• Accueil
  • > Archives pour février 2013

– Kabylie : Le chanteur Lakhdar Sennane retrouve son public et son pays après 10 ans d’absence

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Kabylie : Le chanteur Lakhdar Sennane retrouve son public et son pays après 10 ans d'absence dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Kabylie – chant
lakhdarsennane375Le chanteur Lakhdar Sennane retrouve son public et son pays après 10 ans d’absence

Tizi-ouzou, 27 février 2013 - C’est avec un réelle émotion qui paraissait sur son visage que le chanteur de variétés et de la chanson sentimentale kabyles, Lakhdar Sennane, a retrouvé mardi son public à la maison de la culture mouloud Mammeri de Tizi-ouzou après être rentré au pays 10 ans après l’avoir quitté pour être comme bloqué pour une histoire de papiers dont souffrent encore bien d’autres de nos émigrés.
    Lakhdar Sennane a retrouvé avec bonheur visiblement son public à la petite salle de théâtre de la Maison de la culture dans le cadre de la rencontre mensuelle  »Parole aux artistes » animée par Slimane Belharet à la manière d’une émission de radio ou de télévision.
    Tous les ingrédients étaient là pour la réussite de cette rencontre avec notamment un Lakhdar Sennane qui a donné la mesure de son grand talent en entamant la rencontre avec un Achewiq (introduction) de son dernier tube  »Adrariw – Ma Montagne » qu’il chantera ensuite de bout en bout et avec brio et sans instrument de musique.
    Lakhdar Sennane a insisté pour que tous les kabyles défendent leur manière de vivre tout en restant ouvert vers les autres. Il a insisté pour que les Kabyles où qu’ils aillent soient de dignes représentants en respectant les pays qui les accueillent tout en gardant leur authenticité. Il a exprimé avec une certaine émotion la dureté des 10 années qu’il a passés loin de sa famille et de son pays.  »L’essentiel est que tout s’est terminé bien pour moi et je l’espère pour d’autres », a indiqué Lakhdar Sennane qui a desormais sa situation tout à fait en règle.
    La rencontre a été rehaussée par la présence de nombre de comédiens de la série humoristique Dda Meziane. Mokrane, Rezika, Idir et Khaled ont apporté avec eux une touche d’humour indéniable à la rencontre mais aussi bien des révélations sur la série et sur les ambitions de ses acteurs et actrices.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
N.B: si la vidéo n’apparait pas c’est qu’elle est encore en cours de diffusion – Patientez un peu et actualisez
lakhdarsennane740

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

– La Wilaya de Tizi-ouzou annonce d’impressionnants moyens humains et matériels pour faire face à un problème lié à l’environnement à Ain Zaouia (Draa El Mizane)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - La Wilaya de Tizi-ouzou annonce d'impressionnants moyens humains et matériels pour faire face à un problème lié à l'environnement à Ain Zaouia (Draa El Mizane) dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Kabylie – environnement
La Wilaya de Tizi-ouzou annonce d’impressionnants moyens humains et matériels pour faire face à un problème lié à l’environnement à Ain Zaouia (Draa El Mizane)

Tizi-ouzou, 24 février 2013 - La Wilaya de Tizi-ouzou a annoncé dimanche dans un communiqué de presse la mobilisation d’impressionnants moyens humains et matériels pour faire face à un problème lié à l’environnement à Ain Zaouia, survenu à la suite d’un accident d’un  camion transportant un poste transformateur électrique mobile d’où se sont échappés « 10 m3 d’huile isolante de type minéral, charriée vers la cuvette du barrage » de cette commune de la Daira de Draa El Mizan.
Une trentaine d’agents de la protection civile dont une équipe de plongeurs, 4 Conducteurs d’engins, 1 équipe de techniciens de laboratoire ont été mobilisés sur place selon le communiqué qui fait état de « la présence d’une nappe d’huile de couleur jaunâtre concentré du côté Nord Est du barrage, suivant la direction des vents dominants ».
Côté moyens matériels, la Wilaya fait état de la mobilisation de 2 zodiacs, 200 ml de barrage flottant, 30 roulants d’absorbants, 4 groupes motopompes, 36 fûts métalliques de 200 l, 2 fûts en PEHD de 1 000 l,  01 groupe électrogène, des bâches, des cuissards, des pelles, des sacs poubelles, des camions à benne et à grue, 4 rétrochargeuses et 1 niveleuse pour le réglage de la piste d’accès. Tous ces moyens sont destinés également à rassurer la population sur la prise en charge du problème.
« Devant le questionnement de la population sur le caractère de dangerosité de cette huile, il y a lieu de rassurer qu’elle ne constitue aucunement un danger pour l’être humain. Aussi, il y a lieu de rappeler que l’Algérie a interdit la production, la commercialisation et l’utilisation des huiles askarels et ce depuis 1987. Cependant, il est recommandé aux agriculteurs utilisateurs de ce barrage d’éviter de recourir à l’irrigation ou à l’abreuvage du cheptel et ce jusqu’à la fin de l’opération de pompage des huiles », conclut le communiqué.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
Le COMMUNIQUE DE PRESSE de la Wilaya

En date du 20 Février 2013 vers 15H00 un camion transportant un poste transformateur électrique mobile appartenant à l’entreprise GRTE s’est renversé accidentellement sis au lieu dit Pont Gargour en contrebas du CW30 sur le territoire de la commune d’Ain Zaouia Daira de Draa El Mizan.
Cet accident a provoqué la perforation du poste transformateur laissant s’échapper un volume d’environ 10 m3 d’huile isolante de type minéral, charriée vers la cuvette du barrage d’Ain Zaouia d’une capacité de stockage de 1,4 millions de m3 dont l’usage est agricole.
Dès le constat du sinistre, l’ensemble des services techniques concernés accompagnés par les autorités locales ont été dépêché sur les lieux pour l’évaluation et l’identification de la pollution. Il s’agit de :

  •  Direction de l’environnement
  •  Direction de la Protection Civile
  •  Direction des Ressources en Eau
  •  Direction de l’Energie et des Mines
  •  SONELGAZ Tizi Ouzou
  •  Chef Daira
  •  Les P/APC de Ain Zaouia, Draa El Mizan et Frikat
  •  GRTE Oued Smar
  •  ONA

En effet, le constat effectué fait ressortir la présence d’une nappe d’huile de couleur jaunâtre concentré du côté Nord Est du barrage, suivant la direction des vents dominants.
Après l’évaluation des moyens nécessaires à mettre en œuvre, un dispositif a été déployé durant la journée du 23 Février 2013 et composé des moyens humains et matériels suivants :
Moyens humains

  • Une trentaine d’agents de la protection civile dont une équipe de plongeurs
  • 04 Conducteurs d’engins des 03 communes
  • 01 équipe de techniciens de laboratoire

Moyens matériels

  •  02 zodiacs
  •  200 ml de barrage flottant
  •  30 roulants d’absorbants
  •  04 groupes motopompes
  •  36 fûts métalliques de 200 l
  •  02 fûts en PEHD de 1 000 l
  •  01 groupe électrogène
  •  Bâches
  •  Cuissards
  •  Pelles
  •  Sacs poubelles
  •  Camions à benne et à grue
  •  04 rétrochargeuses et 01 niveleuse pour le réglage de la piste d’accès

Cette logistique a permit dans une première phase le :
Prélèvement d’échantillons d’eau du barrage par le laboratoire de l’Agence Nationale des Ressources Hydriques (ANRH) en vue de déterminer sa concentration.
Pompage d’un volume important de mélange d’huile et d’eau vers des fûts
L’opération se poursuivra jusqu’à la circonscription de la pollution notamment par le confinement au moyen du barrage flottant et des absorbants.
Devant le questionnement de la population sur le caractère de dangerosité de cette huile, il y a lieu de rassurer qu’elle ne constitue aucunement un danger pour l’être humain.
Aussi, il y a lieu de rappeler que l’Algérie a interdit la production, la commercialisation et l’utilisation des huiles askarels et ce depuis 1987.
Cependant, il est recommandé aux agriculteurs utilisateurs de ce barrage d’éviter de recourir à l’irrigation ou à l’abreuvage du cheptel et ce jusqu’à la fin de l’opération de pompage des huiles.

barrekab3
Kabylie – Environnement
Les habitants et les agriculteurs invités à éviter l’eau du barrage de Ain Zaouia

Tizi-ouzou, 24 février 2013 - Les habitants et les agriculteurs ont été invités samedi à éviter d’utiliser l’eau du barrage de Ain Zaouia  »par précaution » à la suite d’infiltration de l’huile d’un grand transformateur à la suite d’un accident mercredi d’un semi remorque qui le transportait.
L’appel d’un responsable lié à la question, Salah Kabeche, a été diffusé samedi dans le journal de 17 heures de Radio Tizi-ouzou. Celui-ci a indiqué que c’est juste une question de précaution et que l’huile qui s’est répandue allait être récupérée par un système d’absorption venant de Béjaia. Il est question également d’une grue de 350 tonnes qui allait être installée pour récupérer le transformateur à Tiqandart Lannusa sur la route de Draa El Mizane.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

– Kabylie – Poésie : Journée hommage au poète Si Mohand U L’Hosin Usahnuni des ath Ouacifs

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Kabylie - Poésie : Journée hommage au poète Si Mohand U L'Hosin Usahnuni des ath Ouacifs dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Kabylie – Poésie
siMohanUhocine375Journée hommage au poète Si Mohand U L’Hosin Usahnuni des ath Ouacifs

Tizi-ouzou, 24 février 2013 - La Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou a été samedi le cadre d’une journée hommage consacrée au poète Si Mohand U L’Hosin Usahnuni du village Bouabderrahmane, de la région des Ouacifs (Kabylie, Algérie).
Cet événement a été marqué par une exposition sur l’auteur et sur son œuvre ainsi que sur son village au niveau du hall de la Maison de la culture alors que la grande salle des spectacles accueillait dans l’après-midi une série de témoignages sur le poète né en 1897 et décédé un 23 février 1979 d’une crise cardiaque alors qu’il venait d’arriver au village.
La journée hommage a été marquée également par la présence du poète Benmohamed qui a salué l’oeuvre et la personnalité de  Si Mohand U L’Hosin Usahnuni .  »Il fait partie de ceux, rares, qui ont su allier l’authenticité à l’universalité », a déclaré Benmohamed qui dit ne pas l’avoir connu personnellement mais qu’il a découvert à travers son oeuvre et d’autres qui lui en ont parlé.
Si Mohand U L’Hosin Uahnuni a laissé derrière lui une œuvre constituée de 273 poèmes, 43 fables et 291 maximes(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

12345...9

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...