• Accueil
  • > Accueil
  • > Marseille-Kabylie-chant: Le retour du chanteur à l’harmonica, Noureddine CHENOUD – 17 octobre 2011 –

Marseille-Kabylie-chant: Le retour du chanteur à l’harmonica, Noureddine CHENOUD – 17 octobre 2011 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Marseille-Kabylie-chant: Le retour du chanteur à l'harmonica, Noureddine CHENOUD - 17 octobre 2011 -   dans Accueil daily740_80
gif740bouzeguene dans Accueil

Marseille-Kabylie-chant: Le retour du chanteur à l’harmonica, Noureddine CHENOUD – 17 octobre 2011 -  A l’âge de dix huit ans , octobre201117chenoud375il commençait à chanter à la radio d’Alger, la chaîne II. C’est le plus jeune  artiste kabyle moderne qui se produisait sur scène. Auparavant, il avait monté avec l’aval du proviseur,  un groupe de musique au lycée Emir Abdelkader à Alger où il étudiait. L’élève Noureddine HASSANI était d2ja un amoureux de la guitare.
    Par son allure, petite lunettes, cheveux long et crépus, il portait à son coup un harmonica et tenait dans ses bras une jolie guitare à la BOB DYLAN.
    Cependant, ce jeune chanteur dérangeait l’ordre établi dans la mesure où il interprétait des mélodies que certains qualifiait « de venues d’ailleurs » pourtant, ce jeune artiste ne cessait  de dire qu’il puisait dans le terroir. L’essence de sa musique. Par contre,  il apportait, il apporte toujours des sonorités modernes à ses compositions.

- Hamid At Ali (BERKAT) :
Etant que professeur d’anglais au collège, chanteur connu, reconnu surtout pour avoir interprété la chanson CHENNOUD qui a secoué les esprits, comment est née l’idée de départ pour la France ?

- Noureddine CHENNOUD :
Je me plaisais bien à Alger, je travaillais, je chantais. Pour m’épanouir et découvrir la musique du monde, je quitte Alger pour Paris. Par la suite, j’ai fréquenté les musiciens kabyles et non kabyles pour m’imprégner du timbre universel de l’art de jouer de la musique.
J’ai appris beaucoup en particulier dans le domaine de la guitare : jouer de la guitare sous toutes ses formes et dans tous ses états.

- Hamid At Ali :
J’ai vu le film et j’ai écouté le CD que tu as produit en hommage à Slimane AZEM. Que représente pour toi cet artiste ?

- Noureddine CHENNOUD :
Slimane AZEM est un grand artiste, je n’apprends rien à personne. Par contre, pour moi, Dda Slimane représente une double image : un maître de la chanson kabyle et un père spirituel. De plus, mon père, réparateur de postes radio à Draa El Mizan aimait écouter les chansons et surtout les textes de ce grand chanteur.

- Hamid At Ali :
- Pour ma part, je me dois te dire Noureddine que tu es le chanteur qui a le mieux respecté « la reprise car aussi bien pour Slimane AZEM que pour Chikh Elhadj M’hemmed El Anka ( dans la chanson Ammi ) , tu as su gardé l’esprit du texte originel en apportant une touche propre de ta contribution pour redonner une deuxième vie aux chansons que tu reprends.
- après une longue absence sur la scène artistique, tu viens de produire un nouveau CD, sur lequel  tu as travaillé plusieurs années. Je l’ai écouté et apprécié car là encore tu apportes du nouveau puisque cet album ne comporte que des morceaux de musique.  Qu’en dis-tu ?

- Noureddine CHENNOUD :
 Je me suis intéressé reprendre quelques unes de mes musiques, mais aussi des musiques d’autres artistes pour en faire un florilège. Je pense qu’il est important d’écouter la musique pour l’équilibre psychique de la personne. J’ai appelé ce travail « LES GUITARES BERBERES » dont le volume I est titré « awi-d aman ».

- Hamid At Ali :
Est-ce-que cet album se vend sur le marcher ?

- Noureddine CHENNOUD :
 Oui, l’album est sorti, pour l’acheter il faut me contacter  par mail à l’adresse suivante :
h.nord@wanadoo.fr

- Hamid At Ali :
Et maintenant as-tu d’autres projets ?

- Noureddine CHENNOUD :
Évidemment, j’ai toujours des projets, mais je vais  au rythme de mon inspiration. De plus j’ai un programme de plusieurs tournées en France, en Algérie et même dans d’autres pays.

Entretien réalisé par Hamid At Ali ( BERKAT ) – Extrait de l’émission de radio sur le 98. Fm 

octobre201117chenoud375b

 (Noureddine CHENOUD et Hassen ICHARIOUENE )

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

Une réponse à “Marseille-Kabylie-chant: Le retour du chanteur à l’harmonica, Noureddine CHENOUD – 17 octobre 2011 –”

  1. bouaziz dit :

    merci da l hamid tu nous regale soit a la radio tous les mercredi et samedi j ecoute souvent sur internetou dans kabylie news avec tes interview surtout cet entretien avec nourdine qui est disparu de la scene artistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...