• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 juin 2011

Malika Arabi publie son premier ouvrage:  »Eclats de vie » – Sortie en juillet en Algérie – 22 juin 2011

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie.News. et Bouzeguene News - Des sites d’information générale et de proximité

Malika Arabi publie son premier ouvrage: ''Eclats de vie'' - Sortie en juillet en Algérie - 22 juin 2011 dans Accueil logo740

acceuil1 dans Accueil ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_carnet ci_monde ci_videos

daily740_80

barrekab3
Edition-entretien
juin2011_22_malyka_arrabiSortie en juillet en Algérie de  »Eclats de vie », le premier ouvrage de Malika Arabi 

Tizi-ouzou, 22 juin 2011 -  Le premier ouvrage de Malika Arabi, une autobiographie d’une femme Kabyle devenue enseignante d’anglais, intitulée  »Eclats de vie », déjà publié et bien accueilli en France, devrait sortir en juillet en Algérie grâce aux éditions Tiwizi Production, a-t-on appris de son auteure et de son éditeur.
    Dans un entretien – vidéo, accordé à Kabylie News, Mme Malika Arabi nous offre un court résumé de cet ouvrage de 230 pages, à travers lesquelles elle raconte son enfance avec un père vivant en l’exil, fuyant l’occupant, un frère qui a rejoint le maquis avant de mourir et ensuite son adolescence et son départ en ville à Alger (Caroubier) pour ses études où les choses n’étaient pas faciles surtout pour une femme, de surcroit Kabyle,  »Yellis netmurt ». Elle dit avoir raconté, dans son ouvrage, la vie de la femme kabyle, mais aussi les conditions faites aux femmes en général, y compris la mariée  »Tislith », le couple, la femme battue etc… Comme elle s’est appesantie sur l’enseignement en général dont elle a fait le métier comme professeur d’anglais et sur le système éducatif.
    Elle dit avoir été agréablement surprise du bel accueil qui a été réservé à son ouvrage en France. C’est l’opinion favorable de ceux à qui elle a remis des copies qui l’a encouragée, dit-elle, à publier son ouvrage. Ils sont nombreux ceux qui l’ont lu qui ont lui affirmé avoir pleuré tant ils se sont retrouvés dans ce que qu’elle a raconté, a-t-elle expliqué.  »C’est une sorte d’autobiographie générale… », a-t-elle conclu.(BMS)

Belkacemi Mohand Said 

 

              Vidéo – entretien

Image de prévisualisation YouTube

 

              BIOGRAPHIE 

     Malika Arabi est née en Kabylie maritime, à Tarsift l’un des trois villages de Tala-Mayache, siège du PC de la 3ème compagnie du  15° bataillon des chasseurs alpins installé à Tigzirt sur-mer, à une quarantaine de  kilomètres au nord de Tizi-Ouzou. 
     Ce groupe de villages jouxte le massif forestier de Mizrana dont la renommée est due à l’âpreté des combats qui s’y sont déroulés durant la guerre de libération et le nombre très élevé de martyrs consentis. Elle n’était qu’une enfant durant la guerre d’Algérie, mais la perte au maquis de son frère encore adolescent l’a marquée à jamais. 
    Après des études primaires à l’école de Tala-Mayache dont elle garde des souvenirs émouvants, elle rejoint le lycée technique du caroubier à Alger. Elle y passa toute son adolescence avant d’entrer à l’ITE de Ben Aknoun pour être professeur des collèges. Dans cet ouvrage autobiographique, elle nous raconte ses douleurs, ses peines ses frustrations ses révoltes mais aussi ses amours, ses joies et ses espoirs.

L’éditeur

 

malikaAffiche740
barrekab3
barreblanc
gif740bouzeguene
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

bas_mars1
daily740_80trice

barreblanc
Belkacemi Mohand Said – Contact: (Algérie) 0772.13.88.88 – kabylienews@yahoo.fr

Edition-entretien: Sortie en juillet en Algérie de  »Eclats de vie », le premier ouvrage de Malika Arabi – 22 juin 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie.News.- Bouzeguene News -

Edition-entretien: Sortie en juillet en Algérie de ''Eclats de vie'', le premier ouvrage de Malika Arabi - 22 juin 2011 -  dans Accueil logo740

acceuil1 dans Accueil ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_carnet ci_monde ci_videos

daily740_80

barrekab3
Edition-entretien
juin2011_22_malyka_arrabi
Sortie en juillet en Algérie de  »Eclats de vie », le premier ouvrage de Malika Arabi

 

Tizi-ouzou, 22 juin 2011 -  Le premier ouvrage de Malika Arabi, une autobiographie d’une femme Kabyle devenue enseignante d’anglais, intitulée  »Eclats de vie », déjà publié et bien accueilli en France, devrait sortir en juillet en Algérie grâce aux éditions Tiwizi Production, a-t-on appris de son auteure et de son éditeur.
    Dans un entretien – vidéo, accordé à Kabylie News, Mme Malika Arabi nous offre un court résumé de cet ouvrage de 230 pages, à travers lesquelles elle raconte son enfance avec un père vivant en l’exil, fuyant l’occupant, un frère qui a rejoint le maquis avant de mourir et ensuite son adolescence et son départ en ville à Alger (Caroubier) pour ses études où les choses n’étaient pas faciles surtout pour une femme, de surcroit Kabyle,  »Yellis netmurt ». Elle dit avoir raconté, dans son ouvrage, la vie de la femme kabyle, mais aussi les conditions faites aux femmes en général, y compris la mariée  »Tislith », le couple, la femme battue etc… Comme elle s’est appesantie sur l’enseignement en général dont elle a fait le métier comme professeur d’anglais et sur le système éducatif.
    Elle dit avoir été agréablement surprise du bel accueil qui a été réservé à son ouvrage en France. C’est l’opinion favorable de ceux à qui elle a remis des copies qui l’a encouragée, dit-elle, à publier son ouvrage. Ils sont nombreux ceux qui l’ont lu qui ont lui affirmé avoir pleuré tant ils se sont retrouvés dans ce que qu’elle a raconté, a-t-elle expliqué.  »C’est une sorte d’autobiographie générale… », a-t-elle conclu.(BMS)

Belkacemi Mohand Said 

                                                        Vidéo – entretien

Image de prévisualisation YouTube

BIOGRAPHIE: Malika Arabi est née en Kabylie maritime, à Tarsift l’un des trois villages de Tala-Mayache, siège du PC de la 3ème compagnie du  15° bataillon des chasseurs alpins installé à Tigzirt sur-mer, à une quarantaine de  kilomètres au nord de Tizi-Ouzou. 
     Ce groupe de villages jouxte le massif forestier de Mizrana dont la renommée est due à l’âpreté des combats qui s’y sont déroulés durant la guerre de libération et le nombre très élevé de martyrs consentis. Elle n’était qu’une enfant durant la guerre d’Algérie, mais la perte au maquis de son frère encore adolescent l’a marquée à jamais. 
    Après des études primaires à l’école de Tala-Mayache dont elle garde des souvenirs émouvants, elle rejoint le lycée technique du caroubier à Alger. Elle y passa toute son adolescence avant d’entrer à l’ITE de Ben Aknoun pour être professeur des collèges. Dans cet ouvrage autobiographique, elle nous raconte ses douleurs, ses peines ses frustrations ses révoltes mais aussi ses amours, ses joies et ses espoirs.

L’éditeur

malikaAffiche740
barrekab3
barreblanc
gif740bouzeguene
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

bas_mars1
daily740_80trice

barreblanc
Belkacemi Mohand Said – Contact: (Algérie) 0772.13.88.88 – kabylienews@yahoo.fr

Kabylie-télévision: Kamel Tarwiht de berbère télévision consacre son émission  »Art et société » de jeudi pour un Spécial Lounès Matoub – 22 juin 2011 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @
Kabylie-télévision: Kamel Tarwiht de berbère télévision consacre son émission ''Art et société'' de jeudi pour un Spécial Lounès Matoub - 22 juin 2011 - dans Accueil logo740

acceuil1 dans Accueil ci_politique ci_societe ci_culture ci_presse ci_carnet ci_monde ci_videos

daily740_80

barrekab3
Kabylie-télévision
juin2011_22_kamal_tarwiht_matoubKamel Tarwiht de berbère télévision consacre son émission  »Art et société » de jeudi pour un Spécial Lounès Matoub

 

Tizi-ouzou, 22 juin 2011 - L’animateur vedette de de berbère télévision consacre jeudi son émission  »Art et société » jeudi et vendredi à partir de 21 heures (heure française) pour un Spécial Lounès Matoub, à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat du chantre de la chanson kabyle le 25 juin 1998 à Talla Bounane sur le route de son village à Ath Moussa dans la région de Beni Douala.
    Kamel Tarwiht recevra des invités intimes du défunt Lounès  Matoub dont sa sœur Malika Matoub qui  »dévoilera quelques «éléments nouveaux» et  »se prononcera sur le procès des éditeurs » lié à une édition controversée des chansons, indique une annonce de berbère télévision reçue à Kabylie News.  »Une vidéo inédite du chanteur en concert, sera diffusée en exclusivité au cours de l’émission », a assuré la même source.
     Vendredi, Chanteurs et amis de Matoub Lounès, viendront témoigner, selon la même source.  »Kamel Tarwiht aura l’occasion d’accueillir une série d’artistes ayant côtoyé le chanteur tels que Takfarinas, Zedek Mouloud, ou encore Malyka Yami », a précisé la même source.  »Des vidéos inédites seront apportées par les proches de Matoub Lounès » et Malyka Yami fera découvrir  »des vidéos de son mariage auquel Lounès Matoub a participé ». Enfin le chanteur guinéen dit Gadri, connu pour ses interprétations des titres de Lounès Matoub sur Berbère Télévision.)
    Par ailleurs le groupe BRTV (Berbère Radio Télévision) annonce l’organisation d’un hommage à la mémoire de Lounès Matoub samedi 25  et dimanche 26 juin, à la salle de Berbère Télévision.  »Durant ces deux jours, des conférences tenues par des intellectuels seront ponctuées d’interventions d’artistes ayant connu de manière intime Lounès Matoub ». Djaffar Gounane (universitaire, chanteur engagé) et Arezki Khouas (écrivain) animeront une conférence samedi. Yella Seddiki (écrivain de « Mon long combat »), Youcef Zirem (journaliste, écrivain) et Zoulikha (Edition Triomphe musique), feront de même dimanche. 
    Malyka Yami, Zedek Mouloud, Takfarinas  »témoigneront tout au long de ce week-end consacré à Lounès Matoub », annonce BRTV qui fait état de projections de films dont celui de Youcef Lalami : « Lounès Matoub : la voix du peuple », une émission de Nadia Matoub (épouse de Lounès Matoub), ainsi que le concert 2004 hommage à Lounès Matoub : Igujilen.  »L’hommage à Lounès Matoub aura lieu le samedi 25 et dimanche 26 juin, de 14h00 à 22h00, à la salle Berbère Télévision, 1 ter rue du Marais 93100 Montreuil. Entrée Gratuite ».(BMS)

Belkacemi Mohand Said 

barrekab3
barreblanc
gif740bouzeguene
bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

bas_mars1
daily740_80trice

barreblanc
Belkacemi Mohand Said – Contact: (Algérie) 0772.13.88.88 – kabylienews@yahoo.fr

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...