• Accueil
  • > Accueil
  • > Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – mai 2011

Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – mai 2011

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Belkacemi Mohand Said – kabylienews@yahoo.fr – Mobile 0772.13.88.88

Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS - mai 2011 dans Accueil habamanhaba
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

Ahrik-féstivités : Festivités multiples fin juillet au village Ahrik avec une grande Tesvyitha (ouâada) et de nouvelles perspectives tracées – 31 mai 2011 – Le village Ahrik, de l’Est de la commune de Bouzeguene, semble bien parti pour se distinguer cet été à l’occasion de festivités d’envergure et uniques en leur genre qu’il ahrik_02gens375_Mai2011compte accueillir du 25 au 29juillet. Le village est parti pour innover en matière d’organisation d’activités multiples pour céléber à partir du 25 juillet le grand évéement d’avoir réalisé une grande mosquée dont rêvaient jeunes et vieux du village mais aussi pour passer à autre chose en matière d’équipements socio-culturels déjà inscrits comme nouveaux projets à réaliser par cette collectivité qui semble soudée par un esprit de solidarité hérité des ancêtres.
    A l’entrée du village, où est située Tajmâat ou la place du village, on retrouve regroupé tout ce qui fait l’esprit de l’organisation villageoise kabyle.d’antan. Il est question d’un espace public aménagé en forme de mini-jardin public avec des bancs pour s’y reposer, la grande mosquée qui reçoit en cette fin de mois de mai2011 ses dernières retouches, une fontaine publique mais dont le bâtiment la jouxtant sera démoli prohainement et le cimetière du village, bien entretenu comme pour témoigner du grand respect voué à ceux et à celles qui sont disparus. En outre des locaux d’anciennes écoles qui remontent aux années cinquante ont été aménagés en lieux de rencontres diverses pour les villageois.
ccp_bms230b    Un responsable actif du village a indiqué que les habitants ont hâte d’inaugurer la mosquée pour passer à bon nombre d’autres projets à caractère sportif et ou de détente. Le village Ahrik prépare à sa façon cinq jours plein d’activités. Il est question de consacrer un espace pour les handicapés, d’une conférence sur les droits de l’homme avec la participations des avocats de la commune, de la santé avec la venue des médecins et de la de vulgarisation des dispositifs d’emploi des jeunes avec la CNAC, l’ANSEJ et l’ENGEM. Toute cette activité sera ouverte à tous les habitants de la commune. (BMS – lire la suite avec photos – en attente deux vidéos en cours de diffusion)

Bouzeguene-Mak : Les autonomistes du MAK tiennent un rassemblement contre le kidnapping à Bouzeguene - 31 mai 2011 – Plusieurs militants du mouvement pour l’autonomie de Kabylie (MAK, non reconnu) ont tenu mardi devant la poste du chef lieu de la commune de Bouzeguene un rassemblement pour dénoncer le phénomène du kidnapping qui prend des proportions alarmantes notamment en Kabylie avec, selon un dernier bilan rapporté par El Watan, 177 cas recensés en 2010. Les animateurs du mouvement, créé en 2011 par Ferhat Mehenni, se sont relayés devant la petite placette située entre le bâtiment du siège de la mairie et celui de la poste dit Ait Ikhlef, pour donner la lecture des autonomistes du phénomène du kadnapping. Ils ont déployé des banderôles aux couleurs du MAK. Mardi est jour de marché hebdomadaire (Souk) à Bouzeguene.(BMS)

Kabylie-religion: Le président de l’Eglise protestante d’Algérie défie le Wali de Béjaia et s’en explique - 29 mai 2011 -  Le président de l’Eglise protestante d’Algérie, Mustapha Krim, semble décidé à défier le Wali de Béjaia, Hamou Ahmed mustapha_krim215Touhami , dans un bras de fer tournant autour de l’application de  l’ordonnance 06-03 du 28 février 2006 relative aux pratiques du culte non musulman en Algérie.
    C’est ce que révèle un long entretien de Mustapha Krim accordé à Boualem Slimani et Mohamed Bessa, publié lundi dans les colonnes de la Dépêche de Kabylie à propos d’un arrêté de fermeture des locaux de l’église en question, pris par le Wali récemment..  »On nous dit que nous ne sommes pas  en règle avec le décret de  06/03 de 2006. Donc, pour nous, c’est du n’importe quoi dans la mesure où ce décret, dès qu’il est paru, nous y sommes  conformés’, a déclaré Mustapha Krim avant de considérer que la loi de 2006  »est un instrument pour taper sur les chrétiens et s’en servir à chaque fois que l’on veut faire diversion… ».
    Mustapha Krim a chargé de Wali dans cette affaire l’accusant de vouloir  »allumer la mèche pour nous monter, soit contre les musulmans ou la population », dit-il.  »Depuis 2006, nous avions adressé aux services de sécurité une lettre bien claire et transparente signalant tous nos lieux de culte leur faisant mention que nous avons fait notre possible pour être en conformité. Tous nos lieux de cultes sont vraiment bien indiqués avec des plaques signalétiques à l’extérieur.  Maintenant, s’ils veulent jouer  la petite bête, moi; je dirai que j’ai un agrément en bonne et due forme qui n’est invalidable  que par voie de justice », a-t-il ajouté.
    Mustapha Krim assure que l’arrêté est  »apparemment une initiative personnelle du wali » et déclare son intention de ne pas s’y soumettre.  »La notification que j’ai reçue est pleine d’irrégularités, et je n’ai d’autant pas l’intention de m’y  soumettre. Nous allons continuer nos cultes comme d’habitude et merci à tous ceux qui nous soutiendront de près ou de loin  d’une manière pacifique et vraiment nous comptons sur la providence de Dieu pour nous sortir de cette impasse’, répond Mustapha Krim.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguène-Ahrik: Hadj Mourad Sadou, le serviteur du village Ahrik - 28 mai 2011 - Qui ne connaît pas Hadj Mourad Sadou du Village Ahrik ? Un homme voué cœur hadjMourad215et âme à son village. Depuis quelques mois, après une série de réunions marathon au sujet de la construction de la mosquée du village, il a pris la difficile décision d’accepter la mission de suivre le projet jusqu’à terme.
angoisse375_blague
    Mission ardue mais pas impossible pour le fils de Dda Ouramdane Sadou, paix à son âme, lui-même ex. président de l’APC de Bouzeguène. Hadj Mourad fait de son village son propre projet. Pas facile de s’occuper à la fois de sa famille et de son village. Très courageux et battant, il parvient toujours à ses fins par le dialogue et la concertation. Il prend toujours soins d’écouter ses concitoyens pour le bien du village.
    Connu pour sa probité, les villageois font de lui l’homme de la situation pour mener à bien les différentes affaires du village. Très estimé par ses concitoyens, Hadj Mourad qui ne voudrait pas les décevoir, ne laisse rien au hasard. A chaque réunion du village, il fait son bilan tant moral que financier.
    Aujourd’hui, grâce à son abnégation, le projet de la construction de la mosquée est achevé au grand bonheur des habitants d’Ahrik qui voient s’ériger au milieu du village, la plus belle mosquée de la commune de Bouzeguène. Rendez-vous en juillet 2011, pour son inauguration officielle.(Kamel KACI – Lire et commenter)

Tizi-ouzou-société: Un hélico dans le ciel de la ville des genêts … - 28 mai 2011 – Un hélicoptère a tournoyé samedi en début d’après-midi des dizaines de minutes ccp_bms230dans le ciel de la ville de Tizi-ouzou laissant supposer helico_tizique le Directeur général de la police nationale (DGSN, le général major Abdelghani Hamel, ou peut-être même le ministre de l’intérieur, Daho Oul Kablia) était à son bord, prenant de vitesse les journalistes qui l’annonçaient pour une visite dimanche dans la ville des genêts.     L’hélicoptère, de type civil, allait et venait dans le ciel de la ville de Tizi-ouzou, en tournoyant un peu plus au dessus de la zone de la maison de la culture Mouloud Mammeri où des portes ouvertes sur la police tiraient à leur fin, mais aussi du côté de l’avenue Lamali qui longe le quartier les genêts et l’hôpital de Tizi-ouzou, lieu où il a été mis fin, il y a une dizaine de jours, à un commerce informel jugé par tous assez envahissant et problématique.
    La ville de Tizi-ouzou vivait vendredi et samedi une grande opération de nettoyage menée par des agents d’organismes publics, aidés en cela par des habitants dans les quartiers à la suite d’un appel au volontariat lancé mercredi par l’administration de la Wilaya dont on ne connaît pas encore le degré d’adhésion. Les rues de la ville ont repris de la couleur et de la propreté à la suite des actions menées même si en certains endroits un retour du commerce de rue est observé bien qu’il soit très limité.
    Si l’on exclut la Dépêche de Kabylie, qui a consacré un large espace à cette opération, les autres journaux n’en ont pas fait la grande manchette. El Watan a offert sa une de samedi au commerce informel qui gangrenne plutôt les rues de la capitale, Alger. Il y existe 123 marchés informels dans la capitale, a indiqué un responsable du commerce de la Wilaya d’Alger, cité par El Watan dans un article intitulé  »La fuite en avant de l’Etat ».(BMS – Lire et commenter)

Tizi-ouzou-société: Grande opération de collecte des détritus dans l’environnement urbain des quartiers de la ville de Tizi-ouzou – 27 mai 2011 – Une grande opération de collecte des détritus en tous genres qui s’accumulaient dans detritus_27mai2011l’environnement urbain des quartiers de Tizi-ouzou a été menée vendredi dans cadre d’une action prévue pendant deux jours pour faire retrouver la propreté qui manquait tant ces dernières années à cette ville de plus de 140.000 habitants.
   Tôt le matin, des agents de la protection civile, de Sonelgaz et d’autres entreprises publiques et privées ainsi que des citoyens de plusieurs quartiers ont pris part à cette opération à laquelle a appelé l’administration de la Wilaya. Elle vient en prolongement de celle menée avec succès contre le commerce informel qui gangrénait les trottoirs de la ville.
bentaha_benbella_benaicha    Plusieurs comités de quartiers ont appelé les citoyens à participer à cette action dont on ignore pour l’heure le degré d’adhésion obtenu. Des tonnes de detritus ont été rassemblés dans des sachets et étaient visibles en fin de journée vendredi sur les accotements de la voie publique dans l’attente visiblement d’être enlevés au terme de la deuxième journée.
    Cette action a été menée en même temps que se déroulait une semaine portes ouvertes de la police à la Maison de la culture Mouloud Mammeri. Par ailleurs un appel anonyme a été lancé mercredi invitant les citoyens à exprimer leur soutien au nouveau chef de sûreté de la Wilaya, Moussa Bellabes, qui ne semble pas avoir trop traîné pour aller droit à l’action arrivant avec ses troupes à dégager des espaces publics squattés depuis parfois 15 années.
    Le résultat est que la ville de Tizi-ouzou a retrouvé de la fraîcheur et de l’espace public qu’elle a perdu petit-à-petit depuis la fin des années 90 par la faute de négligences de responsables qui se sont succédés dans la gestion de ses affaires publiques.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-Culture-Cinéma: Omar Amroun, le monsieur cinéma de Bouzeguene se confie à Kabylie News – 26 mai 2011 – Ne dérogeant pas à la règle, Omar_amrounVideo375et comme la majorité des cinéastes, le réalisateur Omar Amroun n’aime pas se mettre devant la caméra mais derrière l’objectif.  Il a fait cependant exception mercredi devant l’insistance de l’équipe de Kabylie News qui l’a rencontré  devant le bureau de poste d’Aït-Ikhlef à  Bouzeguene. Etonnant quand on sait que, en plus de ce trait caractéristique à la plupart des cinéastes qui  préfèrent mettre les autres sous les feux de la rampe, le sympathique Omar traîne une timidité qui le rend encore plus intéressant à découvrir.
    Dans une vidéo de quelques minutes, Omar nous explique comment il est venu au cinéma, les difficultés que rencontrent les jeunes cinéastes dans notre pays, son amour pour cet art qu’il a essayé de faire aimer aux jeunes de Bouzeguene, ses projets d’avenir… En complément de la vidéo, nous avons osé ce modeste portrait sur un personnage dont l’amour pour le cinéma est sans limites.
    Qui est Omar Amroun? Omar Amroun a aujourd’hui 42 ans. Encore célibataire, il semble vouloir dédier sa vie à l’art en général et au cinéma en particulier. Sa curiosité pour les belles choses et son intérêt pour la création ne datent pas d’aujourd’hui. Encore élève au primaire, il manifestait un goût particulier pour tout ce qui est fiction à travers les lectures de textes adaptés des œuvres des grands écrivains. Chose compréhensive chez ce fils d’instituteur de langue française qui consacrait dans les années soixante dix 20 %  de son salaire pour acquérir des ouvrages  littératures.(Hammoum Salem – Lire la suite avec vidéo)

Algérie- presse: EL Watan cherche à recruter  »des journalistes expérimentés » – 26 mai 2011 – Le journal El Watan cherche à recruter  »des journalistes expérimentés ». L’annonce apparaît depuis plusieurs presse_elwatanéditions dans les colonnes du journal qui ne précise pas davantage toutefois le profil des journalistes qu’il veut recruter ainsi que d’autres conditions liées à son offre de travail dont par exemple le lieu d’exercice. Pour les journalistes qui voudraient rejoindre le journal de Omar Belhouchet, il y a lieu d’envoyer leur CV à admin@elwatan.com . Le journal est en pleine expansion. Omar_amroun230Outre l’édition papier connue, le journal publie des éditions spécialisées comme El Watan Week-end, l’édition économique, celle de l’immobilier et El Watan Web (la version internet du journal). A Tizi-ouzou, El Watan a investi dans des locaux modernes qui, comme on l’avait rapporté sur notre site, feraient bien des envieux./(BMS – Lire et commenter)

Ait Salah-intempéries: Le glissement de terrain d’un quartier d’Ait Salah s’aggrave - 26 mai 2011 - Les dernières intempéries ont compliqué davantage le glissement de terrain aitSalah_glissement375qui s’est déclaré dans un quartier d’Ait Salah, de la commune de Bouzeguene, a-t-on appris d’un villageois.
    La route menant au centre du village a été presque totalement emportée par ce glissement de terrain qui s’est déclaré le mois de décembre dernier. Désormais, il reste juste un accès d’un mètre à peu-près pour pouvoir passer par cet endroit. Les habitants d’une habitation ont été évacués déjà depuis décembre dernier et le reste du quartier reste sous la menace de ce glissement. On ignore le détail des démarches entreprises par les villageois pour amener les autorités à intervenir pour stabiliser cet endroit./(BMS – Lire et commenter)

Algérie-presse: BMS, alias Said El Haroufella a quitté la dépêche de Kabylie pour s’occuper d’autre chose – 26 mai 2011 - BMS (Belkacemi Mohand Said), alias Said El Harouffela a quitté la Dépêche de Kabylie depuis début avril pour se  »reposer et s’occuper d’autre chose ».  »J’ai quitté la Dépêche de Kabylie tout en gardant mon amitié à l’équipe du journal avec qui j’ai travaillé deux mois (février et mars) juste après mon départ début janvier de l’agence de presse officielle APS. »
     »L’expérience m’a montré comment la situation du journaliste à Tizi-ouzou est très problématique. Jugez-en: en deux mois j’ai eu trois incidents d’une violence innatendue. A l’APW, dirigée par le RCD, j’ai découvert une discrimination envers journalistes. On m’a refusé une documentation institutionnelle (pas celle du RCD) parce que je travaillais pour un journal qui les critique. Il s’agit d’une méthode à l’ENTV dont se plaint pourtant le parti de Said SADI. Ceci dit, je garde toute mon respect à nombre d’élus et de militants de ce parti dont je connais la rectitude républicaine. Ensuite au cabinet du Wali, c’est-à-dire le pouvoir par excellence, c’était la chargée de la communication herself qui m’a invité sans aucune retenue, ni éthique, à quitter une réunion toute publique pourtant du Wali et de son exécutif avec les comités de villages de Ain El Hammam. Cet incident n’enlève en rien au respect que j’ai pour des fonctionnaires de la Wilaya dont je connais le respect des journalistes. A l’APC, dirigée par le FLN, un énergumène d’employé m’a carrément agressé. Eh oui! Il est loin le temps où j’étais moi-même fonctionnaire de cette APC (en 1985) où je garde des amis autrement plus accueillants des journalistes et de la population. Je prie Dieu d’assister mes confrères de la Dépêche et des autres journaux face à ce qu’ils risquent chaque jour et ce qui pourrait les attendre encore à l’avenir si les situations que j’ai vécues ou pire se présentaient à eux. Ce qui m’intéresse désormais est d’assister des organismes publics et privés en matière de communication (conception de sites internet et autres dossiers de presse). Bien entendu je reste attaché aux blogs que j’ai créés et qui commencent à recevoir leur premiers soutiens… financiers. Encourageant.’/(BMS – Lire et commenter)

Algérie-presse-prix: Un journaliste d’Echourouk remporte un prix régional ignoré superbement dans la presse algérienne - 23 mai 2011 - Un journaliste du journal arabophone Echourouk a HadjOurabah230remporté récemment un prix régional dans le golfe mais Le Lauréat à gauche et le directeur du journal Ali Fodil à droitequi a été superbement ignoré dans le reste de la presse algérienne aussi bien arabophone que francophone, qui avait pourtant pour habitude de saluer les distinctions internationales de confrères.
     Il s’agit du prix de la presse arabe de la jeunesse, remporté par Kada Ben Aamar. Il lui a été décerné par le club de la presse de Dubaï, des Emirats arabes unis. Le journal d’Ali Fodil a salué ce prix sous le titre un peu trop pompeux  »Echourouk est la fierté des algériens à l’intérieur et à l’extérieur du pays ». Il a été fêté en grande pompes par le journal comme il a été salué par de nombreuses personnalité gouvernementales comme Daho Ould Kablia (ministre de l’intérieur), Ismael Mimoune (ministre islamiste) et Mustapha Ben Bada (commerce).
    Le journal Echourouk se distingue par son plus gros tirage dont on ignore toutefois le  pourcentage des invendus. Une concurrence rude qui a souvent débordé vers des échanges aigres et vifs marque les relations entre les journaux arabophones principalement Echourouk, Ennahar, El Khabar et El Fedjr. Pourtant ils se rejoignent tous en matière de ligne éditoriale: de l’islamisme et de l’arabisme à tous bouts de champs. El Khabar qui était jusqu’ici considéré comme le plus professionnel de la presse arabophone s’est distingué tout récemment par un article rendant hommage à un écrivain vite accusé sur les forums et dans certains journaux de raciste et d’anti-kabyle pour s’être attaqué gratuitement à l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri ainsi qu’à la Reine Kahina.
     Pour sa part Echourouk est souvent critiqué notamment par la presse francophone qui lui reproche une pratique  »non éthique » du journalisme alors que ses dirigeants affirment le contraire. En Kabylie le journal d’Ali Fodil est souvent accusé d’anti-kabyle. Des voix s’étaient même élevées pour rejeter son sponsoring du club phare da la région, la JS Kabylie.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-presse-culture: Le chroniqueur Mustapha Hammouche tombe dans une grande confusion de personnes - 23 mai 2011 - Le chroniqueur attitré de la hammouche152benaicha210_mai2011page 24 du journal Liberté, Mustapha Hammouche, est tombé dans une grande confusion de personnages dans son son texte de lundi intitulé  »L’antikabylisme comme programme politique ». Il a confondu l’islamiste Ahmed Ben Aicha, ex-émir régional de l’AIS, originaire de Chlef, devenu milliardaire, avec Tahar Ben aicha, écrivain-journaliste, plutôt panarabiste ( baathiste), originaire de Guemmar (El Oued).
    Réagissant vraisemblablement aux propos tenus par  Tahar Ben aicha dans les colonnes du journal arabophone El Khabar, à l’endroit de l’écrivain et athropologue Mouloud Mammeri et la reine Kahina, Mustapha Hammouche l’a confondu avec Ahmed Ben Aicha, sans citer ce dernier tout en parlant d’un  »émir » et en le qualifiant de  »tueur sauvé des griffes du GIA par le régime ».  »Il y cible — comme il savait le faire au maquis — un symbole de l’amazighité, Mouloud Mammeri, pour rééditer la provocation de Ben Bella : le tueur sauvé des griffes du GIA par le régime voit dans ce grand esprit “un Kabyle plus qu’un Algérien”, écrit notamment M. Hammouche.
      L’article d’El Khabar citait pour sa part Tahar Ben Aicha.  »Il était habité par sa kabylité. Il était plus Kabyle qu’Algérien ou nationaliste. Il faut ouvrir un débat sur ce sujet ». Ce sont là les propos traduits qu’aurait tenus Tahar Ben Aicha sur Mouloud Mammeri. Les circonstances dans lesquels ils sont exprimés sont tirés quelque part par les cheveux. L’article, signé par Alaoua Hadji, rendait compte d’un  »hommage » surprise que lui rendait, chez lui, des  »journalistes et des intellectuels de l’association  »la parole à la culture et à l’information ».(BMS – Lire et commenter)

Algérie-histoire: Pèlerinage au musée de Lalla Fadhma N’soumeur – 22 mai 2011 - Mercredi 11 mai 2011. Une date inoubliable. Encore convalescent, j’accompagne  à partir d’Alger mon cousin Omar Hammoum  chez les industriels de Berrouaghia où il avait pelerinageFatmaNsoumer375coutume de se rendre dans le cadre de ses activités professionnelles. Mais à ses yeux luisants d’un étrange éclair je devinais qu’il me réservait une surprise ce jour là. Pas étonnant chez cet aventurier amoureux de la nature qui a visité plusieurs pays d’Afrique noire, fait guide au grand Sud et sillonné nombre de pays riches de civilisations millénaires comme l’Egypte et la Turquie. Cultivé sans avoir fait d’études poussées, Omar  peut vous parler des astres et des comètes pendant des heures et des heures. Ce jour là il m’a fait une surprise : «aujourd’hui je vais te faire visiter le mausolée de Lalla Fadhma N’soumeur» me dit-il à la sortie d’une fonderie locale.
    Il était 16h 30 quand nous nous mîmes en route. J’eus du mal à dissimuler ma joie. Envahi d’un bonheur intense, je me remémore sa glorieuse épopée et l’intense émotion que je ressentis en passant il y a quelques années dans la région qui l’a vue naître. Je pensais aussi au jour où avec des amis on a visité la stèle réalisée par notre ami le sculpteur Hammache Baaziz sur les hauteurs d’Iferhounene ou encore la modeste stèle des villageois de la région.
    Sur notre route vers la commune d’El Aissaouia où a été érigé il y a deux ans un musée à la gloire de la Jeanne Darc Kabyle, Omar fait un détour sur la droite où un panneau indicatif annonce un hammam qui fait jaillir ses eaux chaudes au bas de ruines datant de l’époque coloniale et que personne n’a songé à réhabiliter. Trop sale pour y faire trempette, on rebrousse chemin après avoir rempli deux bouteilles d’eau d’une source en amont.(Hammoum Salem – La suite avec photos)

kabylie_230mai02Kabylie-kidnappings: Le mot d’ordre de grève générale largement suivi à Tizi-ouzou – 22 mai 2011 - Le mot d’ordre de grève générale lancé à l’adresse des commerçants pour soutenir la revendication de libération de deux otages de la région de Beni Douala et Mechtras a largement suivi dans la ville de Tizi-ouzou, a-t-on observé. Seuls quelques commerces ont ouverts ainsi qu’un certain nombre d’établissements publics ont ouvert leurs portes normalement. Les employés de l’APC de Tizi-ouzou ont repris le travail après plus d’un mois de grève. La décision de reprise s’est faite conformément à celle prise par le syndicat national, indiquait une affiche collée dans le hall de l’APC.
    L’appel à la grève dans la ville de Tizi-ouzou a été lancé la veille en vue d’obtenir des ravisseurs de Hammour Ali (71ans, propriétaire d’une marbrerie) et Bilek Mourad, un jeune homme de 18 ans qu’il soient libérés sains et saufs. L’enlèvement de ces deux personnes a donné lieu à un grand rassemblement à Beni Douala (sud-est de Tizi-ouzou) et d’une rencontre à Mechtras. Un précédent appel à une grève générale n’a pas été suivi d’effet, rappelle-on.(BMS – Lire et commenter)

Islam-internet: Campagne via internet pour faire de juin le mois de la prière de l’aurore (El Fedjr) – 22 mai 2011 - Un courrier électronique qui rappelle les elfedjrcampagnevertus de la prière  »El FEDJR », la première sur cinq en islam, est échangé ces jourcs-ci par les internautes dans le cadre d’un campagne visant à faire du mois de juin celui de cette prière collective à la mosquée qui intervient à l’aurore.
    Le message vise à atteindre le nombre d’un milliard et 600 millions de fidèles qui iraient chaque jour à la mosquée et à l’aurore pratiquer cette prière considérée avec celle de l’ASR (milieu d’après midi) parmi les préférés du prophète Mohamed (SAW). Selon le ou les concepteurs de cette campagne, il s’agit pour chacun d’avertir au petit matin deux personnes de sa connaissances de la nécessité de se rendre à la mosquée pour la prière de El Fedjr. Le message souligne les bienfaits de la prière d’El Fedjr ici bas et dans l’au-delà.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-racisme: Un écrivain arabophone tire sur Mouloud Mammeri à l’identique des propos de Ben Bella contre Abane Ramdane et Hocine Ait Ahmed  - 21 mai 2011 - Il s’appelle Tahar Ben Aicha. Il n’est pas très connu pour une quelconque grande oeuvre. Les propos que lui a attribués le journal arabophone Al Khabar mammeri210_mai2011benaicha210_mai2011dans ses colonnes du samedi 21 mai (page culturelle) risquent de faire des vagues pour son attaque (gratuite?) contre feu Mouloud Mammeri le jugeant  »plus Kabyle qu’Algérien ». Des propos qui sonnent à l’identique de ceux tenus par Ben Bella quelques semaines auparavant à l’adresse du héros de la révolution algérienne Abane Ramdane et de l’un des historiques de la guerre d’indépendance nationale, Hocine Ait Ahmed.
     »Il était habité par sa kabylité. Il était plus Kabyle qu’Algérien ou nationaliste. Il faut ouvrir un débat sur ce sujet ». Ce sont là les propos traduits qu’aurait tenus Tahar Ben Aicha sur Mouloud Mammeri. Les circonstances dans lesquels ils sont exprimés sont tirés quelque part par les cheveux. L’article, signé par Alaoua Hadji, rendait compte d’un  »hommage » surprise que lui rendait, chez lui, des  »journalistes et des intellectuels de l’association  »la parole à la culture et à l’information ».
   Le journaliste est parti des prénoms que Ben Aicha (né en 1925 à Guemar, El-oued) a attribué à ses enfants et petits-enfants, qui renvoient tous à des personnages historiques du monde arabo-musulman, jusqu’à s’arrêter sur le cas de Zahir qui, dit-il, a été choisi pour le donner à un de ses enfants en hommage  »à celui qui a tué Kahina ». Et au journaliste, qui aurait pu bien ignorer ce détail et passer à quelque chose de plus sérieux, de lui dire que ses propos vont mettre en colère  »certains ». Il lui répond que seuls  »les adeptes de l’amazighité » vont l’être. Le journaliste l’interroge alors sur ce qu’il pense de Mouloud Mammeri, autrement plus connu à travers le monde pour un grande oeuvre littéraire et linguistique. Il eut la réponse problématique et le.. tour est joué.
    Pour le reste, l’article apparaît assez étrange d’autant plus qu’il est d’une pauvreté exceptionnelle sur le parcours de cet  »écrivain ». Le journaliste n’a donné aucun titre de son œuvre bien qu’il le qualifiait d’homme encyclopédie (Mawsouaa).(BMS – Lire la suite et commenter)

Kabylie-sécurité-Kidnappings: nouvel appel à une grève générale à Tizi-ouzou – 21 mai 2011 – Un nouvel appel à une grève générale dimanche 22 mai a été lancé à l’adresse des commerçants de la ville de Tizi-ouzou pour soutenir la revendication de voir appel230Alibérés sains et saufs Hammour Ali (71ans, propriétaire d’une marbrerie) et Bilek Mourad, un jeune homme de 18 ans. L’enlèvement de ces deux personnes a donné lieu à un grand rassemblement à Beni Douala (sud-est de Tizi-ouzou). Un précédent appel à une grève générale n’a pas été suivi d’effet, rappelle-on.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-justice: Les huissiers de justice du centre du pays élisent une nouvelle logo_huissiers2instance avec à sa tête maître Rachedi Mohamed de Koléa – 21 mai 2011 – Les huissiers de la chambre régionale du centre du pays ont élu dans la nuit de jeudi à vendredi une nouvelle direction avec à sa tête maître Rachedi Mohamed de la région de Koléa (Wilaya de Tipaza). Les nouveaux dirigeants de la chambre ont été élus au terme de trois jours d’une assemblée générale qui s’est déroulée à Matares (Tipaza). Il s’agit d’une première étape avant le renouvellement de la direction de la chambre nationale qui devrait intervenir en principe avant fin juin.(BMS – Lire et commenter)

TiziOuzou-APW: L’APW organise une  »rencontre technique entre les jan2010_27_belabbas_unereprésentants de la communauté algérienne en France, les associations et les compétences de la Wilaya »  – 21 mai 2011 -   »L’APW de Tizi Ouzou organise une rencontre technique entre les représentants de la communauté algérienne en France, les associations et les compétences de la Wilaya le 22 et le 23 Mai 2011 au siège de l’APW ». Il s’agit là d’un avis posté sur le site internet de l’APW qui ne donne pas plus de précision sur notamment qui sont  »les représentants de la communauté algérienne en France » et  »les compétences de la Wilaya ». L’APW de Tizi-ouzou est dirigée par le RCD de Said Sadi, rappelle-t-on.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-presse: Les locaux du journal Echorouk pris dans le feu des affrontements entre supporteurs du NAHD et du RCK - 21 mai 2011 -  Les locaux du journal Echorouk ont été pris vendredi dans le feu des affrontements entre supporteurs du NAHD et du RCK à la maison de la presse Abdelkader Safir de Kouba. Le siège du journal a échappé  »à une véritable catastrophe », commentait samedi Echorouk cet kabylie_230mai01incident.  »Après avoir constaté que la ruelle menant au stade Ben Hadad au niveau de la maison de la presse était bloquée par les services de sécurité, ils (les supporteurs) se sont pris à la maison de la presse Abdelkader Safir et au siège d’Echorouk », rapporte le journal dans la version web en français. Un des camions du journal a été incendié.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-chant: Takfarinas victime de son algérianité et sa kabylité? – 20 mai 2011 -  »Cela fait vingt ans que je n’ai pas rencontré mon public algérien, dans mon pays… A défaut de «moyens financiers» et de matériels nécessaires pour organiser un concert. dec2009_01_takJ’ai sollicité le ministère de la Culture à plusieurs reprises, en vain. Je n’essuie pas de refus certes, mais on ne me facilite pas la tâche en me contraignant à trouver moi-même des sponsors pour financer mes concerts. Ce n’est pas à moi de le faire. Les chanteurs orientaux et autres invités, lors des festivals algériens, cherchent-ils eux-mêmes des sponsors pour animer des concerts ? Non. Mais lorsqu’il s’agit de moi ou d’artistes algériens, dont la plupart sont établis à l’étranger, les entraves font barrage à nos ambitions ici, chez nous », la déclaration est de Takfarinas dans les colonnes d’El Watan week end. A noter que c’est l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) qui organisé les tournées des moyens orientaux dont Takfarinas parle. L’office est dirigé par Lakhdar Benturki nommé à ce poste du temps où Hamraoui Habib Chawki était ministre de la communication. Depuis des chanteurs orientaux et spécialement libanais comme Fayrouz, Magda Erroumi, George Wassouf, Wael Jassar, Ragheb Alama et bien d’autres ont fait le tour d’Alger acceuillis en VIP. Notons que Takfarinas sera l’invité de l’émission culturelle de la chaine 2 samedi de 21 h00 à 23h00.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-médias: Qui veut apprendre le kabyle écoutera la chaîne 2 (wivghan taqvaylit ad isel i radio thisnath – 20 mai 2011 - La chaîne 2 dite radio kabyle chaine2apparaît en pleine ascension de par la qualité de ses émissions et ses animateurs qui maîtrisent la langue kabyle comme ne le font certainement plus la majorité des Kabyles les plus durs à travers les villages et le monde. Il n’est un secret pour personnes que même les vieux et les vieilles ne parlent plus le kabyle pur y compris dans les villages mais désormais ce que l’on peut désigner par du franco-kabyle, c’est à dire des phrases composées d’un peu de kabyle et de beaucoup de français, résultat d’une influence évidente de la télévision française, les kabyles les préférant à l’ENTV, dit-e carrément la zéro par certains, pour la proximité de cette dernière au pouvoir. Ce constat est facile à faire dans tout débat qui s’engage entre Kabyles. Mais à la chaîne 2 on sent que la langue kabyle est véritablement réhabilitée. De plus, on sent un professionnalisme évident des animateurs et des journalistes qui présentent les journaux et point d’information. Bonne écoute. La chaîne 2 comprend des émissions diverses allant de celles à caractère politique à celle des artistes e, passant par l’humour et autres religieuses. Tard dans la nuit, la chaîne casse un grand tabou en s’ouvrant aux histoires du cœur et en direct.(BMS – Lire et commenter)

Marseille – Kabylie: Parfums de Kabylie  »Rriha n Tmurt » fête son 6ème anniversaire par un gala à Marseille - 19 mai 2011 – L’émission Parfums de Kabylie  »Rriha n Tmurt », de Hamid At Ali (Barkat) sur radio Gazelle fête son 6ème anniversaire le 21 mai à l’espace Matopub Lounes à Marseille par l’organisation d’un gala. Au prgramme, figurent Chenoud, Ali Ferhati, Amar Kobbi, Ali nWali, At Ali, Koudir Imghan, Youcef, Mhenna, Mameri, R4achid At Lazizi, Ali Makes et les poètes Dr Soulali et Pr Cherid. 6anniv_radioHamid375La soirée sera animée par Thierry M et Nora Tamazight, DJ Thierry et DJ Islan. Soirée payante pour 5 euros.(ANNONCE)

Algérie – politique:  El ISLAH premier parti à être reçu samedi sur les réformes politiques par Bensaleh - 19 mai 2011 -Djamel Ben Abdesselam a déclaré jeudi que le mouvement El Islah dont il est le secrétaire général ira aux consultations politiques que mènera à partir de samedi Abdelkader Bensaleh, le président du sénat algérien. Il a précisé lors de l’émission politique de la chaîne 2  »Le rendez-vous du jeudi » (11h00- 12h00) que sa formation (islamiste) sera la première a être reçue à ces consultations en déclarant auparavant que c’est le mouvement El Islah qui a appelé à des réformes politiques et auquel, selon lui, le président Abdelaziz Bouteflika, a répondu favorablement.(BMS – Lire et commenter)

Kabylie – Chant: Takfarinas:  »Cela fait 10 ans que je cavale pour chanter chez-moi » - 19 mai 2011 –  »Cela fait 10 ans que je cavale pour chanter chez-moi, je dec2009_01_takn’y arrive pas », a déclaré le chanteur Takfarinas dans une interviex publiée jeudi par à l’Expression.  »Je n’arrête pas de solliciter les autorités concernées, à leur tête le ministère de la Culture, pour un show. Mes démarches n’ont, jusque-là, pas abouti. A chaque fois, on me dit qu’il n’y a pas d’argent pour couvrir mon concert. Pourtant, je ne demande pas la lune. En 2005 et en 2006, on m’a demandé de ramener l’argent nécessaire pour assurer ma prestation. Je suis allé au charbon. Je croyais pouvoir réussir à décrocher des sponsors. Je n’ai pas réussi. On sponsorise une activité organisée par une structure, pas une initiative individuelle. Cela dit, j’ai toujours l’espoir de chanter en Algérie. C’est une question de conjonctures et de temps. Je ne lâche pas l’affaire. Je chanterai en Algérie Incha Allah. ».(BMS – Lire et commenter)

TiziOuzou-internet: APW et Wilaya de Tizi-ouzou: deux sites peu développés et très peu visités – 19 mai 2011 – Le site de l’APW de Tizi-ouzou, créé le 21 mars 2009 affichait jeudi 19 mai 2011 en milieu de journée le nombre très très modeste de 14.096 visiteurs soit à peine 19 visiteurs par jour. Le site de la Wilaya de Tizi-ouzou créé la même année (sans précision du jour ni du mois) affichait un peu plus soit 55.744 visiteurs (environ 77 visiteurs par jour). Les deux sites restent marqués par le retard dans la diffusion des informations concernant ces deux institutions bien que ces dernières soient pourvues en cellules de communications très fournies en éléments.A titre indicatif, Kabylie News enregistre un trafic quotidien de 1.200 visites en moyenne.(BMS – Lire et commenter)

Ahrik-société: Le village Ahriq prépare une grande fête pour fin juillet – 19 mai 2011 - Le village Ahriq, de la commune de Bouzeguene, se prépare à fêter en grande ahriq_19mai2011_mosqueepompes cet été l’inauguration d’une nouvelle mosquée que ses habitants ont réalisée.
    La fête, qui devrait intervenir fin juillet, ne sera pas uniquement à caractère religieux puisqu’il est prévu des activités socio-économiques et culturelles pendant toute une semaine qui seront couronnées par l’organisation d’un gala avec la participation des chanteurs locaux venant de tous les villages de Bouzeguene.
    Il est question également de foire économique et artisanale et même de conférences portant sur divers thèmes dont l’emploi des jeunes, at-on appris de source proche des organisateurs de l’événement.
    Le village Ahriq est situé à l’extrême est de la commune de Bouzeguene, aux limités territoriales avec celle d’Ath Zikki avec pour voisin les villages de Houra et Mansoura. Le village comprend plusieurs grandes familles dont les Sadou, Hamoudi et Bellabas dont sont issus l’actuel président de l’APW de Tizi-ouzou (Bellabes Mahfoudh, du RCD) et le tout nouveau chef de sûreté de la Wilaya (Bellabes Moussa).(BMS – Lire et commenter)

Algérie-Politique-APN: Abdelaziz Ziari voit dans ceux qui appellent aux réformes des gens qui «veulent prendre nos postes » (El Watan) - 18 mai 2011 - Le président de l’assemblée populaire nationale (APN, chambre basse du ziari2Parlement algérien), Abdelaziz Ziari, voit dans ceux qui appellent aux réformes politiques des gens qui «veulent prendre nos postes», a rapporté El Watan.
mai2010_aitmenguellet_bentaha     »Ils veulent qu’on quitte la scène pour qu’ils prennent nos postes ? Les revendications de certains démocrates visent à avoir des postes.», a déclaré Ziari, 66 ans, trois fois député et quatre fois ministre depuis 1983, rappelle El Watan dans un article signé par Fayçal Métaoui.
    Ziari a reconnu une fraude aux quotas en 1997 lorsque le RND de l’actuel premier ministre Ahmed Ouyahia, né quelques mois auparavant, a remporté la majorité des sièges à l’APN.  «Je crois que la satisfaction autour du Parlement de 1997 vient du fait que des quotas et des parts avaient été distribués. La parole n’était pas donnée au peuple », a déclaré Ziari cité par El Watan pour qui la révélation est de taille.  »Ahmed Ouyahia, permanisé à la tête du RND depuis des années, saura apprécier cette sortie des bois du chef de l’APN. Toujours est-il qu’à l’époque, le FLN a «caché» le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la fraude électorale », a ajouté le journal algérien.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-Politique-partis: Le RCD estime que participer au dialogue de Abdelkader Bensaleh  »serait synonyme de complicité du reniement et du détournement de la volonté » du peuple - 18 mai 2011 - Le parti de Said Sadi réagissait dans une une_sadidéclaration diffusée sur internet, à une correspondance du ministère de l’intérieur dans laquelle celui-ci l’invitait à donner ses  »propositions et avis sur les procédures engagées par le chef de l’Etat(Abdelaziz Bouteflika, ndlr)  en guise de réponse à la crise qui affecte le pays depuis des années ».
    Le RCD affirme que  »l’époque des bricolages politiques est révolue (et que la) phase de transition à laquelle travaille le RCD avec les forces démocratiques se fera contre les tenants du pouvoir actuels et en dehors de leurs arcanes ».  »Ce simulacre d’invitation au dialogue qui tourne à un monologue du pouvoir est une insulte à la souffrance et la colère des Algériens qui aspirent à la dignité, la liberté et la prospérité. Au moment où le peuple demande l’alternance, le pouvoir se dope par la dilapidation éhontée du trésor public. Quand le citoyen exige la transparence, on lui oppose l’opacité et la concentration des prérogatives par un nouveau code communal digne du deuxième collège de l’époque coloniale. Pendant que l’Algérien lutte quotidiennement pour le changement, les autocrates préparent leur succession dans le sérail’, ajoute la déclaration. M. Bouteflika a chargé le chef du sénat Algérien de mener un dialogue politiques dans le cadre des réformes politiques y compris de la constitution qu’il entend engager. Il sera secondé par le général à la retraite Touati et un conseiller à la présidence, Mohamed Boughazi.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-Histoire-Politique: La «Bleuite» ou l’art de trahir sous l’ombre de la révolution - 18 mai 2011 - La bleuite est un corps constitué d’Algériens dûment  retournés, sous l’égide du capitaine Paul Alain nafaa_appel230Léger des services du 2 éme bureau de M. Amar Azouaouil’armée coloniale, destiné à infiltrer et noyauter le Front et l’Armée de Libération Nationale dans les maquis, et faciliter leurs destructions. Elle constituât le réseau type pour l’apport principal des services secrets en matière de renseignements et d’informations.
    La bleuïte n’est pas une oeuvre imaginaire d’ordre  psychologique, comme on le sous entend et l’on veut le faire croire en dernier ressort, c’est-à-dire, nier l’existence de ces indicateurs pour discréditer le comportement et les agissements du commandement de la wilaya 3, vis-à-vis de ses éléments. Le but de l’armée coloniale étant simplement de vouloir préserver la  réalité du terrain en essayant de faire prévaloir  cet effet  psychologique et sauvegarder les enjeux de l’opération. Cette  propagande a d’ailleurs permis également à certains officiels algériens frondeurs, d’élever la voix encore plus à l’indépendance, pour discréditer Amirouche et l’ensemble de la wilaya 3 sans scrupule et sans réserve.
    Il s’agit d’une œuvre réelle et effective dûment planifiée et organisée, qui  est  heureusement apparue dans les archives de la wilaya 3 et  des comptes rendus  adres-sés  au GPRA  au cours de l’année 1958, mettant à nu les desseins des services secrets de l’armée française, objet d’ailleurs d’un télégramme de félicitations du GPRA à l’adresse du colonel Amirouche pour l’avoir circonscrite. Comptes rendus qui devront être désormais exhibés officiellement pour mettre fin à tant de blasphèmes, notamment de certains révolutionnaires qui veulent s’attribuer le monopole de la vérité historique et jouer le jeu de tiers falsificateurs notoires.(Amar Azouaoui – Lire et commenter)

Brèves- Football: défaite historique de la JS Kabylie devant le Chabab de Belouizdad (ex-CRB) 7 buts à 1La JS Kabylie mokraneALounes230_mai2011a enregistré lundi une défaite historique de par le score devant le Chabab de Belouizdad (ex-CRB) 7 buts à 1. Les Berrefane, Remmache, Nessakh, Rial, Ziti (Berchiche 29’), El Orfi, Saïdi (Naïli 31’), Tedjar (Lemehan 76’), Yaghia Cherif, Younes, Hamiti, dirigés par Belhout, ont inscrit ainsi une page noire dans l’histoire du club kabyle.(BMS – Lire et commenter)

Brèves- – sécurité: encore trois kidnappings en kabylie - 18 mai 2011 - Trois kidnappings (enlèvements) ont été enregistrés en quelques jours en Kabylie dont l’un a tourné déjà au drame, la presse faisant état de la découverte du cadavre d’une jeune fille à Aghribs dont il a été enlevé des organes. Les autres enlèvement sont celui de Mourad Bilek qui a suscité la mobilisation générale à Ath Douala (Beni Douala) et celui de H.Said, enlevé prés de Mechtras, qui a provoqué également la mobilisation des comités de villages de Berkouka appelés à se réunir mardi à Mechtras.(BMS – Lire et commenter)

Brèves: environnement: La police chasse les occupants des trottoirs de la rue de la paix à Tizi-ouzou  - 18 mai 2011 - L’opération de récupération de la voie publique se poursuit à Tizi-ouzou. Dimanche, ce fut le tour de la rue de la paix qui a vu les occupants de ses trottoirs vider les lieux face à la détermination des autorités à les chasser de cet endroit. Des sources officielles parlent de deux mois pour récupérer tous les accotements de la voie publique squattés par des marchands de l’informel parfois depuis plus de 15 ans. C’est la cas par exemple de la sortie est de la ville où les échoppes élevés devant le mur du CHU de Tizi-ouzou ont été détruites. Les gens restent toujours sceptiques face à de telles opérations, l’histoire ayant enseigné que lorsqu’on chasse  »l’inaturel »… il revient également au galop.(BMS – Lire et commenter)

Kabylie – nostalgie: Quel sort attend l’école plus que centenaire d’Ait Ikhlef (Bouzeguene)? - 17 mai 2011- Quel sort attend l’école plus que centenaire d’Ait Ikhlef (Bouzeguene), sachant qu’il s’agit là d’un véritable lieu historique qui tombe en ruine d’année en année?
ecole_aitikhlef215_17mai2011    Ce qui reste de l’école mérite bien une petite restauration pour en faire un lieu de pèlerinage pour tous ceux qui ont entamé leurs études primaires, venant principalement des villages Ait Ikhlef, Ait Mizara ou Ait Sidi Hand Ouali, Tizouine et Ath Lqarn. Les générations post-indépendance se souviennent encore avec un pincement au coeur de l’endroit mais aussi des enseignants qui ont marqué cette école dont cheikh Hamou (devenu directeur), Arezki At Ichiwth (Slimani), cheikh Ferhat etc. On se rappelle avec nostalgie et respect également de la défunte Nna Ouardia At Ichiwth, qui assurait la fonction de cuisinière et qui gratifiait les élèves d’un goûter.     Bien avant cette période, de nombreux élèves venant d’autres villages ont connu leur premiers pas dans l’enseignement dans cette école. Parmi les plus connus, figure celui qui deviendra le colonel Mohand Oualhadj, le chef de la wilaya  3 historique.
web1perles230   Il serait intéressant que la commune en fasse un musée d’histoire qui viendra s’ajouter à deux grands projets réalisé ou en réalisation tout à coté. Il s’agit d’une crèche communale, déjà achevée, et d’une bibliothèque dont les travaux connaissent un taux d’avancement appréciable.(BMS – Lire avec vidéo)

Kabylie  – chant : Takfarinas revient avec un nouvel album ‘’Lwaldine’’ (les parents) – 17 mai 2011 – Akfadou production sort ces jours-ci (16 mai en principe) un nouvel album de Takfarinas intitulé L’waldine, ou l’hymne aux parents, avec un grand dec2009_01_takrenfort publicitaire fait autour du produit marqué par un affichage et même le déploiement à Tizi-ouzou de grands portraits du chanteur mais aussi par des spots radiophoniques à travers notamment les ondes de la chaîne 2. 
      Lundi, Takfarinas était d’ailleurs l’invité d’une émission matinale de la chaîne dite kabyle (radio kabyle) au cours de laquelle il a défendu le sérieux de son produit et affirmé avoir totalement financé personnellement ce double album. Il a annoncé son intention de le défendre via une campagne promotionnelle à travers tous les médias, y compris la chaîne 1 (arabe).
       Son album comprend 16 titres dont 8 chansons dans le genre Chaâbi dont il est accroc et l’autre partie dans le style qu’il a inventé, le Yal Musique. 
       Son dernier double album remonte à 2005 bien que lors de la dernière coupe du monde et après son déplacement au Soudan avec l’équipe algérienne de Football, il a été édité un single qui aurait à la gloire des verts mais qui aurait été toutefois un vrai bide. Inhabituel pour un chanteur prolifique, moderne et au style de la jeunesse de l’heure. Les chansons de Takfarinas sont toujours agréables à écouter. Elle ont toujours un sens. 
        La preuve: nous vous invitons à lire la vidéo qui suit qui montre la beauté des montagnes de la Kabylie accompagnée d’un morceau choisi d’une de ses chansons qui titille la nostalgie de tous ceux qui vivent ailleurs qu’en Kabylie.(BMS – Lire avec vidéo)

Algérie-Histoire-Politique: Ben-Bella venge la mort  de « Bella-Den » (Par Amar Azouaoui)- 16 mai 2011 – Rien d’étonnant ; Ahmed Ben-Bella,  ne peut parler sans évoquer le Kabyle, benbella_mai2011_bentahapour mieux prendre l’élan, rehausser le prestige et le fantasme de M. Amar Azouaouil’arabisme.  Premier Président de la République Algérienne, il avait déjà dit, au micro d’El-Djazira, que : «La révolution algérienne était d’essence islamique et Arabe, elle avait surtout eu lieu grâce au soutien des Egyptiens et le congrès de la Soummam était une trahison puisqu’il a rayé de sa charte ces origines. Ce congrès a fait dévier la révolution des objectifs tracés le 1er novembre 54»
    Sacrilège !… La révolution algérienne était d’essence, certes, islamique, mais algérienne, pour ne pas la personnifier (amazigh ou arabe), même si elle a eu le soutien, ou le vouloir des égyptiens. Elle ne peut être inféodée. benbella_ahmedLa lutte que le peuple algérien a engagé reste une action de décolonisation et  non  de choix  du partenaire ethnique ou identitaire. Ce choix étant ancestral et le place,  seul,  en porte à faux, d’ailleurs de père et de mère marocaine.
    Le congrès de la Soummam a donné  pour l’Algérien une charte de référence exclusive,  par sa  clarté, son fondement  et son contenu, qui ne laisse place à aucune mauvaise interprétation ou surtout à de mauvaises intentions. Comme il est  dit, nul ne se situe dans cette doctrine, sauf  l’algérien qui veut la liberté et il doit l’arracher au prix de sa vie.  Le congrès n’a  trahi personne et n’a rayé et ne veut rayer à travers sa charte, que le colonialisme indécent et qui occupe notre pays et essaye de rester dans sa féodalité.
    D’autres parts, ces assises qui ont permis le regroupement de la plupart des cadres de la révolution, sur les lieux même de combat, défiant l’ennemi, est un effarent succès en lui-même. La déviation à laquelle  le sieur Ben Bella fait allusion,  fait partie de ses propres rêves de voir illustrer ses vœux auprès de tiers concernés, notamment l’Egypte. Les congressistes sont irrémédiablement pris par les voies et moyens de consolider la lutte pour l’indépendance  et non comment altérer l’unité du peuple..(Amar Azouaoui – Lire la suite et et commenter)

Kabylie-poésie: Après la philosophie, l’écriture et la poésie, Mokrane Ait Lounes se prépare à publier un album de chant kabyle - 15 mai 2011 – Après la philosophie, l’écriture et la poésie, Mokrane Ait Lounes se lance dans la chanson. Il a mokraneALounes215mokraneALounes230_mai2011annoncé samedi à Kabylie News son intention de produire un album de chansons en kabyle très prochainement. Il a déjà quatre chansons prêtes à être enregistrées. Il dit qu’il compte bien le faire très prochainement avec l’aide d’un grand chanteur de sa région, Lakhdar Sennane.
    M. Ait Lounes a offert dans une vidéo diffusée szur Kabylie News un très beau poème qu’il a dédié à son pays, l’Algérie, et à ses enfants. C’est un poème déclamé avec passion dans lequel se dégage la douleur de quelqu’un qui voit son pays aller d’une difficulté à une autre, d’un malheur à un autre mais aussi dans l’espoir de le voir se relever.
    Mokrane Ait Lounes dit comprendre les reproches que lui font les gens de ne pas faire dans la poésie en kabyle, sa langue maternelle, alors qu’il en diffuse en français sur plusieurs sites internet dont Kabylie news. Ce poème qu’il a intitulé ‘L’année 1962 » est une réponse à cette attente en précisant que son problème réside dans l’écriture de ses poèmes en kabyle.  »Je suis de l’ancienne génération et je ne sais pas écrire dans ma langue », a-t-il dit lors d’une rencontre à la Maison de la culture Mouloud Mammeri. Bien plus, il risque de surprendre très bientôt.(BMS – Lire avec vidéo)

TiziOuzou-société: L’opération menée contre le marché informel se poursuit avec un premier bilan et des précisions sur son déroulement – 14 mai 2011 – L’opération menée jeudi matin de façon spectaculaire et inattendue contre le marché informel dans la ville de Tizi-ouzou se poursuivait samedi matin avec le déploiement très police210tôt dans la matinée d’un important dispositif policier alors qu’un un premier bilan et des précisions sur son déroulement sont diffusés via la presse.
    L’opération a surpris par la discrétion qui l’a entourée jusqu’à son déclenchement jeudi matin et aux aurores supervisée par le Wali, Abdelkader Bouazghi en personne et le nouveau chef de sûreté de Wilaya, Moussa Bellabes, ont rapporté plusieurs journaux. Un communiqué de la police, cité par la presse, fait état de 93 individus interpellés pour les soumettre à un  »examen de situation ». Il est fait état dans la presse également de la destruction de 26 baraques de fortune détruites.
    La presse a fait état tout aussi bien du soulagement de la population que du scepticisme de certains.  »Nous avons l’habitude de voir ce genre d’opération un temps avant que les choses ne retournent à leur cours anormal devenu par la force des choses normal’, rapporte Le jour d’Algérie qui note que la  »reprise des choses en main par la police pour ce kabylie_230mai03premier jour (jeudi, ndlr) était plutôt facile et sans grands couacs ».  »Les habitants apprécient ce retour de la force de loi dans leur ville et commencent à voir la lumière d’autant plus que les murs de la rue Lamali Ahmed et les limites des trottoirs ont été repeints aux couleurs bleu blanc rouge alors qu’ils étaient noircis d’écriteau et d’affiches très vieilles », a ajouté la même source.
    Dans le sillage de cette opération sont nées comme il fallait s’y attendre des rumeurs sur la raison qui l’a déclenchée. La vox populi parle d’un général qui était passé devant le CHU et qui serait outré jusqu’à faire intervenir les autorités. Une autre rumeur affirme que c’est le blocage la veille du cortège ministériel de Djamel Ould Abbes (santé) alors qu’il parvenait devant le CHU, qui a  été la goutte qui a fait déborder le vase et la vase.(BMS – Lire la suite)

Canada-Théâtre-Annonce: Tournage du DVD de la dernière pièce de théâtre d’Arab Sekhi ‘’Ass n unejmaa’’  - 14 mai 2011 - Le TRA-AAA a le plaisir d’annoncer l’enregistrement publique sur DVD de la pièce de Théâtre ‘’Ass n unejmaa’’  le 11 juin 2011 à Montréal. Vous êtes cordialement conviés à venir y assister en grand nombre. Cela sera l’occasion pour vous de venir voir ou revoir la pièce, d’être témoin de l’événement (enregistrement du DVD) et de contribuer à la création d’une œuvre artistique qui viendra enrichir notre patrimoine culturel. Afin de partager cet événement avec son public, le TRA-AAA a adapté le prix du jillet au caractère spécial de cette représentation et l’a fixé à  10$.(Annonce)

Bouzeguène-associations: Snacel Saïda, crée le premier club hippique de la Kabylie – 14 mai 2011- Bonne nouvelle pour les amateurs d’équitation, une association club équestre d’Akfadou, CEDA, vient de poser ses sabots à Aït  Ferrach (Bouzeguène) mai2011_14_snacel215chez Snacel Farida et Lounis. Ce couple qui préside à la tête de cette association hippique, gère une écurie de leur propre création, comprenant cinq chevaux, de très beaux purs sangs arabes, dont deux poulains nés dans le village.
    Nous nous sommes déplacés, jeudi dernier, 12 mai, à Aït Ferrach où nous attendait Farida qui nous a fait visiter sont écurie. Cinq chevaux qui paraissaient heureux de nous voir. Ces chevaux ont tous une identité : Ils s’appellent Wahrania (Kiki) achetée à la jumenterie de Tiaret, une merveilleuse jument à la robe bleue, Océane, Lafita ou encore Rusthy et Ruby, deux poulains marron nés récemment.
    Cette association, la première du genre, en Kabylie, a pour objectif la création d’un centre équestre, ou d’une ferme équestre.
    Publicité Le centre, assurant la pension des montures, va proposer des cours d’équitation dispensés par la présidente mais aussi des balades à cheval ou poneys ainsi que des animations équestres. Cependant le projet de Mme Senacel ne peut se concrétiser que par la mise à sa disposition d’un terrain d’environ 3000 m2 qui accueillera le centre équestre et qui servira au développement des activités hippiques. La demande adressée aux autorités locales, si elle a suscité une certaine satisfaction auprès du P/APC, n’en a, pour le moins, pas donné de résultat ni encore moins de propositions concrètes. Les autorités semblent ignorer tout de ce qui entoure le projet d’une association qui gère les activités équestres.(Kaci Kamel – Lire la suite avec photos)

TiziOuzou-société-environnement: Un impressionnant dispositif policier vide plusieurs rues de Tizi-ouzou des activités informelles - 12 mai 2011 – Les policiers anti-émeutes étaient en force jeudi matin à Tizi-ouzou pour empêcher les acteurs aout_26_ddk_todu marché informel d’occuper plusieurs rues de la ville des genêts, transformée depuis des mois en un véritable souk.
    La rue qui va du carrefour du centre ville (immeuble Djudjura), jusqu’au stade du 1er novembre, en passant entre la cité les genêts et l’hôpital Mohamed Nadir du CHU de Tizi-ouzou, a été complètement vidée des vendeurs occasionnels qui étalaient leurs marchandises sur les trottoirs débordant parfois sur la chaussée.
    Les forces de l’ordre se sont même attaquées à certaines constructions en dur dans cette rue et celle menant vers la sortie-Est de la ville près de la station des fourgons. Les kiosques construits depuis des années en bordure de trottoirs semblaient visés par l’opération puisque des engins de travaux publics et des camions ont été ramenés pour dégager la rue des restes de ferraille et autres briques une fois détruits. Toutefois, jusqu’en fin de matinée les forces de police n’étaient pas intervenues. Au centre ville, le marché informel du téléphone portable comme celui des fruits et légumes ainsi que les revendeurs de cassettes ont disparu. Des commerçants de fruits et légumes continuaient toutefois à occuper une rue longeant le marché couvert qu’ils ont déserté pour son insalubrité et son manque d’éclairage. Ils semblent être tolérés pour cette raison.
    Il s’agit d’une opération inédite en terme de moyens mis en œuvre qui ne semble pas pour l’heure avoir rencontré de résistance notable. Il reste toutefois à savoir si elle se poursuivra dans les prochains jours ou s’il ne s’agit d’une opération ponctuelle comme celles déjà observées par le passé.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-presse-internet: Le nouveau site de l’APS: que de l’officiel, pauvre en détails et figé pendant la journée - 12 mai 2011- Le nouveau site de l’Agence officielle Algérie Presse Service (APS) reste dominé visiblement, comme pour le précédent, par les aps_news375activités officielles. De plus, le site semble figé pendant 24 heures, sa page d’accueil n’étant mise à jour  visiblement qu’une fois dans la journée, contrairement à ceux de nouveaux médias apparus sur internet comme Tout sur l’Algérie et elwatan.com qui donnent des informations en temps réel sur les grands événement dans le pays ou ailleurs.
    Jeudi matin, le site de l’APS affichait de long en large des dépêches traitant de déclarations de responsables officiels contrairement aux directives pourtant toutes récentes du président Abdelaziz Bouteflika qui demandait aux médias publics de s’intéresser à toute la société y compris l’opposition. Le site n’évoquait par exemple la protesta des médecins résidents à Alger, qui a fait la une de plusieurs journaux, que sous le couvert des déclarations du ministre de la santé, Djamal Ould Abbes sur le sujet. Aucun mot n’a été concédé sur les brutalités policières réservées aux médecins, comme l’a rapporté El Watan. De plus, le site ne donne que le chapeau de l’information (le lead) laissant les visiteurs sur leur faim en affichant au bas du texte de chaque information  »Cette partie est réservée aux abonnés ».
    L’APS réussit en réalité la prouesse de faire payer en amont et en aval ses informations liées à l’activité gouvernementale. Elle fait payer le gouvernement via la subvention qu’elle reçoit du trésor public comme elle le fait ensuite à ses clients, qui sont généralement liés au même gouvernement, parce qu’ils formeraient la majorité de ses abonnés. Pour l’actualité internationale, le fil des informations de l’agence, tel qu’il apparaît via le site, reste dominé par la reprise des informations d’agences de presse comme l’AFP bien que l’APS possède une bonne douzaine de bureaux à l’étranger. Mais ceux-ci ne s’intéressent en général qu’aux activités liées à l’Algérie dont les visites épisodiques des ministres dans les pays concernés.(BMS – Lire et commenter)

Algérie – Politique – Presse: Les parents de Ben Bella sont marocains … – 12 mai 2011 – Les parents de Ben Bella sont marocains. C’est l’ancien président algérien benbella_ahmedlui-même qui le dit dans un entretien accordé à Jeune Afrique. Ben Bella a affirmé dans cet entretien que les marocains, par rapport aux Tunisiens, sont  »de vrais combattants et non des poules mouillées. »
     Du compte rendu fait de l’entretien par le journal El Watan dans son édition du mercredi 11 mai, Ben Bella s’est attribué la paternité de l’attaque de la Poste d’Oran alors que tout le monde reconnaît la planification de cette  audacieuse action à Hocine Ait Ahmed.
     Ben Bella a dévoilé ensuite son penchant au régionalisme que d’autres appelleraient peut-être racisme en parlant de Kabyles lorsqu’il aborde des faits liés à Abane Ramdane et à Ait Ahmed. Les propos de celui à qui un comité scientifique de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou a attribué le titre de doctorat honoris causa, risquent de provoquer des vagues y compris dans le cercle présidentiel du fait qu’il s’est attaqué à la vie privée du président Abdelaziz Bouteflika, qui l’a pourtant choyé de cadeaux et autres avantages. Il lui a reproché de ne pas s’être marié malgré son âge. Ben Bella n’a pas tari d’éloges envers l’ancien président français De Gaulle qui l’a décoré alors qu’il était dans l’armée française à la fin de la deuxième guerre mondiale.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-histoire: L’ex-SAS de Bouzeguene un lieu historique sensible non protégé … - 11 mai 2011 -  Le terrain qui accueillait pendant la guerre de libération nationale ex_sas215l’ex-Section Administrative exsas_Bouzeguene215 Spécialisée (SAS) de Bouzeguene, créée par la France comme bon nombre d’autres en Algérie dans le cadre de sa gestion de la guerre contre les combattants de la liberté (les Moudjahidine), reste encore mal protégé alors qu’il s’agit d’un lieu d’une grande sensibilité et de mémoire, qui hante encore individuellement ceux qui y ont vécu des moments terribles notamment dans sa salle de torture dit TASRAFT.
    Et ils sont nombreux parmi la population locale de Bouzeguene qui sont encore vivants à se rappeler des moments terribles de torture et d’humiliation en passant près de cet endroit qu’ils évitent pour ne pas raviver leur douleur. Que de personnes y ont été emprisonnés des jours et des nuits dans le cachot dit à Tasfrat, les pieds dans l’eau. Que de personnes se sont fait boire de l’eau au savon pour leur soutirer des renseignements sur les moudjahidine.
    Pour certains moudjahidine de la région, l’ex-SAS n’avait rien d’une section administrative qui distribuait des denrées alimentaires à la population mais bien le 2ème bureau du service de renseignement français qui utilisait des méthodes psychologiques et parfois de la torture pour obtenir des renseignements.  »La SAS avait ses indicateurs dans tous les villages et faisait du chantage aux populations qui ne se pliaient pas à ses directives en lui interdisant de sortir du village et de souffrir, voire de mourir de faim », a affirmé un moudjahid.
    Bien que la guerre soit maintenant loin derrière, il est désolant de constater que les lieux ou devraient être érigés une bibliothèque, un musée et d’autres espaces de recueillement à la mémoire de ceux qui y ont perdu leurs vies sous la torture, devienne aujourd’hui un parc communal envahi par des engins de travaux publics et des bureaux administratifs et même un cabinet médical. Décidément, l’ex SAS reste toujours un endroit lugubreet le sang des martyrs crie à la face de tout le monde ce manque d’irresponsabilité dans la négligeance des lieux.(BMS – Lire avec la vidéo des lieux)

Algérie poste: La poste d’Ait Ikhlef à mille lieues des cohues observées dans les agences d’Algérie Poste à Tizi-ouzou - 10 mai 2011 - La poste de Bouzeguene dite  »poste d’Ait Ikhlef » est réellement à mille lieues des cohues observées depuis un poste_bouzeguene375pali_yahoucertain temps dans d’autres agences d’Algérie poste, particulièrement dans celles du chef lieu de wilaya de Tizi-ouzou qui font face à de longues files d’attente en raison du manque des liquidités.
    Ce constat a été observé lundi en fin de matinée marqué par un service très fluide ave des usagers réduits au strict minimum. Les gens venaient remplir des formalités diverses dans toutes leurs aises, loin des tensions observées ailleurs.
    Bien entendu, ceci apparaît comme résultat de l’assiduité et la disponibilité du personnel, chacun à son poste de travail, mais aussi à cause de la bonne gestion qu’effectue dans cette agence son directeur M. Yahou Ali. Celui-ci se distingue par sa bonne communication avec les usagers si bien qu’il apparaît comme s’il connaissait presque tous les visiteurs de son agence et leurs difficultés, qu’il s’empresse à prendre en charge
    La poste de Bouzeguene continue à porter le nom d’Ait Ikhlef qu’elle tire depuis son ouverture au souk de Tleta, qui se tient encore chaque mardi de la semaine et qui était jadis situé à quelques dizaine de mètres du village Ait Ikhlef au lieu dit Sidi Abdelouahed.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-Routes: Les fourgons taxis desservant Ibekarene et Ath Ikene font grève à cause de la route en état de dégradation avancée - Les chauffeurs juillet_22_fourgonset ou propriétaires des fourgons taxis desservant les villages Ibekarene et Ath Ikene ont fait grève pendant trois jours pour protester contre l’état de dégradation avancée de la route sur laquelle ils circulent.
    Ils entendent ainsi lancer un message d’alerte pour amener les autorités locales à réagir pour réparer cette route qui touche en réalité quatre villages que sont  Ibouyisfene, Ath Said, Ibekarene et Ath Ikene. Ce problèmes touche tous les particuliers résidents dans es villages. Il reste à savoir si les autorités communales ont la capacité de répondre sur leur budget au problème soulevé. La commune de Bouzeguene comme nombre d’autres qui n’ont pas de recettes fiscales importantes continuent à dépendre essentiellement des programmes des plans communaux de développement qui ne peuvent pas permettre de satisfaire tous les besoins divers des 24 villages. A moins que les autorités de Wilaya n’interviennent comme dans ce genre de cas en raison de la dégradation trop flagrante de cette route de 4 kilomètres environs.(BMS)

Culture-politique: Empoignade politico-culturelle entre Younes Adli et Ould Ali El Hadi à la Maison de la culture de Tizi-ouzou - - 8 mai 2011 - Une empoignade politico-culturelle a mis aux prises samedi l’écrivain Younes Adli et le adli_oulaalidirecteur de la culture de Tizi-ouzou Ould Ali El Hadi lors d’une conférence sur l’histoire de la résistance algérienne à la Maison de la culture Mouloud Memmeri, a rapporté un témoin de la scène.
    L’incident s’est produit lorsque Younes Adli, qui présentait une conférence sous le thème  »Le rôle de Tadjmaat dans l’insurrection de 1871 », s’est mis en colère contre la programmation de l’événement le samedi 7 au lieu du jeudi 5, reprochant ensuite à Ould Ali El HADI, présent dans la salle, ses amitiés politiques parmi ceux qui soutiennent le président algérien Abdelaziz Bouteflika, a ajouté la même source.
    Ould Ali El Hadi, qui a été le directeur de la campagne électorale du président algérien lors du dernier scrutin présidentiel, est intervenu pour stigmatiser à son tour Younes Adli amenant le président de la séance SI OUALI Ahmed à piquer une colère et à décider de se adage_chevre230retirer et quitter les lieux. Il a fallu beaucoup de palabres pour que celui-ci n’accepte de revenir à de meilleurs sentiments pour présenter sa conférence  »Cause profonde et conséquence de l’insurrection de 1871 ». Kardja Mohamed Lahcen dévait présenter quant à lui le thème de «L’insurrection de 1871 », a conclu la même source.(BMS)

Culture-Edition : Lynda Hantour explore la Kabylie profonde et livre Agerruj, un guide de la Wilaya de Tizi-ouzou - 8 mai 2011 - Pendant plus de trois ans, Lynda Hantour a sillonné les quatre coins de la wilaya pour récolter les Lynda_hantourinformations nécessaires pour son ouvrage, mais aussi afin de prendre des photos indispensables pour ce genre de travaux de recherche. C’est après d’âpres efforts, menés en solo, que Lynda Hantour a pu enfin publier son livre, la semaine dernière. L’ouvrage est disponible en librairie et il a eu déjà un accueil chaleureux de la part du lectorat.
    Le livre se vend déjà très bien, selon les libraires. Sur la couverture, Lynda Hantour propose la photo du village le plus symbolique de la wilaya, Ath El Kaïd, classé patrimoine culturel national.  L’ouvrage de Lynda Hantour, composé de 272 pages, propose des tas d’informations tant sur le plan touristique que culturel, religieux, économique, social et même sportif. Tous les potentiels que recèle la wilaya de Tizi Ouzou sont résumés par l’auteur qui n’a pu réaliser ce livre que grâce à sa grande abnégation, à son ingéniosité et à son savoir-faire.
    Lynda Hantour n’a pas bénéficié de beaucoup d’aide et d’assistance de la part des responsables des secteurs concernés censés lui prêter main forte. Mais l’auteure a pu aller au bout de son rêve, puisqu’aujourd’hui, le travail qu’elle propose est professionnel et répond aux normes internationales en la matière. L’auteure précise que son livre est plus une synthèse des différents aspects culturels, naturels, historiques et artisanaux qu’un simple exposé de circuits touristiques rassemblés dans un simple guide voyagiste. (Aomar MOHELLEBI – Lire la suite et commenter)

Associations-Matoub: L’association Tagmats de Lyon tient une conférence de presse à Tizi-ouzou sur les stèles saccagées en Kabylie- 8 mai 2011 – Le président de l’association Tagmats de Lyon (France) a tenu dimanche une conférence de juin2010_25_matoubpresse au siège de l’association Tussna à Tizi-ouzou portant sur les stèles dédiées à Matoub Lounes retrouvées saccagées en plusieurs endroits de la Kabylie.
    Dalil Makhloufi a indiqué à cette occasion que son association entend bien rénover les stèles saccagées et en réaliser d’autres pour défendre la mémoire du rebelle assassiné le 25 juin 1998 à Talla Bounane sur la route de son village dans la région de Beni Douala. Toutefois, les nombreux journalistes présents sont restés sur leur faim quant à l’identification de ceux qui sont derrière ces actes sauf dans le cas de Ouaguenoun où a été désigné clairement un  »voyou » et dans un autre village où est pointé du doigt un imam  »sans être sûr » que ce soit lui qui ait suggéré de saccager la stèle. M. Makhloufi a désigné de nombreuses parties pouvant être derrière ces actes tout en privilégiant la piste islamiste.
    Par ailleurs, il a indiqué que le village de Bessaoud Mohand Arab n’accueillera pas finalement une stèle qui devait y être  érigée à la mémoire de ce fondateur de l’académie berbère. M. Makhloufi a indiqué qu’à la dernière minute l’opération a été annulé le 24 avril video_printempsCdernier, le comité de village qui a donné naissance à Bessaoud Mohand Aarab ayant décidé  »d’honorer le même jour la mémoire d’un saint Ouali », a-t-il dit. Il a expliqué cette attitude par un désaccord qui liait de son vivant Bessaoud Mohand Arab à son village où il n’a pas été enterré d’ailleurs, contrairement à la tradition.(BMS)        

TiziOuzou-APC: Portes closes à l’APC de Tizi-ouzou malgré la décision dfe la justice déclarant illégale la grève des travailleurs de la régie communale - 8 mai 2011 – Les portes de la commune de Tizi-ouzou sont restées encore dimanche closes avril2011_27_APCmalgré la décision de la justice déclarant illégale la grève des travailleurs de la régie communale, qui dure depuis plus d’un mois.
    La justice a ordonné la reprise du travail mais les travailleurs de la régie communale ont maintenu leur mouvement de grève qui a affecté tous les autres services, y compris ceux de la recette communale, regroupés dans le même grand bâtiment du centre ville. Le maire, cité par la presse, a annoncé en outre qu’il n’entendait pas payer les journées de grèves aux travailleurs de l’APC qui revendiquent une régularisation de leur carrière. Les promesses et les engagements des autorités de le faire n’ont pas réussi à débloquer la situation à l’e”hure où toute la ville connaît des problèmes d’évacuation des ordures ménagères. Il a fallu recourir à des société privées et à dés bénévoles pour atténuer les conséquences sur la population.(BMS)

Bouzeguene -sécurité: Décès de 4 militaires dans un accident de circulation près de Bouzeguene (Tizi-ouzou) - 8 mai 2011 – Quatre militaires sont décédés samedi dans un accident de la route près de Bouzeguene, Wilaya de Tizi-ouzou (Kabylie, Algérie), a rapporté la dépêche de Kabylie dans son édition de dimanche.
    L’accident est survenu à la suite d’un dérapage dans un virage dangereux du véhicule qui les transportait se dirigeait vers un campement à Azazga, a précisé la même source qui a fait état de plusieurs autres blessés. L’information n’a pas été rapporté par d’autres journaux alors que sur internet, seul l’agence Siwel, liée aux autonomistes du MAK en a fait état.(BMS)

 Kabylie – société: Le beau printemps en Kabylie (vidéos) – 8 mai 2011 – Kabylie news vous offre quelques images du printemps dans la région nord de Bouzeguene, à quelques encablures du lieu dit Agulmim imseguan, pour ceux qui connaissent et ceux qui ont visionné  une vidéo consacrée à ce lieu sur cette chaîne.
    Que de la beauté de la nature à des centaines de mètres voire sur plusieurs kilomètres à la ronde. Il s’agit d’une zone de pâturage réputée qui s’étend de la zone dite Imoughlawen  jusqu’à Tighgil el fatiha et Amalou. A quelques centaines de mètres de là, la commune a investi dans un complexe sportif dont les travaux s’achèvent laborieusement. Il s’agit d’un acquis pour le monde sportif local même s’il est trop loin de Bouzeguene-centre. Toutefois, pour s’y rendre, il existe une route goudronnée en bon état. L’APC serait bien avisée d’y organiser un tournoi sportif cet été pour faire connaître l’endroit.(BMS – voir les vidéos)

TiziOuzou-sante: Sale temps pour les cancéreux au CHU DE TIZI-OUZOU – 7 mai 2011 -  En plus de son exiguïté – il reçoit des malades de quatre wilayas –, le service oncologie du CHU de Tizi-Ouzou fait face à de récurrentes pénuries de produits anticancéreux en dépit des dispositions prises par le service.
Cette fois, c’est le Xeloda, médicament donné et prescrit aux malades à raison de 6 à 8 comprimés par jour pendant les 14 jours qui suivent les cures de chimiothérapie, qui n’est plus disponible dans la pharmacie de l’hôpital. Les plus chanceux d’entre les malades peuvent bien se procurer en Tunisie ce médicament qui n’est pas commercialisé dans les pharmacies algériennes. Sans ce produit, les cures de chimiothérapie sont ajournées avec toutes les conséquences que cela engendre sur la programmation.
    A la détresse des malades dont l’espoir de guérison repose sur le respect de la durée de traitement entre les séances de chimiothérapie s’ajoute le désarroi des médecins qui ne savent plus à quel saint se vouer. La Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) est toute MAI2011_05_print375désignée pour endosser la responsabilité de ces ruptures de stock. Mais si les choses peuvent attendre pour les décideurs, la maladie, elle, n’attend pas. (YY – In Le soir d’Algérie)  

Football-Coupe de la CAF: La JS Kabylie qualifiée  au prochain tour de la coupe de la confédération africaine de football – 6 mai 2011 – La jeunesse sportive de Kabylie (JSK, Algérie) s’est qualifiée vendredi  au prochain tour de la coupe de la confédération africaine de football en battant le FC Missiles (Gabon) lors de la séance des tirs aux buts (3 à 0), avec deux arrêts du gardien Asselah alors que la rencontre s’est achevée 3à 0 au Gabon.     Les buts de la JSK ont été l’ouvre de Tedjar (10e sur penalty et 33ème minute) et enfin d’un autre but de Yahia Cherif à la 60ème minute. Les Canaris diminués par l’absence de plusieurs titulaires pour blessures ou suspension ont du travailler très dur pour arracher cette victoire sur le même score que celui de la défaite qu’il avaient concédé au Gabon. La qualification a été accompagnée, comme à l’accoutumée, par un tintamarre de klaxons à travers les artères principales de Tizi-ouzou.(BMS)

Kabylie-religion: Un clochard parmi les fidèles à la mosquée Arezki Cherfaoui de Tizi-ouzou - 06 mai 2011 – Un clochard puant à plusieurs mètres à la ronde s’est glissé vendredi parmi les fidèles venus à la prière ha  Tizi-ouzou, a-t-on aout_31_mosquee1Pobservé.
    L’individu s’est distingué par un aller-retours entre les allées des fidèles qui écoutaient le prêche de l’imam consacré pour l’occasion aux valeurs de propreté pour lesquelles le prophète Mohamed (SAW) recommandait les musulmans. Le comportement de l’individu, bien qu’il ait indisposé les fidèles, ne l’a pas été empêché de s’accorder à un pilier de la mosquée tandis qu’il priaient. Phénomène insolite, il révèle ou l’absence de civisme religieux des gens pour faire sortir cet individu du lieu de prière ou une grande tolérance de ceux-ci même lorsqu’il s’agit d’un clochard visiblement déséquilibré également.
    La mosquée du centre ville de Tizi-ouzou est connue également par ses innombrables mendiants qui gravitent à ses portes d’entrée. Certains sont si connus et réguliers qu’ils sont considérés comme des  »permanents ». Leur nombre devient important lors de chaque vendredi.(BMS)  

Algérie – politique- Armée: Lahouari Addi appelle l’armée à  »se réconcilier avec le peuple » en faisant un  »dernier coup d’Etat pour mettre fin au coup d’Etat permanent » depuis le GPRA – 6 mai 2011 – - L’universitaire algérien, l’Oranais Lahouari Addi, appelle l’armée algérienne à  »se réconcilier avec le peuple » en faisant un  »dernier coup d’Etat pour mettre fin au coup d’Etat permanent et pour aider, comme en Egypte, la transition démocratique ».
falaise_athzikki230     »Pour éviter une confrontation violente avec la population – car l’Algérie n’est pas à l’abri de la fièvre démocratique qui s’est emparée de la région – l’armée devrait mettre fin à la situation d’exception héritée du passé et permettre à un Conseil de transition d’organiser des élections dans un délai de six mois à un an, des élections libres ouvertes à toutes les sensibilités de la société. L’objectif est de créer une nouvelle légalité reposant sur la légitimité populaire. Le dernier coup d’Etat mettra fin à la mystique populiste qui érige l’armée en souverain », écrit M. Addi dans une contribution publiée jeudi par le quotidien El Watan.
     »Faire appel à l’armée pour une rupture du coup d’Etat permanent n’est pas un appel à un putsch, mais au contraire, une tentative de débloquer la crise née du renversement du GPRA et aussi de la volonté de l’armée de se substituer au corps électoral exerçant en son nom la souveraineté », ajoute l’universitaire algérien comme pour dire que le pays gagnerait à ce que ce soit l’armée qui se saisisse de l’opportunité historique de l’ehure pour offrir la démocratie aux algériens.
     »Les générations nées après l’indépendance sont attachées à leur armée, car elles savent que leurs parents ont souffert pour la créer durant la guerre de Libération nationale. Elle est le seul acquis tangible du mouvement de libération nationale. C’est aux officiers du commandement militaire de montrer qu’ils sont avec leur peuple en prenant deux décisions : la destitution de Bouteflika (abdelaziz, le président algérien en exwercice, ndlr) pour maladie et incompétence, et la dissolution du DRS pour activités illégales », conclut M. ADDI.(BMS - lire la contribution sur le site d’El Watan ou en capture d’écran).

Algérie-politique: Il y a comme du Ali Abdellah Saleh dans les reformes annoncées par Bouteflika - 3 mai 2011- Permettez-moi au nom de la liberté d’expression dont nous célébrons la journée mondiale ce 3 mai, bmsfondude dire que je sens comme du Ali Abdellah Saleh, le président yéménite, dans les reformes politico-juridiques annoncées par le président Abdelaziz Bouteflika.
Tout d’abord, je remarque, sur le plan de la forme, qu’il a annoncé ces reformes en conseil des ministres et qu’il ne s’agit pas d’un discours que tout le monde aura écouté et enregistré. Il s’agit d’un compte rendu de ses services qui ne l’engage pas sur le plan protocolaire et historique. Il s’agit d’une lecture de ses propos faite par ses services qui peuvent se déjuger particulièrement si des réactions de l’intérieur du système y font opposition.
Ensuite ce ne sont que de bonnes intentions qui restent formelles car sur le fond, mis à part l’exclusion de l’ex-FIS, rien n’est clair. Toute la démarche visant à réformer la constitution est verrouillée si bien qu’à tout moment on peut arrêter tout et remettre les choses aux calendes grecques. Et puis Bouteflika et surtout ceux avec qui il a gouverné vont rester jusqu’en 2014, voire plus. Ceci ne manquera pas de susciter des tensions notamment en Kabylie où Bouteflika n’a pas la côte, les partis (FFS et RCD) et les organisations (MAK, aarchs) les plus représentatifs de cette région ne lui accordant pas de crédit surtout depuis le printemps noir qui a coûté la vie à 128 personnes dans cette région sans que personne ne soit jugé. La nation est divisée qu’on le veuille ou pas.
Enfin, ceux qui vont parrainer ces reformes sont tous liés au système et les partis politiques tout comme les personnalités nationales ne seront que consultés. Ils feront, au mieux, de la figuration. Abdelkader Bensalah, du sénat, est connu comme l’est l’institution dont il est le président
.(BMS – Lire la suite et commenter)

Algérie-presse: Un journaliste d’El Watan:  »Lorsqu’il était à la tête de l’APS, Nacer Mehal n’avait pas fait grand-chose pour libérer les initiatives des journalistes »2 mai 2011 -Un journaliste d’El Watan a critiqué, dans l’édition de lundi du journal indépendant algérien, l’action de Nacer Mehal, l’actuel ministre de communication, aps_mehelvi_watan23declorsqu’il était à la tête de l’agence officielle Algérie Presse Service (APS), soit près de dix ans.
     »Lorsqu’il était à la tête de l’APS, Nacer Mehal n’avait pas fait grand-chose pour libérer les initiatives des journalistes et permettre à l’agence, financée par l’argent public, de couvrir convenablement l’actualité du pays », écrit Fayçal Métaoui dans un éditorial où il s’interrogeait sur le sens à donner aux derniers propos attribués au ministre selon lesquels il a dit:  »Nul n’a le monopole des libertés. »
     »A qui s’adressait-il ? Aux journalistes ? Aux partis et syndicats ? (…). En Algérie, tout le monde sait que les libertés démocratiques sont mises entre parenthèses depuis au moins douze ans », écrit M. Métaoui qui fait observer que l’opposition  »est interdite de parole dans les médias dits publics. Les opinions contraires aux thèses officielles, y compris en matière de politique étrangère, sont encore bannies. La levée tardive de l’état d’urgence n’a pas été accompagnée par la libération des champs politique et médiatique ».
    Les critiques de M. Métaoui, qui interviennent la veille de la célébration de la journée mondiale de la presse, renseignent sur la prudence qu’a notamment uen partie de la presse indépendante vis-à-vis des projets défendus par le ministre notamment ceux d’une carte de presse nationale et d’une grille de salaire unique pour les journalistes.Les deux projets risquent fort bien de mettre en difficulté la vraie presse indépendante qui se bat pour sa survie face à un environnement sans cesse hostile et un monopole dans la distribution de la manne publicitaire publique, estiment des observateurs.(BMS – Lire tout l’éditorial sur le site d’El Watan)  

Bouzeguene- Sahel – Décès: Le corps du jeune Chebini Cherif retrouvé dans une retenue collinaire proche de son village SAHEL - 2 mai 2011 - Le corps du jeune Chebini Cherif porté disparu depuis 24 jours a été retrouvé dimanche flottant chebini_cherif125dans une retenue collinaire proche de son village, Sahel, de la commune de Bouzeguene, Wilaya de Tizi-ouzou, a-t-on appris de membres de sa famille.
azouaou_mohand230    Il a été retrouvé dans un état de décomposition avancé par deux jeunes de son village qui s’étaient rendu sur les lieux. Dès que la triste nouvelle est connue les services de la protection civile se sont déplacés sur les lieux pour évacuer le corps aux fins d’une autopsie du corps par un médecin légiste du CHU de Tizi-ouzou. Les procédures d’enquête et de transfert du corps étaient en cours lundi en fin d’après midi à Tizi-ouzou et l’enterrement devrait intervenir rapidement (lundi ou mardi).
Un appel pour retrouver le défunt Cherif, âgé de 34 ans, qui a disparu dans la nuit du 6 au 7 avril, a été lancé par un affichage à travers la Wilaya. Les villageois avaient mené pour leur part dans les environs du village une campagne de recherches sans retrouver le corps. Des plongeurs étaient attendus il y a quelques jours  dans le village pour justement s’intéresser à la retenue collinaire où a été retrouvé finalement le corps. On ignore les raisons exactes de la mort du jeune Cherif.
Kabylie News et Bouzeguene News s’associent à la douleur de la famille Chebini dont son père, Lounis, connu de tous au siège de la commune, et leurs présentent leurs condoléances attristées. A Dieu Nous appartenons, à Lui nous retournons
.(BMS)

Kabylie – reportage imaginaire: Tajmâat: Boulkemoun soutient Sarcozi au village Ath seksou Sezviv (Rediffusion) - 2 mai 2011 – Décidément le rédacteur en chef de kabylienews chercherait ma mort ou à me rendre fou. Non mais à peine bmsn11rentré chez-moi que je reçois de lui bip sur bip sur mon portable. Son insistance voulait dire qu’il faut coûte que coûte que je le contacte et comme toujours il feint de ne pas avoir assez d’unités (de crédit) pour ne pas m’appeler lui-même et payer la communication.
    Mon éducation ne me permettait pas d’ignorer les bips de quelqu’un même si c’est un radin comme mon rédacteur en chef n’lakhar nazman (de la fin du monde).
    Et puis, me dis-je: Peut-être que c’est un réel appel au secours. Peut être aussi que quelqu’un lui a  »arrangé » le portrait ou qu’il vient d’être relevé de sa fonction. Je sais que ce serait trop beau pour être vrai mais j’ai appris dans le métier à ne négliger aucune piste.
     C’est en grande partie la raison pour laquelle je l’ai appelé. Et puis fichtre! A la première sonnerie de l’autre côté il m’accrocha en décrochant pour me dire de sa voix pleine de suffisance: écoute, tu passe au village Ath Seksou Sezviv (Couscous aux raisins secs) où paraît-il les gens vont tenir une assemblée générale extraordinaire sur Sarkozy (Nicolas, le président français en visite à Alger). Essaye d’en savoir un peu plus sur cette rumeur? (Lire la suite et commenter) 

 AlgérieKabylie-Football: Les Kabyles de la JSK remportent la coupe d’Algérie devant les algérois d’El Harrach – 1 mai 2011 - Les Kabyles de la JSK_coupe230jeunesse sportive de Kabylie (JSK) ont remporté dimanche au stade du 5 juillet d’Alger la Coupe lE REGARD DE KAMAL BENTAHAd’Algérie de Football devant les algérois de l’Union d’El Harrach (USMH) qu’ils ont battus par 1 but à 0, inscrit dès la 11ème minute de la première mi-temps.
    C’est l’attaquant Hamiti qui a surpris le gardien Harrachi qui n’a pas bien contrôlé la balle alors qu’il tentait de la dégager. Le Keeper usmiste a tenté en vain de rattraper le ballon que Hamiti lui a subtilisé pour finir par le rejoindre au fond des filets. La partie se terminera sur ce score au grand bonheur des Kabyles qui recevront la Coupe des mains du président algérien Abdelaziz Bouteflika, présent au stade en compagnie des dignitaires du pays.
    La victoire a été saluée dans les rues de Tizi-ouzou par une explosion de joie faite de tintamarre aux klaxons et de manœuvres  habituelles et dangereuses à bord des véhicules de tous genres. Les supporteurs devraient attendre ainsi jusqu’à tard dans la nuit l’arrivée de ceux qui sont partie au stade du 5 juillet ainsi que l’équipe qui a remporté le trophée, comme il a été observé déjà par le passé. La JSK remporte ainsi sa 5ème Coupe d’Algérie.(BMS)

Tizi-ouzou-internet: Une bonne partie des clients de Easy ADSL privés de connexion à internet depuis cinq jours à Tizi-ouzou -  30 avril 2011 - Une bonne partie des clients de  »Easy ADSL », d’Algérie Télecom, sont privés de connexion à internet depuis au moins cinq jours dans la ville de Tizi-ouzou sans qu’aucune explication ne soit donnée via la presse ou un affichage à la seule agence commerciale du centre ville (Actel).
Un agent de l’ACTEL interrogé sur le sujet, en qualité de client, a indiqué que la panne est survenu à cause d’un cable rompu dans la liaison entre Tizi-ouzou et Béjaia. Pendant ce temps le contrat – compteur mensuel ne s’arrête pas sauf pour les initiés qui prennent la précaution de demander un suspension du contrat jusqu’à ce que la panne soit réparée.
Une partie des clients du système Easy ADSL accédent normalement à internet comme ceux qui ont fait le choix de  »Fawri » un autre système relevantr pourtantr de la même entreprise. Un autre agent technique a indiqué que la connexion devrait être rétablie d’icxi lundi 2 mai
.(BMS) 

Nos précédentes infos de mois d’avril 2011 et celles d’avant ici  ou cliquez sur archives 

infos

Photo_une_partage927b 

notabene

 »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

barreblanc
youtube1dailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

barreblanc
barreblanc

 

Note d’information: De nouveaux sites empruntant le concept  »Kabylie News » ont vu le jour sur internet. Ils ont la particularité d’avoir une vision allant d’une extrême à une autre. L’un deux diffuse des vidéos de convertis à l’islam. Un autre, d’un village, utilise kabylienews pour racoler et au contraire du premier, il tombe à bras raccourci sur l’intégrisme. Nous n’avons rien à voir avec ces deux sites et autres pages créées sur internet qui ont la particularité de semer la confusion. Kabylie News sur kabylie.unblog.fr et kabylienews.voila.net gérés par BMS se démarquent de ces deux sites et appelle les visiteurs à faire la part des choses. Nos vidéos sont diffusées sur:

fev2010comments1

Commentaires desactivés.

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...