• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Kabylie – poésie – Le poète Azouaou Mohand:  »Il m’arrive d’être inspiré dans mon sommeil » – - 16 janvier 2011 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie - poésie - Le poète Azouaou Mohand: ''Il m'arrive d'être inspiré dans mon sommeil'' - - 16 janvier 2011 - dans Accueil daily740_80
gif740bouzeguene dans Accueil
daily740_80trice

barrekab3
Kabylie – poésie – Le poète Azouaou Mohand:  »Il m’arrive d’être inspiré dans mon sommeil » - – 16 janvier 2011 – Azouaou Mohand est plus qu’un poète. Il est aussi philosophe et un bon philosophe.  »L’argent achète des médicaments, mais pas la santé, azouaou_bms375l’argent achète une maison, mais pas un foyer, l’argent achète un lit mais pas le sommeil, l’argent achète un livre, mais pas le savoir, l’argent achète une position, mais pas le respect… ».
    C’est le constat irreprochable qu’il a fait et qui a poussé Kabylie News à savoir un peu plus sur lui. Nous tenions à avoir pour les visiteurs du site une vidéo de ce poète bon philosophe et nous l’avons obtenue ce samedi 15 janvier 2011 à Bouzeguene (Wilaya de Tizi-ouzou).

    Dans cette interview express (en kabyle dans la vidéo qui suivra), Mohand Azouaou, confirme sa bonne conception de la vie et de la poésie, celle de l’inspiration et non de la composition. Il s’explique en disant qu’il ne s’agit pas d’inverser les mots, d’emprunter à d’autres des expressions pour faire un bon poème. Un bon poème ne l’est que s’il vient d’une inspiration profonde vis-à-vis d’une situation donnée.
     »Il m’arrive d’être inspiré dans mon sommeil et lorsque je me réveille j’écris d’un trait mon poème », affirme Azouaou Mohand, qui dit avoir déposé un recueil de 53 poèmes au haut commissariat à l’Amazighité depuis 2004 mais n’a pas reçu de réponse quant à sa publication ou non. Mais il ne semble pas se faire d’illusions. Il a aussi écrit un roman en tamazight dédié à l’orphelin. Avis aux éditeurs intéressés de publier ses œuvres.
     Azouaou Mohand est natif du village de Tazrouts à Bouzeguène. Il a commencé à s’intéresser à la poésie kabyle dès l’âge de 8 ans et sa première poésie est produite à l’âge de 11 ans en hommage à sa mère, a écrit Kaci Kamal dans un portrait qu’il lui a consacré. A 13 ans, marqué par une vie pénible au sein de sa famille puisqu’il a grandi loin de ses parents séparés, il a excellé dans la rhétorique des vers qui touche à la vie, au manque d’amour qui constitue l’inspiration de tout son répertoire.(BMS)  
barreblanc

Belkacemi Mohand Said

La Vidéo

Image de prévisualisation YouTube

azouaou_kamal740
signaturekamal

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

Kabylie-Yennayer-autonomie: Marche du MAK à Tizi-ouzou:  »WIN GHIRRAN D CWIT, AD TNER D ULAC » – 12 janvier 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Kabylie-Yennayer-autonomie: Marche du MAK à Tizi-ouzou: ''WIN GHIRRAN D CWIT, AD TNER D ULAC'' - 12 janvier 2011 -  dans Accueil gif740bouzeguene
daily740_80 dans Accueil

barrekab3
Kabylie-Yennayer-autonomie: Marche du MAK à Tizi-ouzou:  »WIN GHIRRAN D CWIT, AD TNER D ULAC » - 12 janvier 2011 – Le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) a célébré mercredi le nouvel an Mak_yennayer2011berbère, Yennayer (12 janvier), par une marche qu’il a organisée dans la ville de Tizi-ouzou, au cours de laquelle ses militants ont déployé des banderoles et scandé des slogans défendant l’option de l’autonomie de la Kabylie dans un cadre national algérien.
    La nouveauté dans cette marche par rapport aux précédentes connues au mouvement et qui a réuni plus d’un millier de personnes, est cette particularité que de nombreuses personnes suivaient sur les trottoirs, si bien qu’il est difficile de les considérer comme des militants ou sympathisants du MAK mais certainement des curieux de savoir ce que le mouvement de Ferhat Mehenni prône et dans quel sens il se dirige.
    La nouveauté également est l’apparition de banderoles prenant en considération l’évolution au sein de la famille autonomiste: la création du Gouvernement provisoire kabyle, que dirige depuis le 1er juin 2010, de Paris, Ferhat Mehenni.
     En outre, l’attention est attirée d’une part par ce slogan bien affiché sur une banderole en tête du cortège des manifestants:  »WIN GHIRRAN D CWIT, AD TNER D ULAC’ (Celui qui nous prend pour une quantité négligeable on en fera le néant, traduction approximative) et d’autre part par le déploiement tout près du point de chute de la marche, au rond point central de la ville, d’une banderole prônant une Algérie  »Unie et indivisible ». De plus, pendant que les militants du MAK tenaient discours au même endroit, une sonorisation à hauts décibels diffusait du Matoub Lounes, tout près de là, si bien qu’il était difficile d’entendre les intervenants.(BMS) 

BELKACEMI Mohand Said

La vidéo

Image de prévisualisation YouTubebarreblanc

 
barreblanc
signaturebms
Mak_yennayer2011_740

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

Yennayer-Société: Le village Nezla célèbre Yennayer sous le signe de la poésie ancienne et nouvelle – 13 janvier 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie News Tizi-ouzou – Béjaia – Bouira – Bouzeguene – Tigirt – Azazga – Ain El Hammam
Yennayer-Société: Le village Nezla célèbre Yennayer sous le signe de la poésie ancienne et nouvelle - 13 janvier 2011 -   dans Accueil gif740bouzeguene
daily740_80 dans Accueil

barrekab3
Yennayer-Société: Le village Nezla célèbre Yennayer sous le signe de la poésie ancienne et nouvelle – 13 janvier 2011 -  Le village Nezla, de la Commune Sidi Mansour, aarch ath Jennad, a célébré mercredi Yennayer sous le nezla_yennayer375signe de la poésie ancienne et nouvelle et en offrant un couscous au poulet à ses invités et aux gens de passage sur la route menant de Tiqobaiene jusqu’à Souk El Had.
    Ce nouveau village d’une centaine d’habitations, créé par le flux des habitants du village Tazelmat (dit également Izarazen), venus s’établir sur ces terres, a fait appel à Dda Makhlouf Oubizar, que toute la région invite pour ses connaissances de l’histoire des Ath Jennad, dit-il ainsi que pour sa poésie et celle de Youcef Oukaci. Amar Tafat, un autre poète, qui vient de publier un CD de sa propre poésie, était également de la partie.
    Au programme de cet événement figurent également, une exposition et dans l’après midi deux conférences, destinées à faire mieux connaître aux jeunes le sens de Yennayer », a indiqué Azziz ZENIA, un des organisateurs de la manifestation culturelle.
    Kabylie News vous présente à cette occasion trois vidéos dans lesquelles, Azziz Zenia explique le sens donné à l’événement dans ce village, Dda Makhlouf nous entretient d’une histoire invraisemblable lié au sacrifie du coq à l’occasion de Yennayer. Elle est liée à une mythologie ancienne. Amar Tafat, fait le point de l’accueil réservé par le public à son CD et nous livre un déclame un de ses nouveaux poèmes.(BMS) 

BELKACEMI Mohand Said

Les vidéos
Azziz ZENIA, un organisateur

Image de prévisualisation YouTube 

Dda Makhlouf Oubizar 

Image de prévisualisation YouTube

Amar Tafat

Image de prévisualisation YouTube

barreblanc
signaturebms
nezla_yennayer740A
nezla_yennayer740B

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

Kabylie News: Site Socio-culturel et politique indépendant – Infos et images au jour le jour

123456...8

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...