• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 septembre 2010

Algérie-Kabylie-religion: L’arrestation de non-jeûneurs à Aïn El Hammam, Ouzellaguen et Tébessa fait des vagues – 10 septembre 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Algérie-Kabylie-religion: L'arrestation de non-jeûneurs à Aïn El Hammam, Ouzellaguen et Tébessa  fait des vagues - 10 septembre 2010 -  dans Accueil daily740_80
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.El-Watan.- DDK.- Le-Soir.- L’Expression.- Le Jour.- El-Khabar- Bouzeguene.

gif740bouzeguene

Algérie-Kabylie-religion: L’arrestation de non-jeûneurs à Aïn El Hammam, Ouzellaguen, Tébessa et d’autres lieux fait des vagues - 10 septembre 2010 – L’arrestation de non-jeûneurs à Aïn El Hammam, Ouzellaguen (Kabylie), Tébessa (est algérien) et d’autres lieux fait des vagues et provoque des réactions multiples dans la presse au sein d’organisations diverses et même de certaines partis politiques, qui crient tous à  »l’inquisition ».
    La première affaire a être signalée s’est déroulée à Aïn El Hammam. C’est le site internet Tamurt Info, proche du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, qui l’a révélée. Le site a publié même une photo de policiers en contre-bas d’un bâtiment alors que deux personnes (les non-jeûneurs?) se préparaient à déjeuner sur un banc public. Le site n’a pas précisé s’il s’agissait d’une photo-montage, d’archive ou d’une photo réelle illustrant bien l’arrestation. La photo n’apparaît plus sur le site.
    Officiellement et d’après plusieurs sources, la justice où les non-jeûneurs ont été présentés, a retenu contre eux un article d’une loi qui est  »l’atteinte au valeurs de l’Islam ». Ce qui laisse supposer qu’ils ne seraient pas poursuivis pour ne pas avoir jeûné mais parce qu’ils étalaient leur comportement, ce qui revient à dire qu’ils provoquaient la société. Une forme de trouble à l’ordre public. Ce genre de comportement est puni légalement par la loi. Aucune réaction ni site internet, y compris la presse, ne donne la version officielle de la justice et de la police.
    En Islam, ne pas jeûner relève bien d’une liberté individuelle. C’est à chacun de juger s’il est capable ou non de le faire. Il n’est pas prévu dans la chariaâ que la société doive punir celui qui ne jeûne pas, comme pour d’autres actes comme l’adultère par exemple, mais Dieu lui réserve un sort terrible pour chaque jour non jeûné sans raison valable.
    D’ailleurs bon nombre de personnes ne jeûnent pas pour des raisons multiples et c’est légalement admis en islam. Il s’agit de cas de malades, de personnes en voyage et bien d’autres conditions qui autorisent la personne à ne pas jeûner à la condition soit de rattraper le nombre de journées non jeûnées dès que de nouvelles conditions le permettent ou en offrant un repas par jour à un pauvre pour ce qui est des malades. Toujours est-il qu’un non-jeûneur doit le faire avec discrétion, sinon cela reviendrait à dire qu’il provoquait les autres croyants. Que voulez-vous, la liberté de chacun s’arrête bien là ou commence celle des autres … même en Islam.(BMS)

Belkacemi Mohand said 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News  et Bouzeguene News avec BMS – Des infos utiles et vérifiées

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...