• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 avril 2012

- L’autonomiste Ahmed Aït Bachir appelle à une réforme de l’Etat qui conduirait à la reconnaissance des autonomies régionales, avec des pouvoirs réels et étendus

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

- L’autonomiste Ahmed Aït Bachir appelle à une réforme de l’Etat qui conduirait à la reconnaissance des autonomies régionales, avec des pouvoirs réels et étendus  dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Algérie- autonomie-Kabylie
log230santeCEM151L’autonomiste Ahmed Aït Bachir appelle à une réforme de l’Etat qui conduirait à la reconnaissance des autonomies régionales, avec des pouvoirs réels et étendus

Tizi-ouzou, 12 avril 2012 -M. Ahmed Aït Bachir, membre fondateur du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie avec Ferhat Mhenni mais avec qui il a pris ses distances, appelle à une réforme de l’Etat aitbachir_mak1 »qui conduirait à la reconnaissance des autonomies régionales, avec des pouvoirs réels et étendus. »
     »Au régionalisme souterrain qui mine les institutions de l’Etat et qui fait des ravages dans la société, il y a une alternative à construire : celle d’une nouvelle république où les citoyens seront réellement représentés et défendus dans leurs droits fondamentaux, mais aussi dans leur devoir d’œuvrer au bien-être général et à la sauvegarde du patrimoine du pays », écrit M. Ait Bachir dans une contribution intitulée  »Une nouvelle illusion pour la Kabylie » et publiée par le journal El Watan dans son édition du semedi.
    Pour M. Ait Bachir les élections du 10 mai prochain  »ne seront, contrairement aux professions de foi des tenants du pouvoir, ni transparentes ni honnêtes ».  »Elles serviront malheureusement, une nouvelle fois, à sauvegarder les acquis de ces derniers et la pérennité de leur système qu’à asseoir la démocratie ».
     »Les partis politiques démocrates, à ancrage kabyle, au lieu de s’unir et d’avoir une position commune sur ces échéances, n’ont malheureusement pas failli à leur divergence coutumière au point de conclure que pour eux finalement l’enjeu politique est non pas l’alternance au pouvoir mais l’alternance dans la participation aux élections », ajoute M. Ait Bachir pour qui cette situation relève d’une dérive politique et dit  »craindre que les positions de l’un et de l’autre (allusion au RCD et au FFS) ne soient motivées que par des raisons organiques visant au maintien, même en situation végétative, de leurs appareils politiques au lieu d’engager une véritable coalition démocratique ».(BMS – Lire sur El Watan)

Belkacemi Mohand Said – 0772.13.88.88kabylienews@yahoo.fr

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

- Algérie – Kabylie – législatives – Débat cocasse sur berbère télévision entre un ex-cadre du RCD et un ex-député du FFS

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

- Algérie - Kabylie - législatives - Débat cocasse sur berbère télévision entre un ex-cadre du RCD et un ex-député du FFS dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Algérie – Législatives – Médias 
Débat cocasse sur berbère télévision entre un ex-cadre du RCD et un ex-député du FFS

Tizi-ouzou, 15 avril 2012 – Décidément même hors de leurs anciens partis Arab Azzi ex-député du Front des Forces socialistes (FFS) et Hacene Hireche, ex-cadre du Rassemblement Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – Avril 2012 - A AzziKamalHireche375bpour la culture et de la démocratie (RCD) n’arrivent pas à se retrouver sur une même position. Cela se passait samedi soir à l’émission Arts et Société de Kamel Tarwiht sur Berbère télévision.
    Ce qui était plus cocasse encore et qui fait sourire est que Arab Azzi, qui prône le boycott du scrutin  ne partage plus la position de son ex-parti puisque le FFS participe au scrutin pour des  »raisons tactiques » disent ses responsables. A contrario, M. Hacene Hireche est favorable à la participation, contrairement à son ex-parti, le RCD, qui prône un boycott total du scrutin.
    Les deux personnalités ont beau débattre pendant deux heures, rien n’y fit. Ils ont campés sur leurs positions devant un Kamel Tarwiht visiblement amusé par la situation pour tirer une sorte de caricature à la fin de l’émission. Pour M. AZZI, il n’y a plus rien à attendre du régime qui n’a donné aucun signe ni garantie qu’il va s’ouvrir à la démocratie alors que M. Hireche estime qu’il y a lieu de grignoter petit-à-petit tout espace possible concédés par le pouvoir y compris lors d’élections truquées pour porter la contestation à l’intérieur des institutions du pays. Ils sont restés intraitables dans leurs positions. Chose inédite tout de même: ils se sont serrés la main à la fin de l’émission, alors qu’il aurait été impossible de les réunir sur un même plateau il y a quelques années, lorsqu’ils étaient tenus à la discipline partisane, l’implacable discipline qui règne au FFS et au RCD.
(BMS)

Belkacemi Mohand Said – 0772.13.88.88kabylienews@yahoo.fr

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...