• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 22 mai 2011

Algérie-racisme: Un écrivain arabophone tire sur Mouloud Mammeri à l’identique des propos de Ben Bella contre Abane Ramdane et Hocine Ait Ahmed – 21 mai 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Algérie-racisme: Un écrivain arabophone tire sur Mouloud Mammeri à l'identique des propos de Ben Bella contre Abane Ramdane et Hocine Ait Ahmed  - 21 mai 2011 -  dans Accueil logo740

acceuil1 dans Accueil ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_carnet ci_monde ci_videos

daily740_80

barrekab3
Algérie-racisme
Un écrivain arabophone tire sur Mouloud Mammeri à l’identique des propos de Ben Bella contre Abane Ramdane et Hocine Ait Ahmed Tizi-ouzou, 21 mai 2011 - Il s’appelle Tahar Ben Aicha. Il n’est pas très connu pour une quelconque grande oeuvre. Les propos que lui a attribués le bouacha_elkhabar_mammeriAjournal arabophone Al Khabar dans ses colonnes du samedi 21 mai (page culturelle) risquent de faire des vagues pour son attaque (gratuite?) contre feu Mouloud Mammeri le jugeant  »plus Kabyle qu’Algérien ». Des propos qui sonnent à l’identique de ceux tenus par Ben Bella quelques semaines auparavant à l’adresse du héros de la révolution algérienne Abane Ramdane et de l’un des historiques de la guerre d’indépendance nationale, Hocine Ait Ahmed.
     »Il était habité par sa kabylité. Il était plus Kabyle qu’Algérien ou nationaliste. Il faut ouvrir un débat sur ce sujet ». Ce sont là les propos traduits qu’aurait tenus Tahar Ben Aicha sur Mouloud Mammeri. Les circonstances dans lesquels ils sont exprimés sont tirés quelque part par les cheveux. L’article, signé par Alaoua Hadji, rendait compte d’un  »hommage » surprise que lui rendait, chez lui, des  »journalistes et des intellectuels de l’association  »la parole à la culture et à l’information ». 
    Le journaliste est parti des prénoms que Ben Aicha (né en 1925 à Guemar, El-oued) a attribué à ses enfants et petits-enfants, qui renvoient tous à des personnages historiques du monde arabo-musulman, jusqu’à s’arrêter sur le cas de Zahir qui, dit-il, a été choisi pour le donner à un de ses enfants en hommage  »à celui qui a tué Kahina ». Et au journaliste, qui aurait pu bien ignorer ce détail et passer à quelque chose de plus sérieux, de lui dire que ses propos vont mettre en colère  »certains ». Il lui répond que seuls  »les adeptes de l’amazighité » vont l’être. Le journaliste l’interroge alors sur ce qu’il pense de Mouloud Mammeri, autrement plus connu à travers le monde pour un grande oeuvre littéraire et linguistique. Il eut la réponse problématique et le.. tour est joué.
    Pour le reste, l’article apparaît assez étrange d’autant plus qu’il est d’une pauvreté exceptionnelle sur le parcours de cet  »écrivain ». Le journaliste n’a donné aucun titre de son œuvre bien qu’il le qualifiait d’homme encyclopédie (Mawsouaa). L’article développé sur trois colonnes agrémenté d’un photo de famille de l’écrivain, ne donne aucune précision sur l’association qui lui rend hommage. A la décharge de Ben Aicha, il ignorait tout de cet étrange hommage. De plus, il a 86 ans. Un peu moins que l’âge de Ben Bella, mais tout de même proche. Le forum ouvert par El Khabar pour réagir à cet article a vite fait de susciter la condamnation des lecteurs qui tiraient aussi bien sur Ben Aicha que sur le journal El Khabar pour cet article qui sonne comme une apologie du racisme anti-kabyle dont sont friands les journaux arabophones algériens.(BMS)    

Belkacemi Mohand Said 

bouacha_elkhabar_mammeri

Lire également

gif740habar

barrekab3
barreblanc
gif740bouzeguene
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

bas_mars1
daily740_80trice

Belkacemi Mohand Said – Contact: (Algérie) 0772.13.88.88 – kabylienews@yahoo.fr

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...