• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 21 janvier 2011

Algérie-politique: Le RCD maintient sa marche de samedi à Alger et critique les médias publics et le site Tout sur l’Algérie – 21 janvier 2011 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Site Socio-culturel de Bouzeguene – Infos et images des villages de Aarch Ath Yedjar
Algérie-politique: Le RCD maintient sa marche de samedi à Alger et critique les médias publics et le site Tout sur l'Algérie - 21 janvier 2011 - dans Accueil gif740bouzeguene
daily740_80 dans Accueil

barrekab3
Algérie-politique: Le RCD maintient sa marche de samedi à Alger et critique les médias publics et le site Tout sur l’Algérie - 21 janvier 2011 – Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), a annoncé jeudi qu’il maintenait la marche à laquelle il a appelé pour samedi à 11 heures de la place du 1er mai au siège APN, à Alger, malgré sa  »non autorisation » par l’administration.
partis_rcd     »La demande d’autorisation déposée dans les temps et selon les règles ayant été refusée sans la moindre explication alors que des manifestations initiées par les clientèles du pouvoir ont été autorisées, nous décidons de refuser le régime des deux collèges, de sinistre mémoire dans notre pays, et de maintenir la marche populaire du 22 janvier », indiquait jeudi un communiqué du parti de Said Sadi, présent au parlement algérien avec une vingtaine de députés et au moins deux sénateurs.
    Le RCD a critiqué les  médias lourds (radio et télévision algériennes) qui avaient fait état d’un communiqué de la Wilaya d’Alger invitant les citoyens  à la « sagesse » et à la  »vigilance », et à « ne pas répondre à d’éventuelles provocations », lors de la marche « non-autorisée » qu’une association à caractère politique compte organiser dans la capitale, le samedi 22 janvier », sans nommer le RCD.
    Le parti de Said Sadi rappelle que « L’ association à caractère politique » à laquelle font allusion la radio et la télévision nationales porte un nom. Elle s’appelle le Rassemblement pour la culture et la démocratie qui est un parti politique légal, dont les militants et les sympathisants ont payé, comme beaucoup d’Algériens, un lourd tribu pour voir nos concitoyens vivre dans la liberté et la dignité dans leur pays ».
    L’objectif de immédiat de la marche, selon le RCD est d »’exiger la libération des détenus arrêtés lors des dernières manifestations, la levée de l’Etat d’urgence, la restauration des libertés individuelles et collectives garanties par la constitution et, enfin, la dissolution de toutes les instances « élues », autant de revendications partagées par l’écrasante majorité de notre peuple »
    La veille le RCD a vivement critiqué également le propriétaire du site Tout sur l’Algérie, Lounes Guemache, qualifiant celui-ci de  »provocateur » et l’accusant de manipulation. TSA avait la veille critiqué  »la stratégie de communication » du RCD pour avoir accordé une interview à un journal régional français alors que visiblement il ne l’a pas fait à son journal en ligne, comme pour d’autres sites et journaux algériens, selon l’explication fournie par le RCD. TSA relève pourtant du droit français et n’a pas de représentation officielle qui lui soit connue en Algérie. Selon le Who-is, il serait établi dans une tour du quartier chic de la Défense, dans la capitale française, Paris.
    Notons que le communiqué de la Wilaya d’Alger rapporté dans une dépêche sur le site internet de l’agence gouvernementale APS, se distinguait par une terminologue assez modérée bien qu’il rappelle que la marche est interdite et que celle-ci est considérée  »comme une atteinte à l’ordre public ». Au lieu d’insister sur la détermination de l’administration à faire respecter l’interdiction de la marche, comme il lui était traditionnellement observé en pareilles tentatives de marches par le passé, le communiqué demande  »aux citoyens de faire preuve de sagesse et de vigilance, et de ne pas répondre à d’éventuelles provocations destinées à porter atteinte à leur tranquillité, leur quiétude et à leur sérénité ».
    Le RCD lui même parle d’éventuelles provocations que lui prépareraient des dirigeants de la centrale syndicale algérienne (UGTA) et du Rassemblement National Démocratique (RCD) du premier ministre Ahmed Ouyahia.
    L’appel à la marche a reçu le soutien de l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour, mais qui n’y prendra pas part parce qu’il allait être à l’étranger, a-t-il dit.
    Rappelons que seul le Front des forces socialistes (FFS) a réussi à briser l’interdiction décrétée par les autorités à toute marche à Alger depuis celle des aarouchs kabyles le 14 juin 2001 en rusant avec les services de police.(BMS)
barreblanc

BELKACEMI Mohand Said

barreblanc
bouzeguene_msng3
signaturebms

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...