– Tahar Yami présente à la presse son documentaire «Matoub Lounès, le combat éternel» – Kabylie News – 2 avril 2012 –

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Tahar Yami présente à la presse son documentaire «Matoub Lounès, le combat éternel» - Kabylie News - 2 avril 2012 -   dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Kabylie – Culture
Projection pour les journalistes du documentaire «Matoub Lounès, le combat éternel», du réalisateur Tahar Yami

Tizi-ouzou, 2 avril 2012 - «Matoub Lounès, le combat éternel», un film documentaire du réalisateur Tahar Yami, a été taharYami1375projeté lundi en milieu de matinée dans la petite salle de théâtre de la maison de la culture de Tizi-ouzou exclusivement aux journalistes et à quelques personnes  »non prévues », selon la formule de l’organisateur, qui sont venues les rejoindre.
    Le documentaire a débuté par une des chansons célèbres de Matoub Lounes dans laquelle il rappelle qu’il a payé de son sang pour les montagnes de Kabylie  »Khalsagh Adrar Si Damniw » avant que le réalisateur emmène le public dans quelques étapes de la vie de Matoub qui a fini dans la douleur de son assassinat à Talla Bounane à quelques kilomètres de Tizi-ouzou alors qu’il se rendait en milieu de journée vers son village Taourirt Moussa, dans la Daïra (sous préfecture) de Beni Douala (Ath Douala).
    Le documentaire se poursuit par des séquences montrant la colère de la rue kabyle à la suite de l’assassinat de son idole qui se poursuivra avec ce qui est désormais appelé le printemps noir marqué par la mort de dizaines de jeunes Kabyles dans des affrontements avec les forces de gendarmerie nationale algérienne principalement.
    Le documentaire, comme le soulignera Aomar Mohellebi du journal l’Expression,  »est émouvant ». Il relèvera que le travail de M.Yami, dont il a salué le courage pour avoir abordé le sujet Matoub Lounes, a apporté du nouveau à travers des séquences inédites où le chanteur disparu s’exprimait sur des questions politiques et où il chantait de l’Enrico Macias. Matoub parlait de sa volonté de vivre dans son pays sans être obligé d’être arabe ni musulman et en respect avec les autres.
    Les journalistes qui ont posé de nombreuses questions à Tahar Yami ont relevé l’absence de toute référence à deux événements importants dans la vie de Matoub Lounes: les blessures que lui a infligé un gendarme en 1988 et son enlèvement par un groupe armé le 25 septembre 1994.
    M. Yami a reconnu le bien fondé des critiques des journalistes en soulignant la modestie de son documentaire de 26 minutes. C’est peu pour dire en 26 minutes tout le personnage et la personnalité de Matoub Lounes. Mais il a laissé entendre qu’il en ferai un autre plus poussé en prenant en considération certainement les critiques émises. Sur le plan technique, la qualité du travail a été relevé par tous les présents.(BMS))

Vidéo du débat

Image de prévisualisation YouTube

Belkacemi Mohand Said – 0772.13.88.88kabylienews@yahoo.fr

 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: – Bouzeguene NewsKabylie Newssur Unblog.fr  – Kabylie News

1...34567

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...