• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 mars 2011

Tizi Ouzou- Poste: Manque de liquidités et affluence record aux agences postales – 21 Mars 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Tizi Ouzou- Poste: Manque de liquidités et affluence record aux agences postales - 21 Mars 2011 -  dans Accueil daily740_80

gif740bouzeguene dans Accueil .

youtube1dailymotion1

barremilieunew2

barreblanc
Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.
Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

Tizi Ouzou- Poste: Manque de liquidités et affluence record aux agences postales – 21 Mars 2011 – Les agences postales de la ville de Tizi Ouzou faisaient face dimanche, à une ruée indescriptible d’usagers venant retirer leur argent de leurs comptes postaux, dits CCP, si bien que les files d’attentes débordaient sur les rues avoisinantes.
    Bien qu’il s’agisse du jour où, comme le 20  de chaque mois, les retraités perçoivent leurs pensions, l’affluence de ces derniers n’explique pas toute cette ruée plus exceptionnelle encore que d’habitude.
    A la direction d’Algérie Poste de Tizi Ouzou, on reconnaît sans fioritures qu’il y a manque de liquidités pour répondre à toute la demande. Tour à tour, un chef de service joint par téléphone dans la matinée par la Dépêche de Kabylie et ensuite le Coordinateur de wilaya des agences postales, M. Oukaci Nourredine, rencontré au siège de sa direction, ont confirmé cet état de fait.
    ‘’Nous ne recevons que 20 à 25% des besoins en liquidités que nous exprimons à la banque d’Algérie’’, a déclaré M. Oukaci pour expliquer le grand écart et ses conséquences. ‘’De plus, a-t-il dit, les agences postales de Tizi Ouzou auraient pu faire face à la demande si des citoyens de localités qui dépendent des wilayas limitrophes comme les Issers, Naciria, Baghlia, ne viennent grossir les rangs de ceux qui voudraient tirer leur argent dans les agences postales de Tizi Ouzou.”
    ‘’Un concours de circonstances, lié à des rappels reçus par certaines catégories de fonctionnaires (police, greffiers, défense), ajouté à la coïncidence du virement de la paie des enseignants (18 mars) et des pensions de retraites (20 mars), a compliqué la situation un peu plus cette fois. Ajoutez à cela, le fait que les citoyens retirent tous d’importantes sommes’’, a expliqué M. Oukaci.
    Tout en reconnaissant la “pénurie’’, M. Oukaci indique que la situation devrait commencer à se régulariser dès aujourd’hui lundi. Il a expliqué qu’en pareilles situations, les agences postales sont alimentées en liquidités par ordre de priorité, c’est-à-dire, en favorisant celles du chef lieu de wilaya, au nombre de trois, ensuite celles des chefs-lieux de daïra et enfin celles des chefs-lieux de communes. Ceci confirme le fait que les personnes interrogées dans les files d’attentes notamment à la poste Chikhi indiquaient qu’elles venaient de Maâtkas, Mekla, Ouaguenoun et autres localités de la wilaya de wilaya Tizi Ouzou.
    A la poste Chikhi, au dessus de laquelle se trouve la direction d’Algérie Poste, deux files d’attente débordaient jusque dans la rue depuis le début de la matinée. La première donnait sur un distributeur automatique et la seconde sur aux moins cinq guichets à l’intérieur de la bâtisse mais qui peinaient visiblement à répondre à toutes les sollicitations.
    La situation paraissait calme et les gens étaient patients et ordonnés, a-t-on observé en début d’après-midi de dimanche. De vieilles personnes attendaient debout pour certaines depuis 8 heures du matin.
    A l’intérieur, l’atmosphère devenait inconvenante pour ne pas dire irrespirable. Encore heureux que le temps reste encore frais dans la région.
Plusieurs personnes interrogées et qui sont principalement des retraités ont indiqué qu’elles se rendaient à cette agence parce que dans celles de leurs localités, elles n’arrivent pas à retirer leurs sous après plusieurs tentatives.
    Ces personnes ont indiqué que les premiers de la file ont été servis mais qu’à compter de 10 heures 30 minutes environs, le receveur est sorti leur annoncer qu’il n’y a plus de liquidités. Cet état de fait a été confirmé par M. Oukaci en début d’après- midi, en faisant état d’une procédure qui peut durer jusqu’à quatre heures à la banque d’Algérie avant de pouvoir réalimenter les caisses de l’agence postale.
    Une situation presque identique a été observée à la recette principale du centre- ville de Tizi Ouzou (RP). La première file d’attente commençait à se former devant la porte d’entrée de l’établissement bien avant 6 heures du matin, soit à la première prière du matin, a-t-on observé. En milieu de journée l’affluence est à son comble.
    Notons que la ruée collective des retraités s’explique par le fait que les maigres ressources que la majorité d’eux reçoivent sont dépensées rapidement. “Certains vivent du crédit que leur accordent d’autres … mais tout a des limites et il faut bien rendre un jour ou l’autre ce qu’on a emprunté’’, a déclaré l’un d’eux.
    A noter que M. Oukaci a exclu tout lien de cette situation avec une quelconque situation sécuritaire pouvant empêcher d’alimenter en liquidités les agences postales de la wilaya de Tizi Ouzou (77 recettes de plein exercice et 85 établissement secondaires).

Belkacemi Mohand Saïd

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

daily740_80trice

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...