• Accueil
  • > Accueil
  • > Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – tout juin /2011

Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – tout juin /2011

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Belkacemi Mohand Said – kabylienews@yahoo.fr – Mobile 0772.13.88.88

Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS - tout juin /2011 dans Accueil habamanhaba
youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

Bouzeguene-vidéos: L‘humour caustique et le sens de la comédie chez Slimane Saidj dit El Harouachi et Hadj Ali Ath Lqarn (Kabylie News TV – Youtube) – 30 juin 2011 - Kabylie News  »TV » vous offre sur YouTube deux vidéos récentes où apparaissent l’humour et le sens de la comédie chez deux personnages ou icônes de la région de Bouzeguene, aarch ath Yedjar (Wilaya de Tizi-ouzou), en juin2011_30_vieux375l’occurrence Slimane Saidj dit El Harouachi du village Tizouine et Hadj Ali du village Ath Lqarn.
    Slimane Saidj, gérant de café depuis 1973, c’est-à-dire depuis des lustres, est revenu sur cette vidéo sur le surnom  »El Harouachi » dont il est affublé et qui veut dire  »vif »,  »franc » ou ‘direct ». Ils raconte sur cette vidéo comment un jour deux monsieurs arrivés à quatre heures du matin devant son établissement, non encore ouvert, étaient gênés sur le type de nom par lequel ils allaient l’appeler pour leur ouvrir la porte: par son vrai prénom  »Slimane » ou bien par son surnom  »El Harouachi ».
    Il raconte qu’ils s’étaient mis à l’appeler par son vrai prénom mais il a refusé de leur ouvrir la porte. Mais dès qu’ils l’ont appelé par  »El Harouachi », il ouvrit la porte suscitant leur inquiétude, dès fois pensaient-ils qu’il a pris mal cela. Mais lorsqu’ils ont vu qu’ils les a accueilli par le sourire, ils poussèrent un  »ouf » de soulagement avant d’être pris par un fou rire lorsqu’ils leur apprendra qu’il était habitué plus à son surnom de El Harouachi que son vrai prénom de Slimane.
    Hadj Ali ath  El Qarn est réputé pour sa part comme commerçant qui a pris sa retraite en 1997, dit-il. Et quant il veut plaisanter, il le fait à grands gestes et tout sourire déployé. Lorsque Slimane El Harouachi le sollicita pour nous parler, il dévia la discussion avec juin201130bentahahumour pour nous dire qu’il vit en France,  »à La Rue des Chappeliers » suggérant par là que son esprit est ailleurs. 
   Régalez vous avec cees deux vidéos qui montrent la simplicité de nos vieux et leur générosité à communiquer sans prendre de la hauteur alors qu’ils méritent toute notre haute considération. Ils appartiennent tous à une génération solidaire et constructive.(BMS – Lire avec deux vidéos)

Education-BEM: Messouci Lydia: meilleure élève de la wilaya au BEM avec 19,13 sur 20 – 30 juin 2011 - Le CEM Aïche Fatma d’Azazga s’est adjugé un excellent taux au BEM soit  97,06 % de réussite, se classant ainsi parmi les meilleurs CEM de la Wilaya de Tizi Ouzou. Mais le CEM peut s’enorgueillir d’arracher la première place en individuel puisque Messouci Lydia de la classe de 4ème AM2 a obtenu la meilleure note de la wilaya soit 19,13 sur 20 de moyenne.
    Grâce à la conjugaison des efforts de toutes les composantes du collège, professeurs, administration et même des agents de service, les élèves sont mis dans un environnement propice pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Par cette performance, le CEM dépasse de loin le taux global de la wilaya et Messouci Lydia est classée première des 12.777 candidats déclarés admis. Nous disons à Lydia bravo et à d’autres succès, désormais assurés.(Kamel KACI)

Kabylie-Danse: Le Festival Culturel Arabo Africain de la danse Folklorique revient du 5 au 10 juillet à Tizi-ouzou – 29 juin 2011 - Le Festival Culturel Arabo Africain de la juin2011_29_festivaldanse Folklorique revient du 5 au 10 juillet à Tizi-ouzou pour une sixième édition qui verra la participation de nombreux chanteurs locaux et une clôture avec Amel Wahby, la chanteuse Skikdie (Skikda, dans l’Est algérien) connue pour son genre orientalo-libanais, indique un programme officiel rendu public mercredi.
Le stade Oukil Ramdane sera le lieu de déroulement de cette manifestation à Tizi-ouzou au cours de laquelle, les organisatreurs alterneront la production de troupes de danse suivies de chant. Il s’agit ainsi de satisfaire tous les goûts mais aussi d’éviter une éventuelle désaffection du public si le festival ne tournait qu’autour de la danse. D’autres localités de la Wilaya devraient recevoir des troupes de danse avec la participation de chanteurs locaux notamment. Les chanteurs participants à ce festival et qui se produiront soit à Tizi-ouzou ou dans d’autres localités de la Wilaya sont notamment  Rabah Asma, Youcef Guerbas, Ali Ferhati, Amar Ourabah, Hamidi Said, Ouardia Aissaoui, Rabah Lani, Si Lekhal, Brahim Tayeb Ahcen Ath Zaim, Said Belili, Lotfi Double Canon, Ouazib Med Ameziane, Boualem Boukacem, Karim Khelfaoui, selon une liste diffusée dans le programme
.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-Société: Nos amis émigrés en congé au bled se rapprochent de Kabylie News – 29 juin 2011 – L’éloge, sincère et spontanée va droit au cœur de celui auquel il est destiné. Celui de Mohand Ath-Amara ( Hammoum Mohand) du village de juin2011_29_melinda375juin2011_29_melinda215Bouzeguene  et de sa petite famille adressé à l’équipe de Kabylie News pour le travail d’information qu’elle fait, notamment en direction de la communauté émigrée,  est de celui qu’on n’oublie pas.
    Avant-hier, nous avons  subrepticement croisé une figure sympathique qu’on avait coutume de rencontrer  dans les rues de Bouzeguene  il y a quelques années  mais dont la familière silhouette s’est estompée depuis quelques temps déjà. Il était accompagné de sa femme Ingrid et sa fille Melinda.(Hammoum salem – Lire la suite avec photos)

Bouzeguene-Société: Les pompiers interviennent prestement pour éteindre  un incendie à Ihitoussene – 29 juin 2011 - Encore une fois bravo aux agents de la juin2011_29_feux375protection civile de Bouzeguene auteurs d’une intervention-express pour éteindre hier un incendie à Ihitoussene au lieu dit Anar qui n’en finit pas de donner bien des frayeurs aux riverains du dépôt incontrôlé d’ordures ménagères qui menace chaque année les habitations limitrophes et dont les villageois et l’état sont tenus de  régler au plus tôt les problèmes récurrents générés par cette décharge séculaire qui n’honore pas le village et la commune du fait de sa visibilité à des kilomètres à la ronde .
    Appelés en milieu d’après-midi, les soldats de feu sont arrivés sur les lieux 10 minutes après le coup de fil donné par Lahcene Aliane et Smaïl Hamroun qui habitent le voisinage, pour circonscrire l’incendie dont les flammes ont dangereusement léché une petite grange, menaçant un lot d’habitations.(Hammoum Salem – Lire avec photos)

Azazga- ANP: Marche à Azazga contre une bavure de l’armée et réactions virulentes du RCD ET du GPK (Synthèse) – 27 juin 2011 – La population de Azazga (wilaya de Tizi-ouzou, Kabylie), a réagi vivement dimanche par une marche réunissant plusieurs milliers de personnes dénonçant le comportement de militaires de Photo Dépêche de Kabyliel’Armée nationale populaire (ANP, armée algérienne).
    La mort d’un civil et d’autres actions menées par les militaires dans le voisinage de l’attentat, qui les a ciblé par un groupe terroriste, a provoqué la colère de ces milliers de citoyens qui ont participé à une marche dans les rues de la ville d’Azazga, s’arrêtant devant le siège de l’APC  et celui de la Daïra avant de déposer une gerbe de fleurs sur les lieux où Dial Mustpaha a rendu l’âme.
    Sur le plan politique, deux réactions particulières ont été enregistrées. Il s’agit de celle du RCD, qui, dans un communiqué daté du 24 juin, intitulé  »Un autre crime d’Etat en Kabylie »,  est revenu sur le drame pour affirmer que cet  »énième dépassement est le résultat de l’antikabylisme entretenu et de la stratégie de pourrissement menée sur la Kabylie ». Le gouvernement kabyle provisoire de Ferhat Mehenni, lié au Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK, non reconnu mais toléré), est allé jusqu’à appeler au retrait de l’ANP de Kabylie. Dans un communiqué daté du 25 juin, signé par Makhlouf Idri, son Porte-parole, le GPK  »appelle à la solidarité et à la concertation inter-kabyle ». Les autorités locales avaient réagi promptement. D’après les comptes-rendus de presse, le Wali et ensuite son chef de cabinet s’étaient rendus, l’un à Azazga, accompagné d’autres hauts responsables, et l’autre à Souamaa, pour l’enterrement de la victime, qui laisse une veuve et quatre orphelins. Sur place ils ont promis une prise en charge sociale et une enquête pour sanctionner les auteurs des dépassements.(BMS – Lire et commenter)

Kabylie- presse: Tizi-Culture revient sous forme de revue sur internet – 27 juin 2011 -  Tizi-culture, un concept créé par Belkacemi Mohand Said, à la fin des années 90, au profit de la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou, dirigée alors par Abderahmane Hacene el-Hadj, revient dans le paysage médiatique pour être exclusivement diffusé sous forme de revue culturelle sur internet.
    Lancé en octobre 1998, conçu et réalisée à titre bénévole par BMS , le  bulletin mensuel intitulé ‘’Tizi-culture’’, a duré le temps de sept numéros (mensuel) avant que BMS ne se retire et voir ensuite l’expérience tourner court au bout de trois autres numéros supplémentaires réalisés laborieusement et étalés sur … six mois.
tiziculture001juin2011    Depuis le bulletin a disparu. La venue de Ould Ali Elhadi à la tête de la MCTO n’a rien apporté de significatif sur ce plan. Quelques numéros d’une revue – maison et puis plus rien pour un établissement phare comme celui du seul établissement culturel ayant monopole sur la place publique à Tizi-ouzou, voire dans la Wilaya.
    »Aujourd’hui j’ai choisi de reprendre le concept de Tizi-culture pour en faire une revue sur internet dans la perspective de l’éditer à peut-être compte d’auteur plus tard. Cette revue reprendra simplement sous une autre forme et une autre sélection les informations que je diffuse sur mon site et mon blog personnels. Le premier numéro est déjà disponible sur internet.(BMS – Lire et commenter)

Matoub – Justice: Malika Matoub pas d’accord avec l’instruction et le procès annoncé pour juillet - 27 juin 2011 - Malika Matoub semblait bien peser ses mots dimanche lorsqu’elle rejetait l’instruction menée sur l’affaire de l’assassinat il y- a 13 ans juin2011_26_matoub_ffs375de son frère, le chanteur Matoub Lounes, et le procès annoncé pour juillet.
     »On ne peut pas accepter une mascarade judiciaire pour un homme qui a été toujours lui même intègre. J’espère que beaucoup de voix vont s’unir à la notre pour dire barakat », a déclaré Mme Malika Matoub qui s’exprimait à la maison de la culture à l’occasion d’une conférence organisée par la section de Tizi-ouzou du Front des forces socialistes en hommage au chanteur assassiné le 25 juin 1998 à Talla Bounane sur la route de son village à Ath Douala.
     Malika Matoub est revenue longuement sur les revendications de sa famille pour un procès juste, critiquant l’absence d’une véritable enquête, d’une étude balistique sur les 78 impacts de balles relevés sur le véhicule de Matoub Lounes, et l’audition des témoins, soit quelques 51 personnes.
     »Notre souci est l’éclatement de la vérité », a ajouté Mme Matoub qui a pointé du doigt un parti politique sans le citer dans l’orientation de l’opinion vers le GIA pour désigner les auteurs de l’assassinat de chanteur adulé en Kabylie. Elle a fait état d’un certain nombre de détails qu’elle a qualifié de  »troublants », alors qu’elle parlait des heures et des quelques jours qui ont suivi l’assassinat de Matoub Lounes, provoquant une grande colère dans les rues de Kabylie et de Tizi-ouzou en particulier.(BMS – Lire et commenter)

Kabylie-politique: L’actualité dominée par une bavure de l’armée et l’anniversaire de la mort de Matoub Lounes - 25 juin 2011 - L’actualité politique kabyle est dominée depuis au moins 24 heures par une bavure de l’armée à Azazga et la commémoration du 13ème anniversaire de la mort de Matoub Lounes, le chantre de la juin2010_25_matoubchanson kabyle, assassiné le 25 juin 1998 à talla Bounane à quelques kilomètres de  son village, At Moussa, dans la région d’Ath Douala.
    Mais ce sont les effets de la bavure des militaires dans le voisinage de l’hôpital d’Azazga faisant un mort et 1 blessés qui n’ont pas fini de s’estamper dans l’opinion malgré une réaction rapide et des promesses officielles d’une enquête et de sanctions judiciaires. Azazga est paralysée par une grève générale depuis deux jours et des informations non confirmées disent que le mouvement se poursuivra jusqu’à au moins mardi. A Souamaa, plus précisément au village Imaden, la victime  de la bavure militaire, Mustapha Dial, a été enterrée dans la douleur. Une assemblée générale devrait suivre en fin d’après-midi pour débattre de réactions possibles à la mort de la victime. Des témoignages accablants sont publiés dans la presse en ligne particulièrement. Le RCD a haussé le ton dans cette affaire usant d’une terminologie très dure à l’égard du pouvoir.
    Cette affaire a mis au second plan la commémoration de l’anniversaire de la mort de Matoub Lounes, sa famille et son assassin présumé revendiquant un procès. Parallèlement, une matoubmania s’est emparée de tous. Aux activités de la fondation qui porte son nom, la chaîne 2 de la radio nationale (chaîne kabyle) ne passait que les chansons de matoub depuis vendredi. Par ailleurs, il est prévu des hommages partout y compris à la section de Tizi-ouzou du Front des forces socialistes où une exposition lui a été consacrée. Dimanche, deux dirigeants du FFS animeront une conférence aux cotés de Malika Matoub, la sœur du chanteur disparu.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-société: M. Allouache Mohand parle du temps de la tasse de café à 4 dourous à Bouzeguene - 25 juin 2011 - M. Allouache Mohand est l’une des personnalités connues pour leur simplicité à Bouzeguene et qui a forgé son avenir en juin2011_25_allouachetravaillant dur. Dans un entretien – vidéo, ils nous parle entre du temps où entre autres la tasse de café coûtait dourous (20 centimes) à Bouzeguene, c’est-à-dire dans le début des années 70.
ccp_bms230b    Aujourd’hui, Dourou, une pièce de monnaie qui avait sa valeur jadis, n’est même pas connue par les nouvelles générations. Dourou a disparu comme bon nombre d’autres choses. Et Bouzeguene s’est agrandi depuis le temps où ce lieu ne comptait que les structures laissées par l’occupant et quelques maisons.  »Il y avait cinq maisons: celles de feu Mohand Oulhadj (Amghar), de Mohand Arezki Ath Ouakli, de Hadj Rabah, le café de  Hadj Omar ath messaoud, l’épicerie aTh Mrah.
     »J’ai baptisé cet établissement  »Café Populaire » parce qu’il est rejoint par tout le monde et de tous les village. C’est un café international », a déclaré M. Allouache (76 ans), qui dit se retrouver bien avec ses clients et ceux-ci se sentent bien dans cet établissement qu’il a ouvert au début des années 70. Létablissement a fini par prendre la dénomination  »Café Allouache » et sert de point de repères pour les gens pour se retrouver entre eux. (BMS - Lire la suite avec vidéo)

Aït Zikki – Education: Fawzi Hamouche, le gardien des hauts des hurle vents25 juin 2011 - Pour qui ne connaît pas, Fawzi, c’est jeune  homme pétri de grandes qualités humaines et professionnelles. Recruté il y a environ une quinzaine d’années au juin2011_25_fawziHammouche180CEM d’Aït Zikki comme agent dans les différents services du collège, il a toujours accompli son travail avec une grande abnégation. Très gentil et très communicatif, il prête toujours son oreille à ceux qui parlent, évitant toujours de couper son interlocuteur. Cette semaine, il était comme d’habitude à son poste au collège, aujourd’hui vidé par les potaches partis en vacances après la fin des examens.
    Pour ceux qui ne connaissent pas le CEM d’Aït Zikki, cet établissement est construit en préfabriqué à quelques 1400 m d’altitude, au lieudit « Akhnaq » qui veut dire, étrangement, site en creux, à l’abri des vents. Or, dans la réalité, le site du CEM est un sommet rasé continuellement par les vents, autrement dit « Aqachuch » ou presque. Pour y accéder, il faudra grimper, grimper, grimper… Diable de patelin ! Mais comme l’a si bien dit Aït Menguelet, nul ne peut arracher les habitants, attachés et accrochés à toutes ces montagnes ancestrales.
    Mais rappelons, quand même, que le défunt Aliane Smail, président du club « Kabylie Evasion » et amoureux de ces montagnes d’Aït Zikki, avait tant couru pour y édifier une auberge de jeunes. Si le projet n’avait pas abouti en ce temps là, il est encore temps de le relancer pour le plus grand bien de la région.
    Mais revenons à notre ami fawzi à qui nous souhaitons bon courage dans sa mission de veiller à la sérénité de ce collège et de ces hauts de hurle-vents.(Kamel KACI – Lire avec photos)

Chaoufa-Boubhir: Grave accident de la circulation tôt le matin de vendredi – 24 juin 2011 – Un grave accident de la circulation s’est produit très tôt le matin de vendredi sur l’important axe routier Chaoufa - Boubhir. Il s’agit d’un fourgon venant de Djemâa Saharidj, qui s’est renversé dans un champ situé en contrebas de la route. Deux occupants blessés ont été évacués vers l’hôpital mais leurs vies ne seraient pas en danger, ccp_bms230Ia indiqué une personne rencontrée près des lieux de l’accident alors que le fourgon dans un mauvais état était évacué par un tracteur.
    La route de Chaoufa-Boubhir est devenue un axe important et très utile pour plusieurs régions de l’Est de Tizi-ouzou comme Bouzeguene, Illoula, Souamâa, Ifigha, Idjeur, Ain El Hammam, voire au delà vers Akbou, de la Wilaya de Béjaia. Son état est acceptable bien qu’il soit touché par des glissements de terrains réparés pour certains. Le danger vient de certains chauffards qui doublent dangereusement jusqu’à vous pousser hors de la chaussée notamment à certaines portions en pente de cette route.(BMS)

Tizi-ouzou-santé: Le laboratoire d’hygiène de la wilaya déménage du CHU au dernier étage de la polyclinique nouvelle ville – 24 juin 2011 – Le laboratoire d’hygiène de la wilaya a déménagé du CHU de Tizi-ouzou pour s’installer ….au dernier étage de la polyclinique nouvelle ville.
juin2011_22_clinique    C’est ce que vient d’annoncer un communiqué de la direction de la santé de la Wilaya qui fait état d’espaces  »spécialement réservés et aménagés » pour permettre au CHU,  »qui se trouve dans ses conditions inextensibles, de mettre à profit cette opportunité pour y développer des activités de santé », a ajouté la même source. En langage décodé, le terrain va être récupéré pour y construire … quelque chose.
    Par ailleurs, le communiqué affirme que la polyclinique de la nouvelle-ville  »fonctionne désormais, depuis le 15 juin 2011 en continue 24h/24h ». Le service des urgences doté d’une capacité d’accueil de 18 lits. Un double objectif a été atteint à travers cette ouverture, selon la même source:  »Rapprocher davantage les soins d’urgences de proximité de la population et des usagers » et  »Créer une alternative intermédiaire par rapport au CHU, désengorger ce dernier et le réhabiliter dans ses missions de soins hautement spécialisés ». Est-ce à dire qu’il faut passer par la polyclinique pour accéder au CHU? Que vont devenir les urgences de l’hôpital?  vont-elles être supprimées? Il y a lieu de noter que cette clinique est située en plein souk créé dans la rue. Il déborde d’ailleurs jusqu’à devant son entrée.(BMS)

Bouzeguene-Etat civil: Evitez les journées de grève de mardi et mercredi à l’APC de Bouzeguene - 23 juin 2011 - Les administrés voulant se rendre à Bouzeguene pour retirer des pièces d’Etat civil seraient bien avisés de choisir leurs journées. Comme pour tous les communaux d’Algérie, les services de l’APC de Bouzeguene suivent le mouvement social de grève cyclique de deux jour chaque semaine. Présentement, il faudrait éviter de vous présenter les mardi et mercredi.(BMS)

Transport-société: Gare à la contravention si vous  »garez » sur la  »longue » station de taxis de Bouzeguene - 23 juin 2011 - Les automobilistes indélicats risquent de lourdes contraventions (2.000 dinars) à chaque fois qu’ils croient pouvoir  »garer » leurs véhicules sur la  »longue bande » réservée aux taxis de Bouzeguene, en face de juin2011_22_bentahala poste ou de l’agence Sonelgaz. Ils sont nombreux à se faire prendre croyant pouvoir ignorer le panneau délimitant cette station.
     En réalité ils se font avoir en croyant pouvoir garer à cet endroit en voyant d’autres véhicules le faire alors que ceux-ci ne risquent, en majorité, rien puisqu’ils ont des papiers de taxieurs même s’ils ne s’affichent pas. Il est fini le temps où les taxis étaient tous jaunes.(BMS)

Edition-entretien: Sortie en juillet en Algérie de  »Eclats de vie », le premier ouvrage de Malika Arabi - 22 juin 2011 - Le premier ouvrage de Malika Arabi, juin2011_22_malyka_arrabiune autobiographie d’une femme Kabyle devenue enseignante d’anglais, intitulée  »Eclats de vie », déjà publié et bien accueilli en France, devrait sortir en juillet en Algérie grâce aux éditions Tiwizi Production, a-t-on appris de son auteure et de son éditeur.
    Dans un entretien – vidéo, accordé à Kabylie News, Mme Malika Arabi nous offre un court résumé de cet ouvrage de 230 pages, à travers lesquelles elle raconte son enfance avec un père vivant en l’exil, fuyant l’occupant, un frère qui a rejoint le maquis avant de mourir et ensuite son adolescence et son départ en ville à Alger (Caroubier) pour ses études où les choses n’étaient pas faciles surtout pour une femme, de surcroit Kabyle,  »Yellis netmurt ». Elle dit avoir raconté, dans son ouvrage, la vie de la femme kabyle, mais aussi les conditions faites aux femmes en général, y compris la mariée  »Tislith », le couple, la femme battue etc… Comme elle s’est appesantie sur l’enseignement en général dont elle a fait le métier comme professeur d’anglais et sur le système éducatif.
    Elle dit avoir été agréablement surprise du bel accueil qui a été réservé à son ouvrage en France. C’est l’opinion favorable de ceux à qui elle a remis des copies qui l’a encouragée, dit-elle, à publier son ouvrage. Ils sont nombreux ceux qui l’ont lu qui ont lui affirmé avoir pleuré tant ils se sont retrouvés dans ce que qu’elle a raconté, a-t-elle expliqué.  »C’est une sorte d’autobiographie générale… », a-t-elle conclu.(BMS – Lire avec vidéo et biographie)

Kabylie-télévision: Kamel Tarwiht de berbère télévision consacre son émission  »Art et société » de jeudi et vendredi soir  pour un Spécial Lounès Matoub – 22 juin 2011 - L’animateur vedette de de berbère télévision consacre jeudi son émission  »Art et société » jeudi et vendredi à partir de 21 heures (heure française) pour juin2011_22_aitlounesun Spécial Lounès juin2011_22_kamal_tarwiht_matoubMatoub, à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat du chantre de la chanson kabyle le 25 juin 1998 à Talla Bounane sur le route de son village à Ath Moussa dans la région de Beni Douala.
    Kamel Tarwiht recevra des invités intimes du défunt Lounès  Matoub dont sa sœur Malika Matoub qui  »dévoilera quelques «éléments nouveaux» et  »se prononcera sur le procès des éditeurs » lié à une édition controversée des chansons, indique une annonce de berbère télévision reçue à Kabylie News.  »Une vidéo inédite du chanteur en concert, sera diffusée en exclusivité au cours de l’émission », a assuré la même source.
     Vendredi, Chanteurs et amis de Matoub Lounès, viendront témoigner, selon la même source.  »Kamel Tarwiht aura l’occasion d’accueillir une série d’artistes ayant côtoyé le chanteur tels que Takfarinas, Zedek Mouloud, ou encore Malyka Yami », a précisé la même source.  »Des vidéos inédites seront apportées par les proches de Matoub Lounès » et Malyka Yami fera découvrir  »des vidéos de son mariage auquel Lounès Matoub a participé ». Enfin le chanteur guinéen dit Gadri, connu pour ses interprétations des titres de Lounès Matoub sur Berbère Télévision.)
    Par ailleurs le groupe BRTV (Berbère Radio Télévision) annonce l’organisation d’un hommage à la mémoire de Lounès Matoub samedi 25  et dimanche 26 juin, à la salle de Berbère Télévision.  »Durant ces deux jours(BMS – Lire la suite et commenter)

Presse-internet: Diffusion d’un nouveau numéro de la revue Bouzeguene News au format PDF21 juin 2011 – J’ai le plaisir de vous diffuser un nouveau numéro de la revue Bouzeguene News au format PDF. Le nouveau numéro comprend une reprise des principales informations diffusées par nos sites mais présentées cette fois sous une forme agréable et facile à imprimer au format papier A4 (21×29). Vous n’avez qu’à cliquer sur l’image de la page d’accueil ou télécharger le fichier en l’enregistrant sur votre micro ordinateur. Bonne lecture.(BMS – télécharger)

Houra-Football: Un tournoi de football suscite l’engouement des jeunes du village Houra (Bouzeguene) – 21 juin 2011 – Les jeunes du village Houra, de la commune de Bouzeguene, vivent depuis lundi dans l’engouement d’un tournoi de football qu’ils ont entamé et qu’ils ont organiséjuin2011_21_revue2_375 en hommage à deux de leurs anciens joueurs, Azzoug Ouali et Azzoug juin2011_21_houra375Hocine Kaci, selon Yazid, un des organisateurs de cet événement. Tout le monde se retrouvera donc chaque après midi après 17 heures au stade de Talla Oumalou, soit pour jouer ou pour supporter une des huit équipes engagées dans le tournoi.
    Il s’agit d’un énième tournoi qu’organise, chaque été, ce village composé d’Ath Berkat, Imrabden et Houra bada. La compétition toute villageoise réunit cette année huit (8) équipes organisées en deux groupes de quatre, qui en découdront entre elles pour une qualification aux demies finales.  »La finale devrait avoir lieu le 23 juillet, si tout se passe bien », a indiqué Takfarinas, un autre organisateur.
    Certains joueurs semblent avoir déjà la côte à l’image de Rachid qui se prénomme Mboulhi et qui joue au gardien de l’équipe du ‘Réal de madrid… de Houra, bien sûr ». Et les autres comment se nomment ils?  »Ce sont le Barça (FC Barcelone, ndlr), ce sont nos ennemis », dit-il dans un style provoquant le rire. Il faut dire que Rachid (comme le révèle la vidéo) est un tantinet comique.
    Les équipes ont été constituée sans considération d’appartenance à l’un des trois villages qui composent Houra (Ath Berkat, Houra Bada et Ibrabdhen). La compétition a été conçue pour rassembler tous les jeunes dont ceux qui résident ailleurs dans le pays ou à l’étranger, qui viennent en vacances au village chaque été, a expliqué Takfarinas. Cette façon de voir a fait qu’il n’y a pas eu de tensions jusqu’ici lors de précédents tournois. Ce qui a joué en faveur de la régularité dans l’organisation de l’événement depuis plusieurs années.(BMS – Lire avec vidéo et photos)

Tizi-ouzou-transport: Le nouveau plan de transport de Tizi-ouzou: de l’insolite et des problèmes – 19 juin 2011 -  Le nouveau plan de transport de la ville desite Wilaya Tizi-ouzou, dont la mise en place est repoussée jusqu’à début juillet, semble aller vers un échec cuisant, tant ses initiateurs semblent l’avoir conçu loin de tout réalisme.S’il venait à être appliqué, il donnera lieu à des scènes non seulement insolites et comiques, mais aussi et surtout préjudiciables aux voyageurs qui seront ballottés d’un endroit à un autre et sans garantie de trouver le moyen de transport pour parvenir à Tizi-ouzou ou partir de cette ville vers une autre destination. 
    Ainsi un citoyen venant de Tigzirt doit descendre au niveau de la nouvelle station intermédiaire de Boukhalfa, qui est le terminus du fourgon-taxi qui l’a ramené de la ville côtière. Il devra ensuite attendre qu’un bus de l’ETUSTO vienne le prendre pour le déposer en ville. Où, comment et à quel prix? Pas de réponse précise pour le moment. Pour se rendre à Tigzirt, il faut aller vers cette station. Comment, où et à quel prix? Pas de réponse également. La situation est identique pour les autres stations créés par la direction des transports.(BMS – Lire la suite)

Aït Bouadda (Azazga) – L’axe routier Azazga – Bouzeguene (RN 71) coupé par les habitants du quartier « Irsane Bel Inox » - 19 juin 2011 – Une famille du village d’Aït Bouadda dans la commune d’Azazga a procédé, dimanche, à la fermeture de la juin2011_19_route375RN 71 menant notamment vers Bouzeguene, au lieudit « Irsane Belinox », pour protester contre le juin2011_19_bentaha230non raccordement de leurs habitations aux deux réseaux d’électricité et de gaz naturel.
   Tôt, le matin, les membres de cette famille constituée de plusieurs foyers ont érigé des barricades sur la route et ont brûlé des pneus dont la fumée était visible à des kilomètres à la ronde. Des milliers d’automobilistes venant de Bouzeguène, d’Ifigha, d’Illoula, d’Idjeur et même de Bejaia et ceux venant d’Azazga et qui se sont tous vus refuser la passage, ont rebroussé le chemin.
    Les automobilistes ont effectué des détours de plusieurs kilomètres à travers les communes d’Ifigha et de Yakourène ou par l’enclave de Boubhir et de la commune d’Imessouhal (Ain El Hammam). Selon les témoignages des responsables de la famille, les autorités n’ont pas tenu leurs promesses de procéder à l’électrification du pâté de maisons.
    Les membres de cette famille nous ont exhibé les doubles de toutes les correspondances adressées aux autorités locales et à la DMI. De nombreux jeunes qui ont bénéficié des formules de l’ANSEJ avec installation de leur matériel, peinent à lancer leurs activités en raison de l’absence de courant électrique. Jusqu’à midi, hier, et sous un soleil de plomb, les membres de cette famille ont toujours maintenu leurs barricades, exigeant la présence des autorités de la commune d’Azazga.(Kaci Kamel – suite et photos)

Aït Semlal-vidéo: Salem Ath Rached: le plaisir de discuter avec monsieur porté sur la poésie et le chant religieux (etesdkir)... – 19 juin 2011 - Salem Ath juin2011_19_salemathrachedRached fascine toute personne qui veut bien profiter de la ccp_bms230bpoésie qu’il déclame. Ce monsieur du village At Semlal, de la commune de Bouzeguene, est porté également sur le chant religieux, etsedkir, dont on ne saisit l’importance et le rôle psychique et social que lors des veillées funèbres.
   Rencontré à El Qalâa, un endroit verdoyant et forestier surplombant son village, en compagnie de Hamid Ath Mohand, du village voisin Ath Sidi Hand Ouali et Lahcene, du village At Ikhlef, des éleveurs tout comme lui, on n’a pas hésité à lui demander de nous offrir quelques instants de chant religieux pour vous et pour nous. Grand merci Salem et à bientôt pour d’autres contributions en vidéos.(BMS – découvrir la vidéo)

Ihitoussene-Evocation: Pensée pour Hamroun Salem – 19 juin 2011 - Le 6 juin 2011, dc_mohOualinous quittait à jamais Hamroun Salem dit Salem Moh Ouali à l’âge de 59 ans et 6 mois. Sa disparition a été douloureusement ressentie autant par sa famille que par les nombreux villageois venus les réconforter. Nous savions que Salem était malade depuis quelques années déjà et lui le savait aussi, mais il a vécu sa maladie avec un courage admirable.
    Salem était très connu pour sa sensibilité, sa serviabilité, sa sincérité, sa loyauté, sa fidélité, sa droiture et sa bravoure. Il nous a quitté pour aller vers un monde meilleur. La mort laisse toujours derrière elle une indicible amertume et un grand vide dans le cœur.  Elle est comme le soleil personne ne peut la regarder en face.
    Que ses quelques mots puissent apporter à sa famille le réconfort en ses moments douloureux. Nous pouvons les assurer que sa mémoire restera à jamais gravée dans nos cœurs et nos mémoires. C’est un réconfort de penser que, dans son sommeil, il va désormais enfin connaître le repos. Puisse Dieu le Tout Puissant lui accorder sa Sainte miséricorde et l’accueillir en son vaste. Paradis. Repose en paix, Salem. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.(Pour Kabylie News/Kaci Kamel)

Algérie-France-chant: Rapatriement et hommage à Slimane AZEM 1918-1983 (Communiqué de presse  EUROBERBERE) – 18 juin 2011 – Le 11 mai 2011 vers 17 heures 45, le Président de la République algérienne, son excellence Monsieur Abdelaziz slimaneazemnov2010BOUTEFLIKA, a donné officiellement son accord à l’association EUROBERBERE pour envisager le rapatriement du défunt M. Slimane AZEM poète chanteur de renommée internationale et l’hommage qui lui sera rendu à Alger et Tizi Ouzou.
    Une rencontre formelle  de travail est intervenue entre le Directeur de l’Office National de la Culture et de l’Information algérienne, Monsieur Lakhdar BENTERKI et Monsieur Mohand Mickael BARACHE, Djidiga CHERGOU, dans  les locaux d’EUROBERBERE, seule association reconnue par les pouvoirs publics algériens, pour mener à bien les démarches relatives au rapatriement et à l’hommage national qui sera rendu au défunt M. Slimane AZEM.
    Au cours de la séance de travail ont été abordées les modalités d’organisation liée au rapatriement et aux cérémonies d’hommage rendues à l’artiste partie intégrante du patrimoine culturel artistique de l’Algérie de l’ensemble des algériens en France.
    Dans les prochains jours une délégation se rendra dans le Tarn-et-Garonne pour rencontrer les autorités locales et les membres de la famille de Monsieur Slimane AZEM qui seront étroitement associés selonBN001juin230 le souhait de l’Association EUROBERBERE et les pouvoirs publics algériens.(M. Mohand Mickael  BARACHE, Président Fondateur)

juin2011_18_mohandahitosKabylie-chant: Mohand Ahitos chante l’éducation  »Rub Atseghred Ruh  » – 18 juin 2011 - Kabylie News et Bouzeguene News vous offrent un court moment  »volé’ à Mohand Ahitos au moment où avec sa guitare il chantait l’éducation :  »ruh Atseghred ruh ». Cette vidéo filmée par Kaci Kamel est le prélude à d’autres destinées à vous faire connaître davantage nos artistes mais dans leur simplicité de tous les jours, loin des clips préparé minutieusement dont on ne se réclame point.(BMS – écouter Mohand chanter)

Ibouyisfène-Traditions: Le chef du village en parle: de la bonne gouvernance villageoise à Ibouyisfene – 18 juin 2011 - Hamoudi Mabrouk, dit Makhlouf Ibouyisfene, ne tarit pas d’éloges à l’égard de son village, juin2011_18_environnement375bIbouyisfene, situé à quelques … centaines de mètres du chef lieu de la commune de Bouzeguene. Il affirme le dire  »avec objectivité et sans chercher à faire de la publicité ». Il le dit en connaissance de cause également, puis qu’il en est le chef traditionnel, dit chef Tadart, ou le chef du village.
    Les Hamadi-Hamoudi, les Hanouti-Hamadache, les Kaced-Yahou et les Hettak-Herttal sont les quatre grandes familles (Iderma) qui composent ce village, qui s’est rapproché avec d’imposantes et belles nouvelles constructions du centre de la commune de Bouzeguene, par la sortie ouest, jusqu’à se confondre avec ce chef lieu de Daïra (sous préfecture) dont dépendent administrativement tous les habitants du aârch (tribu) Ath Yedjar.
    Rencontré à l’occasion de la célébration d’un mariage, qui unit désormais la famille Yahou d’Ibouyisfene avec celle d’Akkerour d’Ighzer Amokrane, M. Hamoudi nous a décortiqué l’ensemble de la séduisante organisation du village mise en place pour faire face adans la solidarité à tous les événements et les préoccupations qui le concerne.
     »Nous avons le meilleur des villages avec notre organisation et son comité actuel », affirme M. Hamoudi qui fait état de la disponibilité de tous  »grands et petits » à œuvrer pour le bien collectif à chaque fois qu’un appel est lancé par le comité composé de 16 membres (2 délégués par famille – adrum).(Lire la suite avec photos et vidéo)

Bouzeguene-environnement: Opération lifting à Bouzeguène – 18 juin 2011 - Une opération de volontariat de grande ampleur a été lancée durant le vendredi, 17 juin juin2011_18_environnement3752011, au niveau du chef lieu de la commune et de la daïra de Bouzeguene. L’APC a mis à la disposition des volontaires tous les moyens humains et matériels pour réussir cette opération.
    De nombreux volontaires, habitants des cités et des villageois, se sont joints à cette opération pour donner un bon coup de toilettage dans une ville quelque peu rongée par des amoncellements de cannettes de bière, de bouteilles en plastique de planchettes et autres blocs de béton. De nombreux trottoirs ont été carrément passés au balai et à l’eau. De son côté, les responsables de la maison de jeunes « Chellah Mohand » de Bouzeguène, ont de leur côté, mis tous les moyens humains pour nettoyer les environs de la structure de la jeunesse.
    Il faut dire que Bouzeguène est sérieusement envahie par les herbes sauvages et les sacs d’ordures jetés anarchiquement ou déplacés par des chiens à la recherche de nourriture. Il faut toutefois signaler que l’opération est loin d’être achevée puisque de nombreux quartiers n’ont pas été touchés  par cette opération lifting initiée, rappelons-le, par le ministère de l’intérieur. Le volontariat devrait se poursuivre dans les jours à venir, notamment pour le désherbage et cela pour se prémunir des incendies de la saison estivale qui débute cette semaine.(Kamel KACI – Lire avec photos et commenter)

Internet-sites: La méthode  »Azzedine Ameziane » pour nous faire parvenir vos dons de l’étranger - 17 juin 2011 - Nous vous appelons à opter pour la  »méthode Azzedine », pour nous faire parvenir de l’étranger tout don que vous voudriez faireccp_bms230G pour nos sites internet.juin2011_16_bms_video La méthode de M.Azzedine Meziane apparaît en effet comme la plus simple et la moins problématique, pour vous et pour nous.
    De Paris et après avoir mis la main à la poche, M. Azzedine Meziane nous a fait parvenir dans une enveloppe 50 euros et 1.000 dinars, via un de ses proches rentré au pays. Tout autre méthode ne nous concerne pas car pouvant susciter des problèmes d’arnaque ou de détournement. Dès à présent, si vous envoyez un don, contactez-nous et visitez le tableau d’honneur pour voir si votre nom figure. Si c’est le cas, votre don nous est bien parvenu. Dans le cas contraire, vous aurez été victime d’une arnaque.
    Un bruit, qui court et qui nous est parvenu, fait état effectivement d’une personne, que nous ne connaissons pas, qui tenterait de collecter des dons pour le site de Bouzeguene. Nous n’avons pas été avertis par cette personne que nous n’avons pas clairement identifiée et nous mettons en garde contre cette méthode. Nous laissons le soin à chacun de nous faire parvenir lui-même son don, soit par un ami à lui ou un proche parent, d’autant plus que son geste lui ouvre droit à des services gratuits et une citation au tableau d’honneur par lequel nous identifions nos amis.((BMS – message vidéo)

Bouzeguène-handicapés: Les handicapés de Bouzeguène reçoivent un don de la section de Blida de l’association des oulémas – 17 juin 2011 – Une aide substantielle de produits alimentaires et d’effets divers a été remise jeudi au centre juin2011_17_mekerkeb375bpsychopédagogique des handicapés de Bouzeguene par la section de Blida de l’association des Oulémas musulmans fondée par l’Imam Ibn Badis, présidée par le professeur Abderrahman Chibane. L’aide a été remise par une délégation de la section conduite par Cheikh Mkerkeb, membre de l’association des Oulémas.
    L’association accueillie par les responsables du centre, a écouté l’explication fournie par la directrice, Mlle Saïb Naïma, sur le fonctionnement du centre, et les doléances du président de l’association des handicapés et leurs amis de Bouzeguène.
    Par ailleurs, Cheikh Mkerkeb, très connu des téléspectateurs de l’ENTV, a donné une brève communication sur les handicapés et les bienfaits de leur prise en charge sur le plan religieux. Les membres de l’association ont ensuite rendu visite aux ateliers de l’association où ils prirent connaissance des différentes activités des enfants handicapés, entre autres, la fabrication des balais et la cordonnerie.
    Les membres de l’association ont par ailleurs pris acte des besoins des handicapés et ont promis de faire tout le nécessaire pour les satisfaire. Un député d’ENAHDA, M. Habibi Mohamed, devrait se rapprocher des responsables du ministère de la solidarité pour l’acquisition rapide d’un minibus.(Kamel KACI – Lire avec photos)

Bouzeguene-Poésie: Bahia Mohammedi en finale du concours de poésie taxelwitimedyazen de la radio chaîne 2 – 16 juin 2011 – La jeune Bahia Mohammedi du village Aït-Sidi Amar nous apprend qu’elle est qualifiée à la finale du Une_bahiaconcours de poésie Taxelwitimedyazen organisée par la radio chaîne 2. Une émission culturelle co-animée par l’animatrice Zira qui est également une fille de la région, plus précisèment de la commune d’Illoula Ou Malou et Nordine Naït Slimane de l’association Yucef Ukaci. Bahia précise que l’émission passera  ce samedi en direct de 21h à minuit et mettra en lisse plusieurs auteurs.
    En mai dernier, nous avons eu l’occasion de suivre en différé une joute poétique à laquelle elle a participé.  Bahia   avait traité de différents thèmes. Belle, sa poésie a épaté les animateurs de l’émission. Même si on ne sait pas si Bahia remportera cette finale, une chose est néanmoins sûre : les auditeurs apprécieront certainemant son travail.
    Un petit mot sur la poétesse. Bahia est une autididacte qui fait preuve d’une grande abnégation. Elle passe une partie de la journée au travail et le reste à suivre des cours de langue et à la lecture. La poésie qui habite son corps et son esprit est ainsi exprimée à travers des vers qui poussent le verbe kabyle à son paroxysme.
    Dernièrement elle nous a  surpris par les énormes progrès qu’elle a faits depuis qu’elle est à la capitale où elle trouve tous les moyens et le cadre pour s’investir dans la poésie  et la littérature. Figurez-vous que la jeune poétesse connait par coeur les plus beaux poèmes de poètes français.(Hammoum Salem – Lire la suite)

juin2011_15_ahrikBouzeguene-Internet : Le comité du village Ahrik fait un don de 10.000 dinars aux sites internet Bouzeguene News et Kabylie News - 15 juin 2011 – Le comité du village Ahrik, de la commune de Bouzeguene, a fait un don de 10.000 dinars, mrecredi, au sites internet Bouzeguene News et Kabylie News aux fins d’aider leurs animateurs dans les frais qu’ils engagent pour faire la promotion de la bonne image de la région d’Ath Yedjar, en particulier, mais aussi de celle de la  Kabylie et de l’Algérie, en général.
    Que la population d’Ahrik et de son comité reçoivent tous ici l’expression de notre grande gratitude et de notre profond respect. Nous formulons l’espoir d’être à la hauteur de la confiance qu’ils nous ont accordée à travers leur geste. Nous nous tenons à leur disposition pour diffuser toute information d’utilité publique qu’ils voudraient bien nous communiquer.(BMS – pour le collectif)

Timizart-éducation: CEM des frères Ziane de Souk El Had (Timizart): Un établissement exemplaire – 15 juin 2011 - Il est des établissements qui bien que demeurant enclavés ou isolés montrent une image qui fait plaisir à tout le monde. Le CEM juin2011_15_timizart215des frères Ziane de Souk El Had où est organisé le dernier examen du BEM, est un établissement à échelle humaine. Les enseignants affectés pour assurer la juin2011_15_bentaha375surveillance des épreuves ont été particulièrement éblouis par les soins apportés aux salles de cours. On comprend aisément que les responsables de l’établissement autant que les professeurs ont coordonné leurs efforts pour donner à leur structure le caractère d’une cité résidentielle. Propreté et hygiène font bon ménage.
    On a apprécié fortement les soins apportés aux locaux et aux aires de récréation. L’aménagement de quelques espaces verts ajoute de surcroît une note écologique. Mais ce sont surtout les murs des salles de classes qui ont attiré l’attention des professeurs : des murs sans aucune inscription, égratignure ou tag. On se croirait dans une crèche d’où jailliraient les cris des petits enfants. Quel contraste avec certains établissements d’Azazga ou de Bouzeguène où l’hygiène est particulièrement absente! Une commission ministérielle devrait y faire un tour et faire le constat de ces établissements laissés-pour-compte et envisager des sanctions sévères.(Kamel KACI – Lire avec photos)

Bouzeguene-Marseille: Hamid At Ali de l’association culturelle amazighe de Marseille en visite de courtoisie et de solidarité chez Salem Hammoum – 15 juin 2011 – Hamid At Ali, président de l’association culturelle amazighe de Marseille et juin2011_15_salemanimateur à Radio Gazelle de la cité phocéenne, a rendu mardi une visite de courtoisie et de solidarité à Salem Hammoum, le correspondant du Le Soir d’Algérie et collaborateur des sites internet Bouzeguene News et Kabylie News, qui se bat courageusement contre la maladie.
    Salem Hammoum, qui a subi trois opérations ces derniers mois, est apparu comme toujours très courageux et semble bien récupérer ses forces dans l’espoir, que nous formulons tous, qu’il guérisse définitivement. La visite de Hamid At Ali, accompagné de Kaci Kamel et de Belkacemi Mohand Said, a ému Salem Hammoum qui semble engagé BN001juin230dans plusieurs actions en même temps, celles d’achever sa construction, de marier cet été un de ses enfants, de donner du tonus au projet de musée de son village, Ihitoussene, et de donner de l’information au quotidien pour Le Soir d’Algérie ainsi que Bouzeguene News et Kabylie News.
    Salem a déclaré avoir  »connu Hamid en profondeur il y a une douzaine d’années ».  »Ayant partagé avec lui quelques projets culturels, j’ai tout de suite su qu’il fera du chemin – car pour Hamid, l’ambition n’est pas une fin mais un moyen pour réaliser des objectifs majeurs », a-t-il ajouté.(BMS – Lire avec photos)

Kabylie-sagesse: Si Nacer Ath Rabah raconte Cheikh Said Ayadjar … – 15 jun 2011 – Kabylie News vous offre ce témoignage de Si Nacer Ath Rabah du village Ath juin2011_15_sinacerIkhlef sur Cheikh Said Ayadjar, le savant religieux et l’amusnaw (sage kabyle), originaire d’Ait Sidi Hand Ouali (Ait Mizare), commune de Bouzeguene.
    Si Nacer raconte comment Cheikh Said Ayadjar a adressé une prière pour que le propriétaire d’une jument en soit toujours satisfait et que cette bête soit toujours gardée par celui qui venait de l’acheter. Et la prière a été éxaucée au double plan de la rentabilité de la bête pour son propriétaire mais aussi pour la jument qui gardera son maître malgré la volonté de celui-ci de vouloir s’en séparer.
    Si Nacer raconte comment la situation est devenu si cocasse, amusante et fort significative qu’il a fallu que le propriétaire, devenu très vieux, s’en sépare pour une somme symbolique. Sur cette vidéo, si Nacer a oublié de préciser que la bête revenait souvent chez son propriétaire bien qu’elle ait changé de mains. C’est dire combien cheikh Said Ayadjar avait de la baraka pour sa science religieuse mais aussi pour son utilité sociale…. Il est décédé en 1951 mais ses actes et paroles sont cités en exemple encore de nos jours. (BMS – Lire avec vidéo)

Bouzeguene-presse: Diffusion du premier numéro de Bouzeguene News en PDF – 14 juin 2011 – Le premier numéro de la revue Bouzeguene News en PDF est désormais disponible BN001juin375sur internet. Elle a été diffusée dans la soirée de lundi à mardi.
   La revue, d’une douzaine de page, reste au stade expérimental. Elle aura à s’améliorer à l’avenir avec vos remarques et les soutiens que nous recevrons. Ce numéro reprend les plus importantes informations déjà diffusées sur le site de Bouzeguene. Les articles sont signés par Belkacemi Mohand Said, Kaci Kamel et Salem Hammoum.
   A l’avenir elle comprendra d’autres informations liées à l’actualité générale, politique et culturelle de la Kabylie et de l’Algérie. Elle sera éventuellement imprimée pour être distribuée gratuitement à l’avenir en fonction de l’importance des dons que nous recevrons des lecteurs..(BMS – télécharger la revue ou enregistrer au format PDF)

Algérie – presse: Un nouveau code de l’information permettra de retirer des agréments aux journaux (indépendants) algériens - 12 juin 2011 -Une nouveau code de l’information permettra de retirer des agréments aux journaux (indépendants) mehal_juin2011algériens. L’annonce a été faite dimanche à Oran (ouest algérien) par le ministre de la communication, Nacer Mehal, a rapporté ElWatan.com (édition web).     Nacer Mehal a précisé que dans le cas où un organe de presse ne respecte pas l’obligation de la mise en place  »d’un règlement intérieur » et d’une  »convention collective »,  »l’Autorité de régulation des médias qui sera intégrée dans le nouveau code, pourra retirer l’agrément à ce journal ». Cette Autorité de régulation  »sera composée de “membres nommés et autres professionnels élus”, a -t-il ajouté.  »Elle oeuvrera à délivrer les agréments et la carte nationale du journaliste, dont les aspects et les mécanismes seront définis dans un “cadre consensuel”, a-t-il dit, en précisant que la nouvelle loi consacrera la dépénalisation du travail journalistique  »à l’exception de certains cas », qui n’ont pas été précisés.(BMS – Lire la suite et commenter)

Algérie-politique: Amara Benyounes parle d »’un danger mortel » pour l’Algérie si la formule d’une assemblée  »constituante » venait à être retenue -ccp_bms230I 12 juin 2011 - Amara Benyounes, secrétaire général de l’UDR (parti non agréé), a affirmé qu’il irait à la commission Bensalah s’il était invité et benyounes_juin2011que la formule d’une assemblée constituante  »est un risque d’un deuxième accident, qui peut-être mortel pour l’Algérie”. Benyounes, ancien dirigeant du RCD, devenu un des soutiens inconditionnels du président Abdelaziz Bouteflika, qui l’a nommé par deux fois ministre dans le cadre d’un deal avec son ancien parti, tout comme Khalida Toumi, a chargé les islamistes dans toutes les questions qu’il a évoquées sur le plateau de l’émission Art et Société de Berbère TV animée par Kamel Tarwiht. Pour lui “C’est le GIA qui a assassiné Matoub”. Il estime également que les démocrates républicains doivent  »s’unir afin de barrer la route aux islamistes qui demeurent la véritable menace pour l’Algérie ». “Les islamistes ont certes perdu l’audience, mais ce qui est inquiétant c’est la situation dans laquelle se trouvent les démocrates qui sont éparpillés sur l’échiquier politique national”, précisera-t-il, selon un compte-rendu de l’émission publié par le journal dont il est le fondateur, La Dépêche de Kabylie.(BMS – commenter)

Algérie-politique: Abdelaziz Ziari de l’APN se fache contre les partis de l’opposition qui boudent la commission Bensaleh – 12 juin 2011 - Le président de l’APN, Abdelaziz Ziari, est fâché contre les partis de l’opposition qui boudent la ziari_juin2011commission Bensaleh (Abdelkader), chargée par le président Abdelaziz Bouteflika de recueillir les avis sur les réformes politiques qu’il entend mener. S’exprimant sur les ondes de la radio chaîne III, Ziari ressort les formules traditionnelles comme celle de dire que  »les partis qui nient et refusent les consultations “ne travaillent pas pour l’intérêt de l’Algérie”. Le compte-rendu de l’émission fait par Liberté a  mis en évidence une multitude de contradictions dans son intervention. Le journaliste rappelle notamment la difficulté pour l’opposition d’obtenir des autorisations pour faire la politique.  »La suite de l’intervention de l’invité de la chaîne III n’est que littérature… », a conclu le journaliste comme désabusé par les propos de Ziari.(BMS – commenter)

Algérie-presse: Nacer Mehal face à une colère de journalistes devant son ministère le 21 juin – 12 juin 2011 - Nacer Mehal, le ministre de la Communication,mehal_juin2011 devrait faire face le 21 juin à une colère de journalistes, organisés dans le cadre de l’Initiative nationale pour la dignité du journaliste (INDJ). Ces derniers comptent tenir un rassemblement de protestation devant le siège de son département, au ravin de la femme sauvage à mi-chemin entre Ruisseau et Birmandreis (Alger). L’INDJ, qui regroupe des professionnels issus de plusieurs rédactions de médias publics et privés, accuse le ministère de la Communication, de vouloir  »discréditer le travail accompli par l’initiative » avec des  »insinuations du ccp_bms230Hministère sur de prétendues «manœuvres visant à semer la zizanie entre professionnels », a rapporté dimanche El Watan. Les journalistes de l’INDJ entendent exprimer leur  »refus de la méthode avec laquelle on veut traiter les problèmes des journalistes », a ajouté la même source.(BMS – commenter)

Tizi-ouzou-habitat: 33.992 décisions d’octroi d’aides à l’habitat rural validées sur 50.000 retenues pour Tizi-ouzou- 12 juin 2011 - Ils sont très nombreux les habitants de la Wilaya de Tizi-ouzou à regretter peut-être de s’engager dans la formule d’aide à l’habitat rural. Et pour cause, après avoir investi leurs maigres sous dans des plate-forme, les dossiers qu’ils ont déposés connaissent des lenteurs dans leurs traitement.  »Depuis 2005, l’Etat a affecté près de 50 000 aides à l’habitat rural avec seulement 33 992 décisions d’octroi de ces aides validées », a rapporté dimanche le jour d’Algérie dans un article de Hamid Messir qui citait le directeur de wilaya du logement et des équipements publics qui s’occupe de la question.(BMS – commenter)

Algérie-politique: Hocine Aït-Ahmed du FFS trouve  »peu crédibles » les propositions de réformes proposées par Bouteflika - 11 juin 2011 - Hocine Aït-Ahmed, le leader charismatique du Front des forces socialistes (FFS) et personnalité historique de la révolution algérienne, trouve  »peu crédibles » les propositions de réformes proposées par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui a chargé une commission de recueillir une_aitahmedles avis des partenaires et opposants du pouvoir avant de décider de réformes à engager.
     »Dans notre pays, la crise nationale continue et les propositions de réformes proposées par le Chef de l’Etat sont peu crédibles et peu susceptibles de remédier au tsunami politique, économique et social provoqué par la décennie de sang suivie par une décennie de prédation de grande ampleur », estime M. Ait Ahmed Hocine estime dans une note aux militants, diffusée sur le blog ffs1963.unblog.fr qui défend les thèses du plus vieux parti d’opposition algérienne.
     »Je m’interroge sur les fonctions véritables assignées à cette commission. Objectivement, on cherche à gagner du temps mais surtout à faire diversion », ajoute Ait Ahmed qui a critiqué la conclusion d’un  »train d’accords commerciaux et financiers avec des partenaires étrangers », jugeant qu’ils risquent de compromettre la sécurité nationale  »voire même la souveraineté du pays ».
     »Nous dirons la vérité, toute la vérité à l’opinion publique nationale et en temps voulu, nous proposerons les mesures nécessaires pour empêcher le bradage du pays », promet Ait Ahmed dont la sortie intervient moins de 24 heures après l’annonce de Abdelhami Mehri… (BMS – Lire la suite et commenter)

Algérie poste-grève: Les postiers poursuivent leur grève dont ceux de la poste d’Ait Ikhlef (Bouzeguene)11 juin 2011 – Les postiers poursuivaient leur juin2011_11_postiersgrève, samedi 11 juin, à travers le pays dont ceeux de la poste d’Ait Ikhlef (Bouzeguene) sur fond de revendication d’augmentations de salaires et de la réhabilitation des primes de rendements annuelles (Individuelles et collectives) qui auraient subi des réductions depuis 2010. Les grévistes appellent à la désignation d’une commission constituée de postiers qui aura pour mission de négocier et défendre les intérêts des travailleurs d’Algérie poste.
    La grève, enclenchée depuis le 28 mai dernier, est suivie à 100% dans toutes les agences de Daira de Bouzeguene. Les clients d’Algérie poste qui ne peuvent plus effectuer des opérations au niveau des guichets de la poste n’ont plus qu’à recourir aux distributeurs automatiques de billets DAB si toutefois il est alimenté.
    L’annonce de 30 pour cent d’augmentation a amené certaines agences à reprendre du travail y compris dans l’algérois (capitale) mais elles ont fini par reprendre le mouvement de grève lorsque les postiers ont appris le processus d’augmentation qui s’étalera sur une année soit 20 pour cent d’augmentation de salaires dès le 3 juillet 2011, 5 pour cent en janvier 2012 et 5 pour cent en juillet de la même année. Par ailleurs, les postiers seraient en colère du fait que les facteurs ne soient pas concernés par certaines primes, a indiqué l’un d’eux.(BMS et Kaci Kamel  - Lire la suite et commenter)

Société-insolite: Des vaches au milieu de la route …  - 11 juin 2011 – La circulation s’est soudainement arrêtée sur une portion de la RN 12, près de Fréha, lorsqu’un troupeau de ruminants s’est introduit en plein milieu de la route, obligeant les juin2011_11_vachesautomobilistes à modérer leur vitesse et même à s’arrêter complètement. Plusieurs vaches ont occupé carrément l’axe de la route sur une longueur de plus de 100 mètres, pendant que d’autres circulent sur la partie externe du bitume.
    L’image était si insolite mais aussi sublime que les occupants des véhicules réagissaient par sourires et amusement. Eet puis ce n’est pas la première fois, sur la RN 12, que des vaches manifestent leur présence en traversant la route.(Kamel KACI)

Algérie-politique: Abdelhamid Mehri au secours de la commission Bensaleh sur les réformes politiques - 11 JUIN 2011 – L’ex-secrétaire général du Front de libération nationale, mehri_abdelhamid Abdelhamid Mehri, a annoncé sa participation aux consultations sur les réformes politiques menées par Abdelkader Bensaleh, président du sénat algérien, avec deux autres membres, au nom du président algérien Abdelaziz Bouteflika.
    M. Mehri est ainsi, pour nombre d’observateurs, d’un réel secours pour la commission Bensaleh dont la crédibilité s’effilochait au fil des jours devant le peu de poids politique des personnalités et autres partis qu’elle a reçus jusqu’ici. Mehri apporterait ainsi de la crédibilité à ces consultations non pas en raison de son poids politique dans sa famille traditionnelle qu’est le FLN dont il a été S.G. ou de son passé d’homme du système pour avoir été ambassadeur à Paris (France), mais par sa proximité récente avec le plus vieux parti de l’opposition algérienne, le Front des forces socialistes (FFS) de Hocine Ait Ahmed, alors que celui-ci a vertement critiqué ces consultations politiques et ne devrait pas y prendre part.
    Certains journaux de la presse algérienne évoquaient samedi des garanties que Mehri aurait obtenuesccp_bms230G sur le sérieux des consultations menées par la commission Bensaleh pour justifier sa participation alors que d’autres pensent que le vieux militant du FLN ne fait que  »rentrer dans les rangs » de sa famille politique traditionnelle. Cette sortie de Mehri arrive alors même que l’un des membres de la commission Bensaleh, Mohamed Boughazi, est cité la veille (vendredi) dans une enquête du journal El WATAN sur le détournement de l’argent public de l’ANSEJ (agence de soutien aux jeunes).
     Par ailleurs, les consultations menées par Bensaleh en compagnie de l’ex-général Touati et Mohamed Boughazi, dévoilent encore une fois une absence (ou opposition?) des hommes politiques issus de la région frondeuse qu’est la Kabylie. A l’absence du FFS qui reste….(BMS – Lire et réagir)

Kabylie-environnement: L’administration de Wilaya et l’APW en lutte acharnée sur la question de l’environnement - 10 juin 2011 - Une lutte acharnée semble engagée entre l’administration de Wilaya de Tizi-ouzou et l’Assemblée populaire de waliapwla Wilaya (APW), dominée par les élus du rassemblement pour la culture et la démocratie, sur la question de l’environnement, chaque partie prenant ses propres initiatives dans le domaine.
    Si l’administration de la Wilaya, c’est-à-dire plus terre-à-terre, le Wali, a engagé depuis quelques semaines une grande opération d’assainissement de l’environnement à coups de réquisitions et volontariat, parvenant même à récupérer bien d’espaces publics squattés par le marché informel, l’APW multiplie les rencontres dont la dernière est un  »Séminaire sur le traitement des déchets ménager, hospitaliers et du bâtiment », organisé le 08 juin en cours et la prochaine est une journée thématique annoncée pour le 21 Juin 2011 avec à l’ordre du jour un  »État des lieux du Parc National du Djurdjura », un  »Point de situation sur l’Oued Sebaou » et  »Perspective de Relance des Carrière d’Agrégats dans la Wilaya de Tizi Ouzou ».
    Le citoyen a tout à gagner dans cette lutte concurrence mais que temps perdu pour voir enfin ceux qui sont censés gérer son espace public et qui sont bien payés commencer à agir. Le citoyen gagnerait davantage à voir les deux parties accorder leurs violons et travailler ensemble pour le bien de toute la collectivité. Mais là est une autre histoire.(BMS)

France – Bouzeguene – artistes: Projet de regroupement des artistes de Bouzeguène en France – 10 juin 2011 – Créer, susciter et assurer une animation culturelle en région parisienne et en banlieue avec possibilité d’élargir le champ d’action jusqu’à Marseille et les autres villes de France. Tel est le projet que voudraient lancer deux jeunes émigrés de Bouzeguène, en l’occurrence Azzedine Ameziane, président de juin2011_10_artistesl’association « Centre culturel franco algérien du 93 » et Saïbi Mourad (Amastan).
    L’association qui active pour la promotion de la culture francoalgérienne, a l’intention de regrouper tous les artistes de Bouzeguène en vue de constituer une sorte de pôle d’attraction, une opportunité de rencontre, de concertation et d’espace culturel. Toutes les conditions s’y prêtent. Le Maire (PS) d’Aubervilliers, Jacques Salvator, se dit d’ailleurs prêt à offrir gracieusement la salle des fêtes pour toute manifestation culturelle qui serait organisée sous le patronage de l’association centre culturel franco algérien du 93.
    Ce projet fort intéressant ambitionne de promouvoir et faire rayonner la culture algérienne en général et kabyle en particulier, dans le 93. Beaucoup d’artistes de Bouzeguène et d’autres régions de la Kabylie résident aujourd’hui en France. Beaucoup d’entre eux cumulent plusieurs années de carrière et des dizaines de chansons dans leurs répertoires à l’image de Mabrouk Aït Ferhat, Naguib, Amastan, Farid Ighil, Hacene Younci, Karim Aliane…etc.(Kamel KACI – lire et commenter)

Kabylie-artistes: La journée de l’artiste célebrée dans la gaieté à Tizi-ouzou mais sur fond de revendication d’un statut – 9 juin 2011 – Ils étaient nombreux .. les vieux artistes à venir assister ou participer à la célébration de la journée de l’artiste juin2011_09_artistes375mercredi dans la grande salle de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou.
ccp_bms230e    Malgré l’âge et la maladie qui ronge visiblement certains d’entre eux, ils ont tenu à venir participer à l’hommage qui devait être rendu à quatre des leurs dont l’un, Ameziane Mohand Ameziane est décédé et un second, Amar Segheir, n’a pu faire le déplacement en raison de sa maladie. Belkheir Mohand Akli était le troisième de la liste. Malgré le fait qu’il souffrait visiblement, il s’est déclaré honoré et heureux d’être là. Oukil Amar avait pour sa part la pêche. Il s’est permis même l’interprétation de sa chanson fétiche Chemin difir vouwourfan et celle de Farid Ali, Ayemma Azizeen ouratsrou. Il a rendu hommage avec insistance aux moudjahdine et aux chouhadas de la révolution algérienne.
    Il y eut aussi Taleb Rabah, qui, invité sur la scène pour témoigner du parcours des quatre artistes honorés, paraissait également fatigué et chancelant dans ses gestes et déplacement. L’âge a rattrapé tous ces vieux et vieilles routiers de la chanson kabyle. Taleb Rabah a tenu à rappeler à l’assistance quelques noms d’artistes disparus comme Ahcene Mezani, Hnifa et Farid Ali.
   Et à rabah Ouferhat, le président du bureau de Tizi-ouzou du syndicat des artistes, affilié à l’UGTA, de refroidir un peu l’assistance, en rappelant le sort réservé à ces artistes qui meurent dans la difficulté, sans avoir jamais un  »numéro de sécurité sociale, une retraité méritée, un véhicule, une maison ». Il dira l’espoir des …. (BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-société: Sauvetage spectaculaire d’un veau par les pompiers de Bouzeguene  – 8 juin 2011 - Miraculeuse intervention que celle des agents de la juin2011_09_sauvetage375protection civile de Bouzeguene qui, alertés par les citoyens, ont réussi un sauvetage des plus spectaculaires lors des toutes récentes intempéries qu’a connues la région. Les pompiers  sont venus en aide à un veau  enlisé  dans une sorte de fosse résultant des travaux d’aménagement de la décharge communale non encore clôturée.
    Le jeune bovin appartenant à un citoyen de Bouzeguene était quasi totalement embourbé dans le large trou submergé d’eau vaseuse. Aidés par les citoyens, les hommes de la protection civile ont réussi à tirer de la boue l’animal tracté à l’aide de cordes en l’absence  de sangles. Le veau a été sauvé de son imprudence mais au prix de bien des frayeurs raconte Mr Amiar Brahim le jeune et talentueux photographe qui a mis à notre disposition les présentes photos pour illustrer l’événement insolite.
    Cela étant, l’accident de l’animal avec acuité pose la question de la protection de ce genre de sites qui peuvent constituer un danger certain  aux personnes et aux animaux comme on l’a constaté.(Hammoum Salem – Lire et commenter)

Tizi-ouzou-Santé : L’hôtel Tamgout abrite la 2ème journée de pédiatrie et de néonatologie – 8 juin 2011 - Sous la dynamique impulsion du docteur Chelah, chef de service pédiatrie et de sa consoeur Dr Bouhila, l’EPH d’Azazga a organisé samedi dernier juin2011_09_pediatrieune importante rencontre médicale, la seconde du genre, qui a rassemblé près de 300 participants dont des professeurs en médecine, des maîtres assistants, des médecins spécialistes, des résidents, des médecins généralistes, des étudiants en médecine et des infirmiers des services de la protection maternelle et infantile ainsi que plusieurs directeurs d’hôpitaux venus des quatre coins de la région et des wilayas limitrophes.     Organisée sous l’égide de l’hôpital d’Azazga, la rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue des médecins revêt un intérêt capital pour la santé de l’enfant et du nouveau né entendu que cette frange de la société ne peut pas expliquer sa douleur sinon par des larmes et des cris contrairement à l’adulte qui peut orienter le médecin dans son diagnostic.
La dizaine de communications présentées par des médecins d’expérience à l’image des professeurs venus spécialement d’Alger et de Tizi-Ouzou répondent aux préoccupations des nombreux présents qui ont eu tout le loisir de débattre avec ces sommités de la médecine. Selon les organisateurs, les thèmes variés et riches ont été choisis pour s’accorder sur les protocoles et les conduites médicales entendu que l’enfant passe d’abord par le médecin généraliste avant d’arriver au spécialiste.
Ciblant essentiellement la formation et l’information des médecins de la périphérie, cette rencontre, la 2ème après celle organisée l’année dernière par l’EPH d’Azazga, vise aussi à ramener du nouveau  en ce qui concerne la pédiatrie indique le Dr Zghiche, maître assistante, qui a pris elle aussi une part très active dans l’organisation de l’événement.
(Salem – Hammoum – Lire et commenter)

Presse-législation: Le projet de révision du code des procédures pénales prévoit de faire payer tout et très cher … aux seuls journalistes – 8 juin 2011 – Le projet de révision du code de procédures pénales offrirait un cadeau de taille aux ccp_bms230Fpresse_logosPdz375directeurs des organes de presse algérien et à leurs publications en prévoyant de faire payer tout et très cher aux journalistes en cas de poursuites pour diffamation d’institutions officielles particulièrement.
    C’est ce que révèle le journal El Khabar en affirmant que les journalistes et les caricaturistes seront seuls à faire face aux conséquences liées à l’article 144 bis. Le projet  »présenté pour amendement, n’a pas mentionné la responsabilité des responsables de journaux et des entreprises d’information qui emploient les journalistes et les caricaturistes poursuivis par la justice. C’est-à-dire, les entreprises d’information ne sont pas concernées par les poursuites pénales, seulement les journalistes sont poursuivis pour leurs écrits jugés diffamatoires », affirme la même source.
    Il s’agit là d’un élément fondamental qui risque fort bien de diviser la corporation et de fragiliser et les journalistes et les entreprises qui les emploient. Le journaliste sera amené désormais à être extrêmement prudent dans ses écrits à moins d’être un Don Quichotte. Il s’agirait d’une grande victoire de la censure et de l’autocensure qui arrangerait en vérité bien d’éditeurs de presse qui ne voient plus désormais dans leurs canards que sources d’enrichissement  via la publicité très chère payée en Algérie.(BMS – Lire et commenter)

Algérie-France-découverte: Les singes berbères auraient émigré … avant les hommes en Europe – 8 juin 2011 - Les singes berbères auraient émigré avant les singe215_juin2011hommes en Europe si l’ont en croit une information diffusée par kabyle.com faisant état de la découverte  »des restes du singe berbère au Pays Basque ». Il s’agit d’une  »découverte importante qui vient enrichir le fond commun “basco-amazigh*”, ajoute le site de Stephane Aarrami.
    La découverte a été faite par des archéologues  »dans la grotte de Lezetxiki (à Arrasate, en Gipuzkoa) », ajoute la même source qui rappelle que le  »macaque amazigh ou Magot (Macaca sylvanus) est le seul macaque vivant sur le continent africain, à l’état sauvage dans les forêts relictuelles du Rif et de Kabylie. »
    Selon une autre étude ces  »singes anciens qui ont vu leur population réduite sur quelques zones d’Afrique du Nord sont aujourd’hui une espèce menacée ».  »Une étude plus récente datant de 2005 estime le nombre de macaques berbères survivants à 10 000 individus, soit une régression de plus de 50 % en moins de trente ans ».(BMS – Lire et commenter)

Algérie-France-Histoire: Des moudjahidine rappellent le passé repressif de l’ex-SAS de Bouzeguene dite d’Ait-Megève – 7 mai 2011 - Des moudjahidine de la guerre de libération nationale de la région de Bouzeguene (anciens combattants) critiquent ex_sastrois375les visites dans la région  »d’anciens officiers et sous officiers français », liés à l’ex-Section Administrative Spécialisée (SAS), dite S.A.S d’Ait-Megève, en rappelant le passé repressif et les  »tristes souvenirs » rattachés  »à ce poste militaire ouvert en 1955, avec tous les moyens de repression possibles ».
    Cette sortie de moudjahidine de la région intervient notamment en réaction à la dernière visite de l’ex-chef de la SAS, M. Claude Grandjaques (61-62), qui pronait dans un entretien à notre site, enregistré en vidéo, un rapprochement entre la France et l’Algérie et envisage même de créer un monument virtuel sur internet pour honorer  »toutes les victimes » des deux côtés.
    Dans leur déclaration, reçue à Bouzeguene News, ces moudjahidine rappellent notamment le souvenir de  »ces milliers de femmes et d’hommes  passés quotidiennement par le circuit infernal dans cette unité, pour leur soustraire des renseignements », le cas d’un village où les habitants se sont rendus tous ensemble  »hommes, femmes, enfants, jeunes, vieux, réclamer pacifiquement en masse, la liberté d’un de leur citoyen » et qui sont  »accueillis et dispersés à coup de rafales de 30 robustes à partir de la guérite tuant une femme et sa petite fille », … (BMS- Lire la suite avec le texte intégral de la déclaration)

Kabylie-religion: Une association islamiste mène campagne pour le port du voile islamique (hidjab) à la Maison de la culture de Tizi-ouzou – 7 juin 2011 -  Une association islamiste, Al Irchad Oual Islah, liée au Mouvement de la société pour la hidjab07juin2011paix (ex-hamas) de Bouguerra Soltani (membre avec le FLN et le RND de l’alliance présidentielle qui soutient le président algérien Abedalziz Bouteflika) a organisé mardi à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou une journée d’information sur le port du voile islamique ou le Hidjab.
    La manifestation a eu pour cadre le hall de la grande salle de la Maison de la culture où des affiches ont été déployées, chacune apportant son lot d’arguments vantant les mérites du port du voile tant décrié en occident.  »Mon corps n’a pas été créé pour être utilisé par des compagnies qui cherchent à mousser leurs produits, de la bière aux voitures, en passant par les produits alimentaires », releve-t-on dans un texte d’une de ces affiches, rappelant ensuite la recommandation divine, en islam, de porter le voile islamique sans qu’il ne soit désigné en ce terme dans le Noble Coran.
    Les organisateurs de la manifestation ont identifié une dizaine de questions les plus posées et liées au port du voile islamique pour y répondre par des arguments souvent religieux.  »Contrairement à la croyance populaire, le hidjab est l’un, des aspects fondamentaux de l’autonomie et du pouvoir des femmes », clame un autre texte tandis que sur….(BMS – Lire et commenter)

Kabylie-proberbe circonstancié: Win Ibghan Tafuat ad izlu Taghat (Qui veut du foie immole sa chèvre) (Rediffusion) - 7 juin 2011 - La scène se passait sur la place du village ath Seksous sezviv (Le village du couscous aux raisons secs) et ccp_bms230mettait en avant Dda Belaid de Lhara Uchakrid (boucher de son état) et Dda Cherif de Lhara bavrid (commerçant ordinaire).
     C’était jour d’été. Les gens veillaient tardivement sur la place du village. Un endroit magique où tout le monde se retrouve dans la soirée pour se détendre et assister à des échanges verbaux entre différents protagonistes qui finissent parfois en bagarres générales, chacun intervenant du côté du plus proche que soi, côté familial. Comme toujours, les gens riaient et s’accrochaient au moindre mot provocateur lancé par quelqu’un pour devenir le thème majeur de la rencontre.
    C’est ainsi qu’on entendit Dda Cherif interpeller Dda Belaid de façon colèrique en lui disant  »aha kan ajed nbabak » (tu va voir fils de…). Ce n’est pas une insulte à ce stade parce qu’il n’avait pas précédé la formule du terme  »Inâal » (Maudit soit …). Mais c’était suffisant pour voir les deux personnages s’accrocher.
      Il s’est avéré que Dda Cherif reprochait à Dda Belaid, le boucher, de ne lui avoir pas laissé un peu de foie, l’autre jour alors qu’il le lui avait expressément demandé. Mais Dda Belaid qui est mécontent de Dda Cherif parce que celui-ci ne venait chez lui que pour acheter du foie préfèrant se rendre chez d’autres bouchers pour s’approvisionner en viande, lui a répondu:  »Win Ibghan Tafouat ad yezlu taghat (Celui qui veut du foie n’a qu’à immoler sa chèvre), c’est-à-dire vas voir ailleurs.
    Bien qu’on ait réussi à calmer les deux personnages, la formule de Dda Belaid donnera naissance à bien d’autres du genre à partir de cet instant. C’est de cette manière que chacun valorisera son travail ou son bien en pastichant la formule de Da Belaid genre:  »Win Ibghan lulu adissarbah azru (celui qui veut de l’argent n’a qu’à casser de la pierre), …. (BMS – Lire la suite et commenter)   

Kabylie-agriculture-pluie: Les chutes de pluie perdurent menaçant la saison de fenaison (Lahchiche) - 6 mai 2011 - La saison de fenaison (Lahchiche) semble bien menacée à Bouzeguene comme dans le reste de la Kabylie (Algérie) par les chutes de pluies qui perdurent encore en ce 6 du mois de juin, suscitant 002_160l’inquiétude des éleveurs locaux. La récolte des fourrages est véritablement mise en difficulté alors que la saison commençait traditionnellement fin mai.
    Trois étapes marquent cette période qui commençait traditionnellement le 20 mai de chaque année. Au fauchage de l’herbe suit celle du fanage visant à obtenir le séchage de la récolte. Il s’agit ensuite du pressage du foin en bottes pour le stocker pour des périodes difficiles, c’est-à-dire l’hiver principalement.
   A Bouzeguene certains agriculteurs – éleveurs ont entamé dernièrement le fauchage de l’herbe, celle-ci donnant le signe qu’elle séchait avant même d’être coupée. Mais le produit risque fort bien d’être détruit par les chutes de pluie qui ont suivi le fauchage. Et si la situation perdure, les éleveurs devront être obligés de se rabattre sur l’achat de bottes de foins dans le marché de Oued Aissi, aux portes de Tizi-ouzou, alimenté notamment par les agriculteurs de Sidi Aissa (Bouira). Le fourrage (foin et paille) risque fort bien de revenir très cher cette année.(BMS – Lire et commenter)

BMS -  Reportage imaginaire: Boulkemoun soutient Sarcozi au village Ath seksou Sezviv (Rediffusion) – 6 juin 2011 – Décidément mon rédacteur en chef n’lakhar nezman (de l’ère décadente) chercherait ma mort ou à me rendre fou. Non mais, à bmsn11peine rentré chez-moi que je reçois de lui bip sur bip sur mon portable. naissance_saidathmadacheSon insistance voulait dire qu’il faut coûte que coûte que je le contacte et comme toujours il feint de ne pas avoir assez d’unités (de crédit) pour ne pas m’appeler lui-même et pour que je paie à sa place la communication.
    Mon éducation ne me permettait pas d’ignorer les bips de quelqu’un même si c’est un radin comme mon rédacteur en chef n’lakhar taswiït (de la fin d’époque). Et puis, me dis-je: Peut-être que c’est un réel appel au secours. Peut être aussi que quelqu’un lui a  »arrangé » le portrait ou qu’il vient d’être relevé de sa fonction. Je sais que ce serait trop beau pour être vrai mais j’ai appris dans le métier à ne négliger aucune piste.
     C’est en grande partie la raison pour laquelle je l’ai appelé. Et puis fichtre! A la première sonnerie de l’autre côté il m’accrocha en décrochant pour me dire de sa voix pleine de suffisance: “écoute, tu passe au village Ath Seksou Sezviv (Couscous aux raisins secs) où paraît-il les gens vont tenir une assemblée générale extraordinaire sur Sarkozy (Nicolas, le président français en visite à Alger, ndlr). Essaye d’en savoir un peu plus sur cette rumeur? ».(BMS- Lire la suite et commenter)

001_ihitousseneIhitoussene - Condoléances: Décès de Salem Moh Ouali (Hamroun) – 6 juin 2011 – Hamroun Salem, (Salem Moh Ouali) a tiré sa révérence, en ce jour du dimanche 05 juin 2011, à l’hôpital d’Azazga, à l’âge de 59 ans et 6 mois.
En cette pénible circonstance, nous tenons à nous associer à la peine de sa famille, de tous  ses proches et son village Ihitoussene (Bouzeguene). L’enterrement devrait intervenir lundi en milieu de journée au cimetière de son village. Puisse  Dieu le Tout Puissant lui accorder le pardon et l’accueillir en son vaste Paradis. Repose en paix, Salem. A Dieu nous appartenons à  Lui nous retournons. Ak Yerham Rebi Tged Svar It Wachult ik.
(Les animateurs de Kabylie news et Bouzeguène  news)

Algérie-presse-culture: Yamina Ghebalou, Abderahmane Yefsah et Yazid Kefis, lauréats du 1er prix Tahar Djaout – 04 juin 2011 - Yamina Ghebalou, Abderahmane Yefsah et Yazid Kefis, ont remporté samedi le 1er prix Tahar Djaout, juin2011_04_djaout375bdécerné par l’association culturelle Tussna (connaissance) avec l’aide de trois sponsorsazzedineDon230 de la presse nationale, les journaux El Watan, Liberté et Le soir d’Algérie ainsi que l’opérateur en téléphonie mobile, Algérie Télecom.
Les lauréats, qui ont été désignés l’avant-veille par un jury, pour la catégorie romans, remportent, dans l’ordre, des chèques de 150.000, 100.000 et 50.000 dinars. Le jury n’a pas décerné de prix dans la catégorie nouvelles, estimant les textes présentés encourageants mais ne méritant pas d’être primés pour diverses insuffisances.
La grande salle de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou a connu un après-midi fort animé en commémoration de l’anniversaire de la disparition de Tahar Djaout, journaliste écrivain algérien, qui a succombé à ses blessures le 2 juin à la suite d’un attentat terroriste qui l’a visé le 26 mai 1993 à Baïnem (Alger). Un groupe d’étudiants du département de langue de l’université de Tizi-ouzou s’est distingué avec éloquence à cette occasion en donnant lecture à des textes littéraires, de poésie et de journalisme de Tahar Djaout. Ils ont captivé l’intérêt évident de la salle par la déclamation des textes avec traduction vers le tamazight, l’arabe populaire et même l’anglais. Il y eut même un zeste de théâtre dans cette sortie estudiantine, au grand bonheur de leur professeur, Mme Malika Boukhlou, qui s’est transformée en une animatrice de la cérémonie alors que celle-ci tirait à sa fin. Omar Belhouchet, le directeur du journal El Watan, a apporté pour sa part une part de témoignage et une lecture de ce que fut le combat de Tahar Djaout, qui était un de ses collègue au journal gouvernemental El Moudjahid. Pour Belhouchet, Tahar Djaout défendait  »des valeurs universelles, des valeurs démocratiques des valeurs de liberté ».  »Il est mort pour ces valeurs. Et aujourd’hui nous avons le devoir et la responsabilité de continuer à militer, là où nous sommes, pour que ces valeurs avancent », a ajouté Belhouchet ».
(BMS – La suite avec photos et vidéo)

Tizi-ouzou-environnement: Très modeste rassemblement de soutien au chef de la police et au Wali de Tizi-ouzou - 4 juin 2011 - Un très modeste rassemblement de soutien au nouveau chef de la sûreté de la Wilaya de Tizi-ouzou, nouvceauwaliMoussa Bellabes et au Wali, Abdelkader Bouazghi, dans leur travail d’assainissement des rues du chef lieu de Wilaya de toute activité parasitaire et du commerce informel, s’est tenu samedi près du siège de Wilaya de la police (en face de la gare routière).
     Le rassemblement s’est tenu à l’appel d’un groupe anonyme, qui, dans un texte affiché en plusieurs endroits de la ville, appelait à soutenir les deux responsables dans leur œuvre de salut public et dans leur engagement pour l’intérêt de la population. L’appel n’a pas été médiatisé outre mesure, alors que le RCD avait critiqué un premier appel du même genre dans une  déclaration reprise par le seul journal Liberté dont il est proche. La presse a  ignoré l’appel reportagePhotos375_juin2011en raison peut-être du caractère anonyme de ses initiateurs  »Groupe de citoyens ». Toutefois, la faiblesse du rassemblement n’enlève en rien à la satisfaction évidente de la population de voir quelques uns de ses espaces communs retrouvés après un squat systématique et dans une impunité qui faisait craindre le pire sur l’absence de toute autorité de l’Etat dans la ville.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene-religion: La mosquée de Bouzeguène Centre sans imam - 4 juin 2011 – Cela fait deux mois que les fidèles de la mosquée de mai2011_04_mosquee215Bouzeguène Centre, chef lieu de la daïra, attendent impatiemment le retour ou la désignation d’un autre Imam après l’absence prolongée de son prédécesseur. L’attente est qualifiée par certains comme « énigmatique». Certains fidèles avancent que l’imam  serait parti en stage de 45 jours mais après épuisement de cette période, on aurait prolongé ce stage de 45 autres jours. Mais les fidèles de la mosquée s’interrogent sur le fait qu’aucun autre imam de la commune n’est convoqué à ce présumé  stage.
D’autres sources avancent que l’inexistence du logement de fonction pour abriter la famille de l’Imam serait derrière le dysfonctionnement de cette mosquée qui a vu défiler quelques quatre imams en trois ans. Actuellement, l’intérim est assuré par « El Mouqeième » (Aide de l’imam), mais souvent lors des prières d’ElFedjr, d’El Maghreb ou d’El Aïcha, (L’aide de l’imam habitant loin de la mosquée),  ce sont des volontaires qui procèdent à l’appel à la prière à travers une fenêtre de la mosquée en raison de la fermeture de la pièce où sont installés les amplificateurs et les micros, et ce sont également des volontaires qui assurent ces prières dans le Minbar
.(Kaci Kamel – Lire et commenter)

Algérie-santé: Les malades du cancer victimes d’un … génocide sanitaire (Revue de presse) - 3 juin 2011 - Les malades du cancer sont victimes en Algérie d’un aout_11_cancervéritable génocide sanitaire. Les autorités, ministre et directeurs d’hôpitaux et de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) sont clairement coupables de complicité dans une non assistance à personne en danger. C’est la conclusion que tout observateur objectif tirera de la lecture des informations de presse diffusées régulièrement sur le sujet dont le dernier dossier en date est paru vendredi dans les colonnes du journal El Watan.
ait_lounes230_juin2011     »Le cancer tue certes, mais la négligence des autorités tue à petit feu également. Le principal problème des malades est le manque de drogues de chimiothérapie au niveau des centres anticancer, et l’insuffisance des équipements de radiothérapie. Le Centre Pierre et Marie Curie de l’hôpital Mustapha Bacha souffre de pénurie de drogues vitales pour les malades de cancer depuis plus d’une année. Les patients se voient accorder des rendez-vous trois à six mois après la date de séance de chimiothérapie préconisée par le médecin. Nous avons d’ailleurs enregistré 28 000 cancéreux en attente d’un rendez-vous pour la radiothérapie », a déclaré à El Watan Hamida Kettab, Présidente de l’association El Amel d’aide aux personnes atteintes de cancer.(BMS – Lire la suite et cçommenter)

Bouzeguene-culture: Une bibliothèque communale de grande envergure en voie d’achèvement près de l’école d’Ait Ikhlef - 2 juin 2011 – Les travaux de réalisation d’une bibliothèque communale de grande envergure sont en voie d’achèvement juin2011_02_bibliotheque375près de l’école d’Ait Ikhlef, au nord du chef lieu de la commune de Bouzeguene.
    La bâtiment en construction sur une partie du terrain qui accueillait jadis l’ancien souk N’Tleta, à mi-chemin entre les villages Ait Ikhlef et Tizouine, est d’une dimension qui augure de la réalisation d’une bonne infrastructure culturelle. Les futurs gestionnaires de cette bibliothèque devraient toutefois trouver le moyen d’intéresser les futurs lecteurs pour se déplacer à cet endroit paisible, qui a la qualité d’être loin de tout vrombissement de moteurs de véhicules et autres engins de travaux publics.
    La future bibliothèque commune de Bouzeguene jouxte une crèche entièrement réalisée mais qui demeure fermée ainsi que l’école primaire qui regroupe les enfants des villages Ait Mizare, Ait Ikhlef, Ait Lqarn et Tizouine.(BMS – Lire avec photos)

Bouzeguène – handicapés : Inauguration du projet « Education pour tous » – 2 juin 2011 - Dans le cadre du projet « Education pour tous » pour l’inclusion des enfants handicapés dansjuin2011_1er_handicapes375 le système éducatif en Algérie, un projet soutenu par Handicap International et l’union  européenne, l’association des handicapés et leurs amis de la daïra de Bouzeguène, a organisé, lundi dernier, 30 avril, au centre psychopédagogique de Bouzeguène, en partenariat avec Handicap International, une rencontre thématique en faveur de l’insertion scolaire des enfants porteurs d’handicap.
    Cette rencontre a été animée par Aude Bumbacher, Chef de projet Education Inclusive chez condoleances_kamal_2juin2011 Handicap International, programme Algérie et supplée par sa collègue, Mme Chikhi de la même institution et pour le même programme. Mlle  Bumbacher a présenté une synthèse sur le projet intitulé : Inclusion des enfants en situation d’handicap dans le système  éducatif algérien alors que Mme Chikhi a mis l’accent sur les facilitateurs qui entrent directement  en jeu dans la réussite du projet « Education pour tous ».
    Melle Hamoum Baya, coordinatrice régionale du projet « Education pour tous » et bénévole au sein de l’association des  handicapées  de la daïra, a  présenté une communication ayant pour thème : Projet Education et soin de proximité.
    Bessah Rachid, psychologue clinicien et Ali Chérif Mohand, orthophoniste, ont clôturé le séminaire par une communication sur le rapport direct entre le patient (l’enfant en situation d’handicap) et son éducateur (Enseignant, médecin…). Par ailleurs deux responsables de la solidarité  scolaire et de la formation à la direction de l’éducation de Tizi Ouzou, ont pris part au séminaire.(Kaci Kamel – Lire avec photos)

TiziOuzou-sécurité-hygiène: Nouvel appel à un soutien de la population au nouveau chef de sûreté de Wilaya - 1er juin 2011 - Un nouvel appel a été lancé sur nouvceauwaliccp_bms230dles murs de Tizi-ouzou invitant la population à exprimer son soutien au chef de sûreté de Wilaya, Moussa Bellabes et au Wali, Abdelkader Bouazghi, dans la guerre qu’ils ont déclaré au marché informel et au banditisme dans la ville des genêts.
    L’appel, anonyme, signé un groupe de citoyens et observé sur les murs de la rue Lamali, demande à la population et notamment à un certain nombre de corporations et principalement les commerçants, les premiers bénéficiaires de cette lutte contre une concurrence déloyale qui leu est imposée depuis des années, à venir exprimer ce soutien le 4 juin devant le siège de la sûreté de Wilaya, proche de la gare routière. Le précèdent appel pour un rassemblement de soutien le 27 mai dernier a été critiqué dans des termes violents par le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, de Said Sadi).(BMS – Lire et commenter)

Algérie-Presse-culture: 1er prix littéraire Tahar Djaout le 4 mai à Tizi-ouzou - 1er juin 2011 – Le 1er prix littéraire Tahar Djaout devrait être décerné le 4 mai à la tussna_djaout_1erprix215maison de la culture Mouloud MAMMERI de Tizi-ouzou par l’association culturelle Tussna. Des activités commémoratives de la mort du journaliste écrivain devraient être organisées à partir du 3 mai en collaboration avec la Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou.
    Il est question d’une cérémonie de recueillement à Oulkhou, le village natal de Tahar Djaout (Azeffoun) où il a été enterré. Tahar Djaout est décédé le 2 juin 1993 à la suite de blessures contractées lors d’un un attentat terroriste qui le visait le 26 mai 1993 à Baïnem (Alger), où il résidait. Il avait succombé à ses blessures le 2 juin après une semaine passée dans le coma.
    Au programme de l’événement figurent notamment des témoignages, une conférence et des lectures de textes. Les journaux El Watan, Liberté et Le soir d’Algérie, sponsorisent l’événement, selon l’affiche communiquée à Kabylie News par Madjid Serrah. Par ailleurs, Liberté annonce la participation de son directeur de la publication Abrous Outoudert et de celui d’El Watan, Omar Belhouchet, à cette commémoration. Les deux dirigeants de la presse indépendante devraient apporter leurs propres témoignages sur Tahar Djaout qu’ils ont connus.(BMS – Lire et commenter)

Algérie – culture – histoire : Abdennour Abdesselam souhaite  »longue vie’ à Tahar Ben Aïcha pour le voir finir  »torturé moralement et incapable de s’en défaire » - 1er juin 2011 - L’écrivain berbériste Abdennour Abdesselam souhaite  »longue vie » à son confrère baâthiste (panarabiste) Tahar Ben Aïcha pour le voir finir ccp_bms230c »torturé moralement et incapable de s’en défaire ». C’est ce que M. Abdesselam a écrit, bien noir sur blanc, dans une contribution publiée par le journal Liberté (édition 31 mai, page Culture), à l’endroit de celui qui s’est distingué récemment par des propos très critiqués qu’il aurait tenus à l’endroit de la reine berbère Kahina et de l’écrivain Mouloud Mammeri.     M. Ben Aïcha qui semble avoir été piégé par un journaliste d’El Khabar a déclaré à propos de Mouloud Mammeri que celui-ci  »était plus Kabyle qu’Algérien ou nationaliste ». Dans un article, signé par Alaoua Hadji, qui rendait compte d’un  »hommage » surprise que lui rendait, chez lui, des  »journalistes et des intellectuels de l’association  »la parole à la culture et à l’information », Tahar Ben Aicha a déclaré avoir donné les prénoms de personnages historiques du monde arabo-musulman à ses enfants et petits-enfants et parmi eux le cas de Zahir en hommage  »à celui qui a tué Kahina ».
    Et à M. Abdesselam de réagir comme nombre d’autres à ces propos. Il écrit en conclusion:  »Merci au journal qui a publié les monstruosités copieusement cachées et refoulées d’un gypaète à la plume lamentablement desséchée. Merci à ce journal de nous avoir dévoilé au grand jour un autre de ces personnages longtemps embusqués dans les méandres d’une littérature incertaine. Repérer enfin ses adversaires est un grand avantage dans toutes les batailles surtout la bataille littéraire. Merci également à Benaïcha de nous avoir rassurés qu’il est à jamais profondément torturé par la témérité et le courage de notre reine Kahina qui par son statut de femme digne et combattante l’a fait se torsader et se corroyer. Ainsi torturé moralement et incapable de s’en défaire, alors nous lui souhaitons pour cela longue vie et bon vent ».(BMS – Lire et commenter)

Culture-poésie: Et un autre poème de Mokrane At Lounes- 1er juin 2011 – C’est un plaisir que de voir et d’écouter Mokrane Ait Lounes déclamer ses poèmes en mokraneALounes215kabyle. Kabylie News vous offre cet échantillon. Mokrane Ait Lounes est aussi philosophe et écrivain autodidacte. Il a bon coeur envers les gens. Il n’a pas la grosse tête bien que tout semble lui réussir. Il reconnait en toute simplicité le fait qu’il n’ait pas été à l’école. Il reconnaît le mérite de ceux qui l’ont aidé dans son parcours, comme la Belge Madame Le Bon qui l’a aidé à écrire son premier ouvrage  »La légende berbère », édité par la société des écrivain. Il a cherché à la retrouver mais sans y parvenir. Toute cette façon de voir nous a séduit à Kabylie News bien que nous ne voyions pas de la même manière certaine choses liées  notamment à la religion. Mais parce que lui même est tolérant, il est de notre devoir de l’être davantage plus de notre côté. Même les chemins opposés arrivent parfois à se croiser en certains endroits. Bonne continuation M. Ait Lounes.(BMS – voir vidéo)

Ahrik-féstivités : Festivités multiples fin juillet au village Ahrik avec une grande Tesvyitha (ouâada) et de nouvelles perspectives tracées – 31 mai 2011 – Le village Ahrik, de l’Est de la commune de Bouzeguene, semble bien parti pour se distinguer cet été à l’occasion de festivités d’envergure et uniques en leur genre qu’il ahrik_02gens375_Mai2011compte accueillir du 25 au 29juillet. Le village est parti pour innover en matière d’organisation d’activités multiples pour céléber à partir du 25 juillet le grand évéement d’avoir réalisé une grande mosquée dont rêvaient jeunes et vieux du village mais aussi pour passer à autre chose en matière d’équipements socio-culturels déjà inscrits comme nouveaux projets à réaliser par cette collectivité qui semble soudée par un esprit de solidarité hérité des ancêtres.
    A l’entrée du village, où est située Tajmâat ou la place du village, on retrouve regroupé tout ce qui fait l’esprit de l’organisation villageoise kabyle.d’antan. Il est question d’un espace public aménagé en forme de mini-jardin public avec des bancs pour s’y reposer, la grande mosquée qui reçoit en cette fin de mois de mai2011 ses dernières retouches, une fontaine publique mais dont le bâtiment la jouxtant sera démoli prohainement et le cimetière du village, bien entretenu comme pour témoigner du grand respect voué à ceux et à celles qui sont disparus. En outre des locaux d’anciennes écoles qui remontent aux années cinquante ont été aménagés en lieux de rencontres diverses pour les villageois.
ccp_bms230b    Un responsable actif du village a indiqué que les habitants ont hâte d’inaugurer la mosquée pour passer à bon nombre d’autres projets à caractère sportif et ou de détente. Le village Ahrik prépare à sa façon cinq jours plein d’activités. Il est question de consacrer un espace pour les handicapés, d’une conférence sur les droits de l’homme avec la participations des avocats de la commune, de la santé avec la venue des médecins et de la de vulgarisation des dispositifs d’emploi des jeunes avec la CNAC, l’ANSEJ et l’ENGEM. Toute cette activité sera ouverte à tous les habitants de la commune. (BMS – lire la suite avec photos  et deux vidéos)

Bouzeguene-Mak : Les autonomistes du MAK tiennent un rassemblement contre le kidnapping à Bouzeguene - 31 mai 2011 – Plusieurs militants du mouvement pour l’autonomie de Kabylie (MAK, non reconnu) ont tenu mardi devant la poste du chef lieu de la commune de Bouzeguene un rassemblement pour dénoncer le phénomène du kidnapping qui prend des proportions alarmantes notamment en Kabylie avec, selon un dernier bilan rapporté par El Watan, 177 cas recensés en 2010. Les animateurs du mouvement, créé en 2011 par Ferhat Mehenni, se sont relayés devant la petite placette située entre le bâtiment du siège de la mairie et celui de la poste dit Ait Ikhlef, pour donner la lecture des autonomistes du phénomène du kadnapping. Ils ont déployé des banderôles aux couleurs du MAK. Mardi est jour de marché hebdomadaire (Souk) à Bouzeguene.(BMS)

Kabylie-religion: Le président de l’Eglise protestante d’Algérie défie le Wali de Béjaia et s’en explique - 29 mai 2011 -  Le président de l’Eglise protestante d’Algérie, Mustapha Krim, semble décidé à défier le Wali de Béjaia, Hamou Ahmed mustapha_krim215Touhami , dans un bras de fer tournant autour de l’application de  l’ordonnance 06-03 du 28 février 2006 relative aux pratiques du culte non musulman en Algérie.
    C’est ce que révèle un long entretien de Mustapha Krim accordé à Boualem Slimani et Mohamed Bessa, publié lundi dans les colonnes de la Dépêche de Kabylie à propos d’un arrêté de fermeture des locaux de l’église en question, pris par le Wali récemment..  »On nous dit que nous ne sommes pas  en règle avec le décret de  06/03 de 2006. Donc, pour nous, c’est du n’importe quoi dans la mesure où ce décret, dès qu’il est paru, nous y sommes  conformés’, a déclaré Mustapha Krim avant de considérer que la loi de 2006  »est un instrument pour taper sur les chrétiens et s’en servir à chaque fois que l’on veut faire diversion… ».
    Mustapha Krim a chargé de Wali dans cette affaire l’accusant de vouloir  »allumer la mèche pour nous monter, soit contre les musulmans ou la population », dit-il.  »Depuis 2006, nous avions adressé aux services de sécurité une lettre bien claire et transparente signalant tous nos lieux de culte leur faisant mention que nous avons fait notre possible pour être en conformité. Tous nos lieux de cultes sont vraiment bien indiqués avec des plaques signalétiques à l’extérieur.  Maintenant, s’ils veulent jouer  la petite bête, moi; je dirai que j’ai un agrément en bonne et due forme qui n’est invalidable  que par voie de justice », a-t-il ajouté.
    Mustapha Krim assure que l’arrêté est  »apparemment une initiative personnelle du wali » et déclare son intention de ne pas s’y soumettre.  »La notification que j’ai reçue est pleine d’irrégularités, et je n’ai d’autant pas l’intention de m’y  soumettre. Nous allons continuer nos cultes comme d’habitude et merci à tous ceux qui nous soutiendront de près ou de loin  d’une manière pacifique et vraiment nous comptons sur la providence de Dieu pour nous sortir de cette impasse’, répond Mustapha Krim.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguène-Ahrik: Hadj Mourad Sadou, le serviteur du village Ahrik - 28 mai 2011 - Qui ne connaît pas Hadj Mourad Sadou du Village Ahrik ? Un homme voué cœur hadjMourad215et âme à son village. Depuis quelques mois, après une série de réunions marathon au sujet de la construction de la mosquée du village, il a pris la difficile décision d’accepter la mission de suivre le projet jusqu’à terme.
angoisse375_blague
    Mission ardue mais pas impossible pour le fils de Dda Ouramdane Sadou, paix à son âme, lui-même ex. président de l’APC de Bouzeguène. Hadj Mourad fait de son village son propre projet. Pas facile de s’occuper à la fois de sa famille et de son village. Très courageux et battant, il parvient toujours à ses fins par le dialogue et la concertation. Il prend toujours soins d’écouter ses concitoyens pour le bien du village.
    Connu pour sa probité, les villageois font de lui l’homme de la situation pour mener à bien les différentes affaires du village. Très estimé par ses concitoyens, Hadj Mourad qui ne voudrait pas les décevoir, ne laisse rien au hasard. A chaque réunion du village, il fait son bilan tant moral que financier.
    Aujourd’hui, grâce à son abnégation, le projet de la construction de la mosquée est achevé au grand bonheur des habitants d’Ahrik qui voient s’ériger au milieu du village, la plus belle mosquée de la commune de Bouzeguène. Rendez-vous en juillet 2011, pour son inauguration officielle.(Kamel KACI – Lire et commenter)

Nos précédentes infos de mois de mai 2011 et celles d’avant ici  ou cliquez sur archives 

infos

Photo_une_partage927b 

notabene

 »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

barreblanc
youtube1dailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

barreblanc
barreblanc

 

Note d’information: De nouveaux sites empruntant le concept  »Kabylie News » ont vu le jour sur internet. Ils ont la particularité d’avoir une vision allant d’une extrême à une autre. L’un deux diffuse des vidéos de convertis à l’islam. Un autre, d’un village, utilise kabylienews pour racoler et au contraire du premier, il tombe à bras raccourci sur l’intégrisme. Nous n’avons rien à voir avec ces deux sites et autres pages créées sur internet qui ont la particularité de semer la confusion. Kabylie News sur kabylie.unblog.fr et kabylienews.voila.net gérés par BMS se démarquent de ces deux sites et appelle les visiteurs à faire la part des choses. Nos vidéos sont diffusées sur:

fev2010comments1

Commentaires desactivés.

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...