• Accueil
  • > Accueil
  • > – Abdenour Abdeslam ravive le reproche fait à Ferhat Mhenni lors du boycott scolaire et dénie aux politiques le droit de s’approprier le 20 avril

– Abdenour Abdeslam ravive le reproche fait à Ferhat Mhenni lors du boycott scolaire et dénie aux politiques le droit de s’approprier le 20 avril

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil des sites BMS au choix: Bouzeguene News - Kabylie News - Tizi-ouzou News - Kabylie News le blog

 - Abdenour Abdeslam ravive le reproche fait à Ferhat Mhenni lors du boycott scolaire et dénie aux politiques le droit de s'approprier le 20 avril dans Accueil gif740bouzeguene
L’info des villages de Bouzeguene - AarchAth Yedjar
Ath Azouane - Ait Sidi Amar - Ait Ikhlef - Ait El Qarn - Tizouine - HouraAhriq -  Ihitoussene - Ait Mizare
Ait Said - Ibouyisfene - Ait Ikene - Sahel - Ikoussa - Taourirt - Ath Ferraach - Ait Salah - Ibakarene - At Semlal
At Ouizgane - Ighil Tziboa - Takoucht - Tazrouts - kabylienews@yahoo.fr – 0772.13.88.88
barrekab3 dans Accueil
daily740_80
barre734

Kabylie – polémique
Abdenour Abdeslam ravive le reproche fait à Ferhat Mhenni lors du boycott scolaire et dénie aux politiques le droit de s’approprier le 20 avril

Tizi-ouzou, 28 avril 2013 - Abdenour Abdeslam, chercheur et linguiste, vient de raviver , dans un article publiédimanche dans la page culturelle de la Dépêche de Kabylie et  intitulé  »La société civile et le monde culturel et scientifique se réapproprient le 20 avril », le reproche fait à l’autonomiste – indépendantiste Ferhat Mhenni, depuis le boycott scolaire de 1995 mais sans le citer nommément.
Abordant le  »mode de célébration du 20 avril », Abdennour Abdeslam a conclu en « la réappropriation de l’événement » par  »les villages, les universités et les structures culturelles de Kabylie » pour affirmer ensuite que  »S’il est du droit pour tout citoyen auteur ou acteur et autres organisations d’être de la partie, il n’en demeure pas moins que ce droit s’arrête-la où commence le sens même de l’événement ».  »En effet, nul n’a le droit de s’approprier la paternité d’un patrimoine partagé », conclut-il allusion claire au MAK et au RCD qui ont manifesté ensemble le 20 avril.
« Plus jamais personne ne peut être trompé par ceux qui viennent en Kabylie insulter le pouvoir en matinée et s’empresser d’aller dormir chez le même pouvoir le soir au Club des Pins », écrit M. Abdeslam en ajoutant que «  »Cela rappelle également la blague du triste épisode de ceux qui ont inscrit leurs enfants dans les wilayat de Boumerdes et d’Alger quand ce n’était pas tout simplement à Paris, pendant que toute la Kabylie avait très judicieusement boycotté l’année scolaire de 1995 et qui a abouti dans un premier temps à la création du H.C.A ». Il s’agit d’une allusion claire à Mhenni dont les enfants étaient à cette période en France. Un fait qui lui est reproché souvent par ses adversaires en Kabylie.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barrekab3
barremilieu_new2
Ce site fonctionne grâce aux dons des visiteurs. Soyez de ceux qui ont aidé en faisant un don vous aussi.
barremilieu_new2

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...