• Accueil
  • > Accueil
  • > BMS – Reportage imaginaire: De la naissance de l’organisation des menteurs au village Ath Seksou Slekhrif et des prix à gogo pour les journalistes

BMS – Reportage imaginaire: De la naissance de l’organisation des menteurs au village Ath Seksou Slekhrif et des prix à gogo pour les journalistes

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

BMS – Reportage imaginaire
De la naissance de l’organisation des menteurs au village Ath Seksou Slekhrif et des prix à gogo pour les journalistes

Tizi-ouzou - J’étais l’autre jour, là, tranquille, à savourer ma retraite en lisant Pif Gadget n°1250, déniché chez un revendeur sur la route de Hasnaoua, d’où partent les marches du 20 avril, avec la participation de centaines de milliers de militants pour l’officialisation de Tamazight BMS - Reportage imaginaire: De la naissance de l’organisation des menteurs au village Ath Seksou Slekhrif et des prix à gogo pour les journalistes dans Accueil pifGagdet230 (ce n’est pas le cas aujourd’hui), lorsque mon portable s’était mis à biper de façon étrange. Je n’ai pas voulu savoir, dans un premier temps, qui a essayé de me joindre.
Je voulais terminer la lecture des aventures de Léonard et de son disciple pour passer à celles de Placid et Muzo ou encore celles de Smith et Wesson. Mais à force de voir les bips se répéter, je ne pus rester sans réagir. Bien plus, j’eus un froid dans le dos bien que j’étais bien allongé et au chaud.
– Cela ne peut être que lui, me dis-je.
– Qui ça? vous vous dîtes.
– Mais Assiâqa n’lékhrif ilyali (nom d’une figue fraîche en plein hiver), ce ne peut être que lui. Lui! Vous ne vous rappelez pas? ça ne peut être que le rédacteur en chef n’lakhar Nezman (Le rédacteur en chef de l’ère décadente) que j’ai laissé à son sort à la sinistre Kabylie News Agency, pour partir en retraite. Que dis-je pour faire ma Harga…
Au départ je ne voulais rien savoir et j’hésitais à appeler le numéro de celui qui me bipait avec insistance (1 bip chaque 2 minutes, authentifié par Guemass des records, une sorte de Guisness book kabyle). Parce que, comme vous le savez, j’ai fait un … croissant (une croix, si vous êtes chrétien) sur mon ancien employeur  »Le KNA » et je ne veux surtout pas avoir le moindre petit son d’un de ses rien-dacteurs en chef n’lakhar nezzman (rédacteurs en chef de l’ère décadente) dans mon oreille. Car je ne vous l’ai pas dit peut-être: le rédacteur en chef n’lakhar nezzman (rédacteur en chef de l’ère décadente) que j’ai connu avait a fait des émules. Il a été cloné en plusieurs copies si bien que je ne sais qui est l’authentique et qui est le faux. Et puis Tawsar (l’âge) a fait le reste en moi.
Mais je me suis dit comme toujours, que ce n’est pas peut-être lui, que c’est peut-être son fils et que lui il est malade et hospitalisé ou peut-être même mort et qu’on voulait juste me prévenir sur son enterrement demain ou après demain si c’est en France qu’il e soignait. Vous savez à son âge qui a dépassé les 68 ans, il est sur la liste d’attente, comme moi je le suis, même s’il a des garanties d’avoir de meilleurs soins en France en cas de besoin, grâce à sa position dans la nomenklatura, contrairement à moi.
Si je vous dis cela, ne croyez point que je lui souhaite de tomber malade. Je ne suis pas du genre à se faire la promesse d’aller piss… sur sa tombe s’il venait à aller trois pieds sous terre. J’en connais qui font ça au sujet de leurs anciens patrons en disant que c’est de la bonne thérapie en ce bas-monde et que c’est une sorte de revanche, mais moi je préfère autre chose pour me soigner des abus que j’ai subis de mon rédacteur-en-chef n’lakhar taswiit (rédacteur en chef de l’ère décadente).    Finalement, par humanisme, j’ai appelé le radin qui me bipait et à la première sonnerie j’entendis sa voix restée toujours aussi lugubre que jadis et qui me disait:
- Ecoute, je voudrais juste te demander un service?
- Alors, là c’est la meilleure. Je suis à la retraite et tu veux me demander un service. T’es pas sonné là?
Remarquez-bien ma liberté de ton à l’égard de mon ancien rédacteur en chef nyalatif  (rédacteur en chef de l’ère décadente). Je l’ai acquise depuis que je suis parti à la retraite. Eh oui, je n’ai cure de ses menaces de mises à pied, de licenciement, de règlement intérieur, de refus de travailler ou autres. Mes confrères encore en activité devraient des fois étudier cette nouvelle possibilité de grignoter de la liberté de la presse par .. la retraite. Je suis prêt à en témoigner de ses bienfaits en cas de besoin.

- Ecoute, c’est juste un petit service? insiste-t-il.
- Et c’est quoi ce service donc?
- Ben, j’ai entendu dire que le village des Ath Seksou Slekhrif ( village des gens du Couscous au figues fraîches), qui est près de chez toi, a été choisi pour accueillir les assises d’une nouvelle organisation comme l’ont fait ceux du village Ath Seksou Slevsal. Comme l’événement va se dérouler dans moins de deux heures, il m’est impossible d’envoyer quelqu’un couvrir l’événement. Pour ne pas risquer de le rater, j’ai pensé à toi, car tu es quand même et en quelque sorte de la famille, me dit-il sans rire.

Tout d’abord, pour ceux qui n’ont pas lu mon dernier reportage imaginaire, le village Ath Seksou slevsal, c’est à dire le village des gens du couscous aux oignons, a vu la création d’une organisation officielle de voleurs qui a obtenu depuis son agrément et tout… Les voleurs avaient décidé de créer cette organisation pour défendre, disaient-ils, en toute honnêteté et loyalement leur position dans la société, proposant un large programme de vols en tous genres et en toute équité, qui pourrait stimuler l’économie, précisaient-il. Ce fut fait.
Depuis et à vrai dire, je m’attendais à ce que des organisations pareilles suivent le pas et voient le jour. L’avènement d’une organisation officielle est toujours intéressant et moi en ma qualité de super-journaliste, comme vous le savez tous, je suis toujours à l’affut pour vivre des événements pareils. Même si je suis à la retraite, assister à pareil événement est plus qu’intéressant. Ce serait éventuellement un scoop de plus à ajouter à mon tableau de chasse, des fois que ça se produirait.

Toutefois j’ai feint de ne pas être intéressé. Mais à l’autre bout du … portable, le rédacteur en chef n’lakhar nezzman (rédacteur en chef de l’ère décadente) me suppliait presque jusqu’à vraiment être pris de pitié et c’est comme ça que j’ai accepté, en recevant toutefois la promesse qu’il ne m’appellerais plus à l’avenir.

Parce qu’il ne m’a rien appris de plus sur cet événement, j’ai pensé appeler un ami très introduit pour me renseigner davantage. Il m’apprit alors que ce village s’apprête à accuellir le congrès constitutif de l’organisation des menteurs assermentés (OMA). Pow! Rien que ça!

J’ai pris le premier taxi clandestin se rendant à ce village tout emballé par le sujet. Le taxieur ne cessait de louer les qualités du village où je me rendais avec d’autres voyageurs. Normal, il fait partie des organisateurs. Je savais donc qu’il mentait. A chaque parole qu’il exprimait, je m’esclaffais au siège arrière du véhicule parce que j’avais avec moi une oreillette qui donnait sur un logiciel de mon portatif qui décodait les mensonges et me les traduisait en vérités. Vous comprenez que je riasse tout au long du parcours …
Lorsque je suis parvenu sur place du village, la première chose qui a frappé mon esprit est que sur tous les murs de plusieures fontaines dont est doté ce village était écrit  »Gazouz » (eau gazeuse). Je me disais: ils sont riches dans ce village pour ne boire que de cette eau avant de me rappeler que tout cela dont les banderôles déployées pour rappeler les gros mensonges du siècle, fait partie de la communication de la nouvelle organisation.
La preuve est que lorsque j’ai voulu en avoir le cœur net, à la première fontaine où je m’étais dirigé pour ouvrir un robinet, il n’y avait rien. Pas une goutte de Gazouz (eau gazeuse) n’est venue étancher ma soif. Ni même d’eau. Je me dis alors:  »ils sont forts quand même ces gens là en parvenant à réaliser un réseau de distribution d’eau gazeuse » et à nous le faire croire. Mais là n’est pas le sujet de ma venue ici. Alors, direction la salle des conférences pour assister au congrès constitutif de l’organisation des menteurs assermentés (OMA).

Sur place, j’ai trouvé quelques confrères. Ils étaient comme drogués et agités. J’ai vite compris. On a glissé à chacun un scoop. Et tout un chacun voulait que les autres n’en sacxhent rien.  Ils ont été gavés, séparément , tout au long de la journée de mensonges et des plus gros.
On leur a dit par exemple qu’un projet de chemin de fer parviendra bientôt jusqu’au sommet de Lalla Khedidja dans la montagne du Djurdjura et un autre jusqu’au sommet de Yemma Gouraya, du côté de Bougie (Béjaia), toujours en Kabylie. Ils ont cru la chose. On leur a dit que tous les villages auront leur réseau de Gazouz comme celui des Ath Seksou Slekhrif. Ils les ont cru contrairement à moi qui avait recoupé l’information en testant un robinet qui ne donnait pas plus de Gazouz que ne donnait de l’huile kabyle une chèvre des Ath Seksou Sezviv (village des gens du couscous aux raisons secs).
Autre projet annoncé: un tunnel qui va relier Tizi-ouzou à Akbou en pasant par Naciria et Draa El Mizan. Il est question de créer également une mer intérieure allant de Tadmait jusqu’à Freha et un Aéroport dans l’Akfadou. On leur a dit que l’organisation des menteurs assermentés (OMA) deviendrait la première force politique du pays. Ils l’ont cru et se sont mis à câbler à leurs rédactions de bons articles sur ce village et à acheter des cartes d’adhésion.

Ensuite, nous accédons rapidement et sans trop de formalités à la salle des travaux du congrès. Là, les intervenants se sont mis à défendre leur organisation naissante.  »A quoi bon se cacher indéfiniment. Il faut défendre notre honneur de menteurs », dira l’un, d’eux.  »Un menteur est le meilleur vendeur de l’espoir, il doit être remercié pour son génie », ajoutera un autre.  »Un mensonge vaut mieux qu’une vérité. Un mensonge ne fait jamais mal mais la vérité, si, et d’ailleurs ne dit-on pas  »la vérité blesse », ajoutera un autre intervenant.  »Un menteur fait dans l’anti-stress et évite la dépression aux autres », ajoutera un autre. L’élan glorificateur des menteurs avec leurs gros mensonges s’est poursuivi jusqu’à tard dans la nuit.
Les travaux portaient également et entre autres sur les outils de raffinement des mensonges et leur modernisation. Il était question également d’alliance avec l’organisation des voleurs, de celle des hypocrites qui serait envisagée et d’autres qui viendraient àn se créer.
Les travaux se sont achevés par l’élection d’un bureau et par la remise de prix, à la forme de casse-croûte, aux journalistes pour le rôle qu’ils ont joué dans la promotion des mensonges ces dernières années. Dans la liste des primés, que j’ai eu discrétement de l’un des organisateurs, j’ai relevé que mon ex-rédacteur en chef n’lakhar nezman figurait dans plusieurs catégories. C’est alors que j’ai simulé une forte toux pour sortir de la salle des conférences et m’éclipser rapidement de ce village. Je savais que j’allais être chargé autrement de lui remettre ses prix alors que je n’étais pas véhiculé pour les lui trimballer tous.

Une fois rentré chez-moi, j’ai rédigé mon papier (article) sur le réseau d’eau gazeuse que le village des ath Seksou Slekteb a réalisé. J’ai rapporté quelques interventions et notait comme ça, en survolant le sujet, que des prix ont été décernés à des journalistes dont des rédacteurs en chef de journaux pour les meilleurs mensonges qu’ils ont médiatisés ces dernières années. J’ai faxé l’article directement au bureau de  mon ex-rédacteur en chef nlakhar taswiit (rédacteur en chef de l’ère décadente). Depuis, mon potable ne cessait de sonner. Je sais pourquoi. Vous aussi. Mon ex-rédacteur en chef n’lakhar taswiit (rédacteur en chef de l’ère décadente) chercherait à obtenir ses prix alors que je ne les avais pas récupérés pour lui, contrairement à ce qu’il croit. Je vous disais bien, cher Jean-Paul Oudot et cher Madjid At Hmadache, que je l’aurais un jour… je l’aurais.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

BMS sites: – Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...