignes consument à petit feu et dans d’horribles douleurs.
    Le chef de service de radiothérapie du centre anti-cancer Pierre et Marie Curie d’Alger (CPMC) a arrêté la délivrance des rendez-vous depuis août, a rapporté Djamila Kourta du journal El Watan qui suit le sujet sous toutes ses facettes. Elle rapporte que le Chef de service, le Professeur Afiane qualifie lui même  »la situation de dramatique ».
    Il a affirmé avoir subi avec son équipe des pressions et des menaces de la part des parents de malades en faisant état d’une secrétaire qui a été agressée physiquement.  »Les rendez-vous de consultation sont programmés pour fin mars 2011 et il faut attendre deux mois et demi pour commencer le traitement », selon le Pr Afiane cité par le journal.
    Kabylie News a appris sur place il y a une année qu’il arrive que lorsque le CPMC convoque un malade pour entamer le traitement on découvre qu’il est décédé parce que le mal s’est généralisé et l’a emporté. Le cancer commence par une petite cellule maligne qui se divise chaque jour en d’autres pour envahir tout le corps si ces cellules se sont pas stoppées à un stade raisonnable, expliquent les médecins. Pour ce faire il y a la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie à pratiquer de préférence les trois sinon les deux dernières au moins. Et lorsqu’on sait qu’aucune des trois ne sont accessibles aux milliers de malades qui se signalent  tout au long de l’année, il s’agit d’un véritable cas de  »non assistance à personnes en danger ».
    La situation, d’après nos sources, est compliquée par le retard mis dans la réalisation de projets de création de nouveaux centre anti-cancer avec des machines de radiothérapie et l’absence de formation du personnel qualifié pour l’avenir. La création de services d’oncologie (chimiothérapie) dans plusieurs hôpitaux n’est qu’une parade qui masque en réalité une situation dangereuse pour la population s’il n’y a pas de radiothérapie qui suit.
    Certaines sources expliquent tout ce retard par l’influence de certains privés qui veulent investir dans le secteur en s’assurant un champ vierge. Le journal El Khabar avait rapporté il y a deux années comment un groupe d’investisseurs voulaient obtenir de la Cnas de lui transférer les malades du cancer admis à être soignés à l’étranger en signant une convention préalable. Un vrai Guet-apens pour les malades.
    Les responsables du secteur y compris les ministres sont responsables moralement et matériellement de ce retard qui mène au cimetière chaque jour peut être des dizaines de compatriotes en raison d’une véritable négligence. Il s’agit d’un  »Un système de santé assassin », comme l’a écrit Nadjia Bouaricha dans un commentaire sur le journal El Watan.
     »Qu’y a-t-il de pire que d’entendre les gémissements de douleur d’un malade et ne pas réagir ? Qu’y a-t-il de plus révoltant que de laisser mourir quelqu’un sans avoir au moins tenté de le sauver ? C’est pourtant l’attitude qu’observent les pouvoirs publics face aux malades cancéreux. Insoutenable, le mot est faible pour désigner la situation de désarroi et de laisser-aller dont sont victimes des milliers de cas atteints par cette sourde et douloureuse maladie. Dans un pays où les pétrodollars pleuvent comme une averse de janvier sur le Trésor public, les malades sont voués à quémander un rendez-vous afin d’arracher leur droit à être soignés. Loin des cliniques parisiennes ou genevoises réservées aux seuls nantis et privilégiés du pouvoir, l’Algérien moyen reçoit dans son pays les soins qu’il peut. », écrit Mme Bouarichja.
     »Accéder aux soins à la radiothérapie ou la chimiothérapie devient ainsi un privilège pour des malades rongés par l’angoisse et dont le corps est déjà très éprouvé. ça n’a point d’autre qualificatif que de la non-assistance à personne en danger. Il s’agit bel et bien d’un mépris du peuple qui tend à s’exprimer sous différents visages. Un Etat digne et respectueux du droit est conscient de la valeur humaine et ne met pas la santé de son peuple en danger. Alors que la réforme du système de santé tient sous d’autres cieux le sommet des préoccupations des gouvernants, en Algérie, on continue dans le rafistolage. Il est inconcevable de ne compter que sur le Centre Pierre et Marie Curie pour répondre à des milliers de malades en attente de soins et venant de tout le territoire national. Face à tant de douleur, les pouvoirs publics renvoient à un lendemain incertain la réalisation de nouveaux centres de lutte contre le cancer, alors que les rangs des malades sont renforcés chaque année par 40 000 nouveaux cas. Si la souffrance use l’espoir, notre système de santé le tue. », conclut la journaliste.(BMS)

 

Belkacemi Mohand said 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS – Des infos utiles et vérifiées

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...