• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 novembre 2011

Kabylie – Société – Laid tamoqrant : l’abattoir de Tizi-ouzou de plus en plus sollicité (Reportage) – 6 novembre 2011 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Kabylie - Société - Laid tamoqrant : l'abattoir de Tizi-ouzou de plus en plus sollicité (Reportage) - 6 novembre 2011 - dans Accueil daily740_80
gif740bouzeguene dans Accueil

Kabylie – Société – Laid tamoqrant : l’abattoir de Tizi-ouzou de plus en plus sollicité (Reportage) – 6 novembre 2011 -La journée de Laid Tamoqrant (Al Adha), qui marque chez les musulmans la célébration de la tradition de Sayidna Ibrahim novembre201106abattoir375(Abraham) par l’immolation de bêtes, a été vécue intensément dimanche (6 novembre 2011) à l’abattoir communal de Tizi-ouzou, a-t-on observé.
    Juste après la prière de Laid, de nombreux citoyens se sont rendus en grand nombre pour immoler, individuellement ou collectivement, leur bêtes, soit respectivement des bovins (veaux, bœufs) ou des moutons, accompagnés pour nombre d’eux de leurs enfants.
    A l’abattoir une  équipe qui nous ai parue très professionnel se mettait à immoler en chaîne les bêtes. Les premières bêtes à passer à la moulinette et au dépeçage suivi du contrôle vétérinaire obligatoire, étaient des moutons. On a comptabilisés plus de 200 botes immolées. L’opération durera jusqu’à 13 heures environ. Une situation qui a fait grincer des dents les propriétaires de la douzaine de bovins ramenés pour les immoler de façon collective (maximum de 7 personnes par bête, suivant la sunna). Ils auront passé presque toute la journée à l’abattoir puisqu’ils n’en sortiront pas avant 16 heures.
    Ainsi si les conditions d’abattage des bêtes sont acceptables, l’équipe qui le faisait bien que très rodée, apparaissait insuffisante. Une équipe vétérinaire était à pied d’œuvre pour contrôler les carcasses. Et nombreux sont ceux qui ont laissé le foie, le poumon et les abats parce que atteints de maladies ou de parasites. M. Bennouar Belaid, technicien vétérinaire, nous montre un grand bac rempli de saisies opérées sur place en raison des maladies et parasites relevés. Il a été même saisi la tête d’un boeuf.
    Pour Dr Yatta Nouredine, inspecteur vétérinaire à l’abattoir de Tizi-ouzou depuis 11 ans (18 ans d’expérience), le constat est que les contrôles révèlent de nombreuses maladies parce que les éleveurs ne font rien pour déparasiter leur cheptel notamment ovin. Les maladies sont révélées parce que les gens recourent de plus en plus à l’abattoir pour se prémunir contre les maladies alors que jadis ils ignoraient cette situation. Le kyste hydatique qui est le plus courant est dangereux pour toute personne qui en est atteint. L’opération coûte cher et est pénible pour le malade, explique-t-il.
    Pour quelques personnes qui ont opté cette année pour une immolation collective, l’expérience n’a pas été concluante.  »Nous avons passé la journée à attendre que les bêtes soient immolées parce qu’une priorité a été donnée aux ovins », dit l’un d’eux. Ils auraient pu procéder par deux équipes d’autant que l’immolation se déroule  en deux endroits différents’, ajoute son compagnon. Un autre a douté que le foie qui lui a été saisi soit vraiment atteint, laissant entendre que les vétérinaires sont un peu trop précautionneux.   »J’ai mangé par le passé du foie pareil et à ce jour je ne suis pas malade », dit-il. .(BMS)

Belkacemi Mohand Said

La vidéo des lieux

Image de prévisualisation YouTube

novembre201106abattoir740c 

novembre201106abattoir740

novembre201106abattoir740b

 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...