• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 décembre 2010

Algérie – Société: Une histoire… – 5 novembre 2010 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Algérie - Société: Une histoire...  -  5 novembre 2010 -  dans Accueil daily740_80
gif740bouzeguene dans Accueil
daily740_80trice

barrekab3
Algérie – Société: Une histoire…  -  10 décembre 2010 - Après 21 ans de mariage, j’ai commencé à trouver une nouvelle lueur d’amour. Je commençais en effet à sortir avec une femme autre que ma femme et c’était l’idée de mon épouse qui m’a dit un jour : «Je sais très bien combien tu l’aimes ! »
    La femme avec laquelle mon épouse voulait que je sorte, était ma mère qui est veuve depuis 19 ans, mais à cause des activités de la vie courante, mes trois enfants et d’autres responsabilité s, je ne lui rendais visite que rarement. Un jour, je l’ai appelée et je l’ai invitée à dîner. Elle m’a demandé : «tu vas bien ?»… Elle n’était pas habituée à recevoir des appels de ma part à cette heure-ci. Elle s’est inquiétée mais je l’ai rassurée : « Oui je vais très très bien, mais je voulais juste passer un moment avec toi maman ».. « Nous deux, seuls ? » demanda-t-elle ; elle resta songeuse »
    Jeudi, après le travail, je suis passé chez elle pour la prendre. J’avais un peu le trac.  En arrivant chez elle, je l’ai trouvée aussi perturbée. Elle m’attendait devant la porte dans une belle tenue ! Il semble que c’était la dernière robe que mon père lui avait achetée avant sa mort. Avec un sourire angélique, maman me dit :
«J’ai dit à tout le monde qu’aujourd’hui je vais sortir avec mon fils. Ils sont tous contents et ils attendent impatiemment ce que je vais leur raconter à mon retour.»
Nous sommes allés à un restaurant exceptionnel, calme et magnifique. Ma mère tenait mon bras, comme si elle était La Première Dame.
    Nous étions assis, j’ai commencé à lire le menu car elle ne pouvait lire que l’écriture large. Tandis que je lisais, elle me contemplait avec un large sourire sur ses lèvres ridées… Elle m’a dit : «C’était moi qui te faisais la lecture quand tu étais petit »
    Je répondis : «Le moment est venu pour te rendre un peu de ce que tu as fait pour moi. Ne te dérange donc pas maman »
    On a beaucoup discuté pendant le dîner. Rien d’inhabituel mais c’était de vielles histoires et de nouvelles.  Sans nous en rendre compte, le temps s’est écoulé et nous n’avons pas remarqué que minuit fût passé.. A notre retour, devant sa porte elle me dit : «Je suis d’accord pour une autre sortie, mais cette fois-ci,
ce sera moi qui vais payer! ». J’ai embrassé sa main et j’ai pris congé d’elle.
    Quelques jours plus tard, maman est décédée d’une crise cardiaque. Cela s’est produit si vite que je n’ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Quelques jours après, j’ai reçu une lettre du restaurant dans lequel nous avions eu ce dîner. Avec une remarque écrite de sa propre main, me disant : «J’ai payé d’avance car je savais que je ne serais pas là… L’essentiel, le repas est payé pour deux personnes, toi et ta femme. Tu ne pourras pas savoir l’importance de cette nuit pour moi. Je t’aime mon fils !»
    A ce moment-là, j’ai vraiment compris ce que signifie le mot « aimer» et « Je t’aime » et ce que signifie l’expression de cet amour pour l’autre. Rien de plus important que les parents, surtout la mère. Donne-leur le temps qu’ils méritent. Ceci est un droit Divin et leur propre droit et cela ne peut être reporté. Après la lecture de cette histoire, je me suis rappelé l’histoire de celui qui demanda à Abdallah ibn Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) : «Ma mère est très âgée et ne peut plus bouger. Elle dépend complètement de moi. Je la porte partout même pour aller faire ses besoins et parfois elle ne peut se retenir et fait ses besoins sur moi, alors que je suis en train de la porter ; Penses-tu que j’ai payé ma dette envers elle ? » Abdallah ibnou Omar lui répondit : «tu n’as même pas payé une seule des contractions qu’elle a eues quand elle t’a mis au monde ! Car lorsqu’elle fait cela, tu lui souhaites la mort pour t’en débarrasser, alors que quand tu faisais de même, quand tu étais petit, elle te souhaitait la vie ».
    Merci d’envoyer cette histoire à toute personne ayant un de ses parents en vie. Je souhaite vraiment que ceci permettra à ceux qui la liront, de changer leur comportement envers leurs parents. 
 
barreblanc

Une histoire soumise par DJAMAL LOUNIS

barreblanc
bas_bouzeguene3


daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

Quiproquo BMS: Obama ne serait-il en définitive qu’untrois-quart de président?- 10 décembre 2010 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Quiproquo BMS: Obama ne serait-il en définitive qu'untrois-quart de président?- 10 décembre 2010 - dans Accueil daily740_80
gif740bouzeguene dans Accueil
daily740_80trice

barrekab3
Quiproquo BMS: Obama ne serait-il en définitive qu’un trois-quart de président?- 10 décembre 2010 -La question mérite vraiment qu’elle soit posée. Barack Obama, ne serait-il en définitive qu’un trois-quart de président, devant vi_vaches1les multitudes marches-arrières qu’il a effectuées dans l’exécution de ses promesses de campagne qui ont fait la force de son élection?
    En moins de 24 heures, il a reculé cette semaine sur la question des cadeaux fiscaux aux riches et sur celle de la Palestinine en admettant désormais le point de vue israélien de poursuivre la colonisation des minces territoires occupés qui restent à romettre à Mahmoud Abbas.
    Il ne faut pas oublier également qu’il a reculé sur la question de la prison sans nom et des prisonniers sans statut de Guantanémo. Deux années après son investiture la prison qui jette le doute sur tous les principes de droit et de justice qui font rêver les peuples et qui sont prônés par la constitution américaine, est toujours là avec, certes, moins de prisonniers mais avec beaucoup d’interrogations.
    Barack Obama gouverne-t-il alors l’Amérique, où existe -il à la … Maison Blanche , comme il est admis qu’il en existe ailleurs, un cabinet noir pour lui dicter ses quatre volontés sans la satisfaction desquelles il n’a qu’à rentrer chez lui?(BMS)
barreblanc

Belkacemi Mohand Said

barreblanc
bas_bouzeguene3

daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...