• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 mars 2011

Université-syndicat: La coordination nationale du Cnes dit authentique  »exige la tenue des états généraux sur l’université » – 12 mars 2011-

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

daily740 80 Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011
gif740bouzeguene Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011
daily740 80trice Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011    

Université-syndicat: La coordination nationale du Cnes dit authentique  »exige la tenue des états généraux sur l’université » - 12 mars 2011- Le Conseil national des enseignants du supérieur dit authentique  »exige la tenue des états généraux Université-syndicat: La coordination nationale du Cnes dit authentique ''exige la tenue des états généraux sur l’université'' - 12 mars 2011-  dans Accueil cnes_logomars2011asur l’université, déjà proposée par les AG qui se sont tenues au sein des universités de Bejaia et de Bab Ezzouar, et ce pour établir un état des lieux critique et parvenir à l’élaboration d’une politique permettant à l’université Algérienne de répondre aux besoins du développement du pays ». C’est ce qu’in dique une déclaration signée par O. SAHA reçue à Kabylienews.
     »Cette solution ne peut avoir de sens que si elle intègre la nécessaire révision de tout le système éducatif », note le texte de la Coordination qui « considère que le chamboulement dessiné depuis 2004 au moins s’inscrit dans un programme d’ajustement structurel de l’université Algérienne dont la finalité est de dévaloriser l’université publique nationale et de la remplacer par des universités privées. »
    ‘La Coordination dénonce les manipulations ayant pour but de monter les étudiants les uns contre les autres et met en garde quand aux conséquences graves qui peuvent en découler. Ces agissements ont pour but d’imposer les nouvelles mesures iniques et faire avorter la nouvelle dynamique d’organisation autonome des étudiants, dynamique que soutient la Coordination ».
     »La Coordination demande aux enseignants de refuser de s’inscrire dans le processus récemment lancé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de tenir des assemblées générales pour définir les actions nécessaires à même de faire respecter les critères scientifiques et pédagogiques » (BMS)

Belkacemi Mohand Said

LA DECLARATION

Le vendredi 11 et samedi 12 mars 2011, au siège du SNAPAP à El Harrach, s’est réunie la coordination des sections CNES.
1. La Coordination maintient sa participation et son engagement aux activités non partisanes de la CNCD (Barakat) et rappelle la nécessité de l’élargissement des débats par l’organisation d’assemblées générales au sein des universités.
2. Concernant la création du nouveau syndicat, la coordination a fixé un calendrier pour la concrétisation de ce projet en préparant :
• Un projet du statut du syndicat
• Un projet du règlement intérieur
• L’assemblée générale constitutive en faisant appel à tous les enseignants des universités algériennes
3. La Coordination constate que depuis la promulgation du statut particulier des enseignants chercheurs les textes d’applications sont toujours bloqués ce qui conduit à la multiplication des conflits à l’intérieur de l’université.
4. Pour ce qui est des blocages que vit l’université Algérienne la coordination insiste sur la grande responsabilité des pouvoirs publics qui ont imposé un nouveau système d’enseignement (LMD) sans concertation ni débat portant sur les insuffisances de l’ancien système et les moyens de les résoudre. Le seul souci de ce basculement total était d’obtempérer aux désiratas de l’Union Européenne. Ce chamboulement vient d’être approfondi par la remise en cause de la hiérarchie des grades au sein de l’université algérienne en marginalisant les critères scientifiques objectifs les plus importants.
La Coordination dénie à la conférence des chefs d’établissements le droit de se transformer en instance pédagogique et scientifique et rappelle que la question des équivalences ne peut se traiter que dans des instances scientifiques loin de toute surenchère administrative ou politique.
Si la coordination ne peut taire le fait que les enseignants ont par leur participation été les complices passifs sinon actifs de ce nouveau système elle n’en considère pas moins que cela n’a pu être possible qu’avec la mise à mal de l’organisation syndicale et le refus de la gestion démocratique au sein des établissements universitaires.
La Coordination est convaincue que la sortie de cette impasse exige  la tenue des états généraux sur l’université, déjà proposée par les AG qui se sont tenues au sein des universités de Bejaia et de Bab Ezzouar, et ce pour établir un état des lieux critique et parvenir à l’élaboration d’une politique permettant à l’université Algérienne de répondre aux besoins du développement du pays. Cette solution ne peut avoir de sens que si elle intègre la nécessaire révision de tout le système éducatif.
La Coordination considère que le chamboulement dessiné depuis 2004 au moins s’inscrit dans un programme d’ajustement structurel de l’université Algérienne dont la finalité est de dévaloriser l’université publique nationale et de la remplacer par des universités privées.
La Coordination dénonce les manipulations ayant pour but de monter les étudiants les uns contre les autres et met en garde quand aux conséquences graves qui peuvent en découler. Ces agissements ont pour but d’imposer les nouvelles mesures iniques et faire avorter la nouvelle dynamique d’organisation autonome des étudiants, dynamique que soutient la Coordination.
La Coordination demande aux enseignants de refuser de s’inscrire dans le processus récemment lancé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de tenir des assemblées générales pour définir les actions nécessaires à même de faire respecter les critères scientifiques et pédagogiques.

P/ La Coordination Nationale – O. SAHA .

bas bouzeguene3 Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011
daily740 80bis Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011

bas bouzeguene Tizi ouzou  Environnement   Villes et campagnes dans tous leurs états : des ordures … à gogo !   16 février 2011

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...