• Accueil
  • > Archives pour février 2013

– Les sections RCD d’Azazga et de Fréha fêtent le vingt-quatrième anniversaire du parti

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Les sections RCD d’Azazga et de Fréha fêtent le vingt-quatrième anniversaire du parti dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Kabylie – Parti
Les sections RCD d’Azazga et de Fréha fêtent le vingt-quatrième anniversaire du parti

Tizi-ouzou, 21 février 2013 - Les sections RCD d’Azazga et de Fréha ont fêté le 16 février le vingt-quatrième anniversaire du parti par l’organisation « d’expositions portes ouvertes, suivies de conférences débats sur le parcours du RCD.
    La journée du jeudi 15 Février a été marquée par l’hommage rendu à feu BOUSSAID M’henna à Ait Bouadda, en présence de sa famille, de nombreux citoyens, de militants et élus du RCD, qui « ont témoigné avec beaucoup d’émotions sur le parcours de ce grand militant qui a commencé son combat dans la clandestinité et qui a milité pour le Rassemblement dès sa création ». « Il n’a jamais abdiqué ni renié ses idées et principes jusqu’à sa mort le 17 février 2012″. « Il a surtout œuvré pour la formation de la jeune génération, comme témoignait le président du Bureau Régional de Tizi-Ouzou M. BOUDIAF Boussad », a indiqué une source du parti..(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

– Bouzeguene : Célébration de la journée du chahid (Martyr) – Avec Video et photos

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Bouzeguene : Célébration de la journée du chahid (Martyr) - Avec Video et photos dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Bouzeguene – Histoire
chahidJournee375sangCélébration de la journée du Chahid dans le recueillement et le souvenir

Bouzeguene, 18 février 2013 - La célébration de la journée du Chahid (Martyr de la révolution de 54) s’est déroulée dans le recueillement et le souvenir à Bouzeguene avec une note particulière pour les services de police présents de bout en bout de l’évènement avec en plus la participation de plusieurs de leeurs éléments à une opération de don de sang à la polyclinique de Laoudha.
La célébration de la journée a commencé vers 9 heures du matin par la traditionnelle levée des couleurs nationales à la stèle de Laoudha dédiée aux martyrs de Bouzeguene, Ath Zikki et Idjeur suivie du dépôt d’une gerbe de fleurs et de la lecture de la Fatiha à la mémoire des martyrs. Il y eut également une minute de silence à leur mémoire et un bref rappel du sacrifice suprême des martyrs que les Algériens ne devraient jamais oublier.
Les participants à cette cérémonie se sont rendus ensuite devant la tombe du colonel Mohand Oulhadj, Chef de la Wilaya 3 historique, pour se recueillir à sa mémoire comme ils ont déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commune des martyrs des villages voisins Ath Wizguane et Ath Sidi Amar.
Au centre culturel Ferrat Ramdane, les participants à la célébration ont découvert une exposition de photos, livres et documents sur les martyrs et la révolution montée par la maison de jeunes de Bouzeguene.
Une assistance appréciable devait assister ensuite à une conférence sur l’histoire de la révolution algérienne alors que des policiers devaient se rendre pour leur part à la polyclinique de Laoudha pour faire don de leur sang. Le chef de sûreté de Daira de Bouzeguene a expliqué à l’assistance réunie au centre culturel Ferrat Ramdane que la police prend en exemple les martyrs qui ont versé leur sang pour que vive l’Algérie indépendante pour offrir à leur tour un peu de leur sang en cette journée symbolique du 18 février et chaque année pour aider les malades qui souffrent.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
chahidJournee740a
chahidJournee740aa
chahidJournee740b
chahidJournee740e

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

– Presse – éthique: Sacré Omar Zeghni de Radio Tizi-ouzou … face à un porte parole d’une administraation qui se présente en même temps comme journaliste

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Presse - éthique: Sacré Omar Zeghni de Radio Tizi-ouzou ... face à un porte parole d'une administraation qui se présente en même temps comme journaliste dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Société Culture Villages Carnet Pensée Décès Avis Vidéos
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
barre734
barrekab3
Presse – éthique
Sacré Omar Zeghni de Radio Tizi-ouzou … face à un porte parole d’une administraation qui se présente en même temps comme journaliste

Tizi-ouzou, 13 février 2013 -Il faut être Omar Zeghni, de Radio Tizi-ouzou, pour rappeler en direct, immédiatement et sans fioritures ses propres pratiques à un porte parole de la direction de l’éducation de la Wilaya de Tizi-ouzou, Mohand Tachabount, présent sur le plateau de son émission Timsal, comme … journaliste d’El Khabar, qui critiquait les services de sécurité de la Wilaya dans l’accès à l’information.
     »Justement ce matin, vous, M. Tachabount qui avait deux casquettes (porte parole de la direction de l’éducation et journaliste ou correspondant du journal El Khabar, ndlr), deux de nos reporters vous ont sollicité pour confirmer une information et vous les avez renvoyé à … », lui dira Omar Zeghni qui a réuni des journalistes et d’autres invités pour fêter la journée mondiale de la radio à l’occasion de son émission Timsal de 17h30 à 19 heures. Selon des correspondant de presse, l’accès à l’information sur tout ce qui concerne la direction de l’éducation et ses établissements doit passer par le directeur ou le porte parole. 
    Par ailleurs, la position de M. Tachabount est critiquable également sur le plan éthique. Le directeur d’El Khabar et trois autres dirigeants de presse (Liberté – El Watan et Al Fadjr) ont signé tout récemment à Hammet (Tunisie) le code de déontologie des journalistes maghrébins qui indique clairement dans son article 7 que  « La fonction de journaliste est incompatible avec celle d’attaché de presse, de chargé de relations publiques et autres fonctions assimilées ».

    Le journal El Khabar viole ainsi l’article 7 de ce code de vdéontologie que son directeur Rezki Cherif a signé moins d’un mois auparavant.

    Il existe bien des fonctionnaires dont des enseignants  qui collaborent comme pigistes dans la presse algérienne y compris à Tizi-ouzou mais sans jamais apparaître comme des porte- paroles.
  Mais la violation du code de déontologie des journalistes maghrébins ne s’arrête pas là pour la presse algérienne. Nombreux sont les clubs de presse qui sont crées par des entreprises et dont des journalistes acceptent de s’y inscrire pour y recevoir avantages, prix et récompenses au détriment de leur crédibilité.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
À l’issue de la rencontre des 22 et 23 janvier 2013
Déclaration du Forum de Hammamet
Les éditeurs de journaux, journalistes et experts des médias maghrébins, réunis dans la ville de Hammamet (Tunisie) les 23 et 24 janvier 2013, considèrent que l’adoption d’un code déontologique pour la profession de journaliste représente un pas important pour renforcer la crédibilité du public envers la profession de journaliste et permet aux médias de travailler dans un climat plus serein.
En plus de leur publication du code et des efforts louables qu’ils ont déployés pour faciliter sa mise en œuvre, les participants invitent les gouvernements maghrébins à cesser d’opprimer et de harceler les journalistes et d’œuvrer, plutôt, à créer un climat propice qui leur permettra de travailler dans des conditions plus libres et confortables.
La réussite de cette expérience est tributaire d’un certain nombre de lois journalistiques avant-gardistes et démocratiques, aptes à mettre à l’abri le journaliste contre toute forme de sanction carcérale. De même, la réalisation de ce programme nécessite l’adoption d’une panoplie de mesures juridiques permettant au journaliste de partir en quête de l’information en toute liberté tout en lui offrant, lors de l’exercice de sa mission, la protection requise contre toute exaction possible de la part des autorité politiques.
En outre, les participants à ce Forum ont insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts afin de permettre à tous les éditeurs de journaux maghrébins de travailler conjointement et étayer davantage l’apport des institutions médiatiques, les aider à améliorer le niveau social des journalistes, habiliter la femme journaliste afin qu’elle puisse atteindre les postes de décision dans un climat économique salubre, caractérisé par une concurrence loyale.
Tout en louant les efforts déployés par leurs collègues tunisiens avec le concours de l’Union européenne pour la réussite du Forum de Hammamet, afin de mettre en œuvre le code déontologique et forcer le respect des règles éthiques et morales à l’échelle maghrébine, les participants ont convenu de ce qui suit.
-Premièrement : considérer le 24 janvier de chaque année comme journée déontologique professionnelle.
-Deuxièmement : tenir une réunion régulière dédiée aux journalistes maghrébins et dont la fréquence et l’ordre du jour seront décidés ultérieurement par un comité de suivi issu du Forum de Hammamet.
-Troisièmement : créer un observatoire du journaliste maghrébin qui sera chargé d’assurer le suivi de toute forme de coordination, coopération et solidarité pour une presse maghrébine qui respecte le droit de ses lecteurs à une information libre et intègre, répondant aux attentes de tous les citoyens maghrébins.Les participants au Forum de Hammamet
Code de déontologie des journalistes maghrébins :

PRÉAMBULELe journaliste œuvre à la promotion des droits humains consacrés universellement.
Le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout individu. Le journaliste défend ces libertés. L’indépendance du journaliste est une condition essentielle d’une information libre.
Le journaliste doit toujours avoir conscience des conséquences des informations qu’il diffuse. L’intégrité professionnelle est la pierre angulaire de la crédibilité d’un journaliste.
Le droit du public à une information de qualité fonde l’ensemble des devoirs et des droits des journalistes.I – DEVOIRS DU JOURNALISTE
Les devoirs essentiels du journaliste dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :
1- RESPECT DES FAITS
Le journaliste est tenu de respecter les faits. Il publie uniquement les informations dont l’origine, la véracité et l’exactitude sont vérifiées et établies. En cas de doute, il s’oblige à émettre les réserves qui s’imposent dans les formes professionnelles requises en pareil cas. Il s’engage à ne pas altérer les textes et les documents utilisés à l’appui des informations qu’il diffuse. Toute modification volontaire d’un document quel qu’il soit doit être portée à la connaissance du public.
2- ORIGINE DE L’INFORMATION
Le journaliste s’interdit de recourir à des méthodes déloyales pour obtenir des informations ou toutes sortes de documents. L’origine des informations publiées doit être clairement identifiée. Dans les cas où la collecte d’informations ne peut être obtenue qu’en cachant soit sa qualité de journaliste soit son activité journalistique,  il s’en explique, le cas échéant, auprès du public.
3- SÉPARATION ENTRE COMMENTAIRES ET FAITS
Le journaliste s’oblige à séparer les faits des commentaires.
4- RAPPORT AUX SOURCES D’INFORMATION
Le journaliste fait preuve d’esprit critique et garde la distance nécessaire avec toutes les sources d’information et les services de communication, publics ou privés. Il se méfie de toute démarche susceptible d’instaurer entre lui-même et ses sources un rapport de dépendance, de connivence, de séduction ou de gratitude.
5- LE PLAGIAT
Le journaliste s’interdit le plagiat. Il cite ses sources.
6- INFORMATION ET PUBLICITÉ
L’information et la publicité doivent être séparées. Toute production à visée promotionnelle doit être mentionnée en tant que telle.
7- INCOMPATIBILITÉS ET CONFLIT D’INTÉRÊTS
La fonction de journaliste est incompatible avec celle d’attaché de presse, de chargé de relations publiques et autres fonctions assimilées.
Le journaliste ne confond pas son travail avec celui du policier.
8- PROTECTION DES SOURCES
Le journaliste protège ses sources et ne révèle pas l’origine des informations obtenues confidentiellement.
9- LA RECTIFICATION ET LE DROIT DE RÉPONSE
Le journaliste rectifie dans les meilleurs délais et de manière franche et évidente les informations inexactes qu’il a pu diffuser. Le droit de réponse est garanti par la législation en vigueur.
10- RESPECT DE LA VIE PRIVÉE ET DE LA DIGNITÉ DE LA PERSONNE
Le journaliste respecte les droits de l’individu à la vie privée et à la dignité. Il respecte la présomption d’innocence et veille à ne pas mettre en cause, sans information crédible, la réputation et l’honneur d’autrui. Il s’interdit la calomnie, la diffamation, l’injure et les accusations sans fondement.
11- NON-INCITATION à LA VIOLENCE  ET à LA HAINE RACIALE, ETHNIQUE ET RELIGIEUSE
Le journaliste veille à ne pas nourrir les discriminations ou les préjugés à l’égard des personnes, des minorités ou de groupes particuliers. Il ne relaie pas des réactions de lecteurs qui risquent d’alimenter ces mêmes sentiments. Il s’interdit l’apologie du crime et veille à ne faire preuve d’aucune complaisance dans la représentation de la violence et l’exploitation des émotions.
12- RESPECT DES CULTES ET DES CROYANCES
Le journaliste respecte tous les cultes et les croyances.
13- RESTRICTIONS à L’INFORMATION
Aucune information ne doit être altérée ni supprimée tant qu’elle ne contredit pas les dispositions de ce code.
14- PROTECTION DES MINEURS ET DES PERSONNES VULNÉRABLES
Le journaliste respecte les droits des mineurs et des personnes vulnérables.
Il n’abuse pas de l’état de fragilité ou de détresse des personnes vivant des événements dramatiques pour obtenir d’elles des informations ou des documents.
15- SOLIDARITÉ ENTRE CONFRÈRES
Le journaliste s’interdit d’utiliser les publications, ou tout autre support d’information, à des fins de règlement de compte avec ses confrères.
II- DROITS DU JOURNALISTE
Tout journaliste doit, dans l’exercice de sa profession, revendiquer les droits suivants :
16- LIBRE ACCÈS AUX SOURCES
Dans l’exercice de sa profession, le journaliste a un droit d’accès à toutes les sources d’information et a le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui relèvent de son métier.
17- CLAUSE DE CONSCIENCE
Dans l’exercice de sa profession, le journaliste peut invoquer la clause de conscience. Il ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou à sa conscience.
18- PROTECTION DU JOURNALISTE
Le journaliste a droit, sans conditions ni restrictions, à la sécurité de sa personne, de son matériel de travail, à la protection légale et au respect de sa dignité.
19- CONTRAT ET RÉMUNÉRATION
Le journaliste a droit au bénéfice des conventions collectives, mais aussi à un contrat de travail individuel lui assurant la sécurité matérielle et morale ainsi qu’à une rémunération qui garantisse son indépendance économique. Le journaliste a droit à des conditions de travail décentes ainsi qu’à la formation continue.

Liste des signataires de la charte

  • ABROUS Outoudert Liberté Directeur de la publication Algérie
  • ALBARUNI Yahia Ahmed Libya Al Jadida newspaper Libya Aljadida Editing Manager Libye
  • ARFAOUI Hassan Réalités Président du Comité de rédaction Tunisie
  • AYARI Farida « Tel quel » Enjeux Africains Good Governance Africa Journaliste 
  • BAH SALECK Haj Mokhtar RIMEDIAS Directeur Mauritanie
  • BAHLOUL Nizar Business news Directeur Tunisie
  • BELHASSEN Samir Tunisie-Tribune Rédacteur en chef Tunisie
  • BELHOUCHET Omar Al Watan Directeur Algérie
  • CHOUIKHA Larbi IPSI Professeur  (Supérieur) Tunisie
  • ECH CHAFADI Jawad Attajdid Directeur Maroc
  • GHULAM Khaled Université de Tripoli Chef du Service media Libye
  • HADDA Hazeme Al Fadjr  Algérie
  • HIZAOUI Abdelkarim Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs Directeur Général Tunisie
  • JENNENE Nadiya Tuniscope Journaliste 
  • LAJMI Nouri IPSI Enseignant Tunisie
  • LAMLILI Nadia Economie et Entreprise Rédactrice en Chef Maroc
  • MATTOUSSI Seifeddine TAP Journaliste Tunisie
  • MIFTAH Noureddine Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) Président Maroc
  • MINT SNEID Salka Réseau des femmes journalistes mauritaniennes (RFJM) Présidente Mauritanie
  • MOULAYE Najim Points Chauds/ Syndicat des Editeurs de la Presse mauritanienne Directeur Mauritanie
  • OUARDA Bechir SNJT(Syndicat National des Journalistes Tunisiens) Président de l’Observatoire de Déontologie Tunisie
  • OULD ABOU AL MAALY Mohamed Mahmoud ANI/Akhbar Nouakchott Info Directeur Mauritanie
  • OULD CHEIKH Ahmed Le Calame Directeur Mauritanie
  • OULD CHEIKH SIDATY El Heiba Al Akhbar info Directeur exécutif Mauritanie
  • OULD HOURMA Abderrahmane Sahifa 
  • Comité pour le Respect de l’Ethique et de la Déontologie (CRED) Président et Directeur de Publication Mauritanie
  • RAQIQ Muna journal ‘February’ Directrice Libye
  • REZKI Cherif Al Khabar Directeur Algérie
  • SWED Oussama Mustapha Libya Al Jadida newspaper General manager Libye
  • SY Mamadou Eveil Hebdo Directeur 
  • Président des Editeurs de Mauritanie (PEM) Mauritanie
  • TAZI Saad Le Soir Echo  Maroc
  • ZAHAR Taïeb Association des Directeurs de Journaux Président Tunisie
  • ZAPTIA Sami Libya Herald newspaper Managing editor
barrekab3

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

12345...9

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...