• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 décembre 2012

– Le colonel Amira parle de la mort d’Amirouche et des officiers dissidents

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Le colonel Amira parle de la mort d'Amirouche et des officiers dissidents dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Algérie – Histoire – Exclusif 
amiraBourouina3Le colonel Amira parle de la mort d’Amirouche et des officiers dissidents (A écouter absolument)

Tizi-ouzou, 3 décembre 2012 - La journée hommage au colonel Mohand Oulhadj, chef de la Wilaya 3 historique (59-62), organisée dimanche au musée du Moudjahed de Tizi-ouzou, a été le théâtre d’un témoignage de haute facture apporté sur les circonstances de la mort du colonel Amirouche et sur l’affaire dite des  »officiers dissidents », par un acteur direct de ces deux événements qui ont marqué l’histoire de la révolution algérienne et des combats dans la région de Kabylie en particulier.
    Il s’agit du témoignage du colonel Amira, chef de la zone 2 qui avait alors le grade de capitaine. Il a indiqué qu’il témoignait pour la première fois sur ces deux affaires et aurait souhaité que des jeunes remplissent la salle parce que les moudjahidine sont en train de s’éteindre un à un et l’histoire du pays est livrée aux vents. 
    S’agissant des circonstances de la mort du colonel Amirouche et de Si Houes, M. Amira a affirmé qu’ils n’ont pas été vendus aux français mais qu’il s’agissait d’un concours de circonstances et du manque de vigilance.  »C’est moi qui parle, c’est mon honneur », a précisé le colonel Amira comme pour donner de la solennité à son témoignage dit tout en kabyle. S’agissant du dénouement de l’affaire des officiers dissidents qui contestaient l’autorité du colonel Mohand Oulhadj, il a insisté sur le rôle qu’il a joué pour amener les deux parties à se rencontrer et aplanir le différends tout en louant les qualités de rassembleur et de réconciliateur du successeur du colonel Amirouche et de ses adversaires qui ont poursuivi leur combat sans rancune jusqu’à l’indépendance du pays.
    Le témoignage de M. Amira risque fort bien de créer des vagues surtout en ce qui concerne le volet lié à la mort du colonel Amirouche dont d’autres thèses défendent la trahison ou la manipulation pour qu’il soit éliminé.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

A écouter Absolument

barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...