• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 décembre 2012

– Installation de l’APC de Bouzeguene et de son président (Version revue et complétée)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Installation de l'APC de Bouzeguene et de son président (Version revue et complétée) dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Bouzeguene – APC
apcInstallation11dec375Installation de l’APC de Bouzeguene et de son président (Version revue et complétée)

Tizi-ouzou, 11 décembre 2012 - L’assemblée populaire communale de Bouzeguene (19 élus) et son président Bessaha Mourad ont été installés dans leurs fonctions  mardi en milieu de matinée en deux étapes, l’une présidée par le chef de la Daira, M. Messaoud Boulares et la seconde par le Wali, Abdelkader Bouazghi, arrivé en compagnie de hauts responsables du département dont le chef de sûreté de la Wilaya, M. Bellabas Moussa.
Après l’écoute de l’hymne national Kassaman, le chef de la Daira a donné lecture au procès verbal de la commission électorale de la Wilaya déclarant l’élection de l’APC de Bouzeguene en nommant chacun de ses membres. Immédiatement après, le responsable de l’opération électorale, M. Sadou Mourad et ses adjoints, ont mis en place une urne et un isoloir avant que le secrétaire général de la Daira, M. Gaoui Ali, n’invite un à un les élus à voter pour l’unique candidat à la présidence de l’APC, M. Bessaha Mourad du FFS parce que sa liste était la seule à avoir obtenu 35% des suffrages exprimés. Il a recueilli au final 13 voix. Un bulletin blanc a été relevé alors que les 4 élus du RCD se sont abstenus de voter quittant même la salle des opérations et de l’installation. Par ailleurs un élu du FLN était absent à cette cérémonie d’installation.
Le chef de file local du RCD, M. Mohand Arab Kessai a indiqué que le RCD entendait se retirer et ne pas prendre part au vote parce que la loi fixant un quota de 30 pour cent aux femmes n’a pas été respecté dans la constitution de l’APC.
Rappelons que le FFS a remporté lors des élections 7 sièges contre 5 au FLN, 4 au RCD et 3 au RND. Le nouveau maire aura ainsi obtenu plus que les 12 sièges de l’alliance déclarée entre son parti le FFS et le FLN. Le bulletin nul restera un mystère parce qu’il peut être d’origine FFS, FLN ou du RND.

La cérémonie d’installation   Les moment forts de l’événement
Les déclarations du nouveau et et l’ancien maire  Extraits de l’intervention du wali

Le Wali, Abdelkader Bouazghi est arrivé ensuite pour installer le président de l’APC fraîchement élu lui remettant l’écharpe aux couleurs du pays avant d’évoquer les questions de développement. Le wali a tenu a assurer la nouvelle assemblée et son président de son soutien et de sa disponibilité à travailler avec eux.  »Nous pouvons faire de belles choses ensemble », a-t-il dit. Il a par ailleurs rendu hommage au maire sortant, M. Sadji Mourad et l’assemblée élue précédente pour le travail qu’ils ont accompli.
M. Sadji Mourad a rappelé à son tour brièvement le bilan de son mandat fait du gaz naturel parvenu à plusieurs villages, de plusieurs terrains combinés et de maisons de jeunes et nombre d’autres réalisations dont certaines sont lancées ou en voie de l’être. M. Sadji a achevé son intervention par une note d’humour qui a fait détendre l’atmosphère lorsqu’il dira:  »la vie est ainsi faite, quelqu’un part un autre arrive, Mourad (Sadji) part et Mourad (Bessaha) arrive », faisant pouffer de rire l’atmosphère.
Le nouveau maire a fait une double déclaration, l’une plus solennel en français et l’autre en kabyle. Dans cette dernière, il a rappelé son mort d’ordre de campagne :  »j’ai 40 ans pas 60 ans », comme pour dire qu’il est jeune et qu’il est venu travailler. Il est vrai que le nouveau maire est très jeune par rapport aux autres prétendants au poste (têtes de listes), dont l’un est en retraite.
La présence du Wali a été saisi par un citoyen pour lui rappeler les grandes difficultés que vit la région de Bouzeguene que le Wali  a reconnu en citant notamment la question de l’eau potable qui empoisonne la vie dans les villages pour son indisponibilité chronique. Le Wali a laissé entendre que seul un transfert de l’eau vers la région à partir d’un barrage pourra régler la question  et que les forages n’en feront rien. En réponse à la préoccupation liée au chômage et au manque de recrutement des enfants de la région dans d’autres localités de la Wilaya, le Wali a annoncé un projet de zone d’activités de 500 hectares à Boubhir, toute proche et que cela est une perspective prometteuse dans le domaine.
Il y avait quelques notes d’humour lors de cet événement comme lors de l’échange des propos entre le Wali et le citoyen qui l’interpellait. En entendant le citoyen dire que dans les montagnes, il manque même de l’oxygène, le Wali l’interrompit en lui disant  »Ndjiboulkoum l’oxygène (on vous ramène de l’oxygène? », faisant pouffer de rire l’assistance qui a été amusée également par la scène du Wali aidé par l’ancien maire peinant à mettre l’écharpe tricolore au nouveau maire sans en trouver le sens immédiatement.
La cérémonie s’est achevée autour d’une collation avant que le nouveau maire se mette à recevoir les félicitations de ses pairs et du public dans la salle et dans les couloirs de l’APC, pendant que le Wali et sa délégation, prenaient le chemin d’autres communes de la Wilaya pour installer les nouveaux maires.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
La vidéo de l’événement
Attention: une vidéo plus complète (17:00) de l’événement suivra mercredi

apcInstallation11dec735a

barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...