• Accueil
  • > Accueil
  • > – Les dos d’ânes risquent de renchérir roulements, rotules et cardans à Bouzeguene

– Les dos d’ânes risquent de renchérir roulements, rotules et cardans à Bouzeguene

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Les dos d'ânes risquent de renchérir roulements, rotules et cardans à Bouzeguene  dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Bouzeguene – Société
cordeMarineIhitousseneHoura2Les dos d’ânes risquent de renchérir roulements, rotules et cardans à Bouzeguene - Rectifié -

Tizi-ouzou, 31 janvier 2013 - La multiplication des dos d’ânes de toutes formes et vraisemblablement non réglementaires, ni autorisés, sont devenus une source d’inquiétude aux automobilistes à Bouzeguene parce qu’ils risquent d’en payer le prix fort à la longue, voire en paient déjà, avec la détérioration des roulements, rotules et autres cardans qu’ils provoquent ou qu’ils provoqueront.
Le sujet est délicat. Ces dos d’ânes, qui ne devaient être que des ralentisseurs nécessaires contre les chauffards de tous bords, doivent néanmoins répondre à des normes techniques précisées par voie réglementaires. Mais pour le moment, ils sont réalisés à l’initiative de particuliers ou groupes de personnes (voisins ou villageois) avec du béton ou, innovation locale, des cordes marines qui secouent réellement les véhicules qu’elle que soit la vitesse adoptée par le conducteur. Le sujet a été évoqué par la presse à plusieurs reprises dans l’espoir que ce soit la collectivité locale, la commune, qui les mette en place pour protéger les gens contre des accidents, étant entendu,  que la région a ses fous du volant comme ailleurs, mais aussi ses automobilistes BCBG qui ne demandent qu’à rouler avec modération.
Les automobilistes de la partie est de Bouzeguene comme Ath Zikki, Houra, Ahriq et Ath Salah sont ceux qui souffrent le plus de cette situation. Il y a au moins quatre dos d’ânes à hauteur d’Ihitoussene, une quinzaine de Tabouchicht- Taniimt – Ath Ferrach – Sikh Houra et une demie douzaine à la traversée du village Houra. Il s’agit d’une partie du chemin de Wilaya 251 qui relève également de la direction des travaux publics. Précision: on n’a pas compté les nids de poules…….
    Il y a lieu de noter que les piétons en général sont mis en danger également par le manque d’accotements pour marcher ou leur état quelconque les poussant ainsi à disputer la chaussée aux véhicules. L’amélioration urbaine n’a concerné pour le moment que la mise en place de ce qui est appelé le tapis sur les axes routiers alors que les accotements et les fossés sont souvent négligés que ce soit à Bouzeguene ou ailleurs.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...